Mercredi 21 Février 2018

Ouverture de la 35e session ordinaire du Comité des représentants permanents de l'UA

Ouverture de la 35e session ordinaire du Comité des représentants permanents de l'UA
(Xinhua 22/01/18)
Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat.

La 35e session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP) de l'Union africaine (UA) s'est ouverte lundi à Addis-Abeba avec la lutte contre la corruption en point de mire. Celle-ci est en effet le thème principal du 30e sommet de l'UA qui se tiendra en fin de semaine dans la capitale éthiopienne.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a dénoncé à l'ouverture de cette 35e session "l'ampleur du fléau de la corruption sur le continent et (...) ses effets dévastateurs pour le développement économique, corrosifs pour la cohésion sociale et déstabilisateurs pour l'ordre politique".

Le thème du 30e sommet de l'UA, prévu les 29 et 30 janvier, est "Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable pour la transformation de l'Afrique".

Les travaux de ce sommet, qui se tient deux fois par an, ont donc débuté avec la 35e session ordinaire du COREP, qui se poursuivra jusqu'à mardi, préparatoire aux travaux de la 32e session ordinaire du conseil exécutif qui examinera les différentes questions stratégiques inscrites à l'ordre du jour du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, notamment "l'agriculture, les transports, la science et la technologie, les nouvelles technologies de l'information et de la communication, les questions juridiques, la gouvernance, les finances", a indiqué M. Faki.

Commentaires facebook