Lundi 19 Février 2018

Egypte : le CPJ s’inquiète de l’impossibilité d’accéder à certains médias internationaux dans le pays

Egypte : le CPJ s’inquiète de l’impossibilité d’accéder à certains médias internationaux dans le pays
(Agence Ecofin 10/02/18)

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a demandé aux autorités égyptiennes de tout mettre en œuvre pour faciliter au public, l’accès à la presse en ligne étrangère.

En effet, depuis le 3 février, certains médias dont le New York Times, le Washington Post et CNN, sont inaccessibles aux utilisateurs mobiles en Egypte.

Le constat avait été fait par plusieurs médias et activistes, notamment par Mohamed al-Taher, chercheur à l'Association de la liberté de pensée et d’expression (AFTE).

D’après ce dernier et le site d'information Mada Masr, le gouvernement aurait bloqué l'accès à un outil de publication affilié à Google, Accelerated Mobile Pages (AMP), qui accélère la diffusion de contenu aux utilisateurs mobiles.

Un porte-parole de Google a révélé au CPJ que la société a remarqué un problème et a décidé de suspendre les utilisateurs égyptiens de l’AMP en attendant de régler ce dernier. La cause du problème n’a pas été mentionnée par Google.

Pour de nombreux observateurs, le gouvernement souhaite en fait contrôler les informations parvenant à la population à cause des prochaines élections présidentielles qui débuteront le 26 mars.

Pour Sherif Mansour, coordonnateur du CPJ pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, « la liberté de la presse est essentielle à tout processus électoral. Le gouvernement égyptien devrait immédiatement prendre des mesures pour que tous les sites web et outils et services Internet soient accessibles aux citoyens ».

Le CPJ exhorte donc les autorités égyptiennes à favoriser le partage des informations dans le pays et à éviter tout procédé visant à entraver le travail de la presse sur le territoire national.

Servan Ahougnon

Commentaires facebook