Dimanche 22 Octobre 2017

Trois ans de prison pour 50 policiers égyptiens ayant fait grève

Trois ans de prison pour 50 policiers égyptiens ayant fait grève
(AFP 04/08/17)
Des policiers egyptiens.

Un tribunal égyptien a condamné cinquante policiers à trois ans de prison pour avoir fait grève, a indiqué vendredi le journal gouvernemental Al-Ahram.

Ils ont été également condamnés à payer une amende de 6.000 livres égyptiennes (près de 300 euros) par un tribunal du Sud-Sinaï, dans l'est du pays, a précisé le journal sur son site internet.

Les policiers avaient observé une grève en janvier pour protester contre la réduction du nombre de leurs jours de vacances et auraient "menacé de violence" leurs supérieurs, selon Al-Ahram.

Les policiers égyptiens ont observé plusieurs grèves et organisé des manifestations après la chute en 2011 du régime du président Hosni Moubarak, emporté par une révolte populaire dans le sillage du Printemps arabe.

Les autorités ont fait preuve de peu de tolérance pour les protestations depuis le renversement par l'armée en 2013 du successeur de Hosni Moubarak, l'islamiste Mohamed Morsi, une mise à l'écart suivie d'une répression sanglante contre ses partisans et d'une montée en puissance des groupes jihadistes dans la péninsule du Sinaï.

Commentaires facebook