Mardi 19 Septembre 2017
(Jeune Afrique 24/06/17)
L’accès à l’eau potable est indispensable pour assurer à l’humanité une qualité de vie minimum. En Égypte, l'accès à l'eau reste toujours difficile dans de nombreuses zones. Pour tenter de faire face à cette crise, des bénévoles de la start-up "Bassita" ont lancé une initiative permettant de récolter des fonds grâce aux clics des utilisateurs de réseaux sociaux. Un article du journal égyptien Al Masri Al Yom. L’accès à l’eau potable est indispensable pour assurer à l’humanité une qualité de vie minimum. Dans de nombreuses régions et tout particulièrement dans les villages défavorisés de la Haute-Égypte, les Égyptiens peinent depuis...
(Agence Ecofin 24/06/17)
Le président égyptien Abdel Fatah El Sissi a signé un décret qui consacre l'entrée en vigueur de la taxe sur les transactions boursières, aussi bien pour les acheteurs que pour les vendeurs. Au cours de la première année d'exécution de cette loi, il sera exigé un droit de timbre de 1,25 livre égyptienne (LE) pour chaque bloc de transaction de 1000 LE. Ce montant sera porté à 1,5 LE au cours de la deuxième année et à 1,75 LE à la troisième année. Evoquant le sujet au mois de mars dernier, le ministre égyptien des finances faisait savoir, que le gouvernement espère mobiliser à travers ce mécanisme, des recettes oscillant entre 1 et 1,5 milliard LE (55 et 80 millions...
(AFP 23/06/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a prolongé de trois mois l'état d'urgence, initialement instauré en avril après un double attentat contre des églises, selon un décret publié jeudi au journal officiel. Cet état d'urgence renouvelé prendra effet à partir du 10 juillet, selon le décret. Le Parlement avait approuvé l'état d'urgence en avril après un double attentat contre des églises de Tanta et d'Alexandrie, au nord de la capitale, qui avait fait 45 morts. Le groupe jihadiste État islamique (EI), qui avait revendiqué ces attaques, a multiplié les menaces contre la minorité chrétienne égyptienne copte. L'organisation extrémiste sunnite a également revendiqué un attentat à la bombe dans une église du Caire en décembre, qui avait tué 29 personnes. L'état...
(AFP 21/06/17)
La Haute cour constitutionnelle égyptienne a suspendu mercredi tous les jugements rendus sur la décision controversée de rétrocéder deux îlots à l'Arabie saoudite, le temps de choisir la juridiction habilitée à juger cette affaire. Dans ce dernier développement d'une longue saga judiciaire, un porte-parole de la Haute cour constitutionnelle a indiqué que le président de cette instance avait "émis un ordre provisoire pour suspendre tous les jugements rendus sur l'accord de Tiran et Sanafir". Le gouvernement avait annoncé en avril 2016 un accord sur la rétrocession...
(AFP 21/06/17)
Trois membres d'un groupe islamiste armé ont été tués mardi dans une fusillade avec la police dans la ville égyptienne d'Alexandrie, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Recherchés par la police, les suspects figuraient "parmi les dirigeants les plus en vue" du groupuscule Hasm, selon un communiqué du ministère. Ces derniers mois, Hasm a revendiqué plusieurs assassinats et attentats au Caire et dans le delta du Nil, notamment contre la police. Selon le ministère, la fusillade a éclaté quand les suspects ont ouvert le feu sur les forces de sécurité qui s'étaient approchés d'un repaire...
(AFP 21/06/17)
L'Egypte a entamé mercredi matin la livraison d'un million de litres de carburant aux deux millions de Gazaouis, qui ne disposent plus que de deux heures de courant par jour, a indiqué un responsable palestinien. Ce carburant, entré par camions vers le terminal de Rafah, la seule ouverture de Gaza sur le monde qui ne soit pas tenue par Israël, sera directement acheminé vers l'unique centrale électrique de l'enclave côtière, à l'arrêt faute de fuel depuis deux mois. Depuis qu'Israël a réduit ses livraisons d'électricité à Gaza lundi, l'ONU et les humanitaires ne cessaient de mettre en garde contre un "effondrement total" du petit territoire.
(AFP 20/06/17)
Un tribunal administratif égyptien a invalidé mardi des décisions de justice précédentes favorables à la rétrocession à l'Arabie saoudite de deux îlots de la mer Rouge, dernier épisode d'une série de verdicts contradictoires. Le gouvernement égyptien avait annoncé en avril 2016 la rétrocession à Ryad des deux petits îlots inhabités de Tiran et Sanafir, soulevant une vive controverse et déclenchant des manifestations contre le régime du président Abdel Fattah al-Sissi. Depuis, le dossier est tombé dans un imbroglio juridique. Les deux camps s'affrontent devant les tribunaux et plusieurs jugements contradictoires ont été prononcés par la justice sur cette rétrocession. Le dossier est également devant la Cour constitutionnelle. En janvier, la Haute cour administrative avait invalidé l'accord de rétrocession. Quelques mois...
(AFP 19/06/17)
Un policier égyptien a été condamné lundi à 10 ans de prison pour la mort d'une manifestante tuée en 2015 lors de la dispersion d'un rassemblement, ont indiqué des responsables judiciaires et de la sécurité. Shaïmaa al-Sabbagh, 34 ans, mère d'un enfant de cinq ans, avait été tuée en janvier 2015 par un tir de chevrotine, durant la dispersion par la police d'un rassemblement marquant le quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir. Elle et d'autres militants voulaient déposer des fleurs sur la place Tahrir, épicentre de la révolte de 2011, pour commémorer la mort de centaines de manifestants pro-démocratie durant ce soulèvement. L'officier en question, Yassine Mohamed Hatem a été a condamné à...
(AFP 19/06/17)
Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée en Egypte, a condamné lundi l'attentat "terroriste" ayant visé des fidèles musulmans près d'une mosquée de Londres, réclamant des pays occidentaux des mesures "préventives" pour lutter contre "l'islamophobie". Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme de 48 ans, au volant d'une camionnette blanche, a foncé sur les piétons qui sortaient pour la plupart d'un service religieux, après l'Iftar, la rupture du jeûne, près de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord est de Londres. Un homme a été prononcé mort sur les lieux de l'attaque, qualifiée de terroriste par la police britannique, et 10 personnes, toutes issues de la communauté musulmane, ont été blessées. Dans un communiqué, Al-Azhar fait part...
(AFP 18/06/17)
Un policier a été tué et quatre blessés en Égypte dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule sur une autoroute de la banlieue sud du Caire, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur. L'attaque s'est produite dans la nuit de samedi à dimanche, après minuit, et n'a pas été immédiatement revendiquée. Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, des groupes jihadistes ont multiplié les attentats visant les militaires et la police. "Une bombe enterrée en bordure de route a explosé" au passage d'un véhicule de la police, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, qui fait état d'un mort et de quatre blessés parmi les forces de l'ordre. Les autorités égyptiennes...
(AFP 17/06/17)
Iman Khalifa a abandonné son appartement avec vue sur le Nil en plein centre du Caire pour trouver refuge dans l'opulence des résidences fermées de la banlieue, un phénomène qui illustre les inégalités croissantes en Egypte. Pour l'élite égyptienne, ces "gated communities" ou "compounds", inspirées des résidences privées très populaires aux Etats-Unis, sont devenues le seul échappatoire dans une mégalopole chaotique de quelque 20 millions d'habitants, surpeuplée et polluée. La tendance, lancée à la fin des années 1990, traduit le fossé grandissant entre les classes sociales, estiment des économistes.
(AFP 16/06/17)
La police égyptienne a arrêté des dizaines de militants cette semaine après des appels de l'opposition à manifester vendredi contre la décision du Parlement d'approuver la rétrocession de deux îles à l'Arabie saoudite. Environ 50 personnes ont été arrêtées à travers l'Egypte depuis le vote mercredi par les députés en faveur de cette rétrocession, a précisé à l'AFP un avocat travaillant à leur libération. Aucune précision n'a été donnée par l'avocat sur l'identité de ces militants, les raisons exactes ou le lieu de leur arrestation.
(Jeune Afrique 15/06/17)
Le président guinéen Alpha Condé s'est rendu au Soudan les 29 et 30 mai dernier. Il a profité de son séjour pour engager une médiation entre le Soudan et l'Égypte, en prise à de vives tensions. Qu’est allé faire le président guinéen, Alpha Condé, au Soudan les 29 et 30 mai ? Certes, il répondait à une invitation de son homologue Omar el-Béchir, qui l’avait convié à une « visite de travail et d’amitié » – on sait que le mandat d’arrêt émis par la CPI à l’encontre de ce dernier n’est pas reconnu par l’UA. Mais aussi, beaucoup plus discrètement, il a engagé une médiation entre le Soudan et son voisin égyptien. À la suite des violents combats qui avaient...
(AFP 14/06/17)
Le Parlement égyptien a approuvé mercredi un accord controversé prévoyant la rétrocession de deux îlots de la mer Rouge à l'Arabie saoudite, ont indiqué la télévision d'Etat et un parlementaire. Le vote du Parlement en séance plénière doit encore être validé par la signature du président Abdel Fattah al-Sissi, critiqué pour avoir accepté de remettre des îles de Tiran et Sanafir au gouvernement saoudien. La justice a été saisie pour se pencher sur la légitimité de l'accord signé en avril 2016. Mardi, une commission parlementaire avait approuvé l'accord, à l'issue de trois jours de débats mouvementés...
(AFP 14/06/17)
Une commission parlementaire égyptienne a approuvé mardi un accord controversé prévoyant la rétrocession de deux îlots de la mer Rouge à l'Arabie saoudite, une procédure qui ouvre la voie à un vote des députés. La commission législative a donné son feu vert à l'accord avec 35 voix pour et 8 contre, a indiqué le député Moustafa Bakry à l'AFP, à l'issue de trois jours de débats mouvementés, durant lesquels des députés de l'opposition ont interrompu les séances en scandant des slogans dénonçant la rétrocession des îlots de Tiran et Sanafir. Le gouvernement égyptien avait annoncé en avril 2016 la rétrocession à Ryad de ces deux petites îles inhabitées de la Mer rouge, soulevant une vive controverse et déclenchant des manifestations...
(Jeune Afrique 13/06/17)
L'Algérie a gagné le procès en arbitrage international que lui avait intenté l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris, ancienne grande figure de la téléphonie dans le pays. Les Algériens pavoisent : ils ont gagné le procès en arbitrage international que leur avait intenté l’homme d’affaires égyptien Naguib Sawiris, ancien propriétaire de Djezzy, opérateur privé de téléphonie, aujourd’hui détenu à 51 % par l’État algérien. En octobre 2012, Sawiris avait porté plainte contre l’Algérie, lui réclamant 4 milliards de dollars de dommages et intérêts au motif qu’elle aurait empêché la vente de Djezzy à des investisseurs étrangers. Après plus de quatre années de procédure, le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) a débouté le milliardaire et condamné sa...
(AFP 12/06/17)
L'Egypte a bloqué une soixantaine de sites Internet depuis la fin mai, ont indiqué lundi des défenseurs des droits de l'Homme et des professionnels de la presse, au moment où le pouvoir est accusé de museler la liberté d'expression. Les autorités avaient déjà bloqué une vingtaine de sites Internet le 24 mai, notamment ceux de médias qataris comme la chaîne Al-Jazeera, le site indépendant égyptien Mada Masr connu pour sa liberté de ton, ou encore Huffpost Arabi, le site en arabe du média américain The Huffington Post...
(RFI 12/06/17)
L’équipe de Tunisie a battu celle d’Egypte 1-0 à l’occasion du premier choc de ces éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Tunisiens se sont ainsi rassurés face aux vice-champions d’Afrique, après une CAN 2017 décevante. Ce match Tunisie-Egypte ne restera pas dans les mémoires, mais il pourrait peser lourd dans la balance durant la suite des éliminatoires pour la CAN 2019. Les Tunisiens ont en effet remporté une victoire précieuse face aux Egyptiens...
(Jeune Afrique 10/06/17)
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a annoncé jeudi 8 juin avoir approuvé un accord cadre avec l'Égypte, pour financer le développement du secteur des énergies renouvelables, à hauteur de 500 millions de dollars. Ce financement de 500 millions de dollars (447,3 millions d’euros), approuvé par la Berd, le 7 juin 2017, vise à soutenir un programme mis en oeuvre par le gouvernement pour développer des projets privés de centrales...
(AFP 09/06/17)
L'Egypte a demandé jeudi à l'ONU d'enquêter sur une énorme rançon que le Qatar aurait versé à un "groupe terroriste" lié au groupe Etat islamique afin de faire libérer des membres de sa famille royale détenus en Irak. Intervenant lors d'un débat au Conseil sur la menace terroriste, l'ambassadeur adjoint égyptien à l'ONU Ihab Moustafa a accusé le Qatar "d'avoir versé jusqu'à un milliard de dollars à un groupe terroriste actif en Irak pour faire libérer des membres de sa famille royale capturés et détenus en Irak alors qu'ils participaient à une chasse". Si cette accusation était prouvée, ce serait "un soutien clair au terrorisme", a-t-il affirmé en précisant que le groupe était "lié à Daesh" (le groupe Etat islamique)...

Pages