Vendredi 15 Décembre 2017

Egypte : la Banque centrale augmente les réserves obligatoires pour juguler l'inflation

Egypte : la Banque centrale augmente les réserves obligatoires pour juguler l'inflation
(La Tribune 05/10/17)

L’inflation et la pénurie en devises ont poussé la Banque centrale égyptienne à revoir à la hausse les réserves obligatoires pour les banques. Une décision qui pour objectif d'atténuer l’inflation qui prend à la gorge les ménages égyptiens depuis la dévaluation forcée de novembre 2016.

Les autorités monétaires égyptiennes viennent d'annoncer une hausse des réserves obligatoires pour les banques. Une mesure qui sera effective dès la semaine prochaine et que la Banque centrale égyptienne justifie comme un premier pas vers la réduction des taux d'intérêts et comme un levier pour atténuer l'inflation déclenchée par la dévaluation de la monnaie.
Mesure express

Le ratio des réserves imposé pour le contrôle de la masse monétaire passera ainsi de 10 à 14% dès le 10 octobre prochain. Pour la Banque centrale, ce changement de taux est justifié par les récentes performances et la rentabilité des banques. Suite à la perte de 50% de valeur de la livre égyptienne, conséquence de la dévaluation forcée de novembre dernier, Le Caire a dû faire face à une pénurie de devises qui a fait décollé l'inflation à 30%.

Face à cette situation, les autorités monétaires ont limité les prêts au gouvernement et augmenté les taux d'intérêt de 7%. Des mesures critiquées par le patronat qui estime que la hausse des coûts d'emprunt empêche toute reprise de la croissance. Le FMI de son côté a perçu des signes précurseurs de la persistance de l'inflation, un avis partagé par la Banque central qui a décidé de maintenir le taux d'intérêt de référence à 18,75%.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/economie/conjoncture/2017-10-05/egypte-la-ba...

Commentaires facebook