Dimanche 28 Mai 2017
(AFP 20/04/17)
L'armée égyptienne a annoncé jeudi avoir tué un des chefs religieux du groupe Etat islamique (EI) dans des frappes aériennes dans le Sinaï, où une branche locale de l'organisation mène une insurrection contre les forces de l'ordre. Au total, "19 éléments" jihadistes ont été tués dans ces raids, a annoncé l'armée dans un communiqué, qui précise que parmi ces hommes se trouvait "le chef du comité en charge des questions religieuses et responsable des interrogatoires" pour le groupe Ansar Beït al-Maqdess. Auteur de nombreux attentats contre les forces de l'ordre dans le nord du Sinaï, le groupe jihadiste Ansar Beït al-Maqdess avait prêté allégeance à l'EI en novembre 2014, se rebaptisant alors "Province du Sinaï". Depuis que l'armée a destitué...
(AFP 20/04/17)
Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis est arrivé jeudi en Egypte pour poursuivre le réchauffement des relations américano-égyptiennes, deux semaines après la visite du président Abdel Fattah al-Sissi à la Maison Blanche. Lors de la visite de M. Sissi aux Etats-Unis, Donald Trump avait salué son "travail fantastique" à la tête de l'Egypte, tournant ostensiblement la page des critiques de l'administration Obama sur les droits de l'Homme. Au Caire, M. Mattis sera reçu par le président égyptien, puis se rendra au ministère de la Défense pour un rendez-vous avec le général Sedki Sobhi, son homologue égyptien. Lors de ces entretiens, les responsables devraient notamment évoquer la situation au Sinaï, où l'Egypte est confrontée à une insurrection menée par...
(AFP 19/04/17)
Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Egypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï, a indiqué le ministère de l'Intérieur. L'attaque a été revendiquée dans la nuit de mardi à mercredi par le groupe Etat islamique (EI), très actif dans le Sinaï, via son organe de propagande Amaq. L'EI avait déjà revendiqué deux attentats suicide perpétrés le 9 avril contre des églises à Alexandrie et Tanta (nord). Ces attaques avaient fait 45 morts et des dizaines de blessés. Ces dernières violences surviennent avant la première visite du pape catholique François en Egypte, maintenue les 28 et 29 avril...
(AFP 18/04/17)
La police égyptienne a arrêté un homme soupçonné d'être impliqué dans les deux attentats meurtriers perpétrés contre des églises coptes, a indiqué mardi un responsable de la police. Quarante-cinq personnes ont été tuées le 9 avril dans deux attaques suicide menées contre deux églises d'Alexandrie et de Tanta, dans le nord de l'Egypte, et revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le ministère de l'Intérieur avait publié la semaine dernière une liste de 19 personnes accusées d'appartenir à une "cellule terroriste" responsable de ces attentats, et annoncé l'arrestation de trois d'entre elles. La police a arrêté une quatrième personne, Aly Mahmoud Mohamed Hassan, dans la province de Qena, à quelque 650 km au sud du Caire, a indiqué mardi...
(AFP 18/04/17)
La police égyptienne a arrêté un homme soupçonné d'être impliqué dans les deux attentats meurtriers perpétrés contre des églises coptes, a indiqué mardi un responsable de la police. Quarante-cinq personnes ont été tuées le 9 avril dans deux attaques suicide menées contre deux églises d'Alexandrie et de Tanta, dans le nord de l'Egypte, et revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le ministère de l'Intérieur avait publié la semaine dernière une liste de 19 personnes accusées d'appartenir à une "cellule terroriste" responsable de ces attentats, et annoncé l'arrestation de trois d'entre elles. La police a arrêté une quatrième personne, Aly Mahmoud Mohamed Hassan, dans la province de Qena, à quelque 650 km au sud du Caire, a indiqué mardi...
(AFP 18/04/17)
Six momies, des sarcophages en bois aux couleurs vives, un millier de figurines funéraires: des archéologues ont fait des découvertes fabuleuses dans une tombe de l'époque pharaonique dans le sud de l'Egypte, a annoncé mardi le ministère des Antiquités. La tombe, près de la ville de Louxor, véritable musée à ciel ouvert, et la Vallée des Rois...
(Agence Ecofin 18/04/17)
En Egypte, chaque tonne de sucre exportée sera désormais soumise à une taxe de 3 000 livres égyptiennes (164 $). C’est ce qu’a indiqué Reuters, qui cite le journal officiel du pays. Ce nouveau tarif, qui s’appliquera à compter de ce jour, représente une hausse de 2 100 livres par rapport au précédent régime imposé en 2016. En instaurant cette taxe, l’exécutif égyptien espère ainsi protéger ses réserves stratégiques de sucre en dissuadant les exportateurs de la matière première motivés par des prix plus élevés au niveau mondial comparativement au marché domestique. Face à cette mesure gouvernementale, de nombreux acteurs restent sceptiques. « Cette nouvelle taxe ne changera rien sur le terrain dans la mesure où le sucre produit localement...
(Agence Ecofin 18/04/17)
L’Afrique du Nord est devenue la zone de croissance de la marque Hilton. Le groupe hôtelier américain annonce 15 nouveaux projets d’hôtels en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie. Pour mener ces projets, un bureau a été ouvert à Casablanca. La ville marocaine va d’ailleurs abriter sa toute première enseigne : le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf. Le Hilton entend se développer en Afrique du Nord en s’appuyant sur son bureau de Casablanca. « Il est important pour nous d’avoir une forte présence sur le marché, afin de soutenir notre croissance. Nous avons près de 5000 chambres encore en construction en Afrique du Nord, notamment en Égypte. Une grande opportunité d’accroître notre présence dans l’ensemble de la...
(AFP 17/04/17)
Le ministère de l'Intérieur égyptien a annoncé dimanche l'arrestation de 13 "terroristes" qui planifiaient des attaques contre la communauté chrétienne et des institutions publiques, une semaine après des attentats meurtriers ayant visé des églises coptes. L'annonce des autorités intervient alors que les coptes d'Egypte célèbrent Pâques dans la tristesse et sous haute surveillance: dimanche 9 avril, des attaques visant deux églises du nord de l'Egypte et revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont fait 45 morts. Les "13 éléments terroristes" faisaient partie de groupuscules qui préparaient "une série d'attaques contre des institutions étatiques, des installations...
(AFP 15/04/17)
Un tribunal égyptien a condamné samedi l'ancien ministre de l'Intérieur Habib al-Adly à sept ans de prison pour corruption, dans l'un des derniers procès contre un responsable de l'ère Hosni Moubarak. Le général Habib al-Adly dirigeait d'une main de fer la toute-puissante police égyptienne, dont les exactions et les abus ont été l'un des déclencheurs de la révolte populaire qui chassa Moubarak du pouvoir en 2011. Ce verdict - dont il peut faire appel - intervient moins d'un mois après la libération de M. Moubarak, acquitté après avoir été accusé d'implication dans la mort de manifestants lors de cette même révolte. M. Adly et d'autres commandants de police ont également été acquittés de ces accusations. Mais le tribunal l'a jugé...
(AFP 15/04/17)
Quand Hassan a voulu lancer un nouveau projet immobilier en Egypte, sans payer de pots-de-vin, des responsables municipaux ont menacé de bloquer les procédures, allant même jusqu'à avancer que son terrain pouvait recéler des trésors archéologiques. Le constructeur n'a eu d'autre choix que de céder. "Chaque étape coûte de l'argent", déplore Hassan, qui s'exprime sous un pseudonyme. La corruption est un fléau auquel les Egyptiens sont quotidiennement confrontés. Il n'est pas rare de devoir payer un pot-de-vin à l'administration pour obtenir telle ou telle paperasse. Ou de glisser discrètement un petit billet dans la main d'un policier pour échapper à une contravention. Une situation qui s'explique notamment par les inégalités économiques et les très bas salaires, parfois 1.200 livres égyptiennes...
(AFP 14/04/17)
Un avocat égyptien, accusé d'avoir insulté le président Sissi et incité au terrorisme sur les réseaux sociaux, a été condamné à dix ans de prison, a indiqué jeudi un responsable judiciaire. "La cour pénale d'Alexandrie a condamné mercredi par contumace Mohamed Ramadan à dix ans de prison, cinq ans de résidence surveillée ensuite et à une interdiction d'utiliser internet pendant cinq ans pour insulte au président de la République et incitation au terrorisme sur les réseaux sociaux", a déclaré le responsable judiciaire. Le jugement a été prononcé lors de la première audience du procès, a déclaré à l'AFP son avocat, Mohamed Hafez, dénonçant un verdict "très dur". Mohamed Ramadan a été jugé en vertu de la loi antiterroriste adoptée en...
(AFP 13/04/17)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis jeudi de traquer les responsables des récents attentats ayant visé deux églises, au cours d'une rencontre avec le pape copte orthodoxe Tawadros II. La visite de M. Sissi au siège papal au Caire intervient quatre jours après deux attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) contre des églises de Tanta et Alexandrie qui ont coûté la vie à 45 personnes. "Les institutions de l'Etat déploient tous les efforts nécessaires pour poursuivre les responsables de ces actes ignobles"...
(AFP 13/04/17)
Le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé mercredi avoir identifié le kamikaze ayant perpétré dimanche un attentat meurtrier contre une église d'Alexandrie, dans le nord du pays. Le ministère a dit "poursuivre ses efforts" pour identifier l'auteur de l'attaque commise le même jour contre une autre église copte, à Tanta (nord). Les deux attentats, menés le jour de la fête des Rameaux, ont fait 45 morts et ont été revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). "Les tests ADN effectués sur les restes (du corps) récupérés sur les lieux de l'attentat" ont démontré que l'auteur de l'attentat de l'église Saint-Marc à Alexandrie est Mahmoud Hasan Moubarak Abdallah. Il est né en 1986 à Qena (sud) et habitait la province...
(AFP 12/04/17)
L'Eglise copte en Egypte a décidé mercredi de limiter les célébrations de Pâques aux messes et demandé un renforcement de la sécurité des églises après des attentats meurtriers contre cette communauté. Dimanche, en pleine célébration des Rameaux, deux attentats suicide revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont visé des églises à Tanta et à Alexandrie, dans le nord du pays, faisant 45 morts. En décembre dernier, une autre attaque jihadiste contre une église du Caire avait coûté la vie à 29 personnes. Les Coptes d'Egypte, la communauté...
(AFP 12/04/17)
Pendant des années, Michel Fahmy a entendu l'imam de la mosquée de son quartier médire sur des chrétiens dans ses prêches. Aujourd'hui, il estime que ces "incitations" font partie des raisons qui poussent les jihadistes à attaquer des églises en Egypte. Dimanche, en pleine célébration des Rameaux, deux kamikazes du groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont mené des attentats contre une église copte à Tanta et une autre à Alexandrie, dans le nord égyptien, faisant 45 morts, quatre mois après une attaque contre une église du Caire dans laquelle 29 personnes avaient péri.
(AFP 11/04/17)
Le Parlement égyptien a approuvé mardi l'état d'urgence dans l'ensemble du pays décrété par le président Abdel Fattah Al-Sissi après des attentats meurtriers dimanche contre des églises coptes, a annoncé la télévision d'Etat. Les députés ont voté à l'unanimité la mesure qui avait été publiée au Journal officiel lundi et qui avait pris effet le même jour à 13H00 (11H00 GMT), a précisé la télévision Nile News. "Pour ce que j'ai vu, il n'y a pas eu d'objection", a dit à l'AFP l'un des élus Ahmed al-Tantawi, selon lequel les parlementaires se sont mis d'accord pour que le vote ait lieu sans que la mesure ne soit débattue. Selon un autre élu, Mohamed el-Etmany, "il n'y a presque pas eu...
(AFP 11/04/17)
Les forces de sécurité égyptiennes ont tué sept sympathisants du groupe Etat islamique (EI) qui planifiaient des attaques contre les chrétiens coptes, ont annoncé lundi les autorités au lendemain d'un double attentat jihadiste sanglant contre cette communauté. Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que ces "éléments qui partagent l'idéologie de Daech (EI) se cachaient dans une région montagneuse de la province d'Assiout (sud)" et qu'ils avaient été tués après des échanges de tirs. Il n'a pas précisé la date de cet accrochage mais l'annonce intervient après deux attentats dimanche contre une église copte à Tanta et une autre en Alexandrie, dans le nord du pays, qui ont fait 45 morts au total et des dizaines de blessés...
(Le Monde 11/04/17)
Les coptes d’Alexandrie font part de leur peur et de leur colère après les attentats islamistes de dimanche qui ont fait au moins 46 morts. L’accès à la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie est strictement contrôlé. Seuls les fidèles venus prendre part à la prière du lundi saint sont autorisés à pénétrer dans la rue où se trouve l’église copte. L’axe est fermé par des barricades et un cordon de policiers. Les habitants des immeubles entre lesquels le bâtiment religieux est encastré sont refoulés. La cathédrale a été visée par un attentat dimanche 9 avril, lors de la fête des Rameaux, quelques heures après une explosion dans une église de Tanta, une ville située dans la région du delta du Nil. Les...
(AFP 11/04/17)
Le Soudan a imposé des visas d'entrée aux hommes égyptiens âgés de 18 à 50 ans, afin d'empêcher l'infiltration de "terroristes", a annoncé à la presse le ministre soudanais des Affaires étrangères. "La décision d'imposer des visas aux Egyptiens a été prise après consultations entre les deux pays", a assuré le ministre Ibrahim Ghandour tard lundi soir. La mesure prise vendredi ne concerne pas les Égyptiennes. Elle vise à "organiser l'entrée des ressortissants des deux pays et à empêcher l'infiltration de terroristes". Les Egyptiens n'avaient depuis 2004 pas besoin de visa pour entrer au Soudan, mais les ressortissants soudanais ne pouvaient, eux, se rendre en Egypte sans avoir obtenu un visa. La presse soudanaise explique que les autorités auraient vraisemblablement...

Pages