| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(APA 21/03/17)
Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a reçu lundi au Caire son homologue de Palestine, Mahmou Abbass, avant une visite programmée aux Etats-Unis d’Amérique, a-t-on appris de source diplomatique au Caire. M. Sissi devra se rendre à Washington durant la première moitié du mois d'avril pour rencontrer Donamd Trump. Le conflit palestino-israélien sera en bonne place au menu des discussions entre les deux hommes. L’Egypte est considérée historiquement comme un interlocuteur incontournable dans le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, en état de stagnation depuis des années. Juste après sa prise de fonction, M. Trump a reçu le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sans recevoir de responsable palestinien comme le préconise toute position de...
(AFP 20/03/17)
Abdel Fattah al-Sissi rencontrera Donald Trump en avril à Washington, où les dirigeants égyptien et américain s'entretiendront notamment du conflit israélo-palestinien, a indiqué lundi la présidence égyptienne. "La question palestienne sera abordée", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Le président Sissi "a souligné l'importance" du "rôle pivot" de l'administration américaine dans "la promotion du processus de paix" pour trouver une solution permettant de mettre fin au conflit et de créer un Etat palestinien, selon ce communiqué. Le nouveau président américain a récemment rompu avec plusieurs dizaines d'années de diplomatie sur le conflit israélo-palestinien en semblant prendre ses distances avec la solution à deux Etats. La création d'un Etat palestinien coexistant avec Israël est pourtant la référence de la communauté internationale dans...
(AFP 20/03/17)
Le président palestinien Mahmoud Abbas est arrivé au Caire pour des entretiens prévus lundi avec son homologue Abdel Fattah al-Sissi, à l'approche de sa rencontre avec le président américain Donald Trump. Il a rencontré dimanche soir le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a indiqué le porte-parole du ministère sur Twitter. Un responsable palestinien avait auparavant indiqué que M. Abbas rencontrerait le président Sissi lundi, alors qu'il doit se rendre à la Maison Blanche durant la première moitié du...
(AFP 18/03/17)
Le pape François se rendra au Caire les 28 et 29 avril, pour y rencontrer le président égyptien, le grand imam de la mosquée d'Al-Azhar et le pape copte orthodoxe, ont annoncé samedi le Vatican et la présidence égyptienne. Le grand imam d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, avait effectué une visite historique au Vatican pour rencontrer le pape François en mai 2016. Selon un communiqué de la présidence égyptienne, le souverain pontife argentin rencontra le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, ainsi...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Soucieux de restaurer la grandeur de la Russie et de laver l’affront occidental en Libye, Vladimir Poutine nourrit de grandes ambitions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, où il est désormais incontournable. Ancien du KGB réputé plus froid que l’acier, le président russe aurait rugi comme un ours blessé devant les images de la longue et brutale mise à mort de Kadhafi, lynché le 20 octobre 2011 par des miliciens révolutionnaires. Un nouveau chapitre de l’histoire de Poutine avec...
(AFP 15/03/17)
Des soldats de forces spéciales russes se trouvent actuellement dans une base militaire dans l'ouest de l'Egypte, près de la Libye où la Russie cherche à jouer un rôle accru, selon un responsable américain. Ce déploiement a été démenti par le ministère de la Défense russe. Selon le responsable américain, des soldats des forces spéciales russes se trouvent sur la base aérienne de Sid Barrani, à environ 100 kilomètres de la frontière libyenne. L'administration américaine surveille "de près" l'évolution de...
(AFP 15/03/17)
La Russie a-t-elle déployé des forces spéciales en Egypte, à la frontière avec la Libye, et y a-t-il des mercenaires russes en Libye ? C'est ce qu'affirme l'agence Reuters, citant des sources américaines et égyptiennes. La Russie a démenti, tout en reconnaissant suivre de près la situation en Libye, où des combats ont repris à Tripoli. Le vice-ministre des Affaires étrangères chargé de l'Afrique et du Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov, a reçu mardi 14 mars, Abdel Basset al-Badri, l'émissaire du général...
(Tout sur l'Algérie 15/03/17)
L’Algérie demande une réforme de la Ligue arabe. Cette ancienne revendication d’Alger a été relancée, lundi soir, par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes. Abdelkader Messahel a annoncé, lors de l’émission Hiwar Al Sâa, diffusée par l’ENTV, que cette réforme sera une priorité pour l’Algérie qui préside depuis début mars la 147e session du Conseil des ministres de la Ligue arabe. L’Algérie sera à la tête de ce Conseil jusqu’à septembre...
(Agence Ecofin 15/03/17)
L'ambassadeur britannique en Égypte, John Casson (photo), a signé mercredi dernier, une déclaration d'intention conjointe avec Sahar Nasr, ministre de l' investissement et de la coopération internationale de l'Egypte. Cette déclaration énonce l'intention de Londres d’accorder 150 millions $ sous la forme d'une garantie de prêt pour aider l'Égypte à mieux implémenter son programme de réformes économiques, tout en soutenant la population égyptienne. « Le Royaume-Uni est le principal partenaire économique de l'Égypte en ce moment vital pour son économie...
(AFP 14/03/17)
Les autorités égyptiennes ont relâché mardi 203 "jeunes" détenus emprisonnés dans le cadre de procédures liées à une loi sur l'interdiction de manifestations, à la suite d'une grâce présidentielle, a-t-on appris auprès de responsables. Le président Abdel Fattah Al-Sissi a signé lundi un décret "graciant 203 jeunes qui avaient été condamnés dans des affaires de rassemblements et manifestations", a précisé le porte-parole de la présidence égyptienne sur sa page Facebook. Les médias d'Etat ont également confirmé les remises en liberté...
(La Tribune 14/03/17)
Depuis son arrestation en 2011 et son placement en résidence surveillée dans un hôpital militaire cairote, Hosni Moubarack aura attendu. Une attente ponctuée de frayeur et d’espoir qui aura duré sept longues années. Mais aujourd’hui, à la surprise des familles des victimes, celui qui aura régné 30 ans sur l’Egypte peut retrouver le confort de sa villa au Caire, les crimes dont on l’accuse, rayés de son casier. Pour les familles, le verdict a dû être un coup de massue...
(AFP 13/03/17)
La remise en liberté décidée lundi par la justice de l'ex-président Hosni Moubarak, qui a régné d'une main de fer pendant 30 ans, vient clore symboliquement le chapitre du Printemps arabe en Egypte. L'avocat Me Farid el-Deeb a précisé que M. Moubarak, actuellement retenu dans un hôpital militaire du Caire, "pourra rentrer chez lui lorsque les docteurs diront qu'il peut sortir". Il ne pourra toutefois pas se rendre à l'étranger, d'après son avocat. M. Moubarak, 88 ans, est en effet...
(AFP 12/03/17)
Le Vatican étudie la possibilité d'un voyage du pape François en Egypte mais aucune date n'a été fixée, a déclaré samedi le porte-parole du Vatican après la publication d'informations évoquant une possible visite en mai. "Un voyage du Saint Père en Egypte est à l'étude, mais ni les dates ni le programme n'ont été finalisés", a indiqué Greg Burke dans un communiqué. La radio publique italienne RAI a affirmé que le pape François effectuerait un séjour au Caire les 20...
(Autre média 09/03/17)
Les importants mouvements de contestation qui ont secoué mardi plusieurs villes égyptiennes en protestation contre la hausse du prix du pain, rappellent que le vent de la révolte ne s’est pas totalement essoufflé après les événements de 2011 et 2013 lorsque des millions de personnes sont sorties dans la rue pour demander un changement de régime. Même si ces manifestations sont différentes des précédentes et que leur ampleur n’est pas aussi grande que celle qui a destitué respectivement Hosni Moubarak...
(La Croix 07/03/17)
Accusé d’avoir incité au meurtre des participants aux manifestations de 2011, l’ancien président égyptien a été définitivement acquitté par la justice le 2 mars. Au lendemain de cette décision, les Égyptiens semblaient réagir par l’indifférence à cette décision qui, symboliquement, enterre leur révolution. Accusé d’être responsable de la mort de manifestants durant les manifestations de 2011, l’ex-président égyptien Hosni Moubarak a été acquitté jeudi 2 mars par la Cour de cassation au Caire. Au pouvoir depuis trente ans avant d’en...
(Agence Ecofin 06/03/17)
La République fédérale d'Allemagne a offert 500 millions de $ à l'Égypte pour soutenir ses réformes économiques et les petites et moyennes entreprises, a annoncé vendredi le ministère égyptien des investissements et de la coopération internationale. Ce financement intervient alors que, depuis ce jeudi, Angela Merkel (photo) est dans la capitale égyptienne pour discuter des questions migratoires et sécuritaires avec le président Abdel Fattah al-Sissi. « Il a été convenu avec la partie allemande l’octroi de 250 millions de dollars...
(Libération 04/03/17)
Poursuivi pour la répression meurtrière qui s'était abattue sur les manifestants en 2011, l'ex-raïs a été définitivement acquitté, jeudi, des charges qui pesaient contre lui. «Désormais, il est libre», déclare fièrement un vieil homme devant l’élégant hôpital militaire de Maadi, au Caire, où se sont rassemblés en silence quelques partisans. «Il a enfin obtenu justice et ce qui s’est passé jeudi met un terme à cette soi-disant révolution de 2011, qui coûte encore très cher à notre pays», ajoute-t-il avant de lever la tête vers la fenêtre de la chambre d’Hosni Moubarak.
(Le Monde 03/03/17)
Au terme d’un procès à rebondissements, l’ex-président a finalement été blanchi des accusations de « complicité » dans la mort de 239 manifestants en janvier 2011. L’Egypte a définitivement tourné la page de la révolution du 25 janvier 2011. Le faible espoir porté par les familles des manifestants tués lors des dix-huit jours qui ont conduit à la chute de l’ancien président Hosni Moubarak après trente ans de règne s’est éteint, jeudi 2 mars. La Cour de cassation a acquitté...
(AFP 02/03/17)
L'ex-président égyptien Hosni Moubarak a été acquitté définitivement par la cour de cassation jeudi au Caire dans un procès pour la mort de manifestants durant la révolte qui a provoqué sa chute en 2011. M. Moubarak avait été condamné à la prison à vie en 2012 mais un nouveau procès avait été ordonné par la justice. Une cour criminelle avait ensuite acquitté l'ex-président, décision confirmée jeudi en cassation. Il s'agit de la dernière procédure judiciaire visant M. Moubarak. L'ancien président...
(Jeune Afrique 02/03/17)
Destiné à comprendre les mutations survenues depuis 2011 dans la région, le rapport d’une mission parlementaire française dresse un diagnostic sans concession. On trouvera à peine trace de la petite phrase qui a tant fait couler d’encre. Le 18 janvier, présentant à l’Assemblée nationale française le rapport d’information sur la coopération européenne avec les pays du Maghreb, le député Jean Glavany avait violé le tabou de l’état de santé des dirigeants tunisien, algérien et marocain, s’inquiétant de « pouvoirs personnels...

Pages