Lundi 19 Février 2018
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier,...
(AFP 06/12/17)
Des proches de personnalités disparues dans des circonstances mystérieuses, l'opposant marocain Mehdi Ben Barka ou l'ancien président burkinabè Thomas Sankara, ont réclamé mercredi la réforme du "secret défense" français qui "entrave" les enquêtes et "contrevient" à la Convention européenne des droits de l'homme. "Je me suis heurtée dès le départ, dès janvier 1996, au secret" autour de la mort du juge Bernard Borrel, dont le corps a été retrouvé calciné à Djibouti en octobre 1995, a lancé Elisabeth Borrel lors d'une conférence de presse du Collectif Secret Défense, organisée à Paris. Le collectif compte entre autres le fils de Mehdi Ben Barka, opposant marocain enlevé à Paris en 1965...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(La Tribune 29/11/17)
Après l'ouverture par l'armée chinoise d'une base militaire à Djibouti, la Chine et le pays de la corne de l'Afrique, ont décidé de rehausser à un niveau supérieur leurs relations diplomatiques. Celles-ci devraient passer de partenariat stratégique à coopération globale, mais à quel prix. Eléments de réponse. La Chine et Djibouti. Voilà deux pays « amis » et partenaires stratégiques. Mais le géant asiatique et le petit Etat africain caressent le rêve d'une coopération globale. C'est d'ailleurs tout le sens de la visite du président djiboutien Ismail Omar Guelleh en Chine, qui a débuté le mercredi 22 novembre...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(Xinhua 27/11/17)
Un exercice d'entraînement sur le terrain de la Force en attente d'Afrique de l'Est (EASF), baptisé "Mashariki Salaam II", a débuté samedi sur la base militaire de Gebeit, dans l'est du Soudan. Au total, dix pays d'Afrique de l'Est prennent part à l'exercice, qui s'achèvera le 6 décembre. "Cet exercice aidera l'EASF à se préparer à accomplir les tâches assignées, notamment en ce qui concerne le maintien de la paix", a déclaré le lieutenant-général Yahya Mohamed Khair, chef d'état-major adjoint...
(AFP 23/11/17)
La Chine et Djibouti ont élevé jeudi le niveau de leurs relations diplomatiques, a indiqué Pékin, quelques mois après l'ouverture par l'armée chinoise d'une base militaire dans ce pays de la corne de l'Afrique. L'annonce est intervenue à l'issue d'une rencontre dans la capitale chinoise entre le président djiboutien Ismail Omar Guelleh et son homologue Xi Jinping. "Les deux chefs d'Etat se sont mis d'accord pour élever le niveau des relations bilatérales à un partenariat stratégique", a déclaré Chen Xiaodong,...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Le Monde 02/11/17)
Alors que de nouvelles manifestations ont été réprimées à Tadjourah, l’opposant Cassim Ahmed Dini décrit un régime rongé par la corruption. La situation sociale et politique à Djibouti s’aggrave, notamment dans la région du Nord où les Afar sont réprimés depuis des décennies. Vendredi 27 octobre, une manifestation pacifique dans la ville de Tadjourah, ville portuaire, a été violemment réprimée par la police, faisant trois blessés. Partout la population est prise entre l’enclume du militarisme global et le marteau de...
(Xinhua 25/10/17)
Le chef de l'Etat djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, a reçu mardi le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, qui est arrivé le même jour à Djibouti dans le cadre d'une visite de travail de 24 heures. La visite du président Farmajo s'inscrit dans le cadre d'une tournée dans les pays contributeurs à la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). Il s'agit d'une tournée dédiée à la vulgarisation des objectifs stratégiques, militaires et sécuritaires de l'AMISOM dont...
(Xinhua 18/10/17)
Le chef de la diplomatie djiboutienne, Mahmoud Ali Youssouf, et son homologue du Tadjikistan, Sirodjiddin Aslov, ont coprésidé le deuxième forum sur la coopération économique entre les pays arabes, les Etats d'Asie centrale et l'Azerbaïdjan dont les travaux se sont tenus lundi à Douchanbé, au Tadjikistan, rapporte mardi l'Agence djiboutienne d'information (ADI). La cérémonie d'ouverture des travaux de ce forum qui avait pour objectif de faire le point sur les avancées enregistrées dans les domaines du développement et de l'investissement...
(La Tribune 10/10/17)
Les responsables militaires américains ne cachent pas leur inquiétude suite au lancement effective de la base militaire chinoise à Djibouti. Une présence qui pourrait faire craindre pour la suprématie militaire américaine en Afrique personnifiée par Africom. L'ouverture de la première base militaire outre-mer chinoise à Djibouti fait grincer des dents du côté de Washington. En effet, pour le Pentagone la base de Djibouti sera probablement, « la première de beaucoup » de camps que Pékin compte construire au niveau mondial, ce qui pourrait exacerber les tensions entre les deux puissances mondiales.
(Jeune Afrique 30/09/17)
La Chine a profité de la dernière décennie pour faire une entrée remarquée à Djibouti. En quelques années, l’empire du Milieu a fait de la petite République sa principale voie d’accès sur l’Afrique, en même temps que la première perle du collier qu’il entend tirer à travers l’océan Indien pour sécuriser ses approvisionnements. « Depuis 2013 et la prise de participation, à hauteur de 23,5 %, de China Merchants Holding International (CMHI) dans le capital du port, Pékin a gagné, en quelques...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Il y a quarante ans, le petit territoire de la Corne de l’Afrique déclarait son indépendance. Depuis, il a traversé bien des épreuves, mais qui ont renforcé son unité et lui ont permis d'avancer. Djibouti a 40 ans, et c’est presque un tour de force. « Des lendemains incertains », titrait notre confrère Marc Yared, en mai 1977, dans les colonnes de Jeune Afrique. Difficile en effet, un mois avant l’indépendance officielle de la République de Djibouti, proclamée le 27 juin...
(AFP 13/09/17)
Le président de l'opposition djiboutienne, Ahmed Youssouf Houmed, est mort dimanche à Quimper (ouest de la France), à l'âge de 79 ans, a annoncé mardi à l'AFP le représentant en France de l'Union pour le salut national (USN), que dirigeait M. Youssouf. Maki Houbed-Gaba a précisé que M. Youssouf était arrivé en France début août pour des soins médicaux et qu'il avait succombé dimanche matin à une hémorragie cérébrale. Il a été inhumé mardi matin dans le carré musulman du cimetière de Quimper, d'où est originaire sa femme. L'USN est une coalition de sept partis djiboutiens d'opposition fondée en janvier 2013.

Pages