| Africatime
Vendredi 20 Janvier 2017
(AFP 19/01/17)
La justice égyptienne a annoncé que 304 personnes, dont des cadres des Frères musulmans en Turquie, allaient être jugées pour leur implication dans des groupes ayant revendiqué plusieurs attentats au Caire en 2016. Ces poursuites s'inscrivent dans le cadre d'un procès militaire, l'un des plus vastes liant les attentats armés à la confrérie des Frères musulmans de Mohamed Morsi, le président islamiste destitué en 2013 par l'armée. Dans un communiqué mercredi, le parquet a affirmé que les...
(AFP 18/01/17)
Le Caire entend préserver ses relations avec son allié saoudien malgré le blocage par la justice égyptienne de la rétrocession à Ryad de deux îlots inhabités mais cherche également d'autres soutiens, selon des experts. Depuis plusieurs mois, Ryad et Le Caire ne cachent plus leurs divergences sur plusieurs dossiers régionaux, notamment le conflit syrien. Le royaume saoudien a pourtant déboursé des milliards de dollars pour soutenir le président Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée confronté à une situation économique désastreuse dans son pays. Lundi, les autorités du Caire se sont une nouvelle fois retrouvées embarrassées face à Ryad: la Haute cour administrative égyptienne a confirmé un verdict précédent annulant la rétrocession à l'Arabie
(AFP 18/01/17)
Israël a annoncé mardi avoir terminé les travaux d’élévation de sa barrière électronique frontalière avec l'Egypte, sur un tronçon emprunté par de nombreux immigrants clandestins africains et trafiquants. La barrière, dont la construction a été achevée en 2014, s'étend le long de la frontière de 242 km entre Israël et l'Egypte, de la pointe sud de la bande de Gaza à la ville d'Eilat. Le gouvernement israélien avait approuvé en janvier 2010 la construction de cette barrière pour bloquer l'immigration clandestine, le trafic de drogue et d'armes et les "infiltrations de terroristes".
(AFP 10/01/17)
La branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) a revendique mardi l'attentat ayant tué la veille sept policiers et un civil dans la péninsule du Sinaï (est), selon un communiqué. Province du Sinaï, la branche égyptienne de l'EI, a indiqué que des "soldats du caliphat" avaient perpétré une attaque "avec des voitures piégées contre un barrage de la police". Sept policiers et un passant ont été tués dans l'attaque perpétrée avec un véhicule piégé au niveau d'un barrage de sécurité installé près de la ville d'Al-Arish...
(AFP 09/01/17)
Pour la dernière fois de sa présidence, Barack Obama montera mardi soir à la tribune, à Chicago: doté d'un charisme indéniable, le président américain apprécie particulièrement cet exercice du discours. Nombre d'entre eux, qui ont marqué des étapes de son passage à la Maison Blanche, étaient porteurs d'un souffle. Au risque, parfois, de se voir reprocher un optimisme excessif. Pour Cody Keenan, sa principale plume ("speechwriter"), la recherche d'un équilibre entre la volonté d'offrir une perspective et "le réel danger...
(AFP 05/01/17)
L'activiste politique égyptien Ahmed Maher, l'un des leaders de la révolution de 2011 a été libéré mercredi soir après avoir purgé une peine de trois ans de prison, a-t-on appris auprès d'une source de sécurité et de son avocat. Ahmed Maher, 36 ans, a été le fondateur et le porte-parole du Mouvement du 6 Avril, l'un des groupes de la jeunesse les plus actifs lors de la révolte de 2011. "Ahmed Maher a été libéré mercredi soir après avoir terminé...
(Le Figaro 27/12/16)
Un organe de tutelle de la presse et de l'audiovisuel dont les membres seront désignés par le président Abdel Fattah al Sissi va être créé en Égypte en vertu d'une loi promulguée aujourd'hui par le chef de l'État. Le Conseil suprême de la presse et des médias sera notamment chargé de veiller au respect des règles de la concurrence, de l'éthique journalistique, de l'indépendance et de la neutralité de l'information. Il aura le pouvoir d'infliger des amendes et de suspendre...
(AFP 23/12/16)
L'Egypte a accepté le report d'un projet de résolution de l'ONU réclamant qu'Israël cesse ses activités de colonisation après un appel du président américain élu Donald Trump au chef de l'Etat Abdel Fattah al-Sissi, a annoncé vendredi la présidence égyptienne. Le Conseil de sécurité avait décidé la veille de reporter le vote sur ce texte après que Le Caire, à l'origine de la résolution, lui en eut fait la demande, réclamant plus de temps pour mener des consultations sur le...
(AFP 22/12/16)
Une cour d'appel égyptienne a suspendu jeudi une condamnation à un an de prison contre l'ex-président de l'Autorité de contrôle des comptes publics qui était accusé d'avoir surévalué l'ampleur de la corruption au coeur de l'Etat. Démis en mars de ses fonctions de président de cette prestigieuse institution chargée notamment de lutter contre la corruption, Hicham Geneina avait été condamné en juillet à un an de prison pour "diffusion de fausses informations de nature à troubler l'ordre et la paix...
(Le Monde 20/12/16)
Hisham Geneina, ancien chef du contrôle des finances publiques, a été congédié par le président Abdel Fattah Al Sissi. Il risque la prison pour ses déclarations sur le coût de la corruption. « J’ai refusé de servir de décor. Je voulais être à la hauteur de mes responsabilités et remplir mes fonctions en toute indépendance » : Hisham Geneina, l’ancien président de l’Autorité centrale d’audit d’Egypte, l’équivalent de la Cour des comptes en France, proclame ainsi son intégrité avec la nostalgie du haut fonctionnaire déchu. Dans un pays où les organismes publics ne sont parfois qu’une façade démocratique, ce juriste de haut rang est...
(AFP 08/12/16)
Un fils de l'ancien président islamiste égyptien Mohamed Morsi a été arrêté jeudi par les autorités, a-t-on appris auprès d'un responsable et de l'avocat de l'ancien dirigeant destitué en 2013. Osama Morsi "a été arrêté à son domicile", a dit à l'AFP Me Abdel Moneim Abdel Maksoud, l'avocat de l'ex-président qui représente également son fils. Les forces de sécurité l'ont arrêté à son domicile de Zagazig, à 65 km au nord-est du Caire, où des ordinateurs portables, un téléphone mobile...
(France 24 08/12/16)
Défiant ses partenaires arabes, surtout l’Arabie saoudite, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a récemment officialisé son soutien au régime de Bachar al-Assad et placé son pays dans le giron russe. Après avoir conforté son pouvoir à l’intérieur du pays et noué une solide entente avec la Russie de Vladimir Poutine, l’Égypte du président Abdel Fattah al-Sissi s’emploie à reprendre sa place sur l’échiquier régional. Quitte à revoir ses calculs diplomatiques et à se désolidariser de ses partenaires sunnites...
(Xinhua 03/12/16)
La Chine veut renforcer la coopération et intensifier le partenariat stratégique global avec l'Égypte, a déclaré jeudi au Caire un haut responsable chinois. Le vice-président de la Conférence politique consultative du peuple chinois (CPPCC), Wang Jiarui, a fait ces remarques lors de sa rencontre avec le président égyptien, Abdel-Fattah Al-Sissi. "La Chine soutient les efforts de l'Égypte visant à accéder à la stabilité et au développement et souhaite mettre en œuvre les mesures du consensus auquel sont parvenus les deux pays,'' a dit M. Wang...
(AFP 30/11/16)
L'Egypte a franchi mardi une nouvelle étape en vue de la promulgation d'un projet de loi controversé régulant les activités des ONG, un texte "restrictif" pour la société civile selon ses détracteurs. Le Parlement a "approuvé définitivement" mardi le projet de loi après "l'amendement de certaines dispositions", selon son site Internet. Le texte a été envoyé au président Abdel Fattah al-Sissi qui peut le promulguer ou le transférer une nouvelle fois aux députés pour de nouveaux changements, selon le député...
(AFP 23/11/16)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a exprimé, dans une interview à la télévision publique portugaise RTP, son soutien pour l'armée syrienne, une position en contradiction avec ses alliés du Golfe comme l'Arabie saoudite. L'ancien chef de l'armée égyptienne devenu président en 2014, a été l'artisan d'un rapprochement avec la Russie, principal soutien du régime du président Bachar al-Assad. "Notre priorité est soutenir les armées nationales, par exemple en Libye pour renforcer le contrôle de l'armée sur le territoire et traiter les éléments extrémistes. Même chose en Syrie et en Irak", a-t-il dit dans l'interview diffusée mardi soir en répondant à la question de savoir...
(AFP 22/11/16)
La Cour de cassation égyptienne a annulé mardi une des deux condamnations à perpétuité prononcées contre l'ex-président islamiste Mohamed Morsi après sa destitution en 2013 par l'armée, ont indiqué à l'AFP un responsable judiciaire et l'avocat de M. Morsi. La cour a également annulé les peines de morts prononcées à l'encontre de hauts responsables de la confrérie des Frères musulmans, dont est issu M. Morsi, jugés dans ce procès pour espionnage au profit du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et...
(AFP 16/11/16)
La Cour de Cassation égyptienne a annulé mardi la condamnation à la peine de mort prononcée contre l'ancien président islamiste égyptien Mohamed Morsi après sa destitution en 2013 par l'armée. Cette décision marque une première grande victoire pour l'ancien président islamiste, qui mène depuis trois ans un véritable marathon judiciaire. "Il va enlever l'uniforme rouge" des détenus condamnés à mort, s'est félicité l'un de ses avocats, Me Abdel Moneim Abdel Maqsoud. M. Morsi, âgé de 65 ans, est actuellement emprisonné à la prison de Borg el-Arab, près d'Alexandrie, après avoir été condamné à plusieurs reprises depuis 2015.
(AFP 16/11/16)
L'Egypte s'est dite "profondément préoccupée" mardi par un projet de loi validé deux jours auparavant par le gouvernement israélien, ouvrant la voie à la légalisation de colonies sauvages en Cisjordanie occupée. Le texte, qui prévoit une légalisation de colonies sauvages construites sur des terres privées palestiniennes en Cisjordanie occupée, a été adopté par la commission ministérielle des lois mais doit être encore voté en trois lectures par le Parlement israélien. Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies quels...
(AFP 16/11/16)
Le Parlement égyptien a approuvé mardi soir un projet de loi régulant les activités des ONG en Egypte, un texte controversé qui relance les inquiétudes concernant la répression de la société civile. Le projet de loi, présenté par un peu plus de 200 députés, a été "envoyé au Conseil d'Etat" qui doit donner son avis sur le texte et peut proposer des amendements, selon le site internet du Parlement, qui sera amené à voter une nouvelle fois sur la question. Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, les autorités répriment toute forme d'opposition...
(RFI 16/11/16)
Ce mardi 15 novembre 2016, la Cour de cassation égyptienne a annulé la peine de mort de l’ex-président Frère musulman Mohamed Morsi. La Cour a aussi annulé la condamnation à mort du guide suprême de la confrérie, Mohamed Badie, et de l'un de ses adjoints, ainsi que les peines de prison à perpétuité pour plusieurs hauts responsables Frères musulmans. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti Mohamed Morsi avait été condamné à mort par la cour d’assises en juin 2015 dans l’affaire de l’évasion des prisons. L’ex-président, ainsi que le guide...

Pages