Samedi 16 Décembre 2017

Dans le monde

(AFP)

Le chef des conservateurs autrichiens Sebastian Kurz et son partenaire du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) Heinz-Christian Strache ont présenté samedi matin leur accord de gouvernement au président de la République, et devaient en dévoiler les détails plus tard dans la journée.

MM. Kurz et Strache ont rencontré le chef de l'Etat, Alexander van der Bellen, lors d'une courte entrevue au palais de la Hofburg, avant de rejoindre les assemblées des leurs partis respectifs, qui doivent à leur tour valider l'accord.

(AFP)

L'ex-président brésilien Lula, favori de la présidentielle en 2018, saura bientôt si sa condamnation à près de dix ans de prison est confirmée en appel, mais la décision de justice pourrait créer un affreux casse-tête et même une situation surréaliste.

Luiz Inácio Lula da Silva qui, à 72 ans souhaite ardemment se représenter, peut tout aussi bien être relaxé, incarcéré ou, plus ubuesque, autorisé à faire campagne et redevenir chef de l'Etat, tout en étant condamné à la prison pour corruption.

(AFP)

L'avocat du narcotrafiquant présumé Joaquin Guzman "El Chapo", célèbre pour ses évasions lorsqu'il était détenu au Mexique, a démenti vendredi des accusations des procureurs américains selon lesquelles il aurait fait passer des messages, dont des menaces, de son client à de possibles témoins.

"Je n'ai passé aucun message de mon client à des tierces parties, point. Je n'ai certainement rien passé qui puisse être considéré même de loin comme une menace", a déclaré l'avocat, Eduardo Balarezo, dénonçant des "allégations dénuées de preuve".

(AFP)

Après six mois compliqués où elle a parfois jonglé sur une corde raide, la Première ministre britannique Theresa May termine l'année sur un accord pour le Brexit, un répit bienvenu avant de nouvelles batailles.

La décision des dirigeants européens d'approuver vendredi l'ouverture d'une nouvelle phase de négociations avec le Royaume-Uni incluant la future relation commerciale était indispensable à Theresa May pour se maintenir à la tête du gouvernement.

(AFP)

Le président sud-africain Jacob Zuma a promis samedi la gratuité des études supérieures dès l'année prochaine aux étudiants issus des familles défavorisées, une des principales revendications des frondes qui ont récemment secoué les universités du pays.

"Le gouvernement va instaurer la gratuité de l'éducation supérieure et de la formation pour tous les étudiants sud-africains issus des classes pauvres et ouvrières. Cette mesure débutera dès 2018 pour les étudiants en première année universitaire", a annoncé M. Zuma dans un communiqué.

(AFP)

Rahul Gandhi est devenu samedi en Inde président du parti du Congrès (opposition), consacrant l'arrivée aux responsabilités d'une nouvelle génération dans la saga de la dynastie politique des Gandhi.

Âgé de 47 ans, fils, petit-fils et arrière-petit-fils de Premiers ministres indiens, Rahul Gandhi est le sixième membre de sa famille, sur cinq générations, à mener le Congrès. Sa mère d'origine italienne Sonia occupait ce poste depuis 19 ans, un record pour cette formation fondée en 1885.

(AFP)

Le destin de Sonia Gandhi, qui a cédé samedi à 71 ans la présidence du parti du Congrès indien à son fils Rahul, est une incroyable odyssée qui a vu cette Italienne de naissance arriver aux cimes du pouvoir de l'Inde.

Marquée par la tragédie des assassinats de sa belle-mère Indira et son mari Rajiv, tous deux Premiers ministres, Sonia a repris avec réticence l'étendard de la dynastie Gandhi à la fin des années 1990, avant de devenir pendant une décennie la femme la plus puissante du pays.

(AFP)

La grande baisse d'impôts promise par le président américain Donald Trump était vendredi en bonne voie pour être adoptée définitivement la semaine prochaine par le Congrès, après que deux sénateurs hésitants de la majorité ont apporté leur soutien au texte.

Les sénateurs Marco Rubio et Bob Corker ont chacun annoncé vendredi qu'ils voteraient oui lors du vote final, après avoir entretenu le suspense sur leur position. Les deux avaient menacé de torpiller la réforme.

(AFP)

Des dirigeants de partis d'extrême droite européens, dont Marine Le Pen et Geert Wilders, se réunissent samedi à Prague pour une conférence controversée, au milieu de mesures de sécurité renforcées face à l'annonce de manifestations contre la xénophobie.

Alliés au sein de l'Europe des nations et des libertés, un groupe politique du parlement européen fondé il y a deux ans, les partis déclarent se concentrer sur la coopération en Europe, en dehors des structures de l'Union européenne, lors de cette conférence intitulée "Pour une Europe des nations souveraines".

(AFP)

L'UE à 27 a officiellement approuvé vendredi l'ouverture d'une nouvelle phase de négociations avec le Royaume-Uni sur leur future relation, mais a averti qu'il serait "extrêmement difficile" d'obtenir un accord pour la date prévue du Brexit, le 29 mars 2019.

Depuis Londres, la Première ministre britannique, Theresa May, a immédiatement salué la nouvelle, se réjouissant d'un "pas important sur la voie d'un Brexit en douceur et ordonné et l'élaboration d'un futur partenariat étroit et spécial".

(AFP)

Depuis qu'il avait perdu ses deux jambes lors d'une attaque israélienne en 2008, Ibrahim Abou Thouraya, assis sur son fauteuil roulant, était devenu une figure incontournable des manifestations à la frontière entre Gaza et Israël. Mais vendredi, il n'a pas échappé une deuxième fois à la mort.

(AFP)

Le conservateur Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) ont annoncé vendredi avoir scellé un accord de coalition ouvrant les portes de la chancellerie au jeune dirigeant chrétien-démocrate et signant le retour de l'extrême droite au gouvernement.

"Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années", a annoncé M. Kurz, qui s'exprimait aux côtés du chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, à l'issue d'une dernière journée de négociations.

(AFP)

L'Australie a "gravement manqué à ses devoirs" envers ses enfants pendant des décennies, accuse dans son rapport final diffusé vendredi une commission d'enquête sur les réponses aux accusations de pédophilie, une "tragédie nationale".

Après une décennie de révélations, le gouvernement australien avait finalement cédé en 2012 aux pressions et créé une Commission d'enquête royale sur les réponses institutionnelles aux crimes de pédophilie.

(AFP)

Les 123 pays parties à la Cour pénale internationale (CPI) sont parvenus dans la nuit à l'ONU à un accord pour "activer" le "crime d'agression" qui va s'ajouter aux trois chefs d'inculpation déjà en vigueur, a appris l'AFP vendredi de sources diplomatiques.

"Nous avons activé par consensus le crime d'agression", ont indiqué deux diplomates. Créée en 1998 par un traité signé à Rome et entré en vigueur en 2002, la CPI ne jugeait jusqu'à présent que les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre.

(AFP)

Des représentants du gouvernement de Nicolas Maduro et de l'opposition vénézuélienne se sont réunis vendredi en République dominicaine pour dialoguer et tenter de trouver une solution à la crise politique et économique du pays.

Après de premières négociations les 1er et 2 décembre, des délégations des deux camps sont arrivées dans la matinée au ministère dominicain des Affaires étrangères, où auront lieu les discussions, ont constaté des journalistes de l'AFP.

(AFP)

Des agents de la police militaire néerlandaise ont tiré vendredi sur un homme qui est entré dans leur bureau et les a menacés d'un couteau à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, où la situation est désormais sécurisée, a indiqué un porte-parole à l'AFP.

Vendredi "après-midi, un homme est entré dans le bureau de la police militaire ici à Schiphol et a menacé avec un couteau mes collègues" qui ont tiré des coups de feu, a rapporté Dennis Miller, porte-parole de la police militaire de Schiphol. "Il a été touché à la jambe et emmené à l'hôpital à Amsterdam."

(AFP)

La justice belge a confirmé vendredi le report du procès du jihadiste français Salah Abdeslam qui était prévu la semaine prochaine à Bruxelles, comme l'a souhaité son avocat, et l'audience de lundi se limitera à l'annonce d'un nouveau calendrier par le tribunal.

Cette première comparution publique du seul survivant des commandos des attentats parisiens du 13 novembre 2015 (130 morts) était très attendue pour mesurer à quel point il est prêt à collaborer avec la justice.

(AFP)

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a estimé vendredi devant l'ONU que la Corée du Nord devait "mériter son retour à la table des négociations", sans reprendre sa récente offre d'un dialogue sans condition préalable sur le programme nucléaire nord-coréen.

"Une cessation durable du comportement menaçant de la Corée du Nord doit intervenir avant que des discussions puissent commencer", a-t-il déclaré lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la crise avec Pyongyang. "La campagne de pression continuera jusqu'à la dénucléarisation complète", a-t-il ajouté.

(AFP)

Un Palestinien portant autour de la taille un dispositif ressemblant à une ceinture d'explosifs selon des photos de l'AFP a attaqué des policiers israéliens vendredi à la sortie de Ramallah, en Cisjordanie occupée, et a été abattu, selon la police israélienne et les secours.

La police israélienne a dit enquêter pour savoir si le Palestinien portait effectivement un tel dispositif et si ce dernier était authentique ou pas. Aucune confirmation indépendante de l'authenticité ou non de cette ceinture n'avait pu être obtenue dans la soirée.

(AFP)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été interrogé vendredi pour la septième fois par des policiers chargés d'enquêter sur des affaires de corruption présumée, selon des sources policières.

"Le Premier ministre a été interrogé pendant plusieurs heures dans le cadre de plusieurs enquêtes en cours", sur des soupçons de corruption, a-t-on ajouté de mêmes sources.

(AFP)

Le prince Harry épousera sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle, le samedi 19 mai à la chapelle Saint-George du château de Windsor, à l'ouest de Londres, a annoncé vendredi le palais de Kensington.

Les fiançailles de Harry, 33 ans, avec Meghan Markle, 36 ans, divorcée, avaient été annoncées le 28 novembre.

"Sa Majesté le prince Henry de Galles et Mademoiselle Meghan Markle se marieront le 19 mai 2018", a indiqué le palais de Kensington dans un communiqué.

(AFP)

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont promis vendredi de parvenir en mars à une vision commune pour réformer la zone euro, espérant d'ici là juguler leurs divergences sur l'avenir de la monnaie unique.

Alors que le président français avait largement détaillé ses idées en septembre lors d'un discours à la Sorbonne, deux jours après les législatives en Allemagne, la chancelière Merkel avait jusqu'ici fait preuve d'une grande discrétion.

(AFP)

Une ONG a appelé vendredi les autorités tunisiennes à effectuer des prélèvements ADN sur les migrants retrouvés morts en mer et à créer une base de données afin qu'ils puissent un jour être identifiés et que les familles puissent faire leur deuil.

"On accuse souvent les Italiens de ne pas nous donner l'identité des cadavres" de migrants tunisiens repêchés dans leurs eaux, a souligné Romdhane Ben Amor, du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).

(AFP)

Quatre Palestiniens ont été tués dans des heurts avec les forces israéliennes, lors d'une nouvelle journée de mobilisation contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Dans un souci évident de faire retomber la tension, la Maison Blanche va renouveler ses efforts pour relancer un processus de paix israélo-palestinien, ont annoncé vendredi de hauts responsables américains. Cette relance diplomatique interviendra dès la semaine prochaine, selon eux, avec la visite du vice-président Mike Pence attendu mercredi à Jérusalem.

(AFP)

Skopje est apparue vendredi pour la deuxième journée consécutive comme engloutie dans un nuage dû en grande partie à une forte pollution, chronique en hiver dans la capitale macédonienne.

Dans les rues, de nombreux habitants tentent de se protéger à l'aide de masques et la visibilité est faible. Selon les médias locaux, les stocks de ces masques sont épuisés.

Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de début 2017, Skopje, qui est située au fond d'une cuvette, est l'une des dix villes d'Europe les plus chargées en particules fines.

(AFP)

Le groupe de télévision M6 a annoncé vendredi sa participation à la création d'une nouvelle chaîne de télévision en Côte d'Ivoire, au travers notamment d'une prise de participation.

M6 a pris une participation de 33% dans le capital de la société ivoirienne Life TV, qui opérera une chaîne du même nom. Son lancement est prévu "courant 2018, dans le contexte de la libéralisation du marché TV en Côte d'Ivoire", selon un communiqué de M6.

(AFP)

La Catalogne aborde la dernière ligne droite avant des élections, jeudi, visant à remplacer ou réinvestir ses dirigeants indépendantistes destitués par Madrid, un scrutin crucial pour l'Espagne que leur tentative de sécession a plongé dans sa pire crise depuis 40 ans.

Le 21 décembre "l'enjeu est énorme, pour tous les Catalans et le reste de l'Espagne", soulignait jeudi la ministre de la Santé Dolors Montserrat, une Catalane, membre du Parti populaire du chef du gouvernement Mariano Rajoy.

(AFP)

Le Luxembourg a annoncé vendredi faire appel de la décision de la Commission européenne, qui avait sommé en octobre dernier Amazon de rembourser 250 millions d'euros d'"avantages fiscaux indus" au Grand Duché.

"Le gouvernement luxembourgeois a décidé de faire appel de la décision de la Commission européenne dans le dossier Amazon" devant le tribunal de l'UE, a-t-il écrit dans un communiqué, rejetant l'accusation d'avoir offert un "avantage sélectif" au géant américain.

(AFP)

La maladie, la faim et la misère absolue règnent sur les gigantesques camps rohingyas du sud du Bangladesh. Pourtant, peu de réfugiés envisagent d'effectuer le chemin inverse et retourner en Birmanie voisine.

L'accord de rapatriement de réfugiés, signé par les gouvernements bangladais et birman le mois dernier, est vu avec circonspection par les organisations internationales et la communauté rohingya. Sa mise en œuvre ainsi que le contexte dans la région des troubles posent question.

(AFP)

Une famille de tailleurs en Birmanie a été condamnée vendredi à des peines allant jusqu'à 16 ans de prison pour avoir martyrisé deux enfants réduits en esclavage, dans ce pays qui est un des plus mauvais élèves pour le travail des enfants.

La commerçante Tin Thu Zar, 58 ans, et sa fille, Su Mon Latt, 28 ans, ont toutes deux été condamnées à 16 ans de prison, reconnues coupables de trafic d'êtres humains et d'abus commis sur des enfants.

Le mari et le frère de cette dernière ont été condamnés respectivement à 13 ans et 9 ans de prison.

(AFP)

L'ex-ministre russe de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, a été condamné vendredi à huit ans de camp à régime sévère pour corruption, à l'issue d'un procès qu'il a dénoncé comme un coup monté par un proche du président Vladimir Poutine.

A l'issue de ce procès très médiatisé, qui constitue la plus grave affaire du genre en 18 ans de pouvoir de Vladimir Poutine, l'ancien ministre a été reconnu coupable "d'avoir reçu un pot-de-vin alors qu'il exerçait une fonction officielle", selon la juge Larissa Semionova.

(AFP)

L'armée camerounaise a repoussé une attaque de séparatistes présumés dans une localité du sud-ouest anglophone, faisant des "morts" chez les assaillants, a appris l'AFP vendredi de sources sécuritaires.

"Un groupe de sécessionnistes a attaqué la localité de Dadji" jeudi, dans la zone de Mamfé, épicentre de la crise anglophone", a affirmé un responsable sécuritaire.

"L'armée a repoussé l'attaque", faisant "des morts chez les assaillants", a-t-il ajouté, sans plus de précision.

L'attaque a été confirmée à l'AFP par un militaire.

(AFP)

La Cour pénale internationale (CPI) a fixé vendredi à 10 millions de dollars le montant des réparations collectives destinées aux enfants-soldats forcés à combattre dans la milice de l'ex-chef de guerre congolais Thomas Lubanga.

La Cour "fixe le montant des réparations auxquelles M. Lubanga est tenu à la somme totale de 10 millions de dollars, qui comprend à la fois sa responsabilité concernant les 425 victimes présentes dans l'échantillon et sa responsabilité à l'égard de l'ensemble des autres victimes potentiellement éligibles", a déclaré le juge Marc Perrin de Brichambaut.

(AFP)

L'émissaire américain chargé de la Corée du Nord, Joseph Yun, a insisté vendredi depuis la Thaïlande sur "l'ouverture au dialogue" avec Pyongyang, après que Washington a soufflé le chaud et le froid sur le sujet.

Le secrétaire d'Etat Rex Tillerson "a dit que nous étions ouverts au dialogue, voyons ce qu'ils répondent", a insisté Joseph Yun devant la presse, à la fin de sa tournée asiatique, qui l'a conduit au Japon puis en Thaïlande.

(AFP)

L'opposition péruvienne qui contrôle le Parlement a demandé jeudi la démission du président Pedro Pablo Kuczynski, l'accusant de "corruption" dans le cadre du scandale du géant de la construction Odebrecht, qui éclabousse toute la classe politique de la région.