Mercredi 18 Octobre 2017

Mondial-2018/Qualif. - Afrique: qui imitera le Nigéria et l'Egypte?

Mondial-2018/Qualif. - Afrique: qui imitera le Nigéria et l'Egypte?
(AFP 09/10/17)
Le Nigeria est devenu le premier pays de la zone Afrique à se qualifier pour le Mondial-2018 en Russie, à la faveur de son succès contre la Zambie (1-0), samedi 7 octobre 2017.

Le Nigeria était qualifié depuis samedi pour le Mondial-2018 et l'Egypte a validé son ticket pour la Russie in extremis dimanche contre le Congo (2-1): il ne reste plus que trois tickets à prendre pour les nations africaines, qui se les départageront début novembre.
. L'Egypte, 28 ans après

Voilà 28 ans que l'Egypte attendait de revenir au Mondial: depuis la Coupe du Monde 1990, elle trébuchait lors des qualifications.

Cette fois, la sélection de l'Argentin Hector Cuper ne s'est pas loupée et a validé le 3e billet de son histoire (après 1934 et 1990) avant même la fin de la campagne de qualifications dans la zone Afrique.

Il a quand même fallu un penalty de la star Mohamed Salah dans les derniers instants du match pour assurer ce succès dimanche face au Congo. Une victoire dans la douleur pour les 'Pharaons', mais cela ne dérangera surement pas leurs supporters. Après avoir fêté comme il le faut cette qualification, ils disputeront un dernier match sans enjeu contre le Ghana, en novembre prochain.
. Requête ghanéenne

Les Ghanéens ont pour leur part transmis une réclamation à la Fifa concernant l'arbitrage de leur match contre l'Ouganda joué samedi (0-0), et qu'ils souhaitent rejouer. "M. Bennett (l'arbitre, ndlr) et ses assistants ont refusé au Ghana un but parfaitement valable à la 93e minute, ainsi que l'ont montré les images TV", a expliqué la fédération ghanéenne dimanche dans un communiqué. Elle a donc "respectueusement demandé à la Fifa d'envisager la possibilité de rejouer la rencontre".

En attendant, l'Egypte est le deuxième pays d'Afrique à avoir sécurisé sa place au Mondial, après le Nigeria, un habitué des phases finales.
. Tunisie bien placée, finale Côte d'Ivoire-Maroc

Il reste donc trois tickets à valider pour les nations africaines. Dans le groupe A, la Tunisie a pris une option avec trois longueurs d'avance sur la RD Congo, et une meilleure différence de buts (+7 contre +5). Elle affrontera en novembre le dernier, la Libye, à domicile, et n'aura besoin que d'un point pour disputer en juin prochain le 5e Mondial de son histoire (après 1978, 1998, 2002, 2006).

Dans le groupe C, Maroc et Côte d'Ivoire disputeront une "finale" pour décider du quatrième qualifié de la zone Afrique. A priori, avantage Maroc, qui compte un point d'avance et pourra donc se contenter d'un nul. Attention toutefois, le match aura lieu chez les Eléphants.
. Le Sénégal y est presque

Enfin, le Sénégal est le mieux placé dans le groupe D, puisqu'il compte 8 points soit deux de mieux que son dauphin le Burkina Faso, avec un match en moins. Il devra le rejouer le 10 novembre contre l'Afrique du Sud, en raison d'une "manipulation de match" après que l'arbitre du match eut sifflé un penalty imaginaire en faveur des Bafana Bafana.

Il s'agira donc d'une double confrontation pour les Lions de la Téranga, qui recevront ensuite l'Afrique du Sud lors de la dernière journée. Ils n'ont besoin de prendre que deux points en deux matches pour valider leur qualification.

Commentaires facebook