Jeudi 14 Décembre 2017
(Xinhua 27/08/13)
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy, a déclaré lundi que son pays travaille dur pour sécuriser ses frontières avec la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas. "Toute tension sur le terrain concernant la zone frontalière entre Gaza et l'Egypte affecte les opérations au point de passage de Rafah", a déclaré M. Fahmy aux journalistes dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, se référant à la porte principale de la bande de Gaza vers le monde extérieur, qui traverse la péninsule rétives du Sinaï dans la partie orientale de l'Egypte. "Nous sommes déterminés à sécuriser les frontières tout en tenant compte de la situation humanitaire du peuple palestinien à Gaza", a affirmé M. Fahmy, qui est...
(Le Monde 27/08/13)
A Bab El-Bahr, derrière la place Ramsès, on se croirait dans une rue décrite par le romancier Naguib Mahfouz. Et de fait, on y est presque. L'impasse des deux Palais, qui est aussi le titre du premier tome de La Trilogie du Caire, de Naguib Mahfouz, est à deux pas de cette rue criante et sinueuse, où les ânes ont été remplacés par des Vespa et les moucharabiehs par des postes de télévision. C'est aujourd'hui le quartier des robinets, des carreaux de salle de bains, des machines à coudre et des cigarettes de contrebande. Il y a des vendeurs ambulants de jus de réglisse qui font tinter leurs verres, des barbiers qui rasent sur le trottoir, des cafés où l'on...
(AFP 27/08/13)
JOHANNESBURG, 27 août 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé depuis début juin dans un hôpital de Pretoria, "reste dans un état critique mais stationnaire", a indiqué mardi le président Jacob Zuma dans un discours en Malaisie. "L'ancien président Mandela est toujours à l'hôpital où il reçoit des soins, et reste dans un état critique mais stationnaire", a déclaré M. Zuma dans un discours diffusé par ses services en Afrique du Sud, en acceptant en son nom une distinction spéciale pour sa contribution en faveur de la paix de la Mahathir Global Peace Foundation. Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid âgé de 95 ans, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire, et...
(Xinhua 27/08/13)
Les pays africains sont invités à adopter des approches fondées sur les écosystèmes pour faire face au défi croissant de la sécurité alimentaire au milieu des changements climatiques sur le continent. Environ 800 délégués à travers le continent qui ont assisté à la conférence sur la sécurité alimentaire qui vient de s'achever à Nairobi sont favorables aux approches d'adaptation basée sur les écosystèmes comme un outil essentiel pour assurer une alimentation adéquate pour tous. Une adaptation basée sur les écosystèmes (EBA) fournit des alternatives souples, rentables et largement applicables pour la construction de systèmes alimentaires robustes avec moins d'intrants et la réduction des impacts du changement climatique», ont déclaré les participants dans un communiqué conjoint publié lundi. Selon les experts...
(AFP 26/08/13)
LE CAIRE, 26 août 2013 (AFP) - "Je ne suis pas allée au travail pendant une semaine de crainte des violences": comme Faten al-Goundi, qui attend un taxi dans le centre du Caire, les habitants de la capitale ont repris lundi une vie quasi-normale. "La situation est bien meilleure maintenant, les transports publics ont repris et je me sens beaucoup plus en sécurité", explique cette mère de trois enfants à l'AFP avant de prendre un taxi sur l'emblématique place Tahrir désormais totalement rouverte à la circulation. Dans la capitale égyptienne, une mégalopole de 20 millions d'habitants bruyante et chaotique, la plupart des commerces ont rouvert dès dimanche, premier jour de la semaine dans le pays. Les rues ont retrouvé leur...
(AFP 26/08/13)
LE CAIRE, 26 août 2013 (AFP) - Eviter téléphone et internet, changer souvent de résidence et se fondre dans la foule: les militants des Frères musulmans en Egypte, rompus à la clandestinité, retrouvent les réflexes d'antan face à la répression qui s'abat sur eux. Depuis que l'armée a dispersé dans le sang les manifestants islamistes qui ont campé pendant plus d'un mois sur deux places du Caire, plus de 1.000 personnes ont été tuées --essentiellement des partisans du président Mohamed Morsi destitué par l'armée-- et plus de 2.000 membres des Frères musulmans, la confrérie dont il est issu, ont été arrêtés. "On est revenu au contact direct après avoir banni le téléphone et l'internet qui permettent de nous localiser", explique...
(Midi Libre 26/08/13)
Le drame égyptien risque de faire l’effet domino en Tunisie qui a lancé « sa semaine de départ » qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes d’Ennahda à la démission.Les régimes islamistes qui ont pris le pouvoir après les révolutions arabes ont déteint sur les dictateurs déchus. L’Egypte a franchi le Rubicon avec les violences qui rappellent sinistrement celles de la place Tian’anmen en 1989. Les Frères musulmans au pouvoir en Egypte, les islamistes d’Ennahda de Ghannouchi agissent de même.Le nouveau président Morsi de la mouvance des Frères musulmans qui jette un journaliste en prison et met à la retraite l’un des plus puissants généraux de l’armée de Hosni Moubarak ne le fait sans doute pas pour "plus"...
(Kapitalis 26/08/13)
Les démocrates tunisiens se demandent si ce qui s'est passé récemment en Egypte constitue une menace contre la démocratie, ou contre l'un de ses ersatz, les élections, condition nécessaire mais non suffisante. Les événements d'Egypte n'ont pas manqué d'interpeller fortement les démocrates, tant en Occident que chez nous, en Tunisie. L'embarras des démocrates L'embarras est manifeste au motif que si le coup d'Etat militaire a bénéficié d'un soutien populaire large et incontestable, avait-on, pour autant, le droit de défaire par la pression de la rue, même majoritaire, le résultat d'une élection libre et démocratique? Accepter cela ne laissait-il pas, en outre, la porte ouverte à toute dérive autoritariste du moment qu'elle est soutenue par la population? Pour nous-autres Tunisiens se...
(Xinhua 26/08/13)
Le procès des dirigeants des Frères musulmans a été reporté au 29 octobre à cause de l'absence des accusés pour des raisons de sécurité, a rapporté la chaîne de télévision d'Etat. Dimanche matin, à peine quelques minutes après l'ouverture de la première session, les avocats ont demandé le report du procès étant donné que les accusés ont le droit d'y assister. Pour des raisons de sécurité, le guide général des Frères musulmans Mohamed Badie, arrêté mardi, ainsi que ses deux principaux adjoints, Khairat al-Shater et Mohamed Saad al-Katatni, ne se sont pas présentés devant les juges au Tribunal pénal du Caire dimanche matin. Ces suspects font face à diverses accusations, dont l'incitation à la violence et au massacre de manifestants...
(Xinhua 26/08/13)
Une cour égyptienne a décidé dimanche de reporter au 14 septembre le procès de l'ex-président Hosni Moubarak accusé d'incitation à la violence et au massacre de manifestants, a rapporté une chaîne de télévision d'Etat. Considérant le nombre important de documents entourant le procès, la cour criminelle du Caire, présidée par le juge Mahmoud Kamel, a décidé d'ajourner le procès de M. Moubarak, de ses deux fils, Alaa et Gamal, de l'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et de six adjoints de M. Moubarak. Le juge a ordonné la formation d'une commission tripartite composée d'enquêteurs venant de la police, des forces armées et d'enquêtes médico-légales pour réviser les preuves concrètes du meurtre de manifestants. Le dirigeant militaire adjoint et Premier ministre...
(Xinhua 26/08/13)
La Banque mondiale a appelé samedi que les gouvernements africains à prendre l'initialtive pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme sur le continent. La Banque mondiale a lancé cet appel dans un rapport sur le développement du tourisme en Afrique publié à l'occasion de la tenue de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Livingstone, en Zambie. Il est essentiel que les gouvernements africains prennent les devants dans la création des institutions et mécanismes pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme, estime la Banque mondiale. Il est temps que l'Afrique développe le tourisme en tant qu'une option de développement dynamique, indique le rapport. Un repsonsable de la Banque mondiale, Eneida Fernandes, en présentant le rapport, a...
(Xinhua 24/08/13)
Des affrontements ont éclaté en Egypte vendredi après-midi entre partisans et opposants du président déchu Mohamed Morsi, faisant au moins un mort et 25 blessés, a rapporté le média officiel en ligne Ahram. Ces violences sont survenues après que des milliers de partisans de M. Morsi ont organisé de nouvelles manifestations à travers l'Egypte, qui ont coûté la vie à Mohamed Abdullah, un partisan de Mohamed Morsi, dans la ville de Tanta, dans le gouvernorat d'El-Gharbia situé dans le delta du Nil, selon Ahram. Les manifestations, qui ont débuté après la prière de midi, sont considérées comme un test visant à déterminer la résistance des Frères musulmans, dont M. Morsi est issu, face à la pression des autorités égyptiennes qui...
(Xinhua 24/08/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Sur fond de crise économique mondiale, les pays émergents, notamment la Chine, sont progressivement devenus les nouveaux moteurs de croissance de l'Afrique. En tant que principal investisseur dans le secteur des infrastructures en Afrique, la Chine améliore l'environnement d'investissement et renforce le potentiel de développement du continent. Selon un récent rapport du cabinet d'audit Ernest & Young qui fait état du potentiel d'attraction de l'Afrique en 2013, le taux de croissance des projets d'investissement sur le marché africain des pays émergents a dépassé les 20,7%, contre 8,4% pour les pays développés. Les pays émergents investissent de plus en plus en Afrique. Le nombre de projets dans lesquels ils ont investi sur le continent a bondi de 99...
(Le Nouvel Observateur 23/08/13)
Pour la chercheuse Hadjar Aouardji-Gahmi, la cote de popularité de l'administration américaine en Egypte est aussi basse qu'en 2003, date de l'intervention en Irak. Hadjar Aouardji-Gahmi, chercheuse en sciences politiques, auteur d’une thèse à l’IEP de Paris : "L’antiaméricanisme social. Cas de l’Egypte, de la Jordanie et de l’Arabie Saoudite", analyse les rapports américano-égyptiens, fragilisés par les événements récents. Pourquoi est ce que la diplomatie américaine n’a pas réussi à empêcher le bain de sang du 15 août ? - Après le renversement de Mohamed Morsi, le général Abdel Fattah al-Sissi a appelé, lors d'un discours retransmis à la télévision étatique, fin juillet, à une mobilisation de grande ampleur pour montrer au monde le soutien massif qu'apportaient les citoyens égyptiens...
(AFP 23/08/13)
LE CAIRE, 23 août 2013 (AFP) - Quelques milliers seulement de partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée ont manifesté vendredi en Egypte, signe que les Frères musulmans, décimés en 10 jours de répression sanglante et décapités par l'arrestation de leurs leaders, n'arrivent plus à mobiliser. Comme tous les vendredis, ils avaient appelé à des manifestations de "millions" de partisans contre le "coup d'Etat" de l'armée et pour les "martyrs", et annoncé à la presse 28 manifestations au Caire. Mais, pas plus de cinq défilés réunissant quelques milliers de manifestants ont été recensés dans la capitale, selon des journalistes de l'AFP. Aucun affrontement n'a été rapporté au Caire, où les manifestations ont été pacifiques. En revanche, à Tanta,...
(Xinhua 23/08/13)
Un hélicoptère militaire transportant l'ancien président égyptien Hosni Moubarak est arrivé jeudi à l'hôpital militaire de Maadi dans la capitale du Caire depuis la prison de Tora, a rapporté la télévision d'Etat. La remise en liberté de Moubarak, prononcée plus tôt dans la journée par la justice égyptienne, est intervenue sur fond d'escalade des tensions en Egypte suite à l'arrestation du leader des Frères musulmans Mohamed Badie par la police tôt mardi, ce qui complique davantage l'impasse politique égyptienne. L'arrestation du guide suprême des FM survient à peine trois jours après le décès de son fils dans de violents heurts entre manifestants et forces de la sécurité. Deux membres influents de la confrérie religieuse, Youssef Talaat et Hassan Maleik, ont...
(AFP 23/08/13)
LE CAIRE, 23 août 2013 (AFP) - Les partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée vont compter leurs rangs en manifestant pour un "vendredi des martyrs", mais la désorganisation des Frères musulmans, réprimés dans le sang et privés de leurs dirigeants emprisonnés, leur laisse peu d'espoirs. Près d'un millier de personnes ont péri en huit jours, essentiellement des manifestants pro-Morsi, dans les assauts meurtriers des soldats et policiers contre leurs rassemblements, et plus de mille activistes et cadres des Frères musulmans ont été arrêtés, essentiellement les meneurs et organisateurs des manifestations. Une centaine de policiers et soldats ont également trouvé la mort dans les pires violences qu'a connues l'Egypte dans son histoire récente. Résultat: depuis cinq jours, malgré...
(Le Nouvel Observateur 23/08/13)
L'ex-président Hosni Moubarak a quitté sa prison et est assigné à résidence dans un hôpital militaire avant la reprise dimanche de son procès pour meurtre de manifestants. Les partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi ont appelé à de grandes manifestations pour le "vendredi des martyrs" contre le pouvoir militaire, tandis que l'ex-président Hosni Moubarak a passé sa première nuit dans un hôpital militaire du Caire. Cet appel va constituer un test de la capacité des Frères musulmans à mobiliser encore leurs bases après la décapitation de leur direction et la mort de centaines de partisans du président déchu dans les violences. Face au coup porté aux Frères musulmans avec l'arrestation de ses chefs et l'autorisation donnée aux forces de...
(Le Nouvel Observateur 23/08/13)
Au Caire, la population accueille la libération provisoire d'Hosni Moubarak de manière contrastée. Reportage sur place de notre correspondant Marwan Chahine. Engoncé dans sa veste de groom bordeaux avec des fils pendouillant au niveau des épaules rembourrées, Tarek a l'air d'un personnage comique. Cet Égyptien de 28 ans, employé dans un hôtel du centre-ville, est pourtant très sérieux lorsqu'il dit que la libération d'Hosni Moubarak est pour lui aussi une libération. " Il ne méritait pas d'être condamné, il a toujours voulu le bien de ce pays. Et même s'il a fait des erreurs, les autres étaient bien pires que lui" assure-t-il. Il en tient pour preuve son salaire mensuel passé de 1000 livres (107 euros) à 400 livres (43...
(RFI 23/08/13)
Le rassemblement islamiste sénégalais avait appelé ses partisans à un rassemblement en soutien à Mohamed Morsi, le président égyptien déchu, ce jeudi 22 août. Une manifestation qui entendait dénoncer un « coup d’Etat » et la violence de la répression qui s’est abattue sur les partisans de Morsi en Egypte.Avec notre correspondante à Dakar,Au milieu de la place de l’obélisque, à Dakar, des hommes prient en mémoire des nombreuses victimes des manifestations du Caire. Il y a là énormément d’intellectuels, qui ont étudié dans les pays arabes, mais aussi un certain nombre d’hommes politiques. Des femmes sont également présentes, comme cette mère de famille, venue avec ses enfants. « Nous sommes touchés de voir des musulmans qui souffrent. J’ai vu...

Pages