Vendredi 20 Avril 2018
(CRI 16/05/13)
La coalition de l'opposition djiboutienne, l'Union pour le Salut National (USN) qui conteste les résultats des élections législatives du 22 février dernier a entamé mercredi sa première tournée post-électorale dans les différentes circonscriptions de la capitale. Sans surprise, la commune de Balbala, connue pour être le bastion de l'opposition, a été choisie comme première étape de cette vaste tournée d'information et de sensibilisation qui doit couvrir après la capitale, les chefs-lieux des cinq districts de l' intérieur que compte ce petit pays de la Corne d'Afrique. Les ténors de la plateforme de l'opposition qui étaient tous présents (sauf les trois dignitaires religieux encore en prison) ont informé leurs militants du chemin parcouru depuis la proclamation des résultats du scrutin remporté...
(La Nation (Djib) 15/05/13)
Les prises de poissons débarquées à Djibouti sont estimées à 1. 800 tonnes. Alors que le potentiel halieutique dépasse 30.000 tonnes. Les importantes ressources maritimes de Djibouti sont largement sous-exploitées et la pêche occupe une place limitée dans l'économie nationale, indique une nouvelle étude de la Banque Mondiale. Selon cette étude réalisée avec le concours des cadres locaux, Djibouti ne dispose pas encore d'une véritable politique de la pêche et les capacités institutionnelles sont insuffisantes pour accompagner le développement de ce secteur. "Malgré certaines initiatives pour promouvoir le développement du secteur, notamment avec l'achat d'embarcations par le Fonds de développement de Djibouti, le pays ne dispose pas de politique cohérente de la pêche. A cause de l'absence d'un plan d'action...
(La Nation (Djib) 15/05/13)
Ce n’était pas le menu des grands soirs. Mais le lot de dattes et de cartons de lait offert gracieusement par des lycéens de Gabode, a permis hier d’améliorer l’ordinaire de quelque 222 patients alités au centre antituberculeux Paul Faure. Le centre antituberculeux Paul Faure a vu hier en son sein l’irruption des adolescents scolarisés au lycée de Gabode. Plus de deux cent malades alités ne sont pas près d’oublier la venue des jeunes filles et garçons qui leur ont remis un don de produits alimentaires. Le lot de denrées de base était composé de dattes et de cartons de lait. L’initiative des lycéens de Gabode est louable. D’autant plus qu’elle s’inscrit dans le cadre de leur projet de BAC,...
(CRI 15/05/13)
Le gouvernement djiboutien a approuvé mardi la réforme de la Cour des Comptes, institution supérieure de contrôle des finances publiques disposant d'un pouvoir de contrôle et d'un pouvoir de juridiction. Le projet prévoit d'instaurer pour cette institution une nouvelle organisation appropriée afin qu'elle soit conforme au fonctionnement des juridictions de ce pays par la mise en place des chambres collégiales et la création d'un ministère public propre avec un procureur général et plusieurs substituts généraux. A travers cette réforme, le gouvernement djiboutien compte uniformiser les dispositions existantes en les regroupant au sein d'un même texte et d'harmoniser la législation sur la Cour des Comptes avec la loi organique portant statut de la magistrature. Cette initiative qui s'inscrit dans le cadre...
(Atlantico 15/05/13)
Atlantico : Antoinette Sayeh, directrice du département Afrique du FMI, a récemment affirmé à Yaoundé (Cameroun) que l’Afrique subsaharienne « devrait devenir une des régions les plus dynamiques du monde, immédiatement après les pays en développement d’Asie. » Cette région est-elle effectivement le prochain eldorado économique ? Quand cela pourrait-il se produire, et à quelles conditions ? Claude Leblanc : l'Afrique est désormais une zone de forte croissance avec des taux qui dépassent dans certains pays les 6%. Une croissance très au-dessus de l'Amérique du Nord (2,2%) et de l'Europe (1,1%). En 2013, parmi les 30 principales économies qui croîtront le plus, 16 seront africaines. Bref, l'Afrique tire la croissance du monde. L'exportation de ressources naturelles explique en grande partie...
(CRI 15/05/13)
Les importantes ressources maritimes de Djibouti sont largement sous-exploitées et la pêche occupe une place limitée dans l'économie nationale, indique une nouvelle étude de la Banque Mondiale. Selon cette étude réalisée avec le concours des cadres locaux, Djibouti ne dispose pas encore d'une véritable politique de la pêche et les capacités institutionnelles sont insuffisantes pour accompagner le développement de ce secteur. "Malgré certaines initiatives pour promouvoir le développement du secteur, notamment avec l'achat d'embarcations par le Fonds de développement de Djibouti, le pays ne dispose pas de politique cohérente de la pêche. A cause de l'absence d'un plan d'action clair et global, les conditions du développement du secteur ne sont pas encore réunies", note l'étude. A Djibouti, l'évaluation de la...
(CRI 14/05/13)
Le gouvernement djiboutien a lancé lundi une étude centrée sur l'analyse et le suivi des risques liés aux désastres naturels, intituléE Plateforme d'Analyse Intégrée des Risques (PAIR-CARAD). Le projet, soutenu par la Global Facility For Disaster Reduction and Recovery (GFDRR) et administré par la Banque Mondiale, vise la mise en place d'une plateforme visant à contribuer à la sensibilisation des décideurs et de la population sur les pertes potentielles liées à ces menaces étudiées, et à fournir une première estimation des dommages occasionnés par les scénarios sismiques et d'inondations étudiés dans le cadre de ce projet. La méthodologie pour la construction de cette plateforme et ses analyses associées seront adaptés aux vues des données qui seront collectées. L'étude, elle a...
(Assajog 14/05/13)
13 ans de succès relatif décrit par les hagiographes du régime en manque de célébration en des termes brejnéviens avaient presque convaincu IOG de sa Baraka et du bien fondé du culte de sa personne. Nous allons lui faire entrevoir la vérité sur la maladie de la Nation et le thermomètre de l’USN. Dès l’inauguration de sa présidence, IOG avait voulu donner la mesure de sa compétence et sa compréhension unique de la problématique du développement du pays à travers une messe maoïste : le forum de réflexion sur l’action gouvernementale. IOG brillait à la tribune du palais du peuple au milieu de l’indigence intellectuelle de ses ministres, il maîtrisait tous les dossiers et excellait dans sa communication aussi bien...
(CRI 14/05/13)
Le transporteur aérien Ethiopian Airlines et l' aéroport international de Djibouti ont signé lundi un accord de partenariat relatif au lancement d' une nouvelle liaison cargo de transport multimodal air-mer. Cet accord permettra à l' Aéroport International de Djibouti (AID) de se connecter avec de nombreux pays enclavés d' Afrique de l' Est et de la région des Grands Lacs, notamment le Sud Soudan, l' Ouganda, le Burundi, la RDC... Selon le directeur général de l' AID, M. Mohamed Yacoub Mahmoud, l' un des points importants de l' accord de partenariat prévoit l' assistance d' Ethiopian Airlines à l' aéroport de Djibouti notamment dans le domaine du renforcement des capacités dans l' exploitation technique du transport multimodal. L' Ethiopian Airlines...
(CRI 14/05/13)
Dans le cadre de sa politique de logement, les autorités djiboutiennes étudient les possibilités d' engager un programme intégré de résorption de l' habitat insalubre, intitulé "Djibouti, Zéro Bidonville". Selon le Secrétariat d' Etat au Logement, ce programme audacieux se veut être en totale conformité avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement qui visent la démocratisation de l' accès au logement décent à un coût abordable pour les ménages vivant dans des bidonvilles urbains à l' horizon 2015. Depuis 2009, le gouvernement djiboutien s' est engagé à renforcer considérablement sa politique de logement et favoriser l' accession à la propriété pour tous en réalisant de vastes opérations de construction de cités au bénéfice de toutes les catégories sociales de...
(La Nation (Djib) 14/05/13)
Accompagné de ses plus proches collaborateurs, le ministre de l’Habitat et de l’Environnement, Mohamed Moussa Balala, a participé du 9 au 10 mai à Genève à une réunion sur les produits chimiques et autres déchets polluants. Ce segment de haut niveau, comme on dit à Genève, avait pour objectif de se pencher sur les décisions préalablement élaborées au cours des réunions techniques qui se sont étalées du 28 avril au 10 Mai. A la tête d’une importante délégation, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Environnement, Mohamed Moussa Balala accompagné du secrétaire général du MHUE, Dini Abdallah Omar, du conseiller Ahmed Houssein Bouh, et du sous-directeur de l’Environnement Idriss Ismael Nour, s’est rendu à Genève pour prendre part au...
(Djib Talk 13/05/13)
Le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) a consenti samedi en faveur de Djibouti un prêt de 35 millions USD destiné au réaménagement du réseau d'adduction et de distribution d'eau potable dans la capitale djiboutienne. Ce protocole d'accord vient compléter une première tranche accordée il y a cinq ans. Le gouvernement djiboutien compte réaliser à travers ce projet la mise en oeuvre d'un plan d'amélioration de plus de 24.000 branchements domestiques dont 8.000 nouveaux branchements. Parallèlement, ce projet financé entièrement par la FADES prévoie également une campagne de sensibilisation destinée aux consommateurs pour lutter contre les gaspillages et inciter à une meilleure rationalisation dans l'utilisation de l'eau. Selon les autorités djiboutiennes, grâce à ces fonds conséquent, l'Office National...
(La Nation (Djib) 13/05/13)
Le cabinet du ministère de l’Economie et des Finances a abrité hier matin la signature d’une convention de prêt entre le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) et la République de Djibouti. Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh et le chef de la délégation du FADES, M. Ahmed Bilhag FARAJ ont paraphé le protocole d’accord qui vient compléter une première tranche accordée il y a cinq ans. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Elevage, chargé des Ressources Halieutiques, M. Mohamed Ahmed Awaleh et du Directeur Général de l’ONEAD, M. Youssouf Mirgan. La lutte contre la soif est une priorité inscrite au cœur de la...
(Djib Talk 13/05/13)
La secrétaire d’Etat à la Solidarité Nationale, Mme Zahra Youssouf Kayad, a effectué mercredi dernier une visite au complexe polyvalent d’Al Rahma ou elle a été accueillie par le directeur régional du Comité du Secours Islamique, l’ONG qui gère cette institution, M. Abdoulgani Al Koureichi. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de prise de contact avec les organisations œuvrant dans le domaine humanitaire et de la solidarité, a permis à Mme kayad de voir les actions remarquables réalisées par le complexe dans le domaine de la prise en charge des orphelins, l’éducation, la formation professionnelle et la santé. La secrétaire d’Etat à la Solidarité nationale, Zahra Youssouf Kayad, accompagnée de son conseiller Mahamoud Bileh Ali, a été accueillie chaleureusement...
(La Nation (Djib) 13/05/13)
Le président de la république a regagné le pays hier au terme d’un séjour de quelques jours dans la capitale britannique où il a pris part aux travaux d’une conférence internationale sur la Somalie et au forum des investisseurs Royaume-Uni/Djibouti. Le chef de l’Etat, accueilli hier sur le tarmac de l’aéroport d’Ambouli par le Premier ministre et par l’ensemble des membres du gouvernement a tout de suite répondu aux questions de nos confrères de la RTD sur la conférence internationale ainsi que sur le forum économique. Le Président de la République est rentré hier en fin d’après-midi de son voyage de quelques jours au Royaume-Uni. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre Abdoulkader Kamil, le...
(La Nation (Djib) 13/05/13)
Les débats autour de la politique gouvernementale se sont poursuivis jeudi dernier au sein de l’Assemblée nationale. Les députés ont interpellé les ministres du gouvernement sur des questions cruciales comme la politique du logement, la circulation urbaine mais aussi les télécommunications et la sécurité nationale. Des sollicitations qui ont appelé de la part des membres de l’Exécutif des réponses précises et convaincantes sur le bienfondé de leurs politiques mais aussi des mises au point sur l’état d’avancement des différents chantiers qu’ils doivent mener à bien. Tout d’abord, c’est le ministre de l’Equipement et des Transports qui a été jeudi dernier mis à l’épreuve des questions au siège provisoire de l’Assemblée nationale. Plusieurs élus nationaux ont pointé du doigt les nombreuses...
(Alwihda 10/05/13)
Dans une lettre datée du 23 avril 2013 Ahmed Youssouf Houmed, président de l’USN (coalition de l’opposition) s’adresse au président de la République en évoquant la nécessité urgente de la mise en place d’un cadre de dialogue pour sortir de la situation de crise multidimensionnelle que traverse notre pays. Le pouvoir a répondu à l’invitation de l’opposition au dialogue dans une lettre du 27 avril 2013 signée par le Ministre des Affaires Etrangères et porte-parole du gouvernement. Non seulement le chef de la diplomatie a décliné l’offre mais a répondu par le déni (la lettre du ministre s’adresse non au président de l’USN mais Ahmed Youssouf, président de l’ARD), le mépris, les attaques personnelles et les menaces habituelles. Malheureusement, le...
(Alwihda 10/05/13)
Un dirigeant de l'opposition interdit de sortie du territoire. La prison de Gabode et le centre de Nagad, ne désemplissent pas. Les opposants croupissent toujours en prison, en particulier les dirigeants du MODEL ( Abdourahman Bachir qui est très malade , atteint de paludisme, abdourahman God et Guireh Meidal), du FRUD (Mohamed Ahmed Dit Jabha), mais aussi de simples civils , des manifestants de Balbala et d'Arhiba. Mais le régime va jusqu'à interdire à un opposant de sortir du territoire ou de condamner un cadre pour « délit d'amitié » Mohamed Daoud Chehem a été interdit de sortie de la République de Djibouti le 3 mai 2013 alors qu'il se rendait en France pour rendre visite à ses enfants. C'est...
(Xinhua 10/05/13)
Le ministre djiboutien de la Justice, Ali Farah Assoweh, a indiqué dans un communiqué publié mercredi que la tolérance zéro sera désormais de rigueur vis-à-vis de la débauche et de l'ivresse publique. Dressant le constat d'une prolifération de bars et boîtes de nuit en violation flagrante des lois, qui constituent des lieux de débauche et de prostitution pour la jeunesse djiboutienne, M. Assoweh a pointé du doigt les exploitants de ces endroits qui attirent les jeunes non seulement à la consommation d'alcool mais aussi à l'usage de substances psychotropes et à la toxicomanie. "Ils les rendent des proies faciles pour les proxénètes. Car ils agissent comme des intermédiaires entre deux personnes à des fins d'exploitation sexuelle ou rémunèrent la prostitution...
(Agence Djiboutienne d'Information 10/05/13)
Après avoir participé, mardi soir, à une soirée organisée en son honneur par la communauté djiboutienne de Londres, le chef de l’Etat a présidé hier la cérémonie d’ouverture du premier forum économique Djibouti/Royaume Uni. Ce forum destiné à attirer les investisseurs dans notre pays a vu la participation de nombreux opérateurs nationaux mais aussi britanniques et européens. "Nous serons votre porte d’entrée en Afrique", a déclaré le Président Ismail Omar Guelleh qui a fait une présentation sur les atouts du pays, sa position géostratégique, les réformes entreprises pour attirer l’investissement étranger et les efforts déployés par le gouvernement djiboutien en vue de renforcer les infrastructures portuaires et ferroviaires de Djibouti. Véritable artisan des transformations économiques en cours dans le pays,...

Pages