Vendredi 24 Novembre 2017
(Afrik.com 22/10/13)
Un projet de loi limitant l’organisation de manifestations a été validé le 10 octobre dernier par le cabinet du premier ministre Hazem El-Beblawi. Dernière pierre dans l’édifice sécuritaire mis en place par les Forces armées depuis le renversement de Mohamed Morsi le 3 juillet dernier, le texte est largement décrié comme un retour aux méthodes de l’ère Moubarak. Signe du malaise qu’elle provoque, le président intérimaire Adly Mansour ne l’a toujours pas ratifiée. Un projet de loi limitant l’organisation de manifestations a été validé le 10 octobre dernier par le cabinet du premier ministre Hazem El-Beblawi. Dernière pierre dans l’édifice sécuritaire mis en place par les Forces armées depuis le renversement de Mohamed Morsi le 3 juillet dernier, le texte...
(Courrier International 22/10/13)
"Les crimes des Frères à Al-Warraq", titre le quotidien égyptien. Le 20 octobre, dans un faubourg du Caire, un homme a ouvert le feu devant une église à la sortie d'un mariage, tuant 4 personnes et en blessant 18 autres. D'après le journal, "17 coptes ont été tués et 85 églises incendiées depuis la destitution [le 3 juillet] du président élu Mohamed Morsi". Et d'ajouter : "Les Frères veulent renouer avec la violence des années 1990." Pourtant il n'y a pas eu de revendication, et les circonstances du crime n'ont toujours pas été élucidées.
(Xinhua 22/10/13)
LE CAIRE, (Xinhua) -- Les opérations ferroviaires en Egypte ont partiellement repris après un arrêt de 70 jours à la suite de la dispersion de deux grands rassemblements islamistes, a rapporté mardi l'agence de presse officielle MENA. Les mouvements des trains de voyageurs entre la Basse-Egypte et le Caire sont de retour après un arrêt depuis la mi-août pour des raisons de sécurité, a indiqué une source de l'Egyptian National Railways (ENR), citée par l'agence MENA. Tous les services ferroviaires ont été complètement arrêtés dans tout le pays après la répression par les autorités égyptiennes sur deux camps de protestation mis en place par les islamistes au Caire pour offrir leur soutien au président déchu Mohamed Morsi. Quatre à huit...
(AFP 21/10/13)
Le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi a dit dimanche soutenir le refus de l'Arabie saoudite de siéger au Conseil de sécurité de l'ONU, accusant l'institution de n'avoir «jamais» assumé ses responsabilités vis-à-vis des pays arabes.Nabil al-Arabi a affirmé que l'Arabie saoudite avait raison de protester contre le mode de gestion du Conseil de sécurité et le fait qu'il «n'a jamais» assumé ses responsabilités dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.Estimant que le groupe des pays arabes était celui qui avait le plus souffert de l'impuissance du Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités, citant notamment la question palestinienne et le conflit syrien, il a dit espérer que cette décision accélérerait les efforts pour la...
(AFP 21/10/13)
LE CAIRE, 21 octobre 2013 (AFP) - La police égyptienne recherchait lundi les auteurs d'un attentat contre un mariage devant une église du Caire qui a fait quatre morts dans la nuit, le premier attentat à viser les Coptes dans la capitale depuis la destitution début juillet du président islamiste par l'armée. Des membres des forces de sécurité étaient déployés autour de l'église dont les murs étaient criblés d'impacts de balles. Des femmes vêtues de noir étaient rassemblées à l'entrée de l'édifice, où était déployés trois véhicules de la police. L'une d'elle, Leila Gerges, une infirmière de 39 ans qui vit à proximité de cette église, a lancé en colère à l'AFP: "Maintenant, on vient nous tuer dans nos églises"...
(Le Monde 21/10/13)
La police égyptienne était à la recherche lundi 21 octobre des hommes armés ayant pris pour cible les participants à un mariage copte devant une église du Caire. L'attaque dimanche soir contre l'église de la Vierge dans le quartier populaire d'Al-Warrak a fait quatre morts et dix-sept blessés, selon un nouveau bilan communiqué lundi par le chef des services de secours, qui n'a pu préciser si toutes les victimes étaient coptes. Une fillette de 8 ans a été tuée dans cette attaque. "Deux hommes sont arrivés à moto et l'un d'entre eux a ouvert le feu", a indiqué le ministère de l'intérieur. Lundi, des forces de sécurité étaient déployées autour de l'église, dont les murs étaient marqués de balles. Des...
(La Croix 21/10/13)
Quatre personnes ont été tuées, dont une fillette de huit ans, et dix-sept blessées par un tireur inconnu dimanche soir 20 octobre au Caire alors qu'elles venaient de sortir d'une église, ont annoncé les autorités égyptiennes.La police égyptienne était à la recherche lundi 21 octobre des hommes armés ayant pris pour cible les participants à un mariage copte devant une église du Caire, faisant quatre morts. L'attaque de dimanche soir contre l'église de la Vierge dans le quartier populaire d'Al-Warrak a également fait 17 blessés, selon un nouveau bilan communiqué lundi par le chef des services de secours, Ahmed al-Ansari, qui n'a pu préciser si toutes les victimes étaient coptes. Une petite fille de huit ans, une femme et un...
(Les Echos 21/10/13)
Ryad dénonce l'impuissance du Conseil de sécuritéJohn Kerry rencontre le prince Faiçal à ParisL'Egypte salue la "courageuse" position saoudienne. Les pays du Golfe et l'Egypte apportent leur soutien à l'Arabie saoudite, qui refuse d'occuper son siège au Conseil de sécurité des Nations unies pour dénoncer l'incapacité de la communauté internationale à régler les problèmes du Proche-Orient. Ryad a manifesté vendredi de manière spectaculaire et inédite son mécontentement en dénonçant une politique de deux poids deux mesures à l'Onu. Deux des membres permanents du Conseil, la Russie et la Chine, ont usé de leur droit de veto pour bloquer à trois reprises des résolutions condamnant le régime syrien, soutenu par l'Iran chiite, grand rival régional de l'Arabie saoudite. Mais le mécontentement...
(Xinhua 21/10/13)
LE CAIRE, (Xinhua) -- Des hommes armés ont ouvert le feu dimanche soir sur un groupe qui venait d'assister à un mariage dans une église copte au Caire, faisant au moins deux morts et 12 blessés, a rapporté l'agence de presse officielle MENA. Les convives étaient en train de quitter l'église copte du quartier d'Al-Warak, dans le nord du Caire, après avoir assisté à la cérémonie de mariage, lorsque des hommes armés circulant en moto ont ouvert le feu sur eux, a rapporté MENA en citant des officiels des forces de sécurité. Les deux morts étaient un homme et une femme. Certaines des personnes blessées se trouvent dans un état critique, a indiqué le chef du service ambulancier égyptien, Ahmed...
(Xinhua 21/10/13)
LE CAIRE, (Xinhua) -- Au moins six personnes ont été blessées samedi dans une une explosion survenue près du bâtiment du service de renseignement militaire à Ismailia, à Suez; a déclaré un porte-parole de l'armée. Un attentat à la voiture piégée a été perpétré contre le quartier général du renseignement militaire à Ismailia, a déclaré le colonel Ahrmed Ali dans un communiqué. "Il s'agit du dernier d'une serie d'attentats terroristes menés par les extrémistes contre le peuple égyptien, les installations de l'armée et des locaux de l'Etat", a dit le porte-parole. Selon l'agence de presse officielle égyptienne, une deuxième voiture piégée a été retrouvée sur place et les experts ont réussi à désamorcer la voiture. Les premières informations faisaient état...
(RFI 21/10/13)
La centaine de chauffeurs égyptiens enlevés en Libye depuis trois jours ont été libérés dimanche 20 octobre en fin d’après-midi. Une libération que tout le monde revendique : Libyens, Egyptiens, civils et militaires. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti. Le succès a cent pères et l’échec est orphelin. Aujourd’hui, les autorités libyennes affirment être à l’origine de la libération des chauffeurs enlevés. L’ambassade d’Egypte à Tripoli revendique elle aussi la libération qui aurait eu lieu grâce à son activité auprès des autorités libyennes. Toutefois, il semble clair aux yeux des observateurs que ce sont les services de renseignement de l’armée égyptienne qui ont accompli le plus gros du travail. Ce sont en effet les militaires égyptiens qui ont annoncé...
(Liberté 19/10/13)
Le Ghana a corrigé l’égypte avant-hier soir à Kumasi en match aller des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 par le score de 6-1. Une victoire qui ouvre les portes aux Black Stars pour la qualification au Mondial de Rio. Tout a commencé très vite dans ce match, puisque les Ghanéens parviennent à prendre l’avantage à peine trois minutes du coup d’envoi du match. Puis, ce ne fut qu’une simple formalité pour les partenaires de l’attaquant Asmaoah Gyan, auteur d’un doublé, et qui ont réussi un récital de buts dans un stade complètement acquis à leur cause. Bien que les égyptiens aient pu réduire la marque grâce à un penalty du vieux briscard Aboutrika, il reste toutefois...
(AIP 19/10/13)
Abidjan - La Banque Africaine de Développement, BAD, se dit disposée à apporter "son appui à tout pays membre ou à toute sous région qui envisagerait l’exploitation du gaz de schiste". Dans un communiqué dont copie à été transmise vendredi à l’AIP, il a été mis en relief un rapport intitulé "le gaz de schiste et ses implications pour l’Afrique et la Banque Africaine de Développement", examinant les aspects positifs ainsi que les mises en garde découlant de la révolution du gaz de schiste. Selon le rapport, nombre de pays africains regorgent de gisements de schiste potentiellement viable qui mises en exploitation conduiraient à d’énormes avantages notamment, une baisse du coût du gaz, une plus large consommation de gaz naturel,...
(Ouest-France 18/10/13)
Des milliers de partisans de Mohamed Morsi ont de nouveau manifesté vendredi au Caire contre le général Abdel Fattah al Sissi, qui a déposé l’ex-président Mohamed Morsi. À Zagazig, dans la région du delta du Nil, des affrontements ont fait quatre blessés, rapporte la télévision publique. Des manifestations ont également été signalées à Alexandrie, sur la côte méditerranéenne, et dans le gouvernorat voisin de Beheira. Des rassemblements plutôt calmes. D’autres rassemblements ont eu lieu, notamment à Fayoum, au sud de la capitale, où un manifestant a été blessé par balles, selon l’agence de presse officielle Mena. Dans l’ensemble, les rassemblements se sont déroulés dans le calme, loin des violences qui avaient accompagné les manifestations du 6 octobre dernier, quand des...
(Marianne 18/10/13)
Un enregistrement audio récupéré par le site internet pro-Frères musulmans Rassd montrerait la volonté du chef des forces armées égyptiennes Abdel Fattah Al-Sissi de diriger le pays.Dans l’édition de jeudi du Financial Times, le journaliste Borzou Daragahi fait part d’un enregistrement audio dans lequel le général égyptien Abdel Fattah Al-Sissi dévoilerait de larges ambitions politiques et une volonté forte de contrôle du pays. Actuellement ministre de la défense et chef du Conseil suprême des forces armées, le général aurait insisté auprès du rédacteur en chef du journal al-Masry al-Youm pour qu’il lance une campagne en son nom auprès de la population. C’est le site Rassd, soutien aux Frères musulmans, qui s’est procuré cet enregistrement, à l’origine destiné uniquement au journal...
(Courrier International 18/10/13)
SPÉCIAL CENSURE -Les convocations au tribunal et les agressions contre les journalistes, dont cinq ont perdu la vie, se sont multipliées notamment durant la période allant du 1er juin au 30 août. La liberté d'opinion, d'expression et de la presse connaît un recul inquiétant en Egypte. Plusieurs journalistes ont perdu la vie dans l'exercice de leur métier, d'autres ont été arrêtés ou inculpés pour "insulte à l'institution militaire", "atteinte à la sécurité nationale" ou "diffusion de fausses informations". Selon un récent rapport sur le sujet, la période des trois mois allant du 1er juin au 30 août a vu une hausse dramatique des indicateurs avec la mort de 5 journalistes, alors qu'aucun n'avait été tué au cours des cinq premiers...
(Le Monde 18/10/13)
La tension politique qui sévit sur les rives du Nil a franchi la Méditerranée. Mercredi 16 octobre, une trentaine de partisans de l'ancien président égyptien Mohamed Morsi, renversé en juillet par l'armée égyptienne, ont brutalement interrompu un débat organisé à Paris, dans les locaux de l'Institut du monde arabe (IMA), autour de l'écrivain cairote Alaa Al-Aswany. L'auteur du best-seller L'Immeuble Yacoubian, connu pour son soutien au nouveau pouvoir, incarné par le général Abdel Fattah Al-Sissi, était venu parler littérature, en amont de la sortie de son nouveau roman, L'Automobile Club, prévu en février, aux éditions Actes Sud. Mais à peine avait-il commencé que son intervention a été perturbée par plusieurs dizaines d'agitateurs pro-Morsi, qui ont avancé vers la tribune en...
(Africa Top sports 18/10/13)
Les Pharaons d’Egypte s’attendaient à tout sauf à ce qu’ils ont vécu mardi après-midi à Kumasi. Venus affronter les Black Stars du Ghana dans le cadre du match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, Abou Treika et ses coéquipiers ont été sévèrement battus 6-1. 85 ans que l’Egypte n’avait pas encaissé 5 buts en match officiel. Mais là, ils en prennent 6. Un véritable désastre ! Du coup, malgré le match retour de novembre que les Egyptiens accueilleront peut-être chez eux, nombreux sont ceux qui ne croient plus à une qualification des Pharaons pour le Mondial brésilien. Le réveil…Après avoir raté les deux tournois continentaux majeurs, l’Egypte se devait de se remettre sur le bon chemin en...
(APA 18/10/13)
Ils viennent de 36 pays pour ce Congrès africain prévu du 21 au 24 octobre 2013 à Yaoundé. La rencontre est organisée par le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD). L’édition 2013 est placée sous le thème: «[i Science rizicole pour la sécurité alimentaire à travers le développement de l’agriculture familiale et de l’industrie agroalimentaire en Afrique». Les travaux seront menés sous forme d’un forum réunissant les représentants des secteurs privé et public, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les investisseurs, les producteurs, les distributeurs, et les transformateurs. Il s’agira de fournir une plateforme de discussions sur la science et la...
(Xinhua 17/10/13)
LE CAIRE, (Xinhua) -- Le ministre égytien des Affaires étrangères Nabil Fahmi a déclaré mercredi que les relations Etats-Unis-Egypte étaient houleuses, ce qui pourrait affecter toute la région du Moyen-Orient. Le commentaire du ministre des Affaires étrangères faisait suite à la décision américaine de limiter l'aide militaire au Caire. Le 9 octobre, le département d'Etat américain a indiqué qu'il "recalibrait" une partie de son aide annuelle d'1,5 milliard de dollars à l'Egypte en réponse à la situation dans le pays, suspendant la livraison de certains systèmes militaires d'envergure et de certaines aides en liquidités au gouvernement. Le gouvernement égyptien a qualifié la décision américaine d'"erreur" à l'heure où l'Egypte combat le terrorisme, particulièrement dans la péninsule du Sinaï. Fahmi a...

Pages