Lundi 20 Novembre 2017
(Agence Ecofin 18/11/17)
En début de semaine, le producteur d’électricité Aggreko a signé avec la société publique pétrolière égyptienne Suez Oil Company (SOCO) un contrat qui lui permettra d’utiliser son gaz torché dans ses centrales de production. L’annonce a été faite par le directeur d’Aggreko en Egypte, Ahmed Marzouk, rapporte Egypt Today. Selon le responsable, le projet coûtera 1,5 million de dollars par an. Considérant que les pertes liées au torchage de gaz naturel sont immenses, Aggreko indique qu’il s’agit d’un projet primordial pour son développement dans le pays. Par ailleurs, le projet renforcera la coopération entre Le Caire et Londres, estime John Casson, l’ambassadeur du Royaume-Uni près l’Egypte. « Ce projet est le signe que le Royaume-Uni...
(Agence Ecofin 18/11/17)
Misr Life Insurance, une compagnie qui fournit des produits d’assurance-vie en Egypte, au Moyen-Orient et en Afrique, lancera bientôt sa plateforme électronique destinée au paiement des primes d’assurance. Les clients de l’assureur pourront ainsi payer leurs primes d’assurance en ligne ou à partir de leurs téléphones portables, en utilisant leurs cartes de crédit. Ahmed Abd El-Aziz, président de Misr Life Insurance a déclaré que sa compagnie avait déjà obtenu toutes les approbations pour le déploiement de cette plateforme. Rappelons que les primes d’assurance de Misr Life ont progressé de 3,3 milliards de livres égyptiennes au cours de l’exercice 2016-2017. Chamberline Moko
(La Tribune 16/11/17)
L'Egypte à travers la société publique égyptienne du pétrole lancera d'ici la fin de l'année 2017, un appel d'offres à l'endroit des compagnies internationales pour l'acquisition de plusieurs blocs pétroliers en "onshore", a annoncé le ministre égyptien en charge du pétrole. Rencontrant les acteurs du secteur pétrolier à Abu Dhabi, il a précisé qu'il s'agira de neuf à dix blocs qui seront offerts dans le désert occidental et dans l'est du pays. L'Etat des Pharaons veut renforcer sa position par...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Mardi, Tarek El Molla, le ministre égyptien du pétrole, a indiqué à la presse locale que le gouvernement versera, le mois prochain, la somme de 750 millions de dollars aux compagnies internationales qui lui livrent du pétrole et du gaz. Les arrierés du gouvernement s’élèvent encore à environ 2,3 milliards de dollars. Jusqu’en juin dernier, Le Caire avait versé au total 2,2 milliards de dollars à ses créanciers du secteur. Ces efforts s’inscrivent dans le programme gouvernemental qui consiste à...
(Agence Ecofin 16/11/17)
En Egypte, le feuilleton sur l’ergot de blé se poursuit. Après la décision d’un tribunal en juin dernier en faveur du rétablissement d’une politique de tolérance zéro au champignon, c’est au tour d’une cour administrative d’aller dans ce sens. Cette décision a été rendue hier et fait suite à la poursuite judiciaire engagée l’année dernière par l’avocat Tarek El-Awady contre le premier ministre égyptien et les ministres de l’agriculture, de la santé, de l’approvisionnement. Pour justifier sa position, l’institution judiciaire...
(Agence Ecofin 16/11/17)
La banque centrale égyptienne (Central Bank of Egypt) a trouvé un nouvel accord pour la mobilisation de 3,1 milliards $ auprès de 11 groupes bancaires internationaux. L’opération s’est faite via le placement avec engagement de rachat sur le très court terme, de titres obligataires négociables, qu’elle détient dans son portefeuille d’investissement et qui ont une maturité d’un an. Les banques ayant participé au processus sont Barclays Bank Plc, Citigroup Global Markets Ltd, Credit Suisse, London Branch, Deutsche Bank, HSBC Bank Plc, HSBC Bank Middle East Ltd, J.P Morgan Securities Plc, Naxitis et Nomura International Plc. Le placement avec engagement de rachat consiste pour une institution, à céder pour une période très courte...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Hilton, le second mondial de l’industrie hôtelière envisage d’augmenter de 40%, le nombre de chambres de ses établissements en Egypte d'ici fin 2022, a annoncé son vice-président pour l’Afrique du Nord, Mohab Ghali. Plus précisément, la société américaine qui a à son actif des milliers d’hôtels dans le monde dont 17 se trouvent en Egypte, veut ajouter 2 500 chambres et lancer sept autres projets dans le pays d'Afrique du Nord d'ici 2022, selon le dirigeant. L’environnement économique s’y prête...
(La Tribune 14/11/17)
Le Fonds monétaire international et les autorités égyptiennes se sont mis d'accord sur la deuxième évaluation du programme d'assistance du pays. Celle-ci sera suivie du décaissement d'un montant de 2 milliards de dollars à l'Egypte, sous réserve d'une approbation du conseil exécutif de l'institution de Bretton Woods. Une délégation du Fonds monétaire international (FMI), en mission dans la capitale égyptienne Le Caire du 25 octobre au 9 novembre 2017 a confirmé avoir conclu un accord avec les dirigeants égyptiens sur la deuxième évaluation du programme d'aide de l'institution. La mission du FMI a estimé qu'il s'agit d'une preuve que l'Egypte est pleinement engagée dans les réformes qu'elle soutient.
(APA 14/11/17)
APA - Addis-Abeba (Ethiopie) - La réalisation du Grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD), un projet que le Caire craint de voir réduire sa part des eaux vitales du Nil, continue de susciter une vive polémique entre les trois pays riverains que sont L’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan, a -t-on constaté. Le désaccord a refait jour au sortir de la septième réunion conjointe des ministres de l’Hydraulique des trois pays riverains, tenue les 11 et 12 novembre 2017 au Caire, en Egypte. La réunion était une continuation des travaux organisés le 18 octobre 2017 à Addis-Abeba, pour discuter et parvenir à un accord sur l’ordre du jour...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Les exportations égyptiennes d’agrumes vers la Chine ont généré 80 millions $ durant l’année 2017, soit le double du montant enregistré un an plus tôt. C’est ce qu’a annoncé Han Bing, ministre conseiller pour les affaires économiques de l'ambassade de Chine en Egypte. D’après le responsable, le pays des Pharaons est devenu le troisième plus grand fournisseur d’agrumes à la Chine et les exportations de raisins vers l’Empire du Milieu devraient connaître une croissance rapide dans les prochaines années. «...
(RFI 10/11/17)
En Egypte, 33% des jeunes entre 15 et 24 ans sont au chômage selon les chiffres de la Banque Mondiale. Dans le même temps, de nombreuses entreprises expliquent avoir du mal à embaucher. Le manque de formations adaptées, notamment dans les métiers techniques, peut expliquer ce paradoxe. Des secteurs comme l’électrotechnique, les énergies renouvelables, le BTP ou l’automobile sont en recherche de techniciens qualifiés. En Egypte, l’ONG IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement) travaille depuis 2013 pour tenter...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Les travaux de construction de la plus grande raffinerie pétrolière d’Egypte seront achevés en juin 2018 et l’usine entrera en service trois mois plus tard. C’est ce qu’a confié à Bloomberg, Ahmed Heikal (photo), le patron de Qalaa Holdings, l’une des plus grandes sociétés d’investissements en Egypte qui est partenaire sur le projet. D’une valeur de 3,7 milliards de dollars, et d’une capacité de 4,1 millions de tonnes de produits raffinés et de dérivés d'hydrocarbures, l’infrastructure permettra au Caire de...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Egyptian Agricultural Bank (EAB), une banque agricole égyptienne, accordera des prêts à 23 000 projets dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture à hauteur de 250 millions de livres égyptiennes (14 millions $). Selon El Kosayer, le président de cet étblissement bancairee, 75 % de ces prêts seront dédiés aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) et 25 % de ces fonds serviront à financer des projets portés par des femmes. Les ressources mobilisées serviront à acheter des machines...
(Agence Ecofin 10/11/17)
SPE Capital, une firme de private equity incorporée en Arabie Saoudite, a cédé la totalité de ses 38% de parts acquises en 2013 dans le capital d’Orchidia Pharmaceutical Industries, un fabricant égyptien de produits médicaux pour la santé des yeux. Ces actions ont été rachetées par Egyptian American Enterprise Fund (EAEF), une firme américaine de capital-investissement et de capital-risque spécialisée dans les investissements en Egypte. La finalisation de cette opération de cession, dont le montant n’a pas été dévoilé, est...
(Agence Ecofin 08/11/17)
La Fédération des PME du secteur de la construction en Egypte souhaitent que soient levés les obstacles qui empêchent ses membres d’accéder facilement au financement bancaire, a-t-on appris de la presse locale citant Daker Abd Allah, un responsable de cette organisation. Selon M. Abd Allah, recevoir facilement des crédits bancaires et des lettres de crédit, permettrait aux membres de cette fédération de mener à bien les projets qui leurs sont confiés, avec un respect plus rigoureux de la qualité, des...
(Xinhua 08/11/17)
Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly. Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le...
(La Tribune 07/11/17)
Le pays des Pharaons vient de verser à la Libye une somme de 250 millions de dollars, a-t-on appris de la banque centrale égyptienne. Ce versement vient porter à un total de 1,5 milliard de dollars le remboursement d'un emprunt total de 2 milliards octroyé à l'Egypte en mars 2013. Le Caire est décidé à se débarrasser assez vite de sa dette. L'Egypte vient de verser à la Libye une enveloppe de 250 millions de dollars, représentant une autre partie...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Le ministère égyptien de l’agriculture a rendu publiques de nouvelles lignes directrices en matière d’inspection des cargaisons de blé dans les ports, rapporte Reuters qui cite un document officiel. D’après lesdites dispositions, les inspecteurs égyptiens sont désormais tenus d’accepter les chargements de blé contenant des graines de pavot non nocives ainsi que ceux possédant un taux d’ergot inférieur à 0,05%, après tamisage. Par ailleurs, indique Reuters, les cargaisons de blé contenant des insectes morts devront être libérées pour les opérations...
(Agence Ecofin 06/11/17)
La Société financière internationale (SFI), organisation du Groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, prévoit de fournir, au secteur privé égyptien, entre 1 milliards $ et 1,5 milliard $ de financement, au cours des deux prochaines années. L’allocation de cette enveloppe financière fait suite à un accord conclu avec le gouvernement égyptien a déclaré Walid Labadi, directeur de la SFI pour l'Égypte, le Yémen et la Libye, rapporte la presse égyptienne. Toujours selon Walid Labadi, ces financements bénéficieront...
(Xinhua 03/11/17)
L'Egypte a versé à la Libye 250 millions de dollars pour compléter un paiement total d'1,5 milliard de dollars sur un prêt de 2 milliards de dollars signé en mars 2013, a déclaré jeudi la banque centrale égyptienne (CBE) à l'agence de presse officielle MENA. "Il reste seulement deux versements de 500 millions de dollars qui seront payés l'année prochaine", a rapporté MENA, citant le gouverneur adjoint de la CBE, Rami Abu-Naga. Il a ajouté que l'Egypte avait versé mercredi...

Pages