| Africatime
Dimanche 26 Février 2017
(RFI 24/02/17)
Les relations entre le Soudan et le l'Egypte semblent se compliquer. Durant sa visite aux Emirats Arabes Unis, le président soudanais a accusé l'Egypte de livrer des armes au Soudan du Sud. Il a également accusé les services de renseignement égyptiens d'être présents à Juba. Leurs activités nuiraient aux bonnes relations entre les deux pays. C'est la deuxième fois en moins d'un mois que le président soudanais Omar el-Béchir fait une sortie contre l'Egypte avec des accusations graves. Cette fois, il l'accuse de recevoir les opposants soudanais au Caire et de livrer des armes au Soudan du Sud. Des accusations lancées mercredi, en marge de sa visite aux Emirats Arabes Unis.
(Le Monde 23/02/17)
Un sommet sur la Libye à Alger ? Réunis à Tunis dimanche 19 et lundi 20 février, les ministres tunisien et egyptien des affaires étrangères et le ministre algérien des affaires maghrébines ont annoncé la prochaine tenue dans la capitale algérienne – à une date encore indéterminée – d’une telle rencontre à laquelle prendront part Abdelaziz Bouteflika, Béji Caïd Essebsi et le maréchal Sissi, présidents respectivement de l’Algérie, de la Tunisie et de l’Egypte. Si ce sommet avait effectivement lieu, il représenterait l’initiative régionale la plus importante depuis l’éclatement de la guerre civile à l’été 2014 en Libye. Les diplomaties locales travaillent dans l’espoir de trouver une solution politique à une crise libyenne qui n’en finit pas, à l’heure où...
(AFP 22/02/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le roi Abdallah II de Jordanie ont convenu mardi qu'il ne pouvait y avoir de concession sur la création d'un Etat palestinien, a indiqué la présidence à l'issue de pourparlers au Caire. Cette rencontre entre les dirigeants des deux seuls pays arabes ayant signé un traité de paix avec Israël est intervenue après que l'administration du président américain Donald Trump a pris ses distances avec la création d'un Etat palestinien pour parvenir à la paix au Proche-Orient. "Les deux parties ont discuté des moyens de faire progresser le processus de paix à l'arrêt...
(AFP 20/02/17)
Le ministre des Affaires étrangères tunisien Khemaies Jhinaoui a annoncé lundi la tenue prochaine d'un sommet des présidents tunisien, algérien et égyptien à Alger "pour soutenir une solution politique globale" en Libye. Il n'a pas donné de date précise pour ce "sommet tripartite" alors qu'Alger a dû demander lundi à la chancelière allemande Angela Merkel de reporter à la dernière minute une visite en raison d'ennuis de santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika. Les ministres tunisien, égyptien et algérien ont signé lundi lors d'une entrevue avec le chef d'Etat tunisien, la "déclaration ministérielle de...
(AFP 17/02/17)
Les chefs de la diplomatie tunisienne, algérienne et égyptienne se réuniront dimanche à Tunis pour discuter des moyens de mettre fin à la crise en Libye six ans après le début de la révolte dans ce pays. Les ministres discuteront des conditions d'"une solution politique consensuelle à la crise" que connait la Libye, a indiqué vendredi le ministère tunisien des Affaires étrangères. Le pays est plongé dans une situation politique, sécuritaire et économique chaotique depuis la chute du régime de...
(RFI 17/02/17)
Surnommée « la dame de fer », Nadia Abdou va diriger la province de Beheira dans le nord du pays. Une première en Egypte qui avait déjà connu des femmes ministres mais jamais de femmes gouverneurs. Pour la première fois de son histoire, l’Egypte va avoir une femme gouverneur de province. Nadia Abdou a, en effet, prêté serment ce jeudi 16 février en tant que gouverneur de la province de Beheira, au nord-ouest du Delta. Même si l’Egypte a eu sa première femme ministre en 1962, le poste de gouverneur semblait...
(AFP 15/02/17)
Les principaux dirigeants des autorités rivales en Libye se sont mis d'accord pour former un comité visant à amender un accord négocié sous l'égide de l'ONU pour sortir le pays de l'impasse politique, a annoncé mercredi l'Egypte qui joue les médiateurs. Deux autorités politiques se disputent le pouvoir en Libye: d'un côté, le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale, de l'autre une autorité rivale qui contrôle une grande partie de l'Est libyen et...
(El Watan 15/02/17)
«L’Algérie n’a pas besoin de l’aide de Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste tunisien Ennahdha, pour entrer en contact avec telle ou telle personnalité libyenne», soutient une source diplomatique. Les ministres algérien, tunisien et égyptien des Affaires étrangères prévoient de se réunir, le 1er mars prochain à Tunis, pour tenter de donner corps à la proposition du président tunisien, Béji Caïd Essebsi, de consacrer un sommet à la crise libyenne. «Les présents à cette réunion s’attelleront surtout à déblayer...
(AFP 14/02/17)
Le Parlement égyptien a approuvé mardi un remaniement, qui prévoit notamment la fusion des ministères de l'Investissement et de la Coopération internationale, au moment où Le Caire poursuit un ambitieux programme de réformes économiques. L'Egypte a obtenu en novembre un prêt de 12 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI), après s'être engagé à réformer en profondeur une économie en difficulté depuis la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak. "L'Assemblée a approuvé à la majorité requise le remaniement ministériel, qui concerne neuf portefeuilles", indique le site internet du Parlement dans un communiqué.
(AFP 14/02/17)
Israël a temporairement rappelé son ambassadeur en Egypte, l'un des deux seuls pays arabes à avoir signé des accords de paix avec l'Etat hébreu, "pour des raisons de sécurité", ont indiqué mardi les services de renseignement israéliens. "Pour des raisons de sécurité, le personnel de l'ambassade d'Israël n'a pas été autorisé à retourner au Caire", affirme un communiqué du Shin Beth. Le communiqué ne précise pas quand le personnel de l'ambassade du Caire avait quitté l'Egypte. Mais le quotidien britannique The Telegraph, le premier à avoir publié...
(AFP 14/02/17)
Les deux principaux protagonistes de la crise en Libye, le chef du gouvernement d'union (GNA) Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar devraient se rencontrer mardi au Caire, a indiqué à l'AFP une source du GNA. "Une réunion est prévue normalement dans l'après-midi", a déclaré un responsable gouvernemental sous couvert de l'anonymat. Il a précisé que la rencontre était organisée par l'Egypte. Ce responsable n'était pas en mesure de donner plus de détails sur la teneur des entretiens ou...
(L'Expression (alg) 14/02/17)
Toute la médiation algérienne, autour de laquelle se sont agencées les contributions fortes des membres du Groupe des pays voisins et plus largement de l'Union africaine, consiste à progresser. Le dossier de la crise libyenne suscite quasi quotidiennement les inquiétudes et l'attention des pays de la région, bien sûr, mais tout autant de la communauté internationale qui s'est engagée dans le processus du dialogue avec la conclusion de l'Accord du 27 décembre 2015. Or, ce n'est un secret pour personne que, pour aboutir à ce document, l'Algérie a mené un travail d'envergure...
(AFP 13/02/17)
Le président libanais Michel Aoun est arrivé au Caire où il a été reçu lundi par le président Abdel Fattah Al-Sissi pour sa première visite en Egypte, dont il a souligné le rôle important en matière de lutte contre le "terrorisme". A son arrivée, M. Aoun s'est rendu au palais présidentiel pour entamer sa visite de deux jours en Egypte. Le chef de l'Etat libanais a souligné "les grands espoirs placés en l'Egypte (...), qui peut lancer une initiative de...
(AFP 07/02/17)
L'Egypte a approuvé mardi les déclarations du président américain Donald Trump, qui a accusé les médias "malhonnêtes" de "ne pas couvrir" certains attentats à travers le monde. La Maison Blanche a fourni lundi une liste de 78 attaques "mises en oeuvre ou inspirées" par le groupe Etat islamique (EI), qui selon elle n'ont pas été couvertes de manière appropriée par les médias. "Les critiques de la Maison blanche visant les médias occidentaux pour avoir ignoré 78 attaques terroristes au niveau...
(Angola Press 07/02/17)
Luanda - Le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, s?est entretenu mardi, à Luanda, avec l'ambassadeur de l'Egypte en Angola, Khaled Hassan Abdelrahman, autour des voies conduisant à la mise en place de la coopération parlementaire. C’est ce qu’a informé à la presse le diplomate égyptien, à la fin de l'audience que lui a concédée avec le président du Parlement angolais, prônant la nécessité d'un plus grand échange entre l'Angola et son pays, basé sur le...
(AFP 06/02/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a menacé de porter devant l'ONU le contentieux territorial avec l'Egypte sur le triangle de Halaïb et accusé Le Caire de soutenir des opposants soudanais, dans un entretien télévisé diffusé dimanche par Al-Arabiya. "Halaïb est soudanais et nous ne ferons pas de concessions" au sujet de ce territoire de 20.000 km2 situé sur la mer Rouge et revendiqué par les deux pays, a déclaré M. Béchir sur la chaîne saoudienne. Khartoum portera l'affaire devant "le Conseil de sécurité de l'ONU" si l'Egypte "refuse (un règlement) par la...
(AFP 04/02/17)
L'Egypte a condamné samedi l'attaque "terroriste" à la machette contre des militaires au musée du Louvre à Paris qui aurait été perpétrée par un Egyptien selon les premiers éléments de l'enquête. Vendredi, un homme armé de deux machettes a attaqué quatre militaires, blessant très légèrement l'un d'eux à l'entrée de la galerie du Carrousel du Louvre, avant d'être grièvement blessé au ventre par le tir d'un des soldats. "Le gouvernement et le peuple égyptiens se tiennent aux côtés du gouvernement...
(AFP 28/01/17)
Le dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a déclaré vendredi que sa récente visite en Egypte avait été productive, en rentrant à Gaza après cinq mois hors de l'enclave palestinienne, a rapporté un journaliste de l'AFP. Ismaïl Haniyeh, le chef du mouvement islamiste dans la bande de Gaza, était parti en septembre pour participer au grand pèlerinage musulman de la Mecque en Arabie saoudite. Il est rentré en passant par les pays du Golfe et l'Egypte...
(APA 27/01/17)
La Communauté des pays sahélo-sahariens (CEN-SAD), par la voix de son secrétaire général, Ibrahim Sani Abani, a exprimé, jeudi à Addis-Abeba, son soutien au retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA). «Le Maroc revient avec une détermination remarquable de contribuer à la consolidation de la paix, la sécurité et l’intégration économique en Afrique», a déclaré à la presse M. Abani. Le responsable, qui s’exprimait en marge de la 30è session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA, qui se...
(AFP 25/01/17)
Le président Abdel Fattah al-Sissi a affirmé mercredi que l'Egypte était "sur la bonne voie" et a appelé la jeunesse qui avait mené la révolte de 2011 à participer au "développement" du pays, lors d'un discours commémorant le soulèvement. Le 25 janvier 2011, des manifestations sans précédent avaient éclaté en Egypte contre le régime de Hosni Moubarak pour dénoncer les inégalités sociales grandissantes, la corruption du pouvoir et les exactions de la police. Cette mobilisation, qui s'inscrivait dans la lignée...

Pages