Dimanche 28 Mai 2017
(Agence Ecofin 31/03/17)
Dans son rapport intitulé « Government of Egypt - IMF Programme Supports Gradual Fiscal, External Improvements», Moody's a annoncé que le programme du Fonds monétaire international apportera des améliorations progressives à la situation budgétaire et extérieure de l’Egypte. « La mise en œuvre des objectifs du programme du FMI, en particulier la réduction du déficit budgétaire et du niveau de la dette publique, ainsi que l'amélioration de la situation de la liquidité extérieure de l'Egypte, aideront à relever les principaux défis du pays », a déclaré Steffen Dyck, auteur du rapport. Toutefois, des reformes axées sur l’assainissement budgétaire seront difficiles à mener à terme en raison de la montée du mécontentement populaire due en partie à l’introduction de nouvelles taxes...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le Caire espère diviser de moitié dans les semaines à venir sa dette abyssale de 3,5 milliards d'euros envers les compagnies pétrolières internationales, d'après les déclarations du ministre égyptien du Pétrole, Tarek El Molla, mercredi 29 mars. L’Égypte espère pouvoir rembourser une partie de sa dette envers les compagnies pétrolières étrangères, selon l’agence Reuters. Celle-ci s’élève à l’heure actuelle à près de 3,5 milliards d’euros, une somme que le pays souhaiterait diviser par deux dans les semaines à venir, selon les déclarations de son ministre du Pétrole et des Ressources minérales. « Nous avons fait de gros progrès dans l’apurement de nos arriérés », a affirmé Tarek El Molla le 29 mars à l’occasion de la Conférence sur l’offshore en...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Dans une déclaration faite mercredi, Tarek El Molla, le ministre égyptien de l’Energie a indiqué que le gouvernement veut éponger sa dette envers les compagnies pétrolières internationales, dans les prochaines semaines. Celle-ci s’élève à plus de 3,5 milliards de dollars. « Nous faisons beaucoup de progrès en ce qui concerne le remboursement des arriérés.», a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par Reuters. En janvier dernier, le responsable avait indiqué que malgré la pénurie de devises que connait actuellement l’économie égyptienne, le gouvernement s’engage à effacer son ardoise auprès de ces compagnies internationales qui fournissent le pays en produits pétroliers.
(Agence Ecofin 30/03/17)
En raison du flottement de la livre égyptienne, les pertes déjà significatives de la compagnie EgyptAir sont passées à plus de 819 millions de dollars, pour le compte de l’année fiscale en cours. C’est ce qu’a révélé Sherif Fathy, le ministre égyptien de l'Aviation civile. Malgré cette situation financière précaire, la compagnie a pu ajouter neuf nouveaux avions à sa flotte pour passer à 62 appareils. Egyptair fait partie depuis plusieurs mois des compagnies apportant une bouffée d’oxygène à un tourisme égyptien à l’agonie. Comme le souligne Sherif Fathy, « même après que d'autres compagnies aériennes aient suspendu leurs vols en Egypte, après les attentats, Egyptair a continué de transporter des passagers vers l’intérieur du pays ». A titre de...
(Agence Ecofin 30/03/17)
La société américaine Google est en quête d’opportunités d’investissement en Egypte où le secteur des TIC a connu une croissance de 11% en 2016 et de nombreux chantiers sont annoncés. Le 27 mars 2017, Lino Cattaruzzi (photo), le directeur général pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Google, a été reçu à cet effet en audience par Yasser ElKady, le ministre des Technologies de l’information et de la communication. Durant la rencontre, le représentant de Google a dévoilé au patron du secteur TIC et télécoms égyptien le regain d’intérêt de l’entreprise technologique pour le marché local, revigoré par le gouvernement à travers la mise en place de nouvelles politiques économiques. Ces nouvelles législations qui font la part belle aux...
(Présidence 29/03/17)
Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience, l’Ambassadeur d’Egypte au Burkina, Monsieur Hisham Mohamed NAGI, le mardi 28 mars 2017 à Ouagadougou. A l’issue de l’audience, Monsieur Hisham Mohamed NAGI a indiqué avoir discuté avec le Président du Faso, des questions d’ordre bilatérales dans le cadre de la coopération. Il s’agit des questions liées à l’agriculture, à l’éducation, à la santé et aux opportunités de formation. Au niveau de l’agriculture, il a été question de la visite d’une délégation égyptienne au Burkina, pour s’inspirer de l’expérience burkinabè dans le domaine agricole et la possibilité d’une visite d’une délégation burkinabè au Caire. En ce qui concerne la santé, l’Ambassadeur égyptien dit avoir informé...
(Agence Ecofin 29/03/17)
La Ministre égyptienne de l'Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr (photo) a signé 4 accords avec la directrice des opérations de l'Agence française de développement (AFD), Laurence Breton-Moyet. Ces accords évalués à 259 millions € visent en partie à soutenir les secteurs de l'énergie, de l'assainissement des eaux usées et des soins de santé. Mme Nasr a déclaré que le financement est divisé en prêts et subventions. Le premier prêt accordé au ministère des Finances et évalué à 175 millions d'euros, permettra de soutenir le programme de réforme du secteur énergétique, initié par le gouvernement.
(Agence Ecofin 29/03/17)
Le 21 mars 2017, Terry Liu, le président directeur général de Huawei Egypt, annonçait à Sahar Nasr, la ministre égyptienne de l’Investissement et de la Coopération internationale, l’intention de la société technologique d’accroitre ses investissements dans le pays. Cette intention a commencé à se matérialiser le 26 mars 2017 avec l’inauguration par la société chinoise de son Centre d'expérience, d’innovation et d’intégration de solutions client (CSIC). L’objectif de cette infrastructure est de fournir des services de consultation et d’appuyer des initiatives technologiques favorisant les dernières technologies TIC telles que la 4G, la 5G, l'Internet des objets et les services numériques. Construite sur une superficie de 450 mètres carrés, l’infrastructure estimée à 5 millions de dollars est une plate-forme d'innovation où...
(Agence Ecofin 29/03/17)
Après avoir été reçu en audience par Abdel Fattah al-Sissi, le président égyptien, Igor Setchine, le PDG de Rosneft, a annoncé que la production de gaz sur le champ gazier Zohr démarrera, d’ici la fin de l’année. C’est ce qu’a indiqué lundi, l’agence de presse MENA. Même si le début de l’exploitation du gaz sur le champ avait été prévu pour commencer cette année, aucune date exacte n’avait été annoncée, jusque-là. Découvert en août 2015 par la compagnie pétrolière italienne Eni, le Zohr est le plus grand champ de gaz naturel jamais découvert en Méditerranée, avec des réserves d’environ 850 milliards de mètres cubes. Son exploitation permettra au pays de devenir autosuffisant en ce qui concerne la consommation de gaz...
(APA 29/03/17)
L’Egypte s’est imposé mardi face au Togo 3 buts à 0 en match amical joué à Borg Al Arab Stadium Alexandrie, comptant pour les journées FIFA. Les buts ont été inscrit par Kahraba à la 49eme minute , El-Sheikh à la 56eme et Elneny à la 64eme. Vendredi dernier, les Togolais a fait un match nul (0-0) face à la Libye.
(RFI 28/03/17)
L’Egypte est en émoi suite à une affaire de viol des plus scabreuses qui a provoqué une tempête de colère dans tous les médias. Un homme de 35 ans a avoué le viol d’une enfant de deux ans dans un village du nord du delta du Nil. L’affaire a eu lieu vendredi 24 mars à l’heure de la grande prière. L’homme a entrainé la toute jeune fillette encore en couche-culotte vers un lieu désert pour la violer. Affolé par l’hémorragie qu’il a provoquée, il a couru chez lui en portant la toute petite fille dont les cris de douleur ont alerté les voisins. Prévenus, les parents ont alors foncé vers la maison du violeur qui s’est enfui. L’intervention de la...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le ministère égyptien des Finances prévoit d'allouer une partie des économies réalisées grâce aux réformes économiques en cours, aux programmes de protection sociale, a annoncé dimanche le ministre des Finances, Amr El-Garhy (photo). Selon le responsable, le projet de loi comprend des subventions alimentaires et des initiatives de sécurité sociale Takaful et Karama. El-Garhy a déclaré que les réformes qui seraient mises en œuvre au cours du prochain exercice financier 2017/18, comprendraient davantage de dépenses axées sur la sécurité sociale, les soins de santé, les logements à bas prix, la formation technique pour les jeunes, etc.
(AFP 28/03/17)
La malnutrition s'aggrave au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec plus de 30 millions de personnes touchées, selon un rapport de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Selon le rapport, publié lundi, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, s'est "considérablement aggravée au cours des cinq dernières années, sapant les progrès constants réalisés avant 2010". La principale raison de cette dégradation selon la FAO est "la propagation et l’intensité des conflits et des crises prolongées". "La prévalence de la sévère insécurité alimentaire parmi les adultes au Proche-Orient et en Afrique du Nord était proche de 9,5% en 2014-2015, soit environ 30 millions de personnes", estime la FAO. La crise syrienne, les conflits au Yémen et en Irak ont accéléré...
(Agence Ecofin 28/03/17)
L'autorité égyptienne en charge des céréales (GASC), continuera ses importations de blé durant la campagne commerciale 2016/2017 afin de constituer des réserves stratégiques de la céréale. C’est ce qu’a indiqué Ali Moselhy, le ministre égyptien en charge de l’approvisionnement. « On ne peut pas arrêter [les importations], nous devons continuer d’acheter le blé de toutes origines afin de constituer des réserves », a confié le dirigeant à Reuters, en précisant : « Le blé est une nécessité […] Nous devons y répondre ». Cette annonce du dirigeant intervient dans un contexte où l’exécutif a déjà importé un volume record de 2,3 millions de tonnes de blé durant cette compagne commerciale. Ces achats qui sont stimulés par une demande grandissante de...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le ministre égyptien des technologies de l’information et de la communication, Yasser ElKady (photo), a reçu en audience l’ambassadeur de chine en Egypte, Song Aiguo, le 26 mars 2017. Au cours de cette rencontre, le représentant de la République populaire de Chine a dévoilé au patron du secteur télécoms égyptien, le désir de son pays de prendre part à la réalisation des nouveaux parcs technologiques prévus en Egypte. En mai 2016, le gouvernement égyptien avait approuvé la construction de parcs technologiques, à travers le pays. Un mémorandum d'entente entre l'Agence de développement de l'industrie des technologies de l'information (ITIDA) et l’Académie arabe pour la technologie scientifique et les transports maritimes (AASTMT) avait alors été signé. L’Académie devait agir en tant...
(Agence de Presse Yonhap 28/03/17)
SEOUL -- Le vice-ministre de la Défense Hwang In-moo entamera ce lundi une tournée en Egypte et en Angola afin de renforcer les échanges et la coopération militaires avec la région africaine, a annoncé le ministère de la Défense. Hwang rencontrera demain le chef de la défense égyptienne, Sedki Sobhi, pour signer une lettre d’intention sur la coopération entre la Corée du Sud et l’Egypte dans le domaine de la défense. Les deux hommes discuteront aussi des moyens de promouvoir les échanges de haut niveau, de dynamiser les échanges dans la formation militaire et d’accroître la coopération dans l’industrie de la défense.
(AFP 27/03/17)
Des manifestants ont attaqué dimanche soir une résidence de la police dans la région d'Al-Hoceima, dans le nord du Maroc, faisant des dégâts matériels, a rapporté lundi l'agence de presse officielle en citant les autorités locales. "Un groupe d'individus, de retour dimanche soir d'une manifestation à la commune d'Ait Youssef Ou Ali, a attaqué à coups de pierres une résidence réservée aux éléments de la sûreté nationale à Imzouren et mis le feu à ses abords", a rapporté l'agence de presse MAP. "Quatre voitures et un bus des forces publiques ainsi qu'une voiture privée ont été brûlés", avec également des dégâts matériels dans la résidence, précise la MAP, qui cite les autorités locales. Les forces de sécurité sont intervenues pour...
(AFP 27/03/17)
Cinquante-six Egyptiens ont été condamnés dimanche à des peines allant de 7 à 10 ans de prison pour leur rôle dans le naufrage d'un bateau de migrants au large de l'Egypte qui avait fait 202 morts, selon des responsables judiciaires. Le 21 septembre 2016, un bateau de pêche avec 450 migrants à bord avait chaviré en Méditerranée, au large de la ville de Rosette, selon le témoignage de survivants. Au moins 202 personnes avaient péri, selon les autorités égyptiennes. Dimanche, 56 Egyptiens ont été jugés coupables par la cour criminelle de Rosette de meurtre, négligence, utilisation d'une embarcation à des fins illégales et organisation de migration illégale. Seules 31 personnes étaient présentes lors du procès, 25 autres étant jugées par...
(RFI 27/03/17)
En Egypte, le tribunal correctionnel de Rosette a infligé des peines allant jusqu'à 14 années de prison à 56 personnes jugées coupables d'avoir provoqué la pire catastrophe maritime de l'histoire de l'émigration clandestine égyptienne. En septembre 2016, un bateau transportant plus de 400 émigrés clandestins vers l'Europe avait chaviré au large de Rosette en Méditerranée. Pour les familles des victimes, les peines infligées sont trop faibles. On estime à près de 200 le nombre de disparus dans le naufrage. Il s’agissait majoritairement d’Egyptiens et d’Africains avec parfois des familles entières et des dizaines de mineurs. Les survivants ont raconté que les passeurs leur avaient conseillé...
(BBC 27/03/17)
Un tribunal du Caire a condamné trois responsables du syndicat des journalistes critiques à l'égard du régime à un an de prison avec sursis. Pour un journaliste présent à l'audience, "l'objectif de la cour est de les condamner à se taire et de faire peur à tous ceux qui veulent s'exprimer". Yahya Qalash, Gamal Abdel-Rahim, Khaled el-Balshy sont accusés d'avoir abrité deux reporters qui voulaient échapper à la police en avril dernier. Les trois hommes avaient écopés de deux ans de prison en novembre mais ils avaient interjeté appel. Ils étaient accusés d'avoir caché deux reporters recherchés par la police pour avoir incité à manifester contre la rétrocession de deux îles de la mer Rouge, Tiran et Sanafir à l'Arabie...

Pages