Jeudi 25 Mai 2017
(AFP 12/05/17)
Le Fond monétaire international (FMI) va débloquer la deuxième tranche d'un prêt de 12 milliards de dollars accordé à l'Egypte pour permettre aux autorités de relancer une économie en berne, a annoncé vendredi l'organisation internationale. Cette deuxième tranche de 1,25 milliard de dollars doit encore être avalisée par le conseil d'administration du FMI, après "un accord au niveau des experts" dévoilé vendredi à l'issue d'une visite au Caire d'une délégation de l'organisation, selon un communiqué. Elle devrait être déboursée "durant la seconde moitié du mois de juin", avait récemment indiqué le ministre des Finances Amro al-Garhi. Depuis la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak, le plus peuplé des pays arabes souffre d'une forte chute des...
(Agence Ecofin 08/05/17)
Jeudi, Djabar al Louaïbi (photo), le ministre irakien du pétrole, a déclaré que la société d’Etat irakienne du pétrole (Somo) a démarré le chargement de deux millions de barils de pétrole dans un navire qui les transportera en Egypte, dans les prochains jours. Cette action entre dans le cadre de l’accord bilatéral signé le mois dernier, entre les sociétés d’Etat des deux pays et selon lequel l’Irak vendra, jusqu’à 12 millions de barils de pétrole, au pays nord-africain. La durée de l’accord est d’un an renouvelable. Il faut dire qu’en amont, les négociations ont commencé entre les deux pays suite à la suspension des exportations...
(AFP 08/05/17)
Le Parlement égyptien a indiqué dimanche avoir approuvé une loi sur les investissements qui prévoit notamment de faciliter les démarches des entreprises, au moment où les autorités veulent attirer les investisseurs étrangers pour relancer une économie en crise. Depuis la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak, le plus peuplé des pays arabes souffre d'une forte chute des revenus du tourisme et du ralentissement des investissements étrangers, causés par l'instabilité politique et l'insécurité. Avec cette nouvelle loi, qui doit encore être...
(La Tribune 04/05/17)
Le groupe bancaire Attijariwafa Bank vient de conclure le rachat de Barclays Bank Egypt entamé depuis fin 2016. Avec cette opération, le groupe marocain poursuit son expansion africaine alors que Barclays confirme son désengagement progressif du continent. Clap de fin pour Barclays Bank Egypt qui devient désormais Attijari Bank Egypt à la suite de la conclusion de l'achat de la filiale égyptienne de la multinationale britannique par le groupe marocain Attijariwafa Bank. L'opération qui a été entamée en octobre dernier...
(Agence Ecofin 04/05/17)
Le groupe bancaire britannique Barclays Plc a annoncé mercredi 3 mai 2017, avoir finalisé la cession de la totalité de ses activités de banques commerciale et d’entreprise, au groupe marocain Attijariwafa Bank. Sur le site internet de Barclays Egypt, on pouvait lire en alerte l'annonce de cette information, précisant qu'on était désormais rentré dans une phase transitoire. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été rendus publics. Barclays a simplement indiqué que céder sa filiale égyptienne, lui permet d'anticiper une...
(La Tribune 25/04/17)
Le président du Parlement ivoirien s'est rendu ce lundi à la capitale égyptienne, à la tête d'une forte délégation de députés. Ce voyage du numéro un de l'Assemblée nationale s'inscrit dans le cadre de la diplomatie parlementaire en Afrique. Quelques jours après avoir rapproché le peuple ivoirien de ses projets d'avenir, Guillaume Kigbafori Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, s'est rendu ce matin en Egypte, où il était attendu au Caire par son homologue Ali Abdel-Aal, le président de...
(Agence Ecofin 18/04/17)
En Egypte, chaque tonne de sucre exportée sera désormais soumise à une taxe de 3 000 livres égyptiennes (164 $). C’est ce qu’a indiqué Reuters, qui cite le journal officiel du pays. Ce nouveau tarif, qui s’appliquera à compter de ce jour, représente une hausse de 2 100 livres par rapport au précédent régime imposé en 2016. En instaurant cette taxe, l’exécutif égyptien espère ainsi protéger ses réserves stratégiques de sucre en dissuadant les exportateurs de la matière première motivés...
(Agence Ecofin 18/04/17)
L’Afrique du Nord est devenue la zone de croissance de la marque Hilton. Le groupe hôtelier américain annonce 15 nouveaux projets d’hôtels en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie. Pour mener ces projets, un bureau a été ouvert à Casablanca. La ville marocaine va d’ailleurs abriter sa toute première enseigne : le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf. Le Hilton entend se développer en Afrique du Nord en s’appuyant sur son bureau de Casablanca. « Il est important...
(Agence Ecofin 06/04/17)
Ce mercredi 5 avril 2017, le pétrole a atteint son plus haut niveau depuis un mois. Cette remontée est favorisée par la baisse des stocks américains après deux semaines consécutives de hausse. Ceux-ci ont reculé de 1,83 million de barils tandis que le marché s’attendait à un recul de 150 000 barils. Selon TSA Algérie, le baril de Brent (référence pour le pétrole algérien) a pris 1,14% à 10h30 pour s’établir à 54,84. En Asie aussi, le pétrole a atteint...
(AFP 05/04/17)
Le Koweït a signé un nouveau contrat de plusieurs milliards de dollars pour la fourniture, pendant trois ans, de brut et de produits pétroliers à l’Égypte, a annoncé mercredi la compagnie pétrolière d’État de cet émirat du Golfe. Le contrat prévoit des livraisons de 2 millions de barils de brut par mois à l’Égypte, en plus de 1,5 million de tonnes de produits pétroliers par an, a précisé dans un communiqué la Kuwait Petroleum Corp. La transaction se fera sur des bases commerciales et au prix du marché. La valeur de ces fournitures dépasse les 4 milliards de dollars aux prix actuels.
(Agence Ecofin 31/03/17)
Dans son rapport intitulé « Government of Egypt - IMF Programme Supports Gradual Fiscal, External Improvements», Moody's a annoncé que le programme du Fonds monétaire international apportera des améliorations progressives à la situation budgétaire et extérieure de l’Egypte. « La mise en œuvre des objectifs du programme du FMI, en particulier la réduction du déficit budgétaire et du niveau de la dette publique, ainsi que l'amélioration de la situation de la liquidité extérieure de l'Egypte, aideront à relever les principaux...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le Caire espère diviser de moitié dans les semaines à venir sa dette abyssale de 3,5 milliards d'euros envers les compagnies pétrolières internationales, d'après les déclarations du ministre égyptien du Pétrole, Tarek El Molla, mercredi 29 mars. L’Égypte espère pouvoir rembourser une partie de sa dette envers les compagnies pétrolières étrangères, selon l’agence Reuters. Celle-ci s’élève à l’heure actuelle à près de 3,5 milliards d’euros, une somme que le pays souhaiterait diviser par deux dans les semaines à venir, selon...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Dans une déclaration faite mercredi, Tarek El Molla, le ministre égyptien de l’Energie a indiqué que le gouvernement veut éponger sa dette envers les compagnies pétrolières internationales, dans les prochaines semaines. Celle-ci s’élève à plus de 3,5 milliards de dollars. « Nous faisons beaucoup de progrès en ce qui concerne le remboursement des arriérés.», a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par Reuters. En janvier dernier, le responsable avait indiqué que malgré la pénurie de devises que connait actuellement l’économie égyptienne, le gouvernement s’engage à effacer son ardoise auprès de ces compagnies internationales qui fournissent le pays en produits pétroliers.
(Agence Ecofin 30/03/17)
En raison du flottement de la livre égyptienne, les pertes déjà significatives de la compagnie EgyptAir sont passées à plus de 819 millions de dollars, pour le compte de l’année fiscale en cours. C’est ce qu’a révélé Sherif Fathy, le ministre égyptien de l'Aviation civile. Malgré cette situation financière précaire, la compagnie a pu ajouter neuf nouveaux avions à sa flotte pour passer à 62 appareils. Egyptair fait partie depuis plusieurs mois des compagnies apportant une bouffée d’oxygène à un...
(Agence Ecofin 30/03/17)
La société américaine Google est en quête d’opportunités d’investissement en Egypte où le secteur des TIC a connu une croissance de 11% en 2016 et de nombreux chantiers sont annoncés. Le 27 mars 2017, Lino Cattaruzzi (photo), le directeur général pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Google, a été reçu à cet effet en audience par Yasser ElKady, le ministre des Technologies de l’information et de la communication. Durant la rencontre, le représentant de Google a dévoilé au...
(Agence Ecofin 29/03/17)
La Ministre égyptienne de l'Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr (photo) a signé 4 accords avec la directrice des opérations de l'Agence française de développement (AFD), Laurence Breton-Moyet. Ces accords évalués à 259 millions € visent en partie à soutenir les secteurs de l'énergie, de l'assainissement des eaux usées et des soins de santé. Mme Nasr a déclaré que le financement est divisé en prêts et subventions. Le premier prêt accordé au ministère des Finances et évalué à 175 millions d'euros, permettra de soutenir le programme de réforme du secteur énergétique, initié par le gouvernement.
(Agence Ecofin 29/03/17)
Le 21 mars 2017, Terry Liu, le président directeur général de Huawei Egypt, annonçait à Sahar Nasr, la ministre égyptienne de l’Investissement et de la Coopération internationale, l’intention de la société technologique d’accroitre ses investissements dans le pays. Cette intention a commencé à se matérialiser le 26 mars 2017 avec l’inauguration par la société chinoise de son Centre d'expérience, d’innovation et d’intégration de solutions client (CSIC). L’objectif de cette infrastructure est de fournir des services de consultation et d’appuyer des...
(Agence Ecofin 29/03/17)
Après avoir été reçu en audience par Abdel Fattah al-Sissi, le président égyptien, Igor Setchine, le PDG de Rosneft, a annoncé que la production de gaz sur le champ gazier Zohr démarrera, d’ici la fin de l’année. C’est ce qu’a indiqué lundi, l’agence de presse MENA. Même si le début de l’exploitation du gaz sur le champ avait été prévu pour commencer cette année, aucune date exacte n’avait été annoncée, jusque-là. Découvert en août 2015 par la compagnie pétrolière italienne...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le ministère égyptien des Finances prévoit d'allouer une partie des économies réalisées grâce aux réformes économiques en cours, aux programmes de protection sociale, a annoncé dimanche le ministre des Finances, Amr El-Garhy (photo). Selon le responsable, le projet de loi comprend des subventions alimentaires et des initiatives de sécurité sociale Takaful et Karama. El-Garhy a déclaré que les réformes qui seraient mises en œuvre au cours du prochain exercice financier 2017/18, comprendraient davantage de dépenses axées sur la sécurité sociale, les soins de santé, les logements à bas prix, la formation technique pour les jeunes, etc.
(Agence Ecofin 28/03/17)
L'autorité égyptienne en charge des céréales (GASC), continuera ses importations de blé durant la campagne commerciale 2016/2017 afin de constituer des réserves stratégiques de la céréale. C’est ce qu’a indiqué Ali Moselhy, le ministre égyptien en charge de l’approvisionnement. « On ne peut pas arrêter [les importations], nous devons continuer d’acheter le blé de toutes origines afin de constituer des réserves », a confié le dirigeant à Reuters, en précisant : « Le blé est une nécessité […] Nous devons...

Pages