Dimanche 21 Janvier 2018
(AFP 11/12/17)
Le président russe Vladimir Poutine est arrivé au Caire lundi après une visite surprise en Syrie, a-t-on appris de source aéroportuaire. Son avion a atterri à 12H15 locales (10H15 GMT) à l'aéroport du Caire, selon la même source. M. Poutine doit rencontrer son homologue Abdel Fattah al-Sissi pour évoquer les moyens de développer les liens dans les domaines politique, économique et commercial, selon la présidence égyptienne. Le président russe avait effectué une visite en Egypte en février 2015. En novembre de la même année, les deux pays avaient signé un accord pour la fourniture...
(AFP 11/12/17)
Le président palestinien Mahmoud Abbas est attendu au Caire pour un sommet avec le chef de l'Etat égyptien Abdel Fattah Al-Sissi sur la décision américaine controversée de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, a annoncé dimanche la présidence égyptienne. M. Sissi a "invité le président Mahmoud Abbas à un sommet bilatéral de consultation lundi au Caire pour discuter des développements liés à la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël", a indiqué le porte-parole de la présidence égyptienne Bassam Radi. Les deux dirigeants doivent examiner les moyens de faire face à "cette crise de façon à préserver le droit légitime du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec Jérusalem-Est...
(AFP 11/12/17)
Des hôtels de luxe, des quartiers résidentiels huppés, un aéroport moderne, une tour de 345 mètres... l'Égypte espère épater le monde avec sa nouvelle capitale en plein désert, un projet pourtant loin de faire l'unanimité. « Nous avons un rêve », lance Khaled El Husseiny, chargé par les autorités de présenter le site à une quinzaine de journalistes étrangers à l’occasion d’une visite officielle. À 45 kilomètres à l’est du Caire, entre les routes de Suez et d’Ain Sokhna, quelques camions s’affairent sur des voies toutes neuves qui sinuent à travers une vaste étendue de sable quasiment vierge. Un chantier titanesque Sur le chantier du futur siège du Conseil des ministres, les ouvriers s’attèlent à la construction de ce qui...
(AFP 11/12/17)
Des archéologues égyptiens ont découvert une momie dans une tombe qui n'avait pas encore été explorée à Louxor en Haute Egypte, a annoncé samedi le ministère des Antiquités. Deux tombes avaient été découvertes dans les années 1990 par l'archéologue allemande Frederica Kampp qui avait seulement atteint leurs portes "mais n'y était jamais entrée", a précisé le ministère dans un communiqué. Ces tombes pourraient dater de l'époque du Nouvel Empire, qui a duré plusieurs siècles jusqu'à il y a environ 3.000 ans. Depuis leur découverte, elles étaient restées "intouchées" jusqu'à ce qu'une nouvelle mission archéologique s'y intéresse, selon le ministère. Dans la première tombe, les archéologues ont découvert, outre des objets funéraires, "une momie enveloppée dans un tissu de lin" qui,...
(AFP 09/12/17)
Le pape Tawadros II de l’Église copte orthodoxe d’Égypte a annulé une rencontre avec le vice-président américain Mike Pence prévue en décembre au Caire, pour protester contre la décision unilatérale de Washington de déclarer Jérusalem capitale d'Israël, a annoncé l’Église samedi. La décision annoncée mercredi par le président Donald Trump "a fait fi des sentiments de millions d'Arabes", a jugé l’Église dans un communiqué, ajoutant avoir décidé de ne pas recevoir Mike Pence au cours de sa visite en Egypte. Cette décision intervient un jour après l'annulation par le grand imam d'Al-Azhar, influente institution de l'islam, d'une rencontre prévue avec Mike Pence pour les mêmes motifs. Les coptes représentent près de 10% des 93 millions d’Égyptiens dans un pays où...
(APA 09/12/17)
La deuxième édition du Forum Africa 2017 s’est ouverte ce vendredi à Sharm el Sheikh (Egypte), sur le thème « promouvoir le commerce et les investissements en Afrique » en présence de quatre chefs d’Etats africains et du Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Hamatt. Les présidents Paul Kagamé (Rwanda), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) Alpha Conde (Guinée) et Mohamed Abdullah Mohamed (Somalie), ont rehaussé de leur présence le coup d’envoi officiel du Forum Africa 2017 aux côtés de leur hôte le Président Abdel Fattah al-Sissi d’Egypte.
(RFI 09/12/17)
L'annonce de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël est une décision qui a des conséquences dans le monde entier. Ce vendredi, jour de prière pour les musulmans, et aussi un jour de colère sur le continent africain des manifestations prévues dans les pays du Maghreb. En Tunisie, après le gouvernement, qui a fortement condamné la décision du président américain, syndicats, organisations de la société civile et certains partis politiques entrent à leur tour dans la danse. Ils appellent à une manifestation nationale vers 15 heures, heure locale, à Tunis. Une manifestation pour dénoncer la décision de Trump de reconnaître officiellement Jérusalem comme la capitale d'Israël, et Naïma Hammami, responsable des relations internationales au sein de l'Union générale tunisienne...
(AFP 08/12/17)
Le grand imam d'Al-Azhar a annulé une rencontre avec le vice-président des Etats-Unis Mike Pence pour protester contre la décision américaine de déclarer Jérusalem capitale d'Israël, a annoncé vendredi cette influente institution de l'islam sunnite basée au Caire. Dans un communiqué, Ahmed al-Tayeb a indiqué qu'il était revenu sur sa décision de rencontrer M. Pence, qui doit effectuer une visite en Israël et en Egypte dans la seconde moitié de décembre. La rencontre avec M. Pence était prévue le 20 décembre, selon le communiqué d'Al-Azhar. Le grand imam a annoncé "son rejet catégorique d'une requête formelle du vice-président américain Mike Pence pour le rencontrer le 20 décembre", ajoute le texte. L'ambassade des Etats-Unis avait soumis une requête officielle il y...
(Agence Ecofin 08/12/17)
Comme Vodafone Egypt, les opérateurs de téléphonie mobile Orange, Etisalat et Telecom Egypt, ont aussi sollicité de l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (NTRA), l’attribution de fréquences télécoms supplémentaires. Mustafa Abdul Wahid, le président exécutif de l’organe de régulation des télécommunications, l’a révélé lors de l’exposition annuelle consacrée aux nouvelles technologies, Cairo ICT Technology. Mustafa Abdul Wahid a expliqué que les requêtes introduites par les différentes sociétés télécoms sont actuellement à l'étude. Il a ajouté que la NTRA, en coordination avec les organismes souverains, déterminera quelles bandes de fréquences attribuées aux entreprises télécoms.
(Agence Afrique 08/12/17)
En marge du Cairo ICT Conference 2017, organisé du 3 au 6 décembre 2017, la société SICO Technology a signé un accord de transfert de technologie avec Qualcomm. A travers ce partenariat, matérialisé par Mohamed Salem, le président-directeur général de SICO Technology et Moheb Ramses, directeur général de Qualcomm pour l'Afrique du Nord, la société égyptienne pourra accéder aux dernières technologies de la compagnie américaine tout en protégeant ses droits de propriété intellectuelle. Selon le patron de SICO Technology, cet accord donne à la nouvelle usine de l’entreprise, située dans le parc technologique de nouvelle Assiout, l’opportunité de traiter avec tous les opérateurs de télécommunications présents sur le marché égyptien. Avec les technologies de Qualcomm, les appareils de SICO seront...
(Agence Ecofin 07/12/17)
Le ministère égyptien de l’électricité lancera des appels d’offres au premier trimestre 2018 pour le développement de centrales solaires, d’une capacité cumulée de 500 MW. Cela lui permettrait d’augmenter sa capacité d’énergie solaire et de réduire ses émissions de CO2, conformément à ses objectifs après la COP 21, à Paris. Selon des sources de Daily News Egypt, des sociétés arabes et internationales ont présenté leurs offres aux autorités en charge du secteur pour construire des centrales solaires de 100 à 200 MW. Cependant, elles ont été invitées à soumettre leurs offres, lors du futur appel d’offres qui fonctionnera selon le modèle de «construction, possession et exploitation» des centrales. Pour rappel, en octobre dernier, l’Européen Scatec Solar et ses partenaires ont...
(AFP 06/12/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays est un proche allié des Etats-Unis, a affirmé mardi que l'intention de Donald Trump de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem risquait de "compliquer" la situation dans la région. Donald Trump a multiplié mardi les échanges avec les dirigeants du Proche-Orient, réaffirmant sa volonté sur ce transfert. A l'occasion d'un entretien téléphonique avec M. Trump, M. Sissi a souligné "la nécessité de ne pas compliquer la situation dans la région en prenant des mesures qui compromettent les chances de paix au Proche-Orient", a indiqué le porte-parole de la présidence, Bassem Radi, dans un communiqué.
(AFP 06/12/17)
Le comité directeur de la Banque mondiale a approuvé une troisième tranche de prêt de 1,15 milliard de dollars en faveur de l'Egypte dont l'économie a été plongée dans une grave crise après la révolte populaire en 2011. Ce prêt est le dernier d'une série de trois initiée en 2015 et d'un montant total de 3,15 milliards. Cette aide est destinée à soutenir le programme de réformes économiques et sociales du pays, a précisé l'institution mardi dans un communiqué. La seconde tranche a été versée en mars. Ces prêts ont pour but d'appuyer les réformes pour dynamiser les créations d'emplois, assurer une sécurité dans le secteur de l'énergie, renforcer les finances publiques et améliorer la compétitivité des toutes petites, petites...
(La Tribune 06/12/17)
Le Caire vient d’obtenir le OK de la Banque mondiale pour recevoir la dernière tranche des 3,15 milliards de dollars de financement en sa faveur, soit 1,15 milliard de dollars. L’Egypte a de son côté réussit à mobiliser 17 milliards de dollars d’investissement privés en faveur de son secteur énergétique. En plus de ce prêt, la Banque mondiale gère directement 19 projets de développement, mobilisant 7,8 milliards de dollars. L'Egypte vient de décrocher l'accord du conseil d'administration du groupe mondiale pour un prêt de 1,15 milliard de dollars, qui servira à renforcer sa politique de développement économique et soutenir les programmes de réformes actuellement mis en place. Dernière tranche « Nous saluons le soutien continu de la Banque mondiale au...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La Banque mondiale a approuvé, ce mardi, la troisième tranche de 1,15 milliard $ d’un programme de prêts d’un montant total de 3,15 milliards $, en faveur de l’Egypte. Cette troisième tranche, le dernier des décaissements de l’institution dans le cadre de ce programme, vient donner un coup de pouce aux réformes inclusives visant à soutenir l'économie, créer des emplois et réduire la pauvreté. « Nous avons le privilège de soutenir le pays sur la voie de la réalisation de son potentiel et de l'amélioration des conditions de vie de tous les Egyptiens », a déclaré Asad Alam, haut responsable de la Banque mondiale. Le mois dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord avec Le Caire, dans...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Durant la saison 2017/2018, la superficie dédiée à la culture du blé en Egypte, connaîtra une augmentation de 20,2% à 1,5 million d’hectares. C’est ce qu’a annoncé Hamid Abdel Dayim, porte-parole du ministère de l’agriculture qui précise qu’environ 0,67 million d’hectares ont été déjà plantés. Pour le gouvernement, cette augmentation des surfaces emblavées s’inscrit dans le cadre de l’objectif visant à produire d’ici 2020, environ 10 millions de tonnes de blé contre 8 millions de tonnes actuellement. D’après l’USDA, la consommation de blé du pays des pharaons devrait avoisiner les 19,7 millions de tonnes en 2017/2018, ce qui devrait obliger l’exécutif à importer 11,7 millions de tonnes de blé supplémentaires. Espoir Olodo
(La Tribune 06/12/17)
La ville égyptienne de Charm el-Cheikh accueille le Forum Africa 2017 les 7 et 9 décembre prochains. Si le secteur privé africain est très attendu à ce forum, six chefs d’État du continent prendront part à cet événement. Voici les personnalités africaines qui sont annoncées par les organisateurs. En tournée africaine au mois d'août dernier, notamment en Tanzanie, au Rwanda, au Gabon et au Tchad, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui a participé à tous les sommets de l'Union africaine depuis son arrivée au pouvoir en 2014, semble vouloir faire de l'Afrique l'une de ses priorités. L'édition 2017 du Forum Africa qui aura lieu les 7 et 9 décembre dans la station balnéaire de Charm-el-Cheikh, en Égypte, s'inscrit dans...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La firme de capital-investissement Africinvest, qui est basée en Tunisie et qui déploie ses opérations dans plusieurs pays d’Afrique, a annoncé récemment un premier closing à 137 millions d’euros, de son quatrième fonds d’investissement dédié à l’Afrique du nord (Maghreb Private Equity Fun IV). L’objectif est de franchir la barre des 150 millions d’euros d’ici la fin de l’année 2017. Le MPEF IV se déploiera sur une période de 10 ans, et cible principalement des petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Maroc, Tunisie). Seront privilégiées, les structures bien implantées sur les marchés locaux et susceptibles d’étendre leurs activités au niveau régional, notamment dans le bassin méditerranéen. Les secteurs d’activités visés sont les technologies de l’information,...
(AFP 05/12/17)
La police égyptienne a arrêté mardi Habib al-Adly, ancien ministre de l'Intérieur du président déchu Hosni Moubarak, condamné à sept ans de prison pour corruption et en fuite depuis cette date, a indiqué à l'AFP son avocat. Le général Habib al-Adly dirigeait d'une main de fer la toute-puissante police égyptienne, dont les exactions ont été l'un des déclencheurs de la révolte populaire qui a chassé Moubarak du pouvoir en 2011. M. al-Adly, 79 ans, a été arrêté mardi au Caire, précise son avocat Me Essam al-Batawy. Cette arrestation a été confirmée par la télévision égyptienne d'Etat. Un tribunal du Caire l'avait jugé en avril dernier, avec dix autres responsables du ministère de l'Intérieur, coupable d'avoir détourné plus de deux milliards...
(Le Monde 05/12/17)
L’ancien premier ministre, Ahmed Chafik, a été expulsé par les Emirats arabes unis vers Le Caire. Lorsqu’il a annoncé, mercredi 29 novembre, sa candidature à l’élection présidentielle égyptienne de 2018 depuis les Emirats arabes unis, où il est parti vivre en exil, après sa défaite au scrutin de 2012, pour échapper à des affaires de corruption, Ahmed Chafik ne s’attendait pas à revenir aussi vite en Egypte. Et à y annoncer, au lendemain de son retour forcé samedi, reconsidérer sa décision de se présenter face au président Abdel Fattah Al-Sissi. L’ex-ministre de l’aviation civile et dernier premier ministre de Hosni Moubarak, avant sa chute en février 2011, se retrouve au cœur d’un imbroglio presque aussi rocambolesque que l’affaire Hariri au...

Pages