Samedi 16 Décembre 2017

Egypte : bientôt un appel d'offres pour l'acquisition de blocs pétroliers en "onshore"

Egypte : bientôt un appel d'offres pour l'acquisition de blocs pétroliers en "onshore"
(La Tribune 16/11/17)

L'Egypte à travers la société publique égyptienne du pétrole lancera d'ici la fin de l'année 2017, un appel d'offres à l'endroit des compagnies internationales pour l'acquisition de plusieurs blocs pétroliers en "onshore", a annoncé le ministre égyptien en charge du pétrole. Rencontrant les acteurs du secteur pétrolier à Abu Dhabi, il a précisé qu'il s'agira de neuf à dix blocs qui seront offerts dans le désert occidental et dans l'est du pays.

L'Etat des Pharaons veut renforcer sa position par rapport à la production du pétrole et du gaz naturel liquéfié. Lors d'une rencontre en début de semaine avec les acteurs du secteur pétrolier à Abu Dhabi, le ministre égyptien en charge du pétrole, Tarek El Molla, a indiqué que l'Egypte s'apprêtait à lancer un appel d'offres pour l'acquisition de blocs pétroliers en "onshore". « L'appel d'offres sera lancé avant la fin de l'année et neuf à dix blocs seront offerts dans le désert occidental et dans l'Est du pays », a déclaré Tarek El Molla. Selon lui, cette manœuvre a pour but d'aider le pays à définitivement tourner le dos aux importations d'énergie pour n'en devenir rapidement qu'un exportateur majeur dans le monde. Le ministre qui a poursuivi en soulignant que deux vastes cycles de licences avaient été lancés dans le cadre de l'exportation du pétrole en fin d'année dernière, a aussi donné des précisions sur les importations de gaz naturel liquéfié, lesquelles coûtent une très grande enveloppe pour l'Egypte.

Ainsi, le ministre Tarek El Molla a donné le même délai que celui du lancement des appels d'offre. Le responsable à assurer aux acteurs industriels, que le méga projet gazier Zohr de la Méditerranée égyptienne entrera en service avant la fin de l'année 2017. Il a aussi expliqué qu'il s'agit d'une très importante découverte qui permettra à l'Etat des Pharaons de mettre fin aux importations de gaz naturel liquéfié, avant la fin de 2018. « Nous n'avons pas besoin de plus de découvertes pour redémarrer la production de gaz naturel liquéfié. Nous avons des réserves suffisantes. Nous avons beaucoup de projets, qui sont divisés en plusieurs phases et nous les développons afin d'augmenter la production et d'arrêter rapidement l'importation de gaz naturel liquéfié », a ajouté le ministre Tarek El Molla.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/afrique-du-nord/egypte/2017-11-16/egypte-bie...

Commentaires facebook