Vendredi 15 Décembre 2017

Egypte: la Banque mondiale approuve 3e tranche de prêt

Egypte: la Banque mondiale approuve 3e tranche de prêt
(AFP 06/12/17)
Dr Asad Alam, responsable de l'Egypte pour la Banque mondiale.

Le comité directeur de la Banque mondiale a approuvé une troisième tranche de prêt de 1,15 milliard de dollars en faveur de l'Egypte dont l'économie a été plongée dans une grave crise après la révolte populaire en 2011.

Ce prêt est le dernier d'une série de trois initiée en 2015 et d'un montant total de 3,15 milliards. Cette aide est destinée à soutenir le programme de réformes économiques et sociales du pays, a précisé l'institution mardi dans un communiqué. La seconde tranche a été versée en mars.

Ces prêts ont pour but d'appuyer les réformes pour dynamiser les créations d'emplois, assurer une sécurité dans le secteur de l'énergie, renforcer les finances publiques et améliorer la compétitivité des toutes petites, petites et moyennes entreprises.

"L'Egypte a démontré son engagement dans la mise en oeuvre des réformes. Nous sommes heureux de soutenir le pays pour améliorer la vie de tous les Egyptiens", a commenté le Dr Asad Alam, responsable de l'Egypte pour la Banque mondiale.

Depuis la révolte de 2011 qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak, l'Egypte est confrontée à une grave pénurie de devises étrangères alors que touristes et investisseurs étrangers ont été chassés par l'instabilité politique.

L'Egypte a entamé en 2016 un programme de réformes économiques. En novembre de cette même année, le Caire a notamment décidé de laisser flotter sa devise et de réduire les subventions d'Etat.

Le gouvernement a en outre drastiquement réduit les subventions étatiques, notamment sur l'énergie et les carburants ainsi que sur des biens de consommation jugés non prioritaires. Par conséquent, le taux d’inflation annuel a atteint 33,2% en août 2017 par rapport à août 2016, selon les chiffres officiels égyptiens.

Fin septembre, une autre institution, le Fonds monétaire international (FMI) a salué les réformes engagées par l'Egypte et fait savoir qu'il débloquerait dans les prochains mois une nouvelle tranche de son prêt de 12 milliards de dollars sur trois ans.

Commentaires facebook