Lundi 29 Mai 2017
(RFI 26/05/17)
L’Egypte a décidé de bloquer 21 sites internet d’information arabe par un pare-feu. Une mesure qui a aussi été prise par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Les sites visés sont liés directement ou indirectement au Qatar. Des mesures qui sont la conséquence d’une nouvelle guerre des ondes entre l’axe tripartite Egypte-Arabie-Emirats et le Qatar. Une guerre sur fond de divergences lors du sommet américano-islamique de Riyad. Un sommet ou le président américain a classé le Hamas palestinien parmi les organisations...
(APA 24/05/17)
Le président soudanais, Omar el-Béchir, a accusé, mardi, son voisin égyptien d’avoir prêté main forte à une attaque menée par des rebelles du Darfour dans le Nord et l’Est du Darfour, où des dizaines de personnes ont été tuées la semaine dernière. Vendredi, des affrontements ont éclaté entre les forces gouvernementales et le Mouvement de libération du Soudan (SLM-MM) et le SLM, un groupe dissident du SLM-Abdel Wahid dans le Nord du Darfour, au cours desquels combats, 214 éléments des forces gouvernementales et 42 combattants rebelles auraient été tués. S’exprimant au ministère de la Défense à Khartoum, lors d’une cérémonie dédiée aux anciens combattants, el-Béchir a déclaré : «Nos forces armées, lors des récents affrontements avec les rebelles ont confisqué...
(Le Monde 23/05/17)
Condamné en avril pour détournement de fonds publics, Habib Al-Adli, ancien homme fort du régime Moubarak, reste introuvable. En Egypte, les fameux mosalsalat (feuilletons) du ramadan ne seront diffusés qu’à la fin de la semaine. Pourtant, le pays entier se délecte déjà des rebondissements d’une histoire digne d’un scénario de série B… mais qui n’a rien de fictif. Le « pitch » : bien qu’assigné à résidence, Habib Al-Adli, l’ancien ministre de l’intérieur (1997-2011) condamné le 15 avril à sept ans d’emprisonnement...
(AFP 21/05/17)
Le président américain Donald Trump a annoncé dimanche son intention de se rendre bientôt en Egypte, à l'occasion d'une rencontre avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Ryad. "Nous allons clairement mettre cela (la visite en Egypte) sur notre liste très bientôt", a déclaré M. Trump, répondant à une invitation de l'homme fort égyptien qu'il avait reçu il y a six semaines à la Maison Blanche. "L'Egypte est un pays stable et sûr et la coopération avec les Etats-Unis...
(AFP 08/05/17)
Le "guide suprême" des Frères musulmans en Egypte, Mohamed Badie, a écopé lundi d'une nouvelle peine de prison à vie pour avoir planifié des attaques contre l'Etat, ont indiqué des responsables judiciaires, dernier épisode de la répression implacable qui vise l'opposition islamiste. Le chef de la confrérie était jugé une nouvelle fois en première instance, après l'annulation d'un premier procès où il avait écopé de la peine de mort pour avoir établi en 2013 un "centre d'opérations" en vue de "préparer des attaques...
(AFP 06/05/17)
Les autorités égyptiennes ont rouvert samedi pour trois jours le point de passage de Rafah pour permettre à des centaines de Palestiniens bloqués en Egypte de rentrer chez eux, dans la bande de Gaza, ont annoncé des responsables palestiniens. Pour les responsables des frontières dans la bande de Gaza, cette réouverture, présentée comme une "geste humanitaire", est destinée à laisser passer les Gazaouis qui étaient bloqués du côté égyptien de la frontière. "Les autorités égyptiennes ont rouvert le point de...
(AFP 05/05/17)
Le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson s'est félicité jeudi de la rencontre cette semaine entre les deux principaux protagonistes de la crise libyenne, lors d'une brève visite à Tripoli. Le chef du gouvernement d'union (GNA) Fayez al-Sarraj et l'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, ont opéré un timide rapprochement mardi aux Emirats arabes unis en s'accordant sur la nécessité de sortir le pays du chaos, sans pour autant déterminer les moyens d'y mettre fin. Boris Johnson a appelé les Libyens à saisir "l'élan offert" par cette rencontre pour ouvrir "la voie à la réconciliation et l'unité libyennes", selon un communiqué des Affaires étrangères britanniques.
(AFP 04/05/17)
Les Emirats arabes unis se sont dits "optimistes" après une rencontre entre les deux principaux protagonistes du conflit en Libye, un sujet abordé mercredi par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi lors de ses entretiens à Abou Dhabi. Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d'union nationale (GNA) soutenu par l'ONU et l'Occident, et son rival Khalifa Haftar, chef des forces armées des autorités parallèles dans l'est libyen, ont tenu mardi à Abou Dhabi des discussions pour tenter de trouver un terrain d'entente sur un règlement de la crise libyenne. Le GNA a affirmé qu'outre les Emirats, l'Egypte, l'Algérie et la Tunisie avaient joué un rôle...
(RFI 04/05/17)
Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi est arrivé mercredi 3 mai à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, pour une visite de deux jours lançant une tournée diplomatique dans les pays du Golfe, et ce 24 heures après la rencontre, également à Abou Dhabi, entre le Premier ministre libyen du gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj, et son principal opposant, le maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen. L'occasion pour Abdel Fatah al-Sissi d'aborder le dossier libyen où le chef...
(La Tribune 25/04/17)
Officiellement, le président congolais n’y aura fait qu’une escale technique. Mais au petit matin de ce 22 avril, c’est bien sur la pointe des pieds que Joseph Kabila a embarqué de l’aéroport international de Bangboka à Kisangani, en direction du Caire, où il a rendu une visite d’Etat à son «frère», le général Abdel Fattah Al-Sissi. Au-delà de la poignée de main et des sourires pour les caméras, les deux hommes se préparent à faire bloc contre les ingérences étrangères. Le samedi 22 avril 2017...
(AFP 24/04/17)
APA Kinshasa (RD Congo) - Les présidents congolais Joseph Kabila et égyptien Abdel Fatah Al-Sissi ont condamné les « ingérences étrangères en RDC », au cours d’une conférence de presse conjointe tenue au Caire, en Egypte. Le chef de l’Etat congolais qui effectue une visite d’Etat au pays des Pharaons a notamment déclaré samedi : « ma troisième visite en Egypte s’inscrit dans le cadre du renforcement de nos relations de coopération dans plusieurs domaines : énergie, défense et sécurité,...
(AFP 23/04/17)
Le roi Salmane d'Arabie saoudite a évoqué dimanche avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi les "relations fraternelles et solides" entre Ryad et Le Caire, à l'occasion d'un sommet scellant le réchauffement entre les deux pays après une période de tension. Les deux dirigeants ont "passé en revue les relations fraternelles et solides et les domaines de coopération entre les deux pays", écrit l'agence officielle saoudienne SPA en rendant compte des entretiens. La situation dans la région a également retenu...
(AFP 20/04/17)
L'Egypte et le Soudan ont convenu jeudi de ne pas accueillir ou soutenir de groupes d'opposition hostiles à leurs gouvernements respectifs, lors d'une rencontre à Khartoum pour renforcer les liens bilatéraux. Les relations entre Khartoum et Le Caire étaient tendues ces derniers mois, le président soudanais, Omar el-Béchir menaçant même de porter devant l'ONU un contentieux territorial avec l'Egypte et l'accusant de soutenir des opposants soudanais. Les médias égyptiens ont pour leur part accusé plusieurs fois Khartoum de donner refuge à des membres de la confrérie des Frères musulmans, déclarée "groupe terroriste" par le Caire depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.
(AFP 13/04/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis jeudi de traquer les responsables des récents attentats ayant visé deux églises, au cours d'une rencontre avec le pape copte orthodoxe Tawadros II. La visite de M. Sissi au siège papal au Caire intervient quatre jours après deux attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) contre des églises de Tanta et Alexandrie qui ont coûté la vie à 45 personnes. "Les institutions de l'Etat déploient tous les efforts nécessaires pour poursuivre les responsables de ces actes ignobles"...
(AFP 11/04/17)
Le Soudan a imposé des visas d'entrée aux hommes égyptiens âgés de 18 à 50 ans, afin d'empêcher l'infiltration de "terroristes", a annoncé à la presse le ministre soudanais des Affaires étrangères. "La décision d'imposer des visas aux Egyptiens a été prise après consultations entre les deux pays", a assuré le ministre Ibrahim Ghandour tard lundi soir. La mesure prise vendredi ne concerne pas les Égyptiennes. Elle vise à "organiser l'entrée des ressortissants des deux pays et à empêcher l'infiltration...
(AFP 10/04/17)
Donald Trump a présenté ses condoléances au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à la suite des attentats revendiqués par le groupe Etat islamique contre deux églises coptes, qui ont fait 45 morts. M. Trump a appelé le président Sissi dimanche pour exprimer ses "plus sincères condoléances à l'Egypte et aux familles qui ont perdu des êtres chers lors des violentes attaques terroristes contre les églises chrétiennes le dimanche des Rameaux", a indiqué la Maison Blanche. "Le président a également exprimé...
(AFP 10/04/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a demandé dimanche à l'armée de déployer des forces pour protéger les "infrastructures vitales" du pays, après des attentats meurtriers revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) contre deux églises coptes. Le président Sissi a réclamé "le déploiement immédiat d'unités de protection de l'armée pour aider la police à sécuriser les infrastructures vitales et importantes dans toutes les provinces du pays", a indiqué la présidence dans un communiqué. Deux attentats à la bombe revendiqués par l'EI ont visé dimanche des églises coptes en Egypte, faisant au moins
(AFP 10/04/17)
Acculés en Irak et en Syrie, les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) redoublent de violence avec les attentats meurtriers qui ont frappé deux églises coptes en Egypte, estiment des experts. La branche égyptienne de l'EI, qui a revendiqué les attaques contre deux églises en Egypte dimanche, à Alexandrie et à Tanta, était jusqu'à présent très active dans le nord du Sinaï, où des centaines de policiers et de soldats ont été tués. Mais malgré des attentats parfois spectaculaires dans...
(AFP 10/04/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé dimanche soir l'"état d'urgence pour trois mois", après des attentats à la bombe contre deux églises coptes qui ont fait 44 morts. Selon la constitution égyptienne, le chef de l'Etat doit encore soumettre la question au Parlement sous une semaine pour obtenir son accord. L'hémicycle est dominé par les partisans du président Sissi, qui dirige le pays d'une main de fer depuis qu'il a destitué en 2013 son prédécesseur islamiste Mohamed Morsi. Le chef de l'Etat s'exprimait lors d'une conférence de presse au palais présidentiel au Caire, quelques heures après les deux attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).
(Seychelles News Agency 10/04/17)
Le président des Seychelles Danny Faure a envoyé un message de condoléances à son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi suite aux attaques terroristes contre des églises coptes dans les villes d'Alexandrie et Tanta qui ont fait 44 morts Dans son message, le président Faure a exprimé un immense chagrin et a offert des prières pour les familles endeuillées des victimes pour trouver de la force dans ces moments. "Les Seychelles condamnent de telles attaques atroces contre des civils innocents. Les...

Pages