Dimanche 21 Janvier 2018
(AFP 08/01/18)
Des coptes d'Egypte ont assisté en grand nombre samedi à la messe de Noël, célébrée dans la Cathédrale de la nativité du Christ sous haute sécurité, après une année marquée par des attaques jihadistes meurtrières contre cette communauté chrétienne. La police avait renforcé la sécurité dans les églises du pays, notamment cette nouvelle cathédrale située à l'est du Caire, où le président Abdel Fattah al-Sissi s'est rendu pour l'occasion, les chrétiens de tradition orientale fêtant Noël dimanche. Arrivé aux cotés du pape copte orthodoxe Tawadros II, M. Sissi est remonté jusqu'à l'autel au milieu des youyous de joie et des "nous vous aimons" criés par les fidèles. "Nous vous aimons aussi", répond le président, qui a multiplié ces derniers mois...
(La Tribune 08/01/18)
La société germano-espagnole Siemens Gamesa vient de remporter le contrat de fourniture, d'entretien et d'installation des turbines d'une capacité de 262 mégawatts pour le parc éolien égyptien de Rhas Gharib. Selon le contrat, le géant de la fabrication d'éoliennes devrait fournir 125 turbines. Les choses se précisent un peu plus pour le projet de construction d'un parc solaire situé à Rhas Gharib dans le golfe de Suez en Egypte. La société germano-espagnole Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) a décroché un contrat de fourniture et d'installation des turbines d'une capacité totale de 262 mégawatts destinées au parc éolien de Rhas Gharib. Ainsi, la SGRE fournira 125 de ses turbines G97-2.1 et sera également responsable de la maintenance du parc durant 15...
(AFP 06/01/18)
Des heurts entre manifestants et policiers ont eu lieu samedi avant l'aube devant un commissariat du Caire, où un jeune homme arrêté la veille est décédé, a-t-on appris de sources sécuritaires. Les affrontements devant le commissariat de Mokattam au Caire ont fait neuf blessés et entraîné l'arrestation de 20 personnes, selon les mêmes sources. Les manifestants ont mis le feu à des pneus et des voitures et les pompiers sont intervenus. Le jeune homme, surnommé "Afroto", avait été arrêté vendredi matin pour trafic de stupéfiants, selon les sources sécuritaires. Les protestataires accusent la police d'être responsable de sa mort. Mais selon les sources sécuritaires, il est mort lors d'une violente bagarre entre plusieurs détenus à l'intérieur de l'établissement. Le calme...
(Jeune Afrique 06/01/18)
Encore une épine dans le pied des monnaies virtuelles : le grand mufti d’Égypte, Chawki Allam, a pris officiellement position contre le Bitcoin, qu'il assimile à un jeu de hasard, interdit en Islam, et qu'il soupçonne de permettre le financement du terrorisme. Après les inquiétudes des États contres les monnaies virtuelles, voici celles des religieux. Le 1er janvier, le grand mufti d’Égypte, Chawki Allam, a affirmé son opposition au Bitcoin, arguant qu’elle ne constitue pas « une base crédible de négociation », qu’elle « peut induire les utilisateurs en erreur » et qu’elle « encourage la triche ». Le dignitaire religieux compare également la cryptomonnaie à un jeu de hasard, interdit en Islam, et la soupçonne de pouvoir financer le...
(La Tribune 06/01/18)
Le Soudan a décidé de rappeler pour consultations son ambassadeur en Egypte. Aucune raison officielle n’a été avancée mais depuis plusieurs années une crise diplomatique couve entre les deux pays en raison notamment d’un vieux conflit frontalier mais aussi le dossier du Barrage de la Renaissance sur le Nil. Des tensions qui ont été dernièrement amplifiées par la visite en grande pompe du président turc Erdogan au Soudan et qui font craindre une nouvelle escalade diplomatique entre les deux pays. Nouvelle escalade dans la tension diplomatique qui couve des années entre Le Caire et Khartoum. Le Soudan a en effet décidé jeudi de rappeler « pour consultations » son ambassadeur en Egypte, Abdoul Mahmoud Abdoul Halim. L'information a été confirmée...
(AFP 05/01/18)
Un touriste sud-africain a péri et douze personnes ont été blessées dans la chute vendredi d'une montgolfière près de Louxor, le deuxième accident du genre dans cette ville du sud de l'Egypte en près de cinq ans, a indiqué un responsable. Les causes de la chute de l'appareil, qui transportait environ 20 personnes dont des touristes, n'étaient pas connues dans l'immédiat. Un responsable du ministère de la Santé, Charif Wadih, a indiqué à l'AFP qu'un touriste sud-africain avait été tué et douze personnes blessées. Il n'a pas donné de précisions sur la nationalité des blessés ou leur état.
(AFP 05/01/18)
Les coptes d'Egypte célèbrent Noël samedi sous haute protection, après une année particulièrement meurtrière pour la plus importante communauté chrétienne du Proche-Orient. Depuis plus d'un an, les coptes, dont le pape Tawadros II est un fidèle soutien au régime du président Abdel Fattah al-Sissi, ont été la cible de plusieurs attentats, notamment contre des églises, qui ont fait plus de 100 morts. Ce Noël fait donc l'objet de mesures de sécurité particulièrement ostensibles autour des principales églises du Caire quadrillées par les cordons de policiers. "Cette année nous n'arrêterons pas de soutenir l'Etat, le président (Sissi) et de jouer notre rôle national mais nous espérons que les responsables trouveront un moyen de réduire ces attaques", confie à l'AFP le Père...
(Xinhua 05/01/18)
Les recettes du canal de Suez ont augmenté de 5,4% et ont atteint 5,3 milliards de dollars en 2017, contre 5 milliards de dollars en 2016, a déclaré jeudi le président de l'Autorité égyptienne du canal de Suez, Mohab Mamish. Les statistiques de 2017 font état d'une augmentation significative du nombre de navires et du volume de cargaisons qui ont emprunté le canal, ce qui démontre la faisabilité économique du nouveau canal de Suez, a dit M. Mamish lors d'une réunion avec le Club international des femmes au siège de l'Autorité. Le responsable a ajouté que les recettes du canal de Suez exprimées en livres égyptiennes ont progressé de 89,5% pour se fixer à 93,8 milliards en 2017, contre 49,5...
(AFP 05/01/18)
L'Egyptien Mohamed Salah, star de sa sélection qualifiée pour le Mondial et meilleur buteur de Liverpool, a reçu jeudi à Accra le Ballon d'Or africain 2017, remis au meilleur joueur du continent, devant le Sénégalais Sadio Mané, 2e, et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, 3e. Il devient le premier Egyptien vainqueur de ce prix depuis Mahmoud al Khatib en 1983. "Remporter cette récompense est un rêve qui se réalise, 2017 a été une année incroyable pour moi et on a passé de grands moments avec la sélection", a déclaré Mohamed Salah en recevant son prix.
(RFI 05/01/18)
Mohamed Salah a été désigné Joueur africain de l’année 2017 lors de la cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF), ce 4 janvier 2018 à Accra. Au classement, l’Egyptien a devancé son partenaire à Liverpool (Angleterre) le milieu offensif sénégalais Sadio Mané ainsi que l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Mohamed Salah vient de marquer l’histoire du football africain, ce 4 janvier 2018 à Accra. A 25 ans, il est en effet devenu le tout premier Egyptien élu Joueur de l’année par la Confédération africaine de football (CAF). Jamais un footballeur d'Egypte n’avait remporté cette prestigieuse distinction décernée depuis 1992. L’ailier de Liverpool (Angleterre) a ainsi réussi là où son illustre compatriote Mohamed Aboutrika, 2e au classement...
(APA 05/01/18)
APA – Dakar (Sénégal) – L’Egyptien Mohamed Salah a, sans surprise, été désigné Joueur africain de l’année 2017, lors des CAF Awards organisés jeudi soir à Accra, au Ghana. Avec 625 points récoltés, l’ailier de Liverpool (Premier League) a largement devancé son coéquipier chez les « Reds », Sadio Mané, 2e avec 507 points, et Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund), le lauréat 2015 qui pointe cette année à la 3e place avec 311 points. Salah succède au palmarès à l’Algérien Riyad Mahrez et devient le premier Egyptien à remporter ce titre depuis sa création en 1992. Auteur de 23 buts en 29 matchs toutes compétitions confondues avec Liverpool cette saison, Salah (25 ans) est l’un des joueur les plus en vue de...
(Agence Ecofin 04/01/18)
L’Egypte envisage de consacrer 5 milliards de livres (environ 234 millions €) à la construction d’une centrale éolienne destinée à être la plus grande du Moyen-Orient. Le projet initié par le ministère de l’énergie sera localisé dans le golfe de Suez. Les fonds nécessaires à la mise en place du projet seront mobilisés auprès de l’Union européenne, de la Banque allemande de développement et de l’Agence française de développement. Ces institutions fourniront respectivement 30 millions ...
(Agence Ecofin 04/01/18)
L’Arabie saoudite a imposé, depuis la fin du mois de décembre, une interdiction sur les importations de goyaves en provenance d’Egypte, rapporte Egypt Independent. Cette décision est motivée par des taux de résidus de pesticides dépassant les limites maximales autorisées au niveau international, indiquent des sources officielles du ministère saoudien de l’agriculture, citées par le média. Plus globalement, l’interdiction commerciale est le dernier acte en date matérialisant les préoccupations sanitaires des autorités saoudiennes concernant les importations de fruits en provenance du pays des pharaons. Celles-ci ont ainsi fait savoir qu’elles se réservent le droit d'appliquer des sanctions contre les importations de grenades non conformes aux limites maximales de résidus en vigueur, si des mesures correctives n’étaient pas prises par les...
(Agence Ecofin 04/01/18)
Egypt-Kuwait Holding Company, un groupe d'investissement égyptien coté à la bourse du Caire, a indiqué avoir déposé auprès du régulateur des marchés financiers, son offre de reprise du reste des 67% qu'il ne détient pas encore dans le capital de l'assureur Delta Insurance. Cette annonce survient un jour après que le conglomérat diversifié d'investissement ait obtenu le feu vert du régulateur des assurances pour effectuer cette opération d'acquisition. Il se propose ainsi de reprendre ces actions au prix de 20 livres égyptiennes chacune. L'offre représente une prime de 4 livres égyptiennes, en tenant compte de ce que l'action Delta Insurance valait 16 livres à la clôture des opérations sur le marché financier égyptien, ce mercredi 3 janvier 2018. Egypt-Kuwait Holding...
(RFI 04/01/18)
C’est la pire vague de répression contre les LGBTI que l’Egypte ait jamais connue. Entre le 22 septembre et le 31 octobre 2017, au moins 66 homosexuels présumés ont été arrêtés, mis en détention, et accusés de « débauche » ou d’« incitation à la débauche », l’homosexualité n’étant pas officiellement criminalisée en Egypte. Selon l’ONG égyptienne EIPR, 27 ont déjà été condamnés à des peines allant de six mois à six ans de prison, et plus de 280 homosexuels ont été condamnés depuis 2013. Cette intensification de la chasse aux homosexuels en Egypte a débuté après un concert de rock, celui du célèbre groupe libanais Mashrouh Leïla. Quelques jeunes brandissent un drapeau arc-en-ciel, symbole de la lutte pour la...
(Le Point 04/01/18)
Ces dernières années, les demandes de restitution d'œuvres conservées dans les musées européens et acquises irrégulièrement et souvent dans le cadre des conquêtes coloniales se sont multipliées. On se souvient des cinq stèles pharaoniques réclamées à la France par l'Égypte, tout comme du buste de la reine Néfertiti demandé à l'Allemagne. Plus de deux cents ans depuis l'installation des frises du Parthénon au British Museum, la Grèce continue de réclamer l'œuvre à la Grande-Bretagne. Le dernier pays en date à s'inscrire dans cette démarche est le Bénin. Cette demande a fait des remous à tel point que, lors de son discours sur l'Afrique à Ouagadougou, Emmanuel Macron a promis de réunir d'ici cinq ans les conditions nécessaires pour la restitution...
(AFP 03/01/18)
Un tribunal égyptien a décidé de libérer sous caution deux jeunes accusés d'avoir brandi le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuel, transsexuel), a déclaré mardi à l'AFP leur avocate. L'apparition de ces drapeaux lors d'un concert pop-rock fin septembre au Caire avait entraîné au moins six arrestations et provoqué une grande vague de répression policière contre les personnes supposées homosexuelles. Après des dizaines d'arrestations, un tribunal du Caire a condamné en novembre 16 hommes à trois ans d'emprisonnement. Les deux accusés Sarah Hegazy et Ahmed Alaa sont libérés pour le temps de l'enquête en échange d'une caution...
(La Tribune 03/01/18)
Le Caire vient de décrocher un nouveau financement de 500 millions de dollars de l’Afreximbank. Une enveloppe qui devra renforcer les exportations égyptiennes vers le reste du continent. Un nouveau financement qui vient raffermir les relations entre Le Caire et la banque panafricaine. La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) vient de conclure un accord avec la Banque égyptienne de développement des exportations (EBE), pour financer à hauteur de 500 millions de dollars, le programme de soutien au crédit et à l'exportation (ECSS). En clair, cette enveloppe devrait permettre la mise en œuvre d'une combinaison de programmes (produits et services) qui devrait permettre à l'EBE de se protéger contre le risque de non paiements de prêts ou avances accordés aux opérateurs économiques...
(AFP 03/01/18)
Le parquet égyptien a ordonné la détention pour quatre jours d'une chanteuse pour "incitation à la débauche" après la sortie d'un clip qui a suscité la controverse, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Peu connue, la chanteuse Leila Amer est apparue fin décembre dans son clip "Boss Oumek" (Regarde ta mère) ponctué de danse orientale sensuelle et de gestuelle suggestive. Le président du syndicat des musiciens, le chanteur Hany Shaker, connu pour ses positions conservatrices, a annoncé la semaine dernière sur la chaîne privée Dream TV la radiation de Leila Amer. Une autre chanteuse, nommée Shyma, a été condamnée lundi en appel à un an d'emprisonnement pour "incitation à la débauche" également en raison d'un clip jugé trop sexuellement connoté,...
(Agence Ecofin 03/01/18)
L’Egypte vient de soumettre à l’Ethiopie, une proposition relative à la sortie du Soudan des discussions sur la construction du barrage de la Grande Renaissance. A la place, le pays propose l’introduction de la Banque mondiale, en tant que médiateur. « L’Egypte croit que la Banque mondiale est neutre et déterminante et qu’elle pourrait faciliter les discussions entre les deux parties, tout en évitant les interprétations et manipulations politiques.», a affirmé Sameh Shoukry, le ministre égyptien des affaires étrangères, lors d’une visite de travail en Egypte. Cette proposition semble, pour le moins, ne pas emballer la partie éthiopienne. Cette dernière estime, en effet, que toutes les discussions techniques relatives au barrage se feront en présence du Soudan. « L’Ethiopie reste...

Pages