Dimanche 22 Avril 2018
(AFP 12/02/18)
Vingt-huit jihadistes ont été tués et 126 autres arrêtés dans le nord et le centre de la péninsule égyptienne du Sinaï (nord-est) depuis le lancement vendredi d'une vaste opération antiterroriste, a annoncé l'armée lundi. Baptisée "Sinaï 2018", cette campagne militaire lancée à un mois et demi de l'élection présidentielle mobilise notamment l'aviation et la marine, dans et autour du Sinaï, région où la branche locale du groupe Etat islamique (EI) mène régulièrement des attaques meurtrières. Les régions du delta du Nil (nord) et du désert occidental frontalier de la Libye sont également concernées. L'opération a abouti à "l'élimination de douze éléments takfiristes armés lors d'un échanges de tirs avec les forces qui menaient un raid", a indiqué dans un communiqué...
(AFP 12/02/18)
Trente-trois personnes ont été condamnées à des peines d'emprisonnement, dont 17 à perpétuité, après des violences ayant provoqué la mort de trois civils lors de manifestations antirégime en 2014, a annoncé dimanche la justice égyptienne. Trois civils, dont la journaliste Mayada Ashraf qui couvrait l'événement, avaient été tués en mars 2014 lors de heurts entre les forces de sécurité et les partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l'armée un an plus tôt. Ces manifestations avaient eu lieu déroulées au Caire alors qu'Abdel Fattah al-Sissi, à l'origine de la destitution de M. Morsi, avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2014. Dix-sept des 48 accusés ont été condamnés dimanche à l'emprisonnement à perpétuité pour appartenance à une organisation...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Le président égyptien Hosni Moubarak est au pouvoir depuis trente ans lorsque le soulèvement débute. Après 18 jours de contestations, le chef d'État de 82 ans est contraint à la démission le 11 février 2011. Début 2011, la grogne sociale persiste depuis plusieurs mois déjà en Égypte. Les inégalités, le blocage politique et institutionnel dû à l’état d’urgence – en vigueur depuis la guerre des Six Jours de 1967, avec une seule courte interruption en 1980 – et aux velléités de népotisme du président Hosni Moubarak contribuent à ce climat sociétal instable. Le taux de chômage important, la vie chère et les bas salaires entraînent des grèves et des manifestations de plus en plus fréquentes. À l’instar de la révolution...
(Agence Ecofin 12/02/18)
Egypte, le gouvernement a octroyé le contrat de mise en place de la centrale à turbinage-pompage d’Ataqa. L’infrastructure d’une capacité projetée de 2 400 MW, sera localisée dans la région de Suez. Le ministre de l’électricité et des énergies renouvelables Mohamed Shaker (photo), a octroyé le contrat d’ingénierie de l’infrastructure à un consortium composé d’Artelia et d’AF Consult Switzerland. L’organisation détiendra également l’infrastructure. La construction et le financement de l’infrastructure ont été confiés au Chinois Sinohydro. Les spécifications de ces arrangements n’ont pas encore été communiquées. Selon Artelia, Ataqa « appuiera le plan mis en place par les autorités et visant à diversifier les sources d’énergie du pays et de satisfaire les besoins énergétiques croissants de la région, tout en...
(Agence Ecofin 12/02/18)
Selon un bulletin mensuel rendu public par le ministère égyptien de l'investissement et de la coopération internationale, les investissements dans le pays ont connu une hausse de 20,8% en janvier 2018 pour se situer à 5,2 milliards de livres égyptiennes (environ 293,7 millions $). Ainsi, le nombre d'entreprises créées (1 593) et agrandies (187), a atteint un total de 1 780 en janvier 2018, contre 1 628 entreprises en janvier 2017. En outre, 7 000 emplois devraient être nouvellement créés à la suite de ces investissements. Par ailleurs, le ministère égyptien de l'investissement et de la coopération internationale a indiqué que les investissements ont, de façon générale, augmenté de 53,1% au premier trimestre de l'exercice 2017-2018 (juillet-juin), par rapport à...
(Xinhua 12/02/18)
Au moins dix terroristes ont été tués dimanche au cours d'un raid de la police dans la ville d'Arish, dans le gouvernorat égyptien du Nord-Sinaï, à la frontière avec Israël et la bande de Gaza, ont déclaré à Xinhua de sources des forces de sécurité et médicales. Les corps des dix militants ont été transférés vers un hôpital du gouvernorat voisin d'Ismaïlia, ont ajouté les sources. Ce raid a eu lieu dans le cadre d'une campagne antiterroriste de grande envergure, baptisée "Opération globale Sinaï 2018", qui a débuté vendredi. Un peu plus tôt dimanche, l'armée égyptienne a annoncé avoir tué au moins 16 militants et arrêté quatre suspects depuis le début de l'opération dans la zone troublée du Sinaï septentrional...
(AFP 12/02/18)
La version arabe de l'émission américaine Saturday Night Live (SNL) a été suspendue dimanche en Egypte pour "violation des normes morales", a indiqué l'organisme public chargé de la régulation des médias sur son site internet. Célèbre émission américaine de divertissement proposant des sketches comiques interprétés par des célébrités, SNL est adaptée en arabe et diffusée chaque semaine par la chaîne privée égyptienne "ON E". Le Conseil suprême de régulation des médias a décidé dimanche de suspendre l'émission pour "violation des normes morales et professionnelles", selon le site officiel de cet organisme d'Etat. "L'émission utilise constamment des termes, expressions et connotations sexuels qui ne sauraient être présentés aux téléspectateurs", précise le texte. La version arabe de SNL n'est pas le premier...
(AFP 12/02/18)
A Nagrig, petite bourgade égyptienne du fin fond du Delta du Nil, la seule école dispose d'un terrain de foot synthétique flambant neuf: un équipement fourni via un sponsor par l'intermédiaire de... Mohamed Salah, l'enfant du village devenu la star de Liverpool et des "Pharaons". Dans la localité, entourée de la verdure des champs du Delta, le nom du serial-buteur des "Reds" est partout. Dans la bouche des enfants, par exemple. Ceux qui jouent avec un vieux ballon de cuir sur un terrain vague, dans un nuage de poussière, ou ceux croisés au milieu d'une rue étroite en terre près de la maison où a grandi la mégastar, dans le gouvernorat de Gharbeya à 120 km au nord-ouest du Caire...
(AFP 12/02/18)
Le public égyptien va être partiellement autorisé à assister à des rencontres du championnat national, à raison de 300 spectateurs par match, pour la première fois depuis des heurts sanglants entre supporteurs en 2012, a-t-on appris lundi auprès de la Fédération égyptienne. Les autorités avaient interdit au public d'assister aux rencontres entre clubs égyptiens après la mort tragique, en février 2012, de 74 personnes dans des échauffourées à Port-Saïd (nord-est). Les victimes, principalement des supporteurs de la prestigieuse équipe cairote d'Al-Ahly, étaient venues assister à un match entre cette dernière et l'équipe locale d'Al-Masry. La décision s'applique pour le championnat égyptien dès lundi et reste limité à 300 spectateurs, a indiqué à l'AFP Mostafa Tantawi, responsable médias à la fédération...
(AFP 10/02/18)
De nouvelles opérations militaires, dont des frappes aériennes qualifiées de "puissantes", ont eu lieu durant la nuit dans le Sinaï, a annoncé samedi l'armée égyptienne, au lendemain du lancement d'une vaste campagne antijihadistes. "Les forces aériennes ont poursuivi dans la nuit la mise en œuvre de frappes aériennes ciblées contre des rassemblements et foyers terroristes", dans l'ouest et le nord du Sinaï, a annoncé dans un communiqué le porte-parole des forces armées, Tamer el-Refaï. L'armée égyptienne a lancé vendredi une vaste opération "antiterroriste" dans plusieurs régions du pays...
(Agence Ecofin 10/02/18)
Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a demandé aux autorités égyptiennes de tout mettre en œuvre pour faciliter au public, l’accès à la presse en ligne étrangère. En effet, depuis le 3 février, certains médias dont le New York Times, le Washington Post et CNN, sont inaccessibles aux utilisateurs mobiles en Egypte. Le constat avait été fait par plusieurs médias et activistes, notamment par Mohamed al-Taher, chercheur à l'Association de la liberté de pensée et d’expression (AFTE). D’après ce dernier et le site d'information Mada Masr, le gouvernement aurait bloqué l'accès à un outil de publication affilié à Google, Accelerated Mobile Pages (AMP), qui accélère la diffusion de contenu aux utilisateurs mobiles. Un porte-parole de Google a révélé...
(AFP 09/02/18)
L'armée égyptienne a lancé vendredi une vaste opération "antiterroriste" dans plusieurs régions du pays, dont la péninsule du Sinaï où la branche locale du groupe Etat islamique (EI) mène régulièrement des attaques meurtrières. Baptisée "Sinaï 2018", l’opération lancée à un mois et demi de l'élection présidentielle, mobilise notamment l'aviation et la marine et a lieu dans le Sinaï (nord-est), dans des régions du delta du Nil (nord) et dans le désert occidental, frontalier de la Libye. Elle vise à "lutter contre les organisations terroristes et criminelles", a indiqué le porte-parole de l'armée, Tamer el-Refai, dans une allocution télévisée. Selon lui, il s'agit de "renforcer le contrôle des zones frontalières (...) et nettoyer les zones où se trouvent des foyers...
(AFP 09/02/18)
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri a réaffirmé jeudi la "validité" d'un accord maritime avec Chypre, en réponse aux critiques de la Turquie, ces pays cherchant à exploiter leurs ressources gazières en Méditerranée. Il répondait à des déclarations du ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu contestant cet accord dans des déclarations à un journal grec. M. Choukri a défendu "la validité de l'accord" avec Chypre au regard du droit international, lors d'une conférence de presse au Caire.
(Jeune Afrique 09/02/18)
Le désenchantement est aujourd'hui de mise sur les cinq continents, où de nouvelles dictatures apparaissent et où les démocraties vont mal, notamment en Turquie et en Égypte. La démocratie a-t-elle progressé depuis le début du siècle ? Le monde compte-t-il plus de pays démocratiques qu’il y a dix-huit ans ? Les avis des experts sont partagés, et il revient à vous comme à moi de chercher à y voir plus clair. Il semble que le désenchantement soit aujourd’hui de mise sur les cinq continents : de nouvelles dictatures apparaissent et les démocraties vont mal, même en Amérique latine et en Europe, où les dictatures avaient presque disparu. À en croire le dernier rapport de Freedom House, la démocratie est partout sur la défensive,...
(AFP 08/02/18)
Une danseuse orientale de nationalité russe a été arrêtée et va être expulsée d'Egypte après la diffusion sur internet d'une vidéo la montrant en tenue jugée trop légère, a-t-on appris de sources sécuritaires jeudi. Ekaterina Andreeva, alias "Gawhara", a été arrêtée cette semaine pour "incitation à la débauche". Actuellement détenue dans un commissariat du Caire, elle sera expulsée vers la Russie samedi, ont précisé ces sources. En robe blanche à dentelles très échancrée, se livrant à une danse sensuelle, la performance filmée de la danseuse russe dans un club du Caire a alimenté les réseaux sociaux ces derniers jours.
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Face à un candidat fantoche, le raïs est certain d’être réélu. Pris entre l’enclume islamiste et le marteau policier, les Égyptiens ne seront pas, eux, forcément gagnants. « Nous nous félicitons du choix du président Sissi pour 2019 ! » Alpha Condé, le chef de l’État guinéen, serait-il oracle pour annoncer, le 28 janvier à la tribune de l’Union africaine (UA), que son homologue égyptien dirigera dans un an l’organisation continentale ? Car le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, 63 ans, doit d’abord remporter la présidentielle dans son propre pays, les 26 et 28 mars. De fait, ces propos en disent long sur l’absence totale de suspense qui entoure l’avenir politique du raïs. À l’issue de la campagne qui a débuté alors qu’il...
(La Tribune 06/02/18)
Alors qu’elle s’apprête à recourir à nouveau au marché international de la dette, l’Egypte met en avant le renforcement considérable de ses réserves en devises. Les 38,2 milliards de dollars de réserves engrangés en janvier 2018 et le remboursement d’une bonne partie des 350 millions de dollars des créances dues au Club de Paris, devraient renforcer l’attractivité des obligations égyptiennes. Les réserves de changes égyptiennes semblent reprendre des couleurs et atteignent un niveau record en janvier 2018 selon la Banque centrale du pays. Une annonce qui conforte le gouvernement dans son choix de lever jusqu'à 5 milliards de dollars grâce à une vente d'obligations souveraines à l'international. Bon démarrage de l'année 2018 Les réserves en devises ont augmenté de 1,2...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Orascom Construction Ltd qui réalise des travaux d’infrastructures industrielles dans la zone MENA et aux Etats Unis, a affirmé dans un communiqué publié ce 5 février 2018 avoir reçu de nouvelles commandes pour près de 650 millions $ au cours du quatrième trimestre 2017. Le groupe fait savoir que la majeure partie de ces commandes, soit 580 millions $, a été passée en Egypte par des entreprises évoluant dans le domaine des énergies renouvelables et du bâtiment. A côté de cela, la filiale américaine d’Orascom a également reçu d’autres commandes portant sur la réalisation de projets pour un montant de 70 millions $. L’impact de ces nouvelles commandes sur ses performances financières de 2017 est à suivre. Le groupe, au...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Egyptian Arab Land Bank (EALB), une banque commerciale égyptienne envisage octroyer de nouvelles lignes de crédit d’une valeur totale de 3 milliards de livres égyptiennes (169,6 millions $) à plusieurs entreprises spécialisées dans divers secteurs d’activités en Egypte. Au cours d’un entretien accordé à un média égyptien, Amr Kamal, le directeur de la banque, a expliqué qu’il recevait une forte demande de crédits de la part d’entreprises sidérurgiques, de sociétés d’engrais, de sociétés du domaine de l’agroalimentaire, ou encore des entreprises spécialisées dans la réalisation de projets industriels. La banque ne donne pas de détails sur les conditions qu’elle appliquera sur ce nouveau round de prêts à l’économie. Son objectif est surtout d’améliorer son taux de conversion de dépôts en...

Pages