| Africatime
Samedi 29 Avril 2017
(Le Monde 28/04/17)
Trois semaines après les attentats contre la minorité copte du pays, le chef de l’Eglise catholique va au Caire, vendredi et samedi, en « ami, messager de la paix et pèlerin ». Soutenir les chrétiens d’Orient sans porter préjudice au dialogue avec les musulmans – l’arme qu’il a choisie pour faire face à l’islam radical – ni froisser le régime égyptien : tel est l’objectif multiple du pape François lors de la visite qu’il doit effectuer au Caire, vendredi 28 et samedi 29 avril. Dans le message vidéo qu’il a diffusé à l’intention des Egyptiens, avant sa venue, le chef de l’Eglise catholique se présente en « ami, messager de la paix et pèlerin »...
(Le Monde 28/04/17)
Les coptes réclament des mesures pour les protéger contre l’extrémisme musulman et contre les inégalités. Le Caire s’apprête à se transformer en forteresse pour la visite officielle du pape François, prévue vendredi 28 et samedi 29 avril. « Cela va être “opération ville fermée”, comme lors de la venue de Barack Obama [en 2009] », pronostique un habitant. Le déplacement du chef de l’Eglise catholique doit marquer un nouveau pas dans le réchauffement des relations entre le Vatican et l’institution musulmane sunnite d’Al-Azhar, après la brouille intervenue dans les dernières années du pontificat de Benoît XVI. Mais elle est aussi l’occasion pour le pape argentin de redire son soutien à la communauté copte, dans un pays endeuillé par les attentats...
(La Tribune 25/04/17)
Officiellement, le président congolais n’y aura fait qu’une escale technique. Mais au petit matin de ce 22 avril, c’est bien sur la pointe des pieds que Joseph Kabila a embarqué de l’aéroport international de Bangboka à Kisangani, en direction du Caire, où il a rendu une visite d’Etat à son «frère», le général Abdel Fattah Al-Sissi. Au-delà de la poignée de main et des sourires pour les caméras, les deux hommes se préparent à faire bloc contre les ingérences étrangères. Le samedi 22 avril 2017...
(La Tribune 25/04/17)
Le président du Parlement ivoirien s'est rendu ce lundi à la capitale égyptienne, à la tête d'une forte délégation de députés. Ce voyage du numéro un de l'Assemblée nationale s'inscrit dans le cadre de la diplomatie parlementaire en Afrique. Quelques jours après avoir rapproché le peuple ivoirien de ses projets d'avenir, Guillaume Kigbafori Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, s'est rendu ce matin en Egypte, où il était attendu au Caire par son homologue Ali Abdel-Aal, le président de...
(Le Monde 11/04/17)
Les coptes d’Alexandrie font part de leur peur et de leur colère après les attentats islamistes de dimanche qui ont fait au moins 46 morts. L’accès à la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie est strictement contrôlé. Seuls les fidèles venus prendre part à la prière du lundi saint sont autorisés à pénétrer dans la rue où se trouve l’église copte. L’axe est fermé par des barricades et un cordon de policiers. Les habitants des immeubles entre lesquels le bâtiment religieux est encastré...
(Le Monde 10/04/17)
François sera en visite en Egypte les 28 et 29 avril alors que deux églises coptes ont été la cible d’attentats le 9 avril. Lorsqu’il l’avait reçu au Vatican, le 23 mai 2016, le pape François avait simplement dit à son hôte Ahmed Al-Tayeb, le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire : « Le message, c’est notre rencontre. » Pour que ce message soit clair pour tout le monde, le chef de l’Eglise catholique a voulu le répéter...
(RFI 03/04/17)
Semaine diplomatique chargée pour Donald Trump. Jeudi et vendredi le président des Etats-Unis recevra son homologue chinois Xi Jingping à Mar-a-Lago en Floride. Mercredi, le roi Abdallah de Jordanie sera à la Maison Blanche, juste après le président égyptien al-Sissi qui est reçu ce lundi. Pour l'ancien général, c'est une sorte de réhabilitation après les années de mauvaises relations avec l'administration Obama. Le général Sissi fait partie de ces chefs d'Etat étrangers qui...
(Le Parisien 31/03/17)
Boudés par les voyageurs depuis plusieurs années en raison de la situation géopolitique compliquée, la Tunisie et l'Egypte ont assisté au retour des touristes au cours de la saison hivernale, rapporte le bilan du Seto, syndicat des tours opérateurs ce jeudi 30 mars. D'après les chiffres des tours-opérateurs, l'Egypte a accueilli 15,2% de voyageurs supplémentaires entre le 1er novembre 2016 et le 28 février 2017. Le Seto évoque également un début de reprise pour la Tunisie avec un bond de...
(RFI 28/03/17)
L’Egypte est en émoi suite à une affaire de viol des plus scabreuses qui a provoqué une tempête de colère dans tous les médias. Un homme de 35 ans a avoué le viol d’une enfant de deux ans dans un village du nord du delta du Nil. L’affaire a eu lieu vendredi 24 mars à l’heure de la grande prière. L’homme a entrainé la toute jeune fillette encore en couche-culotte vers un lieu désert pour la violer. Affolé par l’hémorragie...
(RFI 27/03/17)
En Egypte, le tribunal correctionnel de Rosette a infligé des peines allant jusqu'à 14 années de prison à 56 personnes jugées coupables d'avoir provoqué la pire catastrophe maritime de l'histoire de l'émigration clandestine égyptienne. En septembre 2016, un bateau transportant plus de 400 émigrés clandestins vers l'Europe avait chaviré au large de Rosette en Méditerranée. Pour les familles des victimes, les peines infligées sont trop faibles. On estime à près de 200 le nombre de disparus dans le naufrage. Il s’agissait majoritairement d’Egyptiens et d’Africains avec parfois des familles entières et des dizaines de mineurs. Les survivants ont raconté que les passeurs leur avaient conseillé...
(BBC 27/03/17)
Un tribunal du Caire a condamné trois responsables du syndicat des journalistes critiques à l'égard du régime à un an de prison avec sursis. Pour un journaliste présent à l'audience, "l'objectif de la cour est de les condamner à se taire et de faire peur à tous ceux qui veulent s'exprimer". Yahya Qalash, Gamal Abdel-Rahim, Khaled el-Balshy sont accusés d'avoir abrité deux reporters qui voulaient échapper à la police en avril dernier. Les trois hommes avaient écopés de deux ans...
(BBC 24/03/17)
Hosni Moubarak, a été libéré après six ans de détention, a annoncé son avocat. L'ancien président égyptien a quitté un hôpital militaire au sud du Caire et s'est rendu chez lui dans la banlieue nord d'Héliopolis. Il a été libéré plus tôt au courant de ce mois après que le tribunal supérieur d'appel égyptien l'ait débarrassé du chef d'inculpation de la mort de manifestants lors du soulèvement de 2011. Moubarak, aujourd'hui âgé de 88 ans, est devenu président en 1981...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Issad Rebrab cible l'Afrique orientale, une première. Toutes les informations sur Jeune Afrique Business+. Le premier groupe privé algérien, notamment présent dans l’agroalimentaire (huiles, sucre, etc.) et l’électroménager (marque Fagor Brandt), projette de construire une usine de trituration d’oléagineux en Éthiopie, où l’export est désormais facilité par l’ouverture d’une ligne ferroviaire entre Addis Abeba et Djibouti. « Avec l’arrivée de ce train, nous avons décidé d’investir en Éthiopie, d’y installer une unité de transformation d’oléagineux, de raffiner leur huile sur place et de faire passer ce pays riche en ressources (du statut) d’importateur à celui d’exportateur », a déclaré Issad Rebrab, fondateur...
(Le Parisien 22/03/17)
A la fin de l'été 2010, il avait simplement envoyé un SMS à son ex-épouse, indiquant que «les enfants ne voulaient pas rentrer en France.» Il devait juste les garder pour les vacances. Un chirurgien égyptien a été condamné mardi à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) pour soustraction d’enfants et rétention hors du territoire français, alors qu'il garde ses deux enfants éloignés de leur mère, qui vit en Bretagne, depuis six ans. Selon...
(BBC 21/03/17)
L'Arabie Saoudite a repris ce week-end ses livraisons de pétrole à l'Egypte. Elles ont été suspendues depuis plusieurs mois suite à un désaccord entre les deux pays par rapport à la Syrie. L'Arabie Saoudite accuse l'Egypte de s'être rapproché de la Russie, alliée du président syrien Bachar al-Assad, alors que Ryad soutient des groupes opposés au régime syrien. C'est en avril 2016 que l'Arabie saoudite avait conclu un accord avec l'Egypte pour lui fournir 700.000 tonnes de produits pétroliers par...
(Le Monde 21/03/17)
Malgré la censure et la répression des médias, le journal égyptien est l’un des derniers bastions de la liberté d’expression dans le pays. Pour les journalistes égyptiens, les lignes rouges, comme critiquer l’armée ou le chef de l’Etat, sont toujours plus nombreuses. Elles sont aussi de plus en plus imprédictibles. L’élection, vendredi 17 mars, d’Abdel Mohsen Salama, un sympathisant du pouvoir, à la tête du syndicat des journalistes, l’un des derniers bastions tenus par l’opposition, laisse présager l’arrêt de la...
(La Tribune 20/03/17)
Le pétrole saoudien va pouvoir ruisseler vers l’Egypte. Après près d’un an de suspension, la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures (Aramco) a procédé aux premières livraisons de pétrole à destination du Caire. Les deux pays semblent avoir aplani leurs différends politiques et même territoriaux qui ont eu raison de leur accord de livraison de brut. Un signe de normalisation entre l’Arabie Saoudite et l’Egypte ? Avec l'entrée des tankers de l'Aramco dans le port du Caire, l'approvisionnement de la Petroleum Corporation,...
(RFI 18/03/17)
L'opposition en Egypte a perdu un de ses derniers bastions, le syndicat des journalistes. Un sympathisant du pouvoir a remporté ce vendredi 17 mars les élections pour la présidence du syndicat face au président sortant et opposant, par 2 457 voix contre 1 890. Une victoire qui va renforcer le contrôle étatique sur les médias. Le nouveau président du syndicat des journalistes, Abdel Mohsen Salama, est rédacteur en chef au grand journal étatique Al Ahram et n'a jamais caché ses sympathies. « Oui, j'ai de bonnes relations avec le pouvoir et ceci sera bénéfique pour les journalistes », a-t-il déclaré dans une récente interview.
(BBC 17/03/17)
Les archéologues égyptiens viennent de confirmer que la grande statue découverte dans une banlieue pauvre du Caire, la semaine dernière n'est pas celle du Pharaon Ramsès 2 comme affirmé plutôt. L'effigie massive de quartzite découverte dans la boue sur le site d'Héliopolis, l'ancienne capitale égyptienne, serait celui d'un autre roi. Le ministre égyptien des Antiquités, Khaled El-Enany, a déclaré que les hiéroglyphes inscrits sur la base de la statue de huit mètres comprennent l'un des cinq noms de Psamtek le...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Soucieux de restaurer la grandeur de la Russie et de laver l’affront occidental en Libye, Vladimir Poutine nourrit de grandes ambitions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, où il est désormais incontournable. Ancien du KGB réputé plus froid que l’acier, le président russe aurait rugi comme un ours blessé devant les images de la longue et brutale mise à mort de Kadhafi, lynché le 20 octobre 2011 par des miliciens révolutionnaires. Un nouveau chapitre de l’histoire de Poutine avec...

Pages