Samedi 24 Février 2018
(AFP 03/11/13)
PARIS, 3 novembre 2013 (AFP) - Une réunion de crise s'est tenue dimanche matin à la présidence française pour tenter d'établir les circonstances de l'assassinat des deux journalistes français enlevés et tués samedi à Kidal dans le Nord du Mali, quatre jours seulement après la libération de quatre otages français dans cette même région. Les ministres des Affaires étrangères et de la Justice Laurent Fabius et Christiane Taubira, ainsi qu'un représentant de la Défense et des services secrets, ont participé à cette réunion de crise présidée par François Hollande et convoquée au lendemain des assassinats des journalistes de RFI, qui ont suscité une onde de choc et de nombreuses interrogations. Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, journaliste...
(Le Monde 02/11/13)
Le procès du président déchu Mohamed Morsi et de quatorze autres hauts responsables des Frères musulmans doit débuter, lundi 4 novembre, en Egypte. Il se tiendra à la prison de Tora, dans la banlieue du Caire, sous la protection de 20 000 membres des forces de sécurité, mobilisés pour contenir la manifestation à laquelle a appelé la confrérie. Les jours qui viennent s'annoncent donc comme une nouvelle étape à haut risque dans le chaotique et sanglant processus de transition en Egypte, inauguré par la révolution de 2011. Et il y a fort à craindre que le procès de l'ensemble de l'état-major des Frères – qui sont apparus comme la première force politique du pays à chacune des consultations libres organisées...
(AFP 01/11/13)
CITÉ DU VATICAN, 1 novembre 2013 (AFP) - Le pape François a demandé vendredi à tous les chrétiens de prier avec lui pour les 92 Africains morts dans le désert du Sahara et qui voulaient "trouver des conditions de vie meilleure", dans un nouvel appel fort à la solidarité avec les migrants. S'adressant à une foule dense assemblée sur la place Saint-Pierre à l'occasion de l'Angelus, en cette fête catholique de la Toussaint (fête des saints et saintes), François s'est écarté de son texte pour ajouter cette supplique, après avoir demandé de prier pour les chrétiens persécutés dans le monde. "De manière spéciale, je prierai pour tous ceux de nos frères et soeurs, hommes, femmes et enfants, morts victimes de...
(AFP 31/10/13)
PARIS, 31 octobre 2013 (AFP) - La Fédération internationale de football (Fifa) a estimé que la situation sécuritaire en Egypte est suffisamment sûre pour maintenir au Caire le match retour des qualifications au Mondial 2014 entre l'Égypte et le Ghana, prévu le 19 novembre, a indiqué jeudi la Fédération ghanéenne de Football (GFA). La GFA avait adressé à la Fifa une demande de délocalisation de la rencontre en raison de la situation socio-politique tendue qui prévaut en Egypte. Mais la Fifa a répondu négativement à la demande ghanéenne après une visite d'inspection sur place. La Fifa estime par ailleurs que la décision de la Confédération africaine de football de faire jouer au Caire, le 10 novembre, une rencontre de la...
(Le Figaro 31/10/13)
Pierre après pierre, l'édifice sécuritaire se consolide en Égypte, entamant progressivement les derniers espoirs révolutionnaires de janvier 2011. Alors que l'état d'urgence et le couvre-feu nocturne - initialement annoncés comme temporaires - sont toujours en vigueur à travers le pays, le nouveau projet de loi sur les manifestations renforce aujourd'hui les craintes d'un retour aux méthodes de l'ère Moubarak. Validé le 10 octobre par le cabinet du premier ministre, et prêt à être ratifié à tout moment par le président par intérim désigné par l'armée, le texte impose des conditions draconiennes au droit de se rassembler, en donnant carte blanche aux forces de sécurité pour réprimer violemment les insoumis, y compris par la force létale. Parmi les nouvelles restrictions, les...
(Afrik.com 31/10/13)
Les Emirats Arabes Unis ont annoncé dimanche dernier la signature d’un accord d’aide financière supplémentaire de 1,9 milliard de dollars avec l’Egypte. Fruit de la visite du Premier ministre Hazem el-Beblawi à Abu Dhabi, il porte à 4,9 milliards de dollars la part émiratie dans l’aide totale de 12 milliards promise par les pays du Golfe au gouvernement intérimaire, après le renversement de Morsi. Le gouvernement intérimaire égyptien a la cote au Golfe. L’augmentation de l’aide financière émiratie arrive effectivement peu de temps après la décision du Koweït d’étendre à 5 ans -et non 1 an initialement prévu- la période de remboursement de son dépôt de 2 milliards de dollars auprès de la Banque centrale égyptienne. Essentielle pour la relance...
(L'Observateur Paalga 31/10/13)
Barack Obama, le premier Noir élu président des USA, disait fort à propos dans une de ses tribunes que l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais d’institutions fortes. Mais Abdel Fattah al-Sissi, l’actuel l’homme fort d’Egypte, n’en a cure. Chef d’état-major des armées, c’est lui qui ordonna le renversement du président démocratiquement élu Mohamed Morsi le 3 juillet 2013 après le soulèvement populaire à son encontre. Même si le nouvel homme fort du pays des pharaons se terre dans un mutisme déconcertant concernant son éventuelle candidature à la présidentielle, cette attitude ne trompe personne.La chose l’intéresse, et il pousse ses pions sans vouloir en donner l’air, doucement et sûrement pour régulariser par les urnes ce qu’il a usurpé quelques mois...
(Les Afriques 31/10/13)
L’Egypte vient de signer avec les Emirats Arabes Unis un accord d’aide financière supplémentaire de 1,9 milliards de dollars. Le Premier ministre égyptien, Hazem Beblawi, a souligné dans ce sens que la stabilité des monarchies du Golfe est essentielle pour la sécurité de l'Égypte. Les Emirats Arabes Unis ont annoncé récemment la signature d’un accord d’aide financière supplémentaire de 1,9 milliard de dollars avec l’Egypte. Selon la presse égyptienne cet accord porte à 4,9 milliards de dollars la part des Emirats dans l’aide totale de 12 milliards de dollars promise par les pays du Golfe au gouvernement intérimaire en Egypte. Quelque 7 milliards sur ces 12 milliards de dollars auraient déjà été livrés à ce jour. Au cours de sa...
(Afrik.com 31/10/13)
Sévèrement battu par le Ghana en barrage aller de la Coupe du monde 2014 (6-1), l’Egypte n’a que très peu de chance de pouvoir inverser la tendance lors du match retour, prévu le 19 novembre au Caire. Si du côté des supporters, l’optimisme est loin d’être au rendez-vous, Diaa Al-Sayed, l’adjoint du sélectionneur Bob Bradley, estime l’exploit possible. "J’ai assisté aux séances d’entraînement de Al-Ahli et du Zamalek dans le cadre de nos prospections en vue du match retour contre le Ghana. Les joueurs doivent garder la foi. Nous n’avons qu’à trouver la bonne réponse à la défaite", a confié le technicien.
(Le Mag 31/10/13)
New York - Christopher Ross et Wolfgang Weisbrod-Weber, respectivement, Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU et Représentant spécial et Chef de la MINURSO, ont informé, mercredi après midi à huis-clos, les membres du Conseil de sécurité, des récents développements du "processus de paix" au Sahara marocain. Ross a informé les membres du Conseil sur les principaux résultats de sa récente visite effectuée du 7 au 25 octobre dans la région et dont l'objectif était de "lancer une nouvelle phase dans les négociations", basées sur des "échanges bilatéraux discrets" entre l'Envoyé et chacune des parties séparément", souligne un communiqué distribué à l'issue de ce compte-rendu. L'Envoyé personnel a souligné qu'il "entendait se rendre prochainement dans la région pour poursuivre cette...
(Xinhua 31/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- L'ONU a dénoncé mercredi les inégalités croissantes de revenus en Afrique, soulignant que l'expansion économique ne bénéficiait toujours pars à de larges segments de la population. "Les chiffres montrent que le fossé entre riches et pauvres se creuse alors même que le continent connaît des taux de croissance économique élevés", a déclaré le vice-directeur pour l'Afrique du Programme des Nations unies pour le Développement ( PNUD), Gerd Trogemann, en marge du Séminaire de l'économie inclusive du G20. Cet événement de deux jours a rassemblé plus de 200 participants pour discuter des moyens d'intensifier les modèles de croissance économique inclusive en Afrique. L'Afrique comporte toujours un secteur informel très important dont la contribution à l'économie n'est pas correctement...
(AFP 30/10/13)
LE CAIRE, 30 octobre 2013 (AFP) - L'armée égyptienne est parvenue mercredi à déjouer un attentat à la voiture piégée contre un de ses convois dans le Nord-Sinaï, où les attaques contre les forces de l'ordre se multiplient, ont rapporté des responsables des services de sécurité. Les militaires ont été pris sous les tirs d'hommes armés avant de parvenir à arrêter l'un d'eux qui leur a avoué la présence d'une voiture piégée à proximité, ont expliqué ces responsables. Le véhicule a ensuite explosé mais sans faire de victimes. Depuis la destitution et l'arrestation par l'armée le 3 juillet du président islamiste Mohamed Morsi, premier chef de l'Etat élu démocratiquement en Egypte, des attaques quasi-quotidiennes ont fait des dizaines de morts...
(AFP 30/10/13)
LE CAIRE, 30 octobre 2013 (AFP) - La police égyptienne a pénétré mercredi sur le campus d'al-Azhar pour disperser des manifestations de soutien au président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée, lors de la première intervention policière dans une université depuis 2010. Le ministère de l'Intérieur a annoncé avoir envoyé des policiers à la demande du président de l'université, l'un des plus prestigieux centres d'études islamiques du monde et après que le parquet a donné son accord pour une telle intervention. Depuis 2010, l'officier dépendant du ministère de l'Intérieur qui était en charge de chaque université en Egypte a été remplacé par un personnel de sécurité privé, mettant ainsi fin à la seule présence policière dans les établissements universitaires. Un...
(AFP 30/10/13)
LE CAIRE, 30 octobre 2013 (AFP) - La police a arrêté au Caire l'un des tout derniers leaders encore libres des Frères musulmans, la confrérie du président islamiste égyptien Mohamed Morsi destitué par l'armée, a annoncé mercredi le gouvernement intérimaire. Essam al-Erian, vice-président du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), le bras politique des Frères, a été capturé dans la nuit dans un quartier de l'est de la capitale où il se cachait, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur. Son arrestation survient alors que plus de 2.000 Frères musulmans, dont la quasi-totalité de leurs leaders, ont été emprisonnés depuis le 14 août, jour où policiers et soldats ont tué des centaines de manifestants pro-Morsi en dispersant...
(RFI 30/10/13)
En Egypte le gouvernement continue ses opérations d'arrestations. Ce mercredi, c'est Essam el-Eryan, le vice-président du parti Liberté et Justice des Frères musulmans qui est tombé dans les mailles des autorités égyptiennes. A quelques jours de l'ouverture du procès du président déchu Mohamed Morsi, l'arrestation de celui qui jusque-là parvenait à échapper à la police, est un coup dur pour la confrérie. Une source au ministère de l'Intérieur a confirmé son arrestation et indiqué que «des précisions seront bientôt rendues publiques». L’arrestation de Essam el-Erian est un coup dur pour la confrérie. Il était devenu une sorte de héros qui parvenait à rouler les centaines de policiers lancés à ses trousses dans huit provinces. Il parvenait aussi à relever le...
(Xinhua 30/10/13)
LE CAIRE, (Xinhua) -- Les autorités égyptiennes ont arrêté tôt mercredi Essam al-Erian, haut responsable des Frères musulmans (FM), a rapporté l'agence de presse officielle MENA, citant une source du ministère de l'Intérieur. M. al-Erian, vice-président du parti de la Liberté et de la Justice, a été arrêté dans un appartement du quartier du Nouveau Caire, où il se cachait. Il n'a offert aucune résistance lors de son arrestation, a ajouté la source. M. al-Erian a été transféré à la prison de Tora dans le sud du Caire, où plusieurs dirigeants des Frères musulmans sont présentement détenus. Le haut responsable est accusé d'incitation à la violence et aux meurtres de manifestants lors des émeutes du 30 juin au siège des...
(Euronews 29/10/13)
Ils claquent la porte d’un procès pourtant attendu par toute l’Egypte. Le procès en question est celui de Mohamed Badie, le Guide suprême des Frères musulmans et de ses adjoints accusés “d’incitation au meurtre”. Mais les trois juges du Tribunal ont décidé de se récuser et ce, à une semaine du début du procès. Pour expliquer ce geste, ils évoquent un “cas de conscience” sans en dire plus. L’avocat de la défense a, lui, sa propre explication. “Les prévenus étant absents, les juges ont décidé de se retirer. D’autant qu’ils avaient promis à la défense qu’ils pourraient être présents. Mais le ministre de l’Intérieur n’en a rien fait. D’après moi, c’est la raison pour laquelle les juges sont partis”, a...
(Courrier International 29/10/13)
Dans sa dernière émission Al-Bernameg, l'humoriste a décortiqué le culte de la personnalité autour d'Abdelfattah Al-Sissi, ministre de la Défense et véritable homme fort de l’Egypte. Depuis, il fait l'objet d'attaques tous azimuts pour "irrespect" et "violation des lignes rouges". "Tuez Bassem Youssef !" est le titre d'un éditorial publié par le journal égyptien Al-Masri Al-Youm, qui feint de s'inquiéter : "Nous sommes inquiets pour lui, à cause de la colère populaire. Les gens sont sérieusement en colère." Le fameux satiriste s'attire les foudres depuis la reprise de son émission Al-Bernameg vendredi 25 octobre, où il s'en est copieusement pris à Abdelfattah Al-Sissi, ministre de la Défense et véritable homme fort de l’Egypte depuis le coup d’Etat du 3 juillet...
(AFP 29/10/13)
LE CAIRE, 29 octobre 2013 (AFP) - Le procès de quatre officiers de police égyptiens pour la mort en août de 37 prisonniers islamistes asphyxiés par du gaz lacrymogène dans un fourgon pénitentiaire a été reporté mardi au 12 novembre, selon l'agence officielle Mena. C'est la première fois que la justice poursuit des policiers depuis le début de la répression sanglante contre les islamistes qui a suivi la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi le 3 juillet. Les quatre policiers, dont le numéro deux du commissariat d'où le convoi de détenus était parti, sont accusés d'homicide. Les 37 détenus se trouvaient dans un convoi transportant plus de 600 prisonniers islamistes vers la prison d'Abou Zaabal, proche du Caire, le...
(AFP 29/10/13)
LE CAIRE, 29 octobre 2013 (AFP) - Deux migrants clandestins égyptiens ont péri et des dizaines d'autres sont portés disparus dans le désert dans l'est de la Libye, a annoncé mardi le ministère égyptien des Affaires étrangères. Une source de sécurité libyenne a confirmé que des Egyptiens entrés clandestinement en Libye avaient été abandonnés lundi par des passeurs sur la route reliant Tobrouk à Ajdabia. Selon cette source, l'un de ces migrants a pu entrer en ville et alerter les autorités libyennes, qui ont lancé des recherches pour retrouver les autres Egyptiens. Badr Abdel Atti, porte-parole du ministère égyptien, a précisé que deux corps sans vie avaient été découverts et qu'ils étaient en cours d'identification. La trace de ces dizaines...

Pages