Lundi 26 Juin 2017
(AFP 24/07/13)
LE CAIRE, 24 juillet 2013 (AFP) - Le chef de l'armée égyptienne, le général Abdel Fattah al-Sissi, a appelé mercredi la population à manifester pour lui "donner mandat" de mettre fin à "la violence et le terrorisme". "J'appelle tous les Egyptiens honnêtes à descendre dans la rue vendredi pour me donner mandat pour en finir avec la violence et le terrorisme", a déclaré le général Sissi lors d'une cérémonie militaire, alors que les Frères musulmans partisans du président Mohamed Morsi destitué par l'armée continuent de mobiliser pour réclamer son retour. Il a appelé "les Egyptiens à descendre dans la rue pour montrer au monde leur volonté comme avant le 30 juin" lors des manifestations de masse pour exiger le départ...
(Romandie 24/07/13)
DOHA - Le Qatar, principal soutien des Frères musulmans en Egypte, s'est inquiété mercredi du maintien en détention du président Mohamed Morsi, déposé par l'armée. Doha s'est dit surpris par le maintien en détention du président élu Mohamed Morsi avec les risques que cela comporte pour la glorieuse révolution du 25 janvier 2011, qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, dans un communiqué du porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Le riche Etat du Golfe a exprimé son inquiétude face à la vague de violences entre partisans et adversaires de M. Morsi, qui a fait plus de 150 morts depuis les manifestations massives réclamant son départ fin juin. Une sortie de crise en Egypte passe par un règlement politique,...
(Xinhua 24/07/13)
LUSAKA -- Près de 80 entreprises de 22 pays ont confirmé à ce jour leur participation au salon agricole et commercial de Zambie qui se tiendra le mois prochain, ont annoncé mardi les organisateurs. Les organisateurs du Salon agricole et commercial ont déclaré que le 87ème événement se déroulera entre le 1er et le 5 août sous le thème « Business dans un environnement en changement ». « A ce jour, nous avons reçu la confirmation de la participation de 22 pays. A la vue du nombre de confirmations reçues à ce jour, tous les secteurs de l'économie sont représentés », a déclaré le porte- parole du comité organisateur, John Mwale, aux journalistes lors d' une conférence de presse. Parmi...
(Xinhua 24/07/13)
JERUSALEM -- L'armée égyptienne a renforcé ses forces dans la péninsule du Sinaï et se prépare à lancer une offensive pour déloger les militants actives dans la région, a déclaré mardi le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon. « La situation dans le Sinaï se détériore. Nous recevons des rapports quotidiens sur les affrontements entre des éléments islamistes terroristes radicaux et les forces de sécurité égyptiennes et la crainte est, bien sûr, que les barils seront pointés dans notre direction», a déclaré M. Yaalon lors d'une visite à la 80e Division Edom de l'armée israélienne, dont le siège est dans les montagnes du port de la mer Rouge d'Eilat. Des hommes armés non identifiés ont abattu mardi un officier...
(Metro News 24/07/13)
VIOLENCES - L'Egypte est en proie à une nouvelle flambée de violence, qui a fait dix morts depuis lundi dans des affrontements entre partisans et adversaires du président déchu Mohamed Morsi. L'Egypte s'enlise dans la crise post-Morsi. Vingt jours après que le président islamiste élu a été déposé par l'armée, ses partisans tentent toujours faire plier les autorités transitoires en se mobilisant dans la rue. Mais les manifestations continuent de dégénérer, ce qui porte le bilan à 150 tués depuis la fin du mois de juin. Dès les premières heures du jour mardi, six personnes ont trouvé la mort près de l'Université du Caire. Deux d'entre elles au moins ont été tuées par un homme qui a ouvert le feu...
(The Guardian 24/07/13)
• A bomb blast has caused up to 20 casualties at the security headquarters of Mansoura city in Egypt, authorities have said. The Associated Press, quoting security officials, said 19 people were wounded – 13 police and six civilians – when the bomb exploded after midnight. Reuters said one person was killed and up to 17 wounded and that the bomb had been thrown from a passing car. Presidential spokesman Ahmad al-Muslimani released a statement calling the incident an act of terrorism. He said: The Mansoura terrorist incident will not waver Egypt's resolve. Egypt has triumphed in the war against terrorism before and will win again today. Mohamed Morsi's Freedom and Justice party, the political wing of the Muslim Brotherhood,...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Le Monde 23/07/13)
Six personnes sont mortes mardi matin, au Caire, dans des affrontements entre partisans et opposants du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Cela porte à dix le nombre de morts depuis lundi dans la capitale égyptienne. Tôt mardi matin, deux hommes ont été tués par les tirs d'arme d'un inconnu. Il a attaqué les pro-Morsi près de l'université du Caire, dans le quartier de Gizeh, rapporte le quotidien gouvernemental Al-Ahram sur son site Internet. Les abords de l'université, proches du centre-ville, sont, avec ceux de la mosquée Rabaa Al-Adawiya dans le nord-est du Caire, occupés en permanence par les islamistes depuis trois semaines environ. 150 MORTS DEPUIS LA FIN DE JUIN Quatre autres personnes sont mortes, lundi, dans des affrontements, une...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - Le groupe Absa a reçu l'approbation du régulateur sud-africain des marchés financiers en vue de l'acquisition des activités africaines du groupe bancaire britannique Barclays Plc, franchissant le dernier obstacle d’une transaction qui devrait lui coûter la somme de 18,3 milliards de rands, a-t-on appris le 22 juillet 2013 selon Reuters. En vertu de l'accord, Barclays va renoncer à la gestion de ses opérations en Afrique au profit d’Absa qui est la troisième banque commerciale d’Afrique du Sud, en échange d’une participation à 62,3% dans son capital. Les régulateurs des activités bancaires dans les neufs pays où Barclays est présent ont marqué leur accord pour cette opération, selon des déclarations faites par Absa sur le sujet. La transaction...
(Libération 23/07/13)
L’Egypte était en proie mardi à une nouvelle flambée de violence, qui a fait dix morts en moins de 24 heures dans des affrontements entre partisans et adversaires du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Sur le plan politique l’impasse semblait toujours totale entre les Frères musulmans, le mouvement de Mohamed Morsi, comptant sur la mobilisation de rue pour faire plier les nouvelles autorités transitoires, qui continuent d’aller de l’avant dans la mise en place d’institutions transitoires. Six personnes ont trouvé la mort mardi aux première heures près de l’Université du Caire, selon le ministère de la Santé, peu après un appel du président par intérim Adly Mansour à la «réconciliation». Deux d’entre elles au moins ont été tuées par un...
(7sur7 23/07/13)
L'Egypte était en proie mardi à une nouvelle flambée de violence, qui a fait dix morts en moins de 24 heures dans des affrontements entre partisans et adversaires du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Sur le plan politique l'impasse semblait toujours totale entre les Frères musulmans, le mouvement de M. Morsi, comptant sur la mobilisation de rue pour faire plier les nouvelles autorités transitoires, qui continuent d'aller de l'avant dans la mise en place d'institutions transitoires. Six personnes ont trouvé la mort mardi aux première heures près de l'Université du Caire, selon le ministère de la Santé, peu après un appel du président par intérim Adly Mansour à la "réconciliation". Deux d'entre elles au moins ont été tuées par un...
(Le Monde 23/07/13)
Six personnes sont mortes mardi matin, au Caire, dans des affrontements entre partisans et opposants du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Cela porte à dix le nombre de morts depuis lundi dans la capitale égyptienne. Tôt mardi matin, deux hommes ont été tués par les tirs d'arme d'un inconnu. Il a attaqué les pro-Morsi près de l'université du Caire, dans le quartier de Gizeh, rapporte le quotidien gouvernemental Al-Ahram sur son site Internet. Les abords de l'université, proches du centre-ville, sont, avec ceux de la mosquée Rabaa Al-Adawiya dans le nord-est du Caire, occupés en permanence par les islamistes depuis trois semaines environ. 150 MORTS DEPUIS LA FIN DE JUIN Quatre autres personnes sont mortes, lundi, dans des affrontements, une...
(Xinhua 23/07/13)
ADDIS ABEBA -- La présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, a rencontré lundi l'envoyé spécial du président par intérim égyptien, Mona Omar, au siège de l'UA à Addis Abeba en Éthiopie. L'envoyé égyptien a transmis la position du gouvernement égyptien par interim concernant la décision du Conseil de paix et de sécurité de l'UA le 5 juillet 2013 de suspendre l'adhésion de l' Égypte à l'UA jusqu'au retour de ce pays à l'ordre constitutionnel. M. Omar a également demandé des clarifications sur les règles statutaires et le mandat du Panel de haut-niveau de l'UA sur l' Égypte, établi par la suite par la Commission de l'UA. Le Panel de haut-niveau de l'UA sur l'Égypte, établi par...
(Xinhua 23/07/13)
LE CAIRE -- Le président égyptien par intérim Adli Mansour a appelé à la réconciliation entre tous les Egyptiens et à un nouveau départ pour construire l'avenir du pays, lundi soir dans un discours télévisé. Il a tenu ces propos après les affrontements qui ont éclaté à l'échelle nationale entre opposants et partisans de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, et qui ont fait plus de quatre morts et 30 blessés. "Nous voulons ouvrir une nouvelle page, sans préjugés, sans haine et sans division", a déclaré M. Mansour à l'occasion de la fête nationale commémorant la Révolution du 23 juillet 1952 qui a marqué la fin du régime royal en Egypte. "Il est temps de construire une nation basée sur la...
(Xinhua 23/07/13)
BRUXELLES -- Le Conseil des affaires européennes de l'Union européenne (UE) a discuté lundi de la crise politique en Egypte et a atteint un accord selon lequel les forces armées ne devraient pas jouer un rôle politique dans une démocratie. « Ils doivent accepter et respecter l'autorité constitutionnelle du pouvoir civil comme principe de base et la gouvernance démocratique », a-t-on pu lire dans un communiqué posté sur le site Internet officiel du Conseil. L'UE appelle toutes les parties à ne pas recourir aux violences et réitère ses condoléances aux familles de toutes les victimes des récents incidents en Egypte, ajoutant qu'elle « estime beaucoup » ses relations avec l'Egypte. Les ministres des Affaires étrangères sont également d'accord pour dire...
(The Associated Press 23/07/13)
CAIRO – The family of ousted President Mohammed Morsi furiously denounced the military Monday, accusing it of "kidnapping" him, and European diplomats urged that Egypt's first freely elected leader be released after being held incommunicado for nearly three weeks since being deposed by the army. The fate of Morsi, who has been held without charge, has become a focus of the political battle between his Muslim Brotherhood and the new military-backed government. The Brotherhood has tried to use Morsi's detention to rally the country to its side, hoping to restore its badly damaged popularity. The interim government, in turn, appears in part to be using it to pressure his supporters into backing down from their protests demanding his reinstatement. Those...
(RTS.CH 23/07/13)
Après des heurts qui ont fait quatre morts en Egypte lundi, de nouveaux affrontements se sont produits dans la nuit au Caire entre pro et anti-Morsi. Un homme a été tué. Un homme a été tué et une quinzaine de personnes ont été blessées mardi à l'aube lors d'une attaque contre une manifestation de soutien au président islamiste déchu Mohamed Morsi, selon le site Internet d'information "Ahramonline". La police a lancé des gaz lacrymogènes pour réprimer les violences et plusieurs voitures dans le secteur ont été détruites ou incendiées, affirme le site. Selon la police, les heurts se sont produits entre des centaines de partisans de Mohamed Morsi et des habitants du quartier de l'université située au sud du Caire...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
( 22/07/13)
Le Premier ministre égyptien, Hazem El Beblaoui se trouve actuellement au Sénégal. Ce dernier va s’entretenir avec son homologue sénégalais Abdoul Mbaye. Economiste, ex-ministre des Finances en 2011, durant la période de transition sous le régime militaire qui a suivi la chute de Moubarack, Hazem El Beblaoui a été nommé à la tête du gouvernement égyptien, dirigé par Adly Mansour, le 9 juillet dernier, au lendemain de la chute du président Mouhamed Morsi. Auteur: SenewebNews
(Ria Novosti 22/07/13)
BRUXELLES, 22 juillet - RIA Novosti - Les chefs de la diplomatie des 27 pays membres de l'UE se sont dit préoccupés par l'évolution de la situation en Egypte et ont appelé les nouvelles autorités égyptiennes à libérer le président déchu Mohamed Morsi. "Parmi les priorités clés doivent figurer l'élaboration démocratique de la constitution avec la participation de toutes les parties concernées; la tenue d'élections libres et équitables; la libération de tous les détenus politiques, y compris de Mohamed Morsi", est-il notamment indiqué dans un document adopté lundi par les ministres à Bruxelles. Les ministres européens ont également invité le gouvernement provisoire égyptien à garantir la liberté des médias et à permettre le fonctionnement de tous les partis, y compris...

Pages