Mercredi 20 Septembre 2017

Trump appelle Sissi pour réaffirmer le soutien de Washington (présidence égyptienne)

Trump appelle Sissi pour réaffirmer le soutien de Washington (présidence égyptienne)
(AFP 25/08/17)
Le président américain Donald Trump.

Le président américain Donald Trump a appelé son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour lui affirmer son souhait de renforcer les relations avec le Caire qui a été irrité par une réduction de l'aide financière américaine, a indiqué vendredi la présidence égyptienne.

Au cours de cet entretien téléphonique, M. Trump a "affirmé la solidité des relations liant l'Egypte aux Etats-Unis", d'après le communiqué de la présidence.

Le président américain a exprimé son souhait "de voir les relations se développer davantage entre les deux pays et dépasser tout obstacle qui pourrait les affecter".

L'Egypte a critiqué mercredi la décision des Etats-Unis de réduire ou geler une partie de son aide financière, la qualifiant d'"erreur de jugement".

Les Etats-Unis ont décidé d'une part de geler 195 millions de dollars (165 millions d'euros) d'assistance militaire en l'attente de "progrès sur la démocratie". La porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert avait notamment évoqué l'inquiétude des Etats-Unis après l'adoption d'une nouvelle loi controversée sur les organisations non gouvernementales, signée par M. Sissi.

Par ailleurs, quelque 96 millions de dollars d'aide américaine seront finalement utilisés en soutien à d'autres partenaires, a précisé Washington.

L'aide militaire américaine à l'Egypte avait été en partie suspendue en 2013 par l'administration de l'ex-président Barack Obama, en réaction à la répression contre les partisans de l'ex-président Mohamed Morsi, destitué par l'armée, avant d'être rétablie en mars 2015 avec une enveloppe de 1,3 milliard de dollars par an.

La diplomatie américaine avait ensuite publiquement relancé en août 2015 le partenariat "stratégique" avec l'Egypte, en promettant le soutien de Washington en matière de sécurité et de lutte antiterroriste.

Commentaires facebook