Lundi 20 Novembre 2017
(Le Monde 25/10/17)
Le président français a refusé mardi de « donner des leçons » sur les droits de l’homme à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, en visite officielle à Paris. S’il a rappelé « la nécessité impérative de mener la lutte contre le terrorisme dans le respect de l’Etat de droit », le président Emmanuel Macron est resté plus que mesuré dans ses propos à l’issue du déjeuner de travail, mardi 24 octobre à l’Elysée, avec son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, insistant surtout sur le « combat commun » contre le djihadisme. « De la même façon que je n’accepte qu’aucun autre dirigeant ne me donne des leçons sur la manière de gouverner mon pays (…), je crois à la...
(AFP 24/10/17)
Le président français Emmanuel Macron a déclaré mardi ne pas vouloir "donner de leçons" sur les droits de l'Homme à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, pointé du doigt par des ONG pour son bilan "catastrophique" en la matière. "De la même façon que je n'accepte qu'aucun autre dirigeant ne me donne des leçons sur la manière de gouverner mon pays (...), je crois à la souveraineté des États", a déclaré M. Macron, en appelant à "ne pas donner des leçons hors de tout contexte". "Je suis conscient du contexte sécuritaire. Le président Sissi a un défi, la stabilité de son pays, la lutte contre les mouvements terroristes, contre un fondamentalisme religieux violent. C'est le contexte dans lequel il doit...
(AFP 24/10/17)
L'ONG Reporters sans frontières a organisé mardi un rassemblement à Paris pour appeler à "sauver les journalistes Egyptiens", à l'occasion de la visite officielle en France du président Abdel Fattah al-Sissi. Une vingtaine de militants de l'ONG ont déployé une banderole recouverte du slogan en anglais "Save Egyptian Journalists" devant l'obélisque de Louxor, place de la Concorde, symbole des relations entre la France et l'Egypte, et ont brandi des pancartes avec des portraits de journalistes emprisonnés en Egypte à cause de leur travail. "Nous sommes là en solidarité avec les journalistes égyptiens qui sont aujourd'hui victimes d'une répression brutale de la part des autorités, et pour rappeller que nous n'oublions pas la situation de ceux qui sont en prison notamment",...
(AFP 24/10/17)
Plusieurs ONG dont Human Rights Watch (HRW), la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et Reporters sans frontières (RSF) ont exhorté lundi le président français Emmanuel Macron à dénoncer les violations des droits humains en Egypte, à l'occasion de la visite officielle à Paris du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. "La France devrait veiller à faire de la situation des droits humains une priorité de ses relations avec l'Égypte", a indiqué HRW dans un communiqué, accusant Paris, qui entretient d'excellentes relations commerciales et sécuritaires avec le Caire, d'"ignorer" le bilan de M. Sissi en matière des droits de l'Homme.
(AFP 24/10/17)
La visite en France du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, dénoncé pour son bilan "catastrophique" en matière de droits de l'homme, est considérée par les ONG comme un test crucial pour Emmanuel Macron, sommé de mettre fin à la "scandaleuse tolérance" de Paris envers le Caire. M. Sissi effectue à partir de lundi une visite officielle de trois jours et rencontrera pour la première fois mardi à l'Elysée M. Macron depuis qu'il a été élu président. La France, qui entretient d'excellentes relations commerciales et sécuritaires avec l'Egypte, vue comme un "rempart" contre le terrorisme dans une région en constante ébullition, a promis que la situation en matière de droits de l'homme serait abordée dans cet entretien. Mais plusieurs ONG, dont...
(AFP 24/10/17)
Ibrahim Halawa, un Irlandais de 21 ans emprisonné pendant quatre ans en Egypte après avoir été arrêté lors de manifestations contre la destitution de l'ex-président Mohamed Morsi en août 2013, est arrivé mardi à l'aéroport de Dublin. Une centaine de personnes l'attendaient au terminal, familles, amis, proches, médias qui l'ont accueilli par des applaudissements et des cris lorsqu'il est finalement apparu, a constaté un journaliste de l'AFP. "Merci à tous d'être venus, ça signifie énormément pour moi" a réagi, visiblement ému, le jeune homme, chemise en jean et casquette noire sur la tête, le visage éprouvé. Il a évoqué des conditions de détention sommaires et le besoin "de prendre du temps pour sa famille, notamment sa mère qui est malade,...
(Agence Ecofin 24/10/17)
BPE Partners, un gestionnaire de fonds d’investissement basé en Egypte, a participé à l’acquisition de 60% du capital de TBE Egypt, une société connue sous la désignation de BEE et basée au Caire, qui offre des solutions informatiques associées aux sociétés financières. L’opération d’une valeur de 156 millions de livre égyptiennes (8,8 millions $) est menée via Ebtikar, une plateforme offrant des services financiers non bancaires et qui est conjointement détenue par BPE Partners et MMG Group for International Industry and Trade. Les détails de la transaction n’ont pas tous été dévoilés. Mais les parties prenantes au processus parlent d’un paiement qui se fera en partie en fonds propres, l’octroi d’un prêt remboursable en actions, et une augmentation de capital,...
(Agence Ecofin 24/10/17)
En Egypte, la société publique, Natural Gas Holding Co. (EGAS), vient de lancer un appel d’offres international pour 12 cargaisons de gaz naturel comptant pour le premier trimestre de l’année prochaine. C’est ce qu’ont indiqué deux sources proches du dossier à World Oil. Tarek El-Molla, le ministre en charge du secteur, avait déclaré en août dernier que grâce à l’entrée en production du Zohr, en décembre, le pays importera 80 cargaisons au terme de l’exercice financier 2017-2018 qui s’est ouvert en juillet passé. Sur l’exercice précédent, les importations étaient de 118 cargaisons. L’Egypte qui est le plus grand marché gazier d’Afrique, tournera de façon progressive le dos aux importations en raison d’une reprise de la production interne dans les prochaines...
(Xinhua 24/10/17)
Les troupes égyptiennes ont tué six terroristes lundi dans la province troublée du Sinaï du Nord, a annoncé un porte-parole de l'armée. Les terroristes ont été tués au cours d'un raid lancé par l'armée contre leurs bases dans cette province, a déclaré dans un communiqué Tamer al-Refaay, porte-parole de l'armée. De grandes quantités d'armes et de munitions ont également été saisies dans l'opération, a-t-il ajouté. Samedi, le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé que 16 policiers avaient été tués et qu'un autre était porté disparu après un accrochage qui a éclaté vendredi dans le désert oriental. Une vague d'attaques terroristes, qui a coûté la vie à des centaines de policiers et de soldats, frappe l'Egypte depuis que l'armée a destitué...
(AFP 24/10/17)
Trois Palestiniens ont été retrouvés indemnes lundi dans la bande de Gaza après avoir disparu dans des circonstances obscures alors qu'ils travaillaient dans un tunnel passant sous la frontière avec l'Egypte, a indiqué le ministère de l'Intérieur gazaoui. Une source de sécurité a affirmé à l'AFP sous le couvert de l'anonymat qu'ils "avaient été enlevés par erreur, probablement par des hommes armés membres d'un groupe salafiste extrémiste". Ils ont été relâchés "parce qu'ils n'étaient pas la cible" du kidnapping, a-t-elle précisé. Les trois hommes étaient interrogés au ministère de l'Intérieur, a ajouté la même source sans fournir plus de précisions sur les faits et motivations d'un tel groupe salafiste. Ses propos n'ont pas pu être confirmés par ailleurs. Un témoin,...
(Agence Ecofin 24/10/17)
Le Ministère égyptien de l’agriculture a annoncé hier, la fin du blocage des importations de produits agricoles en provenance du pays par le Bahreïn, le Koweït et les Emirats Arabes Unis. Cette suspension trouvait son origine dans les problèmes sanitaires relatifs aux limites maximales de résidus de pesticides. D’après Abdel-Moneim El-Banna (photo), en charge du portefeuille ministériel, ce dénouement favorable est le résultat d’une série de rencontres fructueuses entre les officiels des trois Etats arabes, et ceux du pays des pharaons durant ces dernières semaines. Elle s’accompagnera d’un renforcement des contrôles phytosanitaires sur les produits destinés à ces marchés, ainsi que d’une meilleure coordination entre les autorités égyptiennes en charge de la quarantaine, et leurs homologues sur le plan de...
(AFP 23/10/17)
L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) a exhorté le président français Emmanuel Macron à cesser "la scandaleuse politique de tolérance de la France envers le gouvernement répressif" du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, qui arrive lundi en visite officielle à Paris. "La France devrait veiller à faire de la situation des droits humains une priorité de ses relations avec l'Égypte", a indiqué HRW dans un communiqué, accusant Paris, qui entretient d'excellentes relations commerciales et sécuritaires avec le Caire, d'"ignorer" le bilan de M. Sissi en matière des droits de l'Homme. Le président Macron rencontrera pour la première fois son homologue égyptien mardi à l'Elysée...
(Le Monde 23/10/17)
Le chef de l’Etat, qui doit rencontrer lundi Emmanuel Macron, est accusé d’atteintes systématiques aux droits de l’homme. Attendu lundi 23 octobre à Paris pour sa première visite en France depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, vient de subir l’un de ses pires revers dans sa « guerre contre le terrorisme ». Une attaque non revendiquée d’un groupe djihadiste lourdement armé près de l’oasis de Bahreyia, à 135 km au sud-ouest du Caire, dans le désert occidental qui sépare l’Egypte de la Libye, a en effet causé le mort, vendredi, de 15 à 54 membres des forces de sécurité, selon les sources. Comme souvent en Egypte, où il est devenu répréhensible de divulguer d’autres chiffres que ceux...
(AFP 23/10/17)
Un tribunal du Caire a condamné dimanche à mort par pendaison onze personnes reconnues coupables d'appartenance à une "organisation terroriste" et de tentative d'assassinat de deux officiers, a-t-on appris de source judiciaires. La cour a par ailleurs condamné 14 personnes à la prison à perpétuité ainsi qu'un mineur à 10 ans d'emprisonnement, selon la même source. Les accusés ont également été condamnés pour participation à des opérations "terroristes" et pour détention et fabrication d'engins explosifs. Le jugement a été prononcé en présence de 21 accusés, les autres ayant été condamnés par contumace. Ils ont tous la possibilité de faire appel de ces décisions. L'affaire est connue dans la presse égyptienne sous le nom de la "cellule terroriste de Giza". Il...
(Agence Ecofin 23/10/17)
L'Egypte va retenir toute l’attention des investisseurs ciblant des introductions boursières sur les marchés émergents. Les offres publiques initiales émanant des entreprises de ce pays sur la période 2017/2018 atteindront le milliard $, apprend-on de données compilées par Bloomberg. « Nous avons beaucoup de demandes de diverses entreprises de différentes tailles qui veulent s'introduire entièrement ou partiellement sur la Bourse. Il y a aussi beaucoup de négociations en cours, avec des entreprises qui s'informent des exigences d'introduction et essayent de s'y conformer », a fait savoir Mohamed Farid, le directeur général de l'Egyptian Exchange, selon des propos rapportés par le média américain. Cette dynamique des nouvelles introductions devrait être portée par l'Etat, qui a promis de désinvestir de plusieurs secteurs,...
(AFP 21/10/17)
Au moins 35 policiers égyptiens ont péri vendredi dans une embuscade islamiste au sud-ouest du Caire, un des bilans les plus meurtriers depuis le début en 2013 d'une série attaques extrémistes contre les forces de sécurité. Des sources sécuritaire et médicale ont confirmé le bilan de cette attaque non revendiquée, qui pourrait être revu à la hausse. Cette attaque contre les forces de sécurité dans le désert occidental est intervenue au moment où le pays s'apprêtait à commémorer les 75 ans de la bataille d'El-Alamein, qui a marqué une victoire décisive, en 1942, pour les Alliés contre les forces de l'Axe lors de la Seconde Guerre mondiale. .
(AFP 21/10/17)
Les autorités égyptiennes et plus de 35 délégations étrangères ont commémoré samedi le 75e anniversaire de la bataille d'El Alamein de 1942, importante victoire alliée sur les nazis, dans une Égypte endeuillée par la mort d'au moins 35 policiers la veille. La cérémonie s'est déroulée au cimetière de la Commonwealth War Graves Commission, chargée des tombes des soldats des États du Commonwealth morts au cours des deux Guerres mondiales, dans la ville d'El Alamein, au nord du pays, sur les rives de la Méditerranée. L'ambassade britannique a coordonné l'événement au nom des Alliés qui ont combattu les troupes fascistes sur ce terrain...
(AFP 21/10/17)
Les autorités égyptiennes ont libéré vendredi Ibrahim Halawa, un ressortissant irlando-égyptien, acquitté par un tribunal du Caire après avoir passé quatre ans en prison à la suite de son arrestation lors d'une manifestation. Le jeune homme de 21 ans était accusé d'avoir participé à des affrontements entre les partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi et les forces de sécurité devant la mosquée Al-Fath au Caire, en août 2013. Mi-septembre, le tribunal pénal du Caire avait acquitté M. Halawa, ainsi que 51 autres accusés, dont deux citoyens turc et américain. En revanche, 351 personnes ont été condamnées, dont 43 à la perpétuité. Ibrahim Halawa "a été libéré", a affirmé à l'AFP un responsable de la sécurité sous le couvert de...
(Agence Ecofin 21/10/17)
Au terme des huit premiers mois de l’année, les recettes d’exportations agricoles de l’Egypte vers l’Europe ont grimpé de 21% en se chiffrant à 235 millions $. C’est ce qu’a indiqué au média Al Shorouk, Manar Nasr, directeur général du Conseil égyptien des exportations agricoles (FEC). D’après le dirigeant, cette entrée en devises représente 12,5% du revenu global sur cette période et a été principalement portée par l’Allemagne dont les importations de produits agricoles ont rapporté 45 millions $. Par ailleurs, précise M. Nasr, la performance à l’export s’inscrit dans un contexte où, les produits égyptiens ont gagné en compétitivité en termes de prix par rapport à leurs concurrents à la faveur de la dévaluation de la livre égyptienne en...
(La Tribune 20/10/17)
Pour l’Ethiopie, puissance énergétique montante sur le Continent, il s’agit de lever les derniers écueils à l’inauguration sur son sol du http://afrique.latribune.fr/entreprises/green-business/2017-10-19/barrag... . A Addis-Abeba où elle a réuni les ministres de l’Eau de l’Egypte et du Soudan, l’Ethiopie tente de désamorcer les motifs de frictions pour faire tourner les turbines du plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique. Une visite dans l'Etat régional éthiopien de Benishangul-Gumuz, sur les bords du Nil bleu, suivie d'une analyse des expertises techniques et de discussions approfondies. En recevant durant deux jours à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, Mohamed Abdel-Aty, le ministre égyptien de l'Irrigation, Muataz Musa, le ministre soudanais de l'Energie, Sileshi Bekele, leur homologue d'Ethiopie veut aller vite dans les travaux de construction du Barrage...

Pages