Dimanche 28 Mai 2017
(Xinhua 09/02/17)
Les élections régionales et communales se tiendront à Djibouti le 24 février prochain, annonce un communiqué du ministère djiboutien de l'Intérieur, reçu mercredi. Au total 15 listes vont s'affronter lors de ces échéances électorales, le troisième du genre de l'histoire de Djibouti. C'est l'alliance au pourvoir, l'Union pour la majorité présidentielle (UMP) qui sera la plus représentée avec huit listes suivies du parti politique l'Union pour le développement et la justice (UDJ), qui va présenter trois listes. Les candidats indépendants ont quant eux déposés quatre listes. L'ouverture de la campagne électorale est prévue le samedi 8 février à 00heure (heure locale) et s'achèvera le mercredi 22 février 2017 à minuit (heure locale), pour le premier tour. Le deuxième tour aura...
(Xinhua 08/02/17)
Le gouvernement djiboutien a approuvé mardi en conseil des ministres la mise en place d'un projet de loi fixant le régime juridique et le cadre institutionnel des partenariats public-privé (PPP) qui est un accord contractuel à long terme entre des entités publiques et privées du pays. Selon un communiqué officiel publié à l'issue de ce conseil, ce projet de loi s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie "Vision Djibouti 2035", dans lequel le gouvernement djiboutien reconnaît le rôle moteur du secteur privé dans la diversification et l'amélioration de la compétitivité de l'économie et entend s'appuyer sur ce secteur pour la mise en place des projets d'infrastructures et des services publics nécessaires à travers notamment les...
(La Croix 08/02/17)
Depuis 2015, environ 2 000 Yéménites se sont réfugiés dans l’ancienne capitale coloniale de Djibouti, victimes d’une guerre oubliée dans une zone tourmentée. Cette guerre oppose les partisans du président Hadi, soutenus par l’Arabie saoudite, aux rebelles houthistes armés par l’Iran. Pas d’ombre. Une brise. Personne ou presque dans les allées du camp de Markozy, à Obock, qui fut la première capitale de la colonie française de Djibouti, amarrée sur la rive africaine du golfe d’Aden, verrou de la Mer Rouge.
(Contrepoints 06/02/17)
Changement de doctrine à Pékin : pour la première fois de sa longue histoire, la Chine va bientôt disposer d’une base militaire à l’étranger – dans le petit État africain de Djibouti, précisément. Et rompre avec une tradition de non-ingérence qui n’est plus adaptée à son statut de superpuissance. Le choix de Djibouti ne doit rien au hasard. De plus en plus présente en Afrique, la Chine se doit d’y sécuriser ses investissements et entreprises. Mais, de par sa situation géographique, à l’intersection du Golfe d’Aden et de la Mer Rouge, Djibouti est aussi et surtout une place forte et stratégique d’un point de vue militaire. Un atout qui n’a pas échappé à Pékin, alors que la Chine entend prendre...
(Xinhua 06/02/17)
"Notre objectif est de construire une ingénierie parfaite", a récemment déclaré à l'agence Xinhua Yuan Li, président de la compagnie CCECC (China Civil Engineering Construction Corporation), une des deux compagnies chinoises en charge de la construction du chemin de fer Ethiopie-Djibouti. Long de 752,7km, le chemin de fer Ethiopie-Djibouti relie la capitale éthiopienne, Addis Abeba, à la ville portuaire de Djibouti, au bord de la mer Rouge. En tant que premier chemin de fer électrique en Afrique, cet ambitieux projet a été mené à bien par les compagnies China Railway Engineering Co. et la CCECC, qui ont utilisé leurs innovantes technologies pour assurer la qualité du projet. Harar, une ville avec une importante architecture islamique, se situe sur une colline...
(Xinhua 06/02/17)
Neuf ressortissants yéménites refoulés par les Etats-Unis sont arrivés à Djibouti après avoir transité par l'aéroport international de Bole d'Addis-Abeba, a annoncé vendredi le gouvernement éthiopien. Le président américain Donald Trump a récemment signé un décret interdisant l'entrée de son pays aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans pour une durée de 90 jours, à savoir l'Irak, l'Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan et le Yémen "La seule raison de leur passage par Addis-Abeba, c'est que les compagnies aériennes éthiopiennes assurent une liaison entre Addis-Abeba et Washington", a expliqué le ministre éthiopien de la Communication, Negeri Lencho. "Cette décision (de les refouler) est celle du gouvernement américain. Elle n'a rien à voir avec l'Ethiopie", a-t-il martelé. Selon...
(Xinhua 03/02/17)
DJIBOUTI, (Xinhua) -- La secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaelle Jean, a clôturé jeudi sa visite de travail qu'elle a entamée le 31 janvier dernier dans la capitale djiboutienne. Cette visite, la première de Mme Jean dans la capitale djiboutienne depuis sa nomination à la tête de cette organisation, a notamment permis de sceller les contours d'une nouvelle coopération entre Djibouti et l'OIF qui se veut être diversifiée, renforcée et surtout en phase avec les attentes et les besoins ainsi que les spécificités de Djibouti, seul pays francophone de cette région du monde. La secrétaire générale de l'OIF qui a loué les efforts de Djibouti pour "affirmer et préserver son identité dans cette océan anglophone"...
(La Tribune 03/02/17)
Après le démarrage de la ligne de train reliant Addis-Abeba à Djibouti, ce petit pays d’Afrique de l’Est espère maintenant une connexion avec la partie Ouest du Continent, débouchant jusqu’au Sénégal. Un projet audacieux qui vise à maximiser les échanges entre les pays du continent. En marge des travaux du sommet de l'Union Africaine qui se déroule à Addis-Abeba, le président djiboutien, Ismail Omar Guelleh, s'est entretenu samedi avec son homologue sénégalais, Macky Sall, plaidant pour la réalisation d'un projet ferroviaire qui reliera Djibouti à Dakar. Il s'agit pour le président Guelleh, de désenclaver le continent africain dans son ensemble et faciliter davantage la communication entre les Africains, rapporte dimanche l'Agence Xinhua (ADI). « Il y a des maillons qui...
(Xinhua 31/01/17)
La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, effectuera dès mardi une visite de trois jours à Djibouti, detinée notamment à réévaluer les besoins et aspirations du pays de la Corne de l'Afrique. "Dans cette région de la Corne de l'Afrique, Djibouti constitue une enclave francophone essentielle qu'il nous faut soutenir dans tous les domaines, y compris les plus innovants, avec les jeunes, les femmes et toutes les forces vives du pays", a indiqué la secrétaire générale citée par l'Agence Djiboutienne d'Information (ADI). La visite officielle de Mme Jean a pour objectif de réévaluer les spécificités, les besoins et les ...
(RFI 31/01/17)
Me Zakaria Abdillahi est le président de l’une des deux ligues de défense des droits de l’homme à Djibouti et député d’opposition à l’Assemblée nationale. Lui-même incarcéré à plusieurs reprises, Me Zakaria consacre sa vie à défendre les opposants politiques face à la justice djiboutienne. Parmi eux, Mohamed Ahmed, dit Jabha, dont les proches sont toujours sans nouvelles malgré l’annulation de la procédure à son encontre. Me Zakaria Abdillahi répond aux questions de Carol Valade. « Ce monsieur Jabha, où toutes les charges ont été abandonnées, et dont toute la procédure a été annulée pour non-respect des règles les plus élémentaires du Code de précédure pénale djiboutien, se trouve toujours dans les prisons de la République de Djibouti mais sans...
(Jeune Afrique 31/01/17)
Dans la Corne de l’Afrique, la sécheresse menace la sécurité alimentaire de 17 millions de personnes, indique l’agence des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’organisation évoque “une situation d’urgence humanitaire”. C’est un cri d’alarme qu’a lancé la FAO, en marge du 28ème Sommet de l’Union Africaine qui se déroule en ce moment à Addis-Abeba. D’après les estimations de l’organisation onusienne, près de 17 millions de personnes risquent de faire face à de...
(Xinhua 30/01/17)
En marge des travaux du sommet de l'Union Africaine qui se déroule à Addis-Abeba, le président djiboutien, Ismail Omar Guelleh, s'est entretenu samedi avec son homologue sénégalais, Macky Sall, plaidant pour la réalisation d'un projet ferroviaire qui reliera Djibouti à Dakar. Il s'agit surtout pour le président Guelleh, de désenclaver le continent africain dans son ensemble et faciliter davantage la communication entre les Africains, rapporte dimanche l'Agence Djiboutienne d'Information (ADI) "Il y a des maillons qui ...
(Xinhua 30/01/17)
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a averti dimanche que plus de 17 millions de personnes sont actuellement en situation de crise et d'insécurité alimentaire d'urgence dans la région de la Corne de l'Afrique. La FAO a déclaré que la sécheresse généralisée dans la Corne de l'Afrique s'est intensifiée car les pluies d'octobre à décembre cette année ne représentaient qu'un quart des précipitations attendues. Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe de la FAO pour le climat et les ressources naturelles, a averti que si la réponse n'était pas immédiate et suffisante, les risques seraient considérables et les coûts élevés. "L'ampleur de la situation appelle à une action et une coordination accrues aux niveaux national et régional, c'est...
(APA 27/01/17)
La Communauté des pays sahélo-sahariens (CEN-SAD), par la voix de son secrétaire général, Ibrahim Sani Abani, a exprimé, jeudi à Addis-Abeba, son soutien au retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA). «Le Maroc revient avec une détermination remarquable de contribuer à la consolidation de la paix, la sécurité et l’intégration économique en Afrique», a déclaré à la presse M. Abani. Le responsable, qui s’exprimait en marge de la 30è session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA, qui se tient dans la capitale éthiopienne en prélude au 28è sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement (30-31 janvier), a indiqué que «tous les pays africains attendent le retour du Maroc». «Il s’agit d’un retour tant attendu d’un pays qui a...
(Xinhua 26/01/17)
Le président djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, a reçu mercredi à Djibouti un émissaire du président du Tchad, Idriss Deby Itno, pour solliciter le soutien de Djibouti à la candidature tchadienne à la présidence de la Commission de l'Union africaine. Asseid Gamar Sileck, émissaire du chef de l'Etat tchadien et par ailleurs ministre de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles du Tchad, a remis à cette occasion au président Guelleh un message de son homologue tchadien. Dans son message, le dirigeant tchadien sollicite le soutien de Djibouti à la candidature de l'ancien Premier ministre du Tchad, Moussa Faki Mahamat, au poste de président de la Commission de l'Union africaine. L'entretien entre le chef de l'Etat djiboutien et l'émissaire du...
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création d'un marché unique continental pour les biens et services, la libre circulation des personnes et des investissements, ouvrant ainsi la voie à l'accélération de la création d'une union douanière. Des négociations ont été lancées en juin 2015 visant à réaliser...
(Xinhua 25/01/17)
Djibouti a réceptionné cette semaine son premier pétrolier ravitailleur qui sera géré par une société locale dénommée "Red Sea Bunkering". Avec l'acquisition de ce pétrolier ravitailleur, Djibouti signe enfin son entrée dans le commerce de soutage. En effet, situé au croisement de la mer Rouge et de l'océan Indien, et surtout à l'entrée du détroit de Bab el Mandab qui est la deuxième route maritime la plus fréquentée par les trafics du commerce mondial, Djibouti n'a jamais su profiter de sa position géostratégique pour se lancer dans les activités de soutage de tous ces navires qui passent aux larges de ses côtes. C'est désormais chose faite. Le tout nouveau pétrolier ravitalleur djiboutien sera chargé de ravitailler en fuel les navires...
(Points Chauds 25/01/17)
La ministre djiboutienne de la femme et de la famille, Moumina Houmed Hassan, a indiqué avoir transmis lundi une demande au président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz pour soutenir des candidatures djiboutiennes à des postes à l’Union africaine. « J’ai remis un message » du président djiboutien Ismail Omatr Guelleh, a précisé Mme Hassan devant la presse à l’issue d’une entrevue avec Ould Abdel Aziz. Ce message porte sur « la demande de soutien de la Mauritanie à Djibouty au cours des élections de l’Union Africaine prévues le 31 janvier prochain pour occuper des fonctions au niveau de l’UA », a-t-elle ajouté. L’émissaire du président djiboutien a révélé que son pays a deux candidats pour le vice-président de la Commission...
(Xinhua 25/01/17)
Le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) va financer un nouveau programme de lutte contre la soif à Djibouti, annonce un communiqué du ministère djiboutien de l'Eau reçu mardi. Un accord en ce sens a été signé lundi à Rome entre le président du FIDA, Kanayo F. Nwanze, et l'ambassadeur de Djibouti en France, Ayeid Mousseid Yahya. Cet accord qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale du gouvernement djiboutien pour éradiquer la soif dans l'ensemble du pays vise plus particulièrement à apporter des solutions "pérennes et efficaces" aux pénuries régulières d'eau qui touchent la population rurale de ce pays. Selon le chargé de programme pays du FIDA pour Djibouti, Naoufel Telahigue, cité dans ce communiqué, la population rurale...
(Agence Ecofin 25/01/17)
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et Djibouti ont signé le 23 janvier, un accord financier en faveur du Programme de gestion des eaux et des sols (Progres) destiné à lutter contre la pénurie d’eau qui frappe les populations rurales du pays. L’accord a été paraphé à Rome, en Italie par Ayeid Mousse Yahya, Ambassadeur de Djibouti en France et par Kanayo Nwanze, le Président du FIDA. Plus globalement, le « Progres » vise, d’après Naoufel Telahigue, chargé du programme du FIDA pour Djibouti, « à améliorer les conditions de vie et à réduire la pauvreté au sein des communautés rurales et des populations nomades de façon durable ». Le programme se focalisera sur 13 parcours répartis dans les...

Pages