Dimanche 28 Mai 2017
(Agence Ecofin 27/03/17)
En Egypte, le pétro-gazier britannique BP vient d’effectuer une nouvelle découverte de gaz dans la concession North Damietta, située en mer. Ceci, avec le puits d’exploration Qattameya Shallow-1. Selon un communiqué de l’entreprise qui a été relayé par Energy Pedia, le puits, qui est situé à 60 km au nord de la ville de Damietta, a été foré à une profondeur totale de 1961 mètres, dans une profondeur d’eau d’environ 108 mètres. « Cette découverte de gaz nous renforce dans notre conviction selon laquelle, le delta du Nil est un bassin de classe mondiale », s’est ravi Bob Dudley, le patron de BP. Cette découverte offre plus de latitude à l’industrie égyptienne du gaz qui veut devenir la place forte...
(AFP 26/03/17)
Après des millénaires de présence sur les rives du Nil, les juifs d'Egypte ne sont plus qu'une poignée, pour la plupart des femmes âgées, et aujourd'hui se pose la question de la sauvegarde de leur patrimoine, à l'abandon. La création de l'Etat d'Israël en 1948 et la succession de conflits israélo-arabes ont favorisé la fuite ou l'exil forcé des juifs d'Egypte - certains se convertissant aussi par mariage avec des musulmans. Aujourd'hui, à 91 ans, Marcelle Haroun compte parmi les six derniers membres de la communauté juive du Caire, six femmes.
(AFP 25/03/17)
L'ex-président du syndicat de la presse égyptienne et deux de ses collaborateurs ont été condamnés samedi en appel à un an de prison avec sursis chacun pour avoir abrité deux reporters recherchés par la justice, selon une source judiciaire. Yehya Kallache, ancien chef du syndicat, Gamal Abdelrahim et Khaled Elbalshy avaient été condamnés en première instance en novembre à deux ans de prison mais ils avaient interjeté appel et payé la caution fixée par le tribunal pour rester en liberté. Les trois hommes, qui ont encore la possibilité de se pourvoir en Cassation, sont accusés d'avoir caché deux reporters accusés notamment d'"incitation à manifester", alors qu'une loi interdit depuis tout rassemblement non autorisé par le ministère de l'Intérieur. L'arrestation de...
(APA 25/03/17)
L’ancien président égyptien Hosni Moubarak a été relâché vendredi et a regagné son domicile après une période de détention dans l’hôpital militaire Al-Maadi, a-t-on appris de source judiciaire au Caire. Tous les membres de la famille de Moubarak et certains de ses amis ont été à son accueil dans son domicile cairote. Le parquet général d’Egypte avait décidé récemment de relâcher l’ancien rais (88 ans) quelques jours après son acquittement définitif dans l’affaire de meurtres de manifestants lors de la révolte du 25 janvier 2011. Un tribunal égyptien avait condamné M. Moubarak à 3 ans de prison dans l’affaire des palais présidentiels après avoir été reconnu coupable de détournement de fonds destinés à ces palais. Mais la cour de cassation...
(AFP 24/03/17)
L'ex-président égyptien Hosni Moubarak a retrouvé la liberté vendredi, mais plusieurs figures du Printemps arabe dorment encore derrière les barreaux: dans l'Egypte de Sissi la révolution de 2011 vient d'être liquidée symboliquement. C'est son avocat Farid al-Deeb qui a annoncé vendredi le départ de M. Moubarak de l'hôpital militaire du Caire dans lequel il a passé l'essentiel de ses six années de détention. La libération de M. Moubarak qui avait régné sans partage sur le pays pendant 30 ans, vient briser définitivement les aspirations nées d'une révolution qui avait porté l'espoir d'un régime plus démocratique.
(AFP 24/03/17)
Un homme a tué vendredi au Caire dans une explosion provoquée par un "étrange appareil métallique", a annoncé le ministère égyptien de l'Intérieur. L'explosion, qui a eu lieu dans le quartier cossu de Maadi, a tué un concierge de 35 ans qui nettoyait un jardin et blessé son épouse et ses deux fils, selon un communiqué du ministère. Depuis la chute en 2013 du président islamiste Mohamed Morsi , membre des Frères musulmans, des activistes islamistes ont perpétré plusieurs attentats à la bombe au Caire, visant essentiellement des policiers. La chute de M. Morsi a été suivie d'une répression sanglante qui a coûté la vie à des centaines d'activistes. Des milliers d'autres ont été emprisonnés. Parallèlement, une insurrection jihadiste localisée...
(AFP 24/03/17)
Hosni Moubarak, libéré vendredi, a été le maître absolu de l'Egypte durant trois décennies avant d'être renversé en 2011 par un soulèvement populaire. Agé de 88 ans, M. Moubarak avait été emporté dans le tumulte du Printemps arabe le 11 février 2011. Depuis cette sortie fracassante qui avait entraîné un effet domino dans le reste du Moyen-Orient, l'ancien raïs a passé le plus clair de son temps dans un hôpital militaire du Caire. Les rares images de lui l'ont montré diminué, apparaissant au balcon de cet hôpital du quartier cossu de Maadi. Cet ancien commandant en chef de l'armée de l'air, réputé pragmatique, mais de plus en plus coupé du peuple et orgueilleux, avait forgé un redoutable appareil répressif pour...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Le porte-parole du ministère égyptien de l’agriculture, Hamid Abdel Dayim, a annoncé que le gouvernement a arrêté temporairement ses importations de viande en provenance du Brésil. Cette mesure sera maintenue jusqu’ à ce que « la situation soit clarifiée », a indiqué le porte-parole, qui précise que « le gouvernement suit de près la situation des compagnies et des bouchers avec lesquels il traite ». Cette décision de l’exécutif égyptien intervient à la suite du scandale de viande avariée qui a récemment éclaté au Brésil. En cause, plusieurs entreprises brésiliennes soupçonnées d’avoir exporté de la viande avariée contaminée par les salmonelles (bactéries souvent présentes dans l’estomac et les intestins des animaux sauvages ou domestiques) avec la complicité de certains inspecteurs...
(BBC 24/03/17)
Hosni Moubarak, a été libéré après six ans de détention, a annoncé son avocat. L'ancien président égyptien a quitté un hôpital militaire au sud du Caire et s'est rendu chez lui dans la banlieue nord d'Héliopolis. Il a été libéré plus tôt au courant de ce mois après que le tribunal supérieur d'appel égyptien l'ait débarrassé du chef d'inculpation de la mort de manifestants lors du soulèvement de 2011. Moubarak, aujourd'hui âgé de 88 ans, est devenu président en 1981 après l'assassinat d'Anwar Sadat.
(AFP 23/03/17)
La justice égyptienne a ordonné jeudi la réouverture d'une enquête pour corruption contre l'ancien président Hosni Moubarak, récemment acquitté dans une autre affaire, ont indiqué des responsables. Cette décision n'affectera pas celle du parquet de libérer M. Moubarak après son acquittement début mars pour la mort de manifestants durant la révolte qui a provoqué sa chute en 2011, ont-ils précisé. Hosni Moubarak, 88 ans, se trouve toujours dans un hôpital militaire du Caire. La nouvelle enquête porte sur des accusations selon lesquelles lui, sa femme, leurs deux fils et leurs belles-filles ont reçu des cadeaux du quotidien gouvernemental Al-Ahram d'une valeur d'environ un million de dollars. En 2013, un juge d'instruction avait accepté d'abandonner l'enquête après que cette somme eut...
(AFP 23/03/17)
Dix soldats égyptiens ont été tués dans l'explosion de deux bombes lors d'affrontements avec des jihadistes du groupe Etat islamique dans l'instable péninsule du Sinaï (est), a annoncé jeudi l'armée. Quinze jihadistes ont péri dans les accrochages qui ont éclaté après un raid de l'armée contre un repaire de jihadistes "dangereux", a ajouté l'armée, sans préciser la date des violences. Les deux bombes placées en bord de route ont explosé lors de combats. Dix soldats dont trois officiers ont péri dans ces explosions, selon l'armée.
(AFP 23/03/17)
En moyenne 20% des jeunes de cinq pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Egypte, Liban, Maroc et Tunisie) veulent émigrer, un chiffre qui monte à plus de la moitié en Tunisie, selon une enquête auprès de 10.000 jeunes rendue publique jeudi en Espagne. "Un jeune sur cinq dans les pays arabes analysés veut émigrer. Une proportion qui atteint les 53% dans le cas de la Tunisie", souligne la fondation CIDOB (Centre des affaires internationales de Barcelone), qui a coordonné l'étude, dans un communiqué diffusé en Espagne. Six ans après le "printemps arabe", elle constate que "la principale motivation qui pousse ces jeunes à vouloir partir est, une fois de plus économique : trouver un emploi digne et de meilleures conditions de...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Au cours de l’audience que lui a accordé la ministre égyptienne de l’Investissement et de la coopération internationale Sahar Nasr, le 21 mars 2017, Terry Liu, le président directeur général de Huawei Egypt, a annoncé de nouveaux investissements de l’entreprise dans le pays. Ces investissements seront en augmentation au regard des opportunités d’affaires qui se multiplient sur le marché local, porte d’entrée de l’entreprise chinoise en Afrique du Nord, a indiqué Terry Liu. Parmi les investissements envisagés par Huawei Egypt dans le pays, figure en bonne place le désir de la société d’établir une usine de fibre optique en collaboration avec la Yangtze Optical Fibre and Cable Joint Stock Limited Company (YOFC). D’après Terry Liu, la réalisation de ce projet...
(Tourmag.com 23/03/17)
Nouveau changement concernant la hausse des frais de visas pour l'Egypte : la majoration du tarif à 60US$ ne concernera que les visas à entrées multiples et non les visas classiques qui resteront au prix de 25 US$. Le gouvernement égyptien est revenu sur sa décision d'augmenter les frais de visas à l'arrivée ou avant le départ. Initialement prévue pour le 1er mars, puis reportée au 1er juillet 2017, cette mesure ne s'appliquera finalement qu'aux visas à entrées multiples, qui permettent de retourner plusieurs fois dans le pays sans faire à chaque fois une demande de visa. Le visa classique restera au prix de 25US$ tandis que le visa à entrées multiples coutera 60US$, indique Action-Visas dans son communiqué. Le...
(AFP 22/03/17)
Un tribunal égyptien a condamné mercredi six policiers à des peines de prison pour avoir torturé à mort un détenu, dernière décision de justice en date depuis que le gouvernement a promis de sanctionner les abus. Le tribunal du Caire a condamné un officier à cinq ans de prison, un autre à un an, et quatre policiers à trois ans d'emprisonnement, a indiqué un responsable judiciaire. Ils avaient été reconnus coupables d'avoir battu à mort Saïd Saïd, un comptable de 26 ans, dans un commissariat de police en 2012. En juillet 2016, un tribunal du sud du pays avait condamné six policiers à de la prison pour avoir battu à mort un détenu de 47 ans. Le président Abdel Fattah...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Le ministre mauritanien des pêches et de l'économie maritime, Nani Ould Chrougha, a indiqué qu’une nouvelle impulsion sera donnée aux relations de coopération entre son pays et l’Egypte dans les domaines du commerce, de la pêche, de l'investissement, des usines de transformation, de la formation, de la valorisation des produits de la pêche et de la recherche scientifique. Ould Chrougha s’exprimait mardi à Nouakchott lors d’une réunion avec le ministre égyptien de l'agriculture, Abdel Mounim Al Benna, en visite depuis deux jours en Mauritanie. Cette réunion a englobé également les acteurs du secteur de la pêche et de l'économie maritime mauritanien. Les relations entre les deux pays sont « importantes pour le développement de nos ressources halieutiques, à travers un...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Issad Rebrab cible l'Afrique orientale, une première. Toutes les informations sur Jeune Afrique Business+. Le premier groupe privé algérien, notamment présent dans l’agroalimentaire (huiles, sucre, etc.) et l’électroménager (marque Fagor Brandt), projette de construire une usine de trituration d’oléagineux en Éthiopie, où l’export est désormais facilité par l’ouverture d’une ligne ferroviaire entre Addis Abeba et Djibouti. « Avec l’arrivée de ce train, nous avons décidé d’investir en Éthiopie, d’y installer une unité de transformation d’oléagineux, de raffiner leur huile sur place et de faire passer ce pays riche en ressources (du statut) d’importateur à celui d’exportateur », a déclaré Issad Rebrab, fondateur...
(Le Parisien 22/03/17)
A la fin de l'été 2010, il avait simplement envoyé un SMS à son ex-épouse, indiquant que «les enfants ne voulaient pas rentrer en France.» Il devait juste les garder pour les vacances. Un chirurgien égyptien a été condamné mardi à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) pour soustraction d’enfants et rétention hors du territoire français, alors qu'il garde ses deux enfants éloignés de leur mère, qui vit en Bretagne, depuis six ans. Selon Ouest-France, qui révèle l'affaire, les magistrats français ont également décerné un mandat d’arrêt à son encontre. Un SMS pour seule explication A la fin de l'été 2010, il avait simplement envoyé un SMS à Cristel Rance, son ex-épouse et mère...
(AFP 21/03/17)
L'Egypte a reçu lundi la deuxième tranche d'un prêt de trois milliards de dollars de la Banque mondiale destiné à soutenir le programme économique et social du gouvernement, a annoncé la ministre de la Coopération internationale Sahar Nasr. Dans un communiqué publié sur la page Facebook du ministère, Mme Nasr a souligné que cette deuxième tranche contribuerait notamment "à encourager les investissements dans le secteur privé, et à soutenir les projets de croissance qui favorisent l'emploi". L'Egypte a reçu la première tranche de ce prêt en septembre 2016. La ministre a expliqué que ce "financement fait partie d'une enveloppe globale de huit milliards de dollars" réservée...
(BBC 21/03/17)
L'Arabie Saoudite a repris ce week-end ses livraisons de pétrole à l'Egypte. Elles ont été suspendues depuis plusieurs mois suite à un désaccord entre les deux pays par rapport à la Syrie. L'Arabie Saoudite accuse l'Egypte de s'être rapproché de la Russie, alliée du président syrien Bachar al-Assad, alors que Ryad soutient des groupes opposés au régime syrien. C'est en avril 2016 que l'Arabie saoudite avait conclu un accord avec l'Egypte pour lui fournir 700.000 tonnes de produits pétroliers par mois. Le contrat d'une durée de 5 ans est estimé à 23 milliards de dollars.

Pages