Dimanche 18 Février 2018
(Jeune Afrique 23/11/17)
Tadjourah, la deuxième ville du pays, est le symbole de la volonté politique affichée par le gouvernement djiboutien de relancer une politique du logement, qui peine à se mettre en place dans le reste du territoire. Inscrites au rang des priorités par le président Ismaïl Omar Guelleh après sa réélection en 2016, les politiques du logement et de la décentralisation se mettent lentement en place sur le territoire, sauf à Tadjourah où le rythme s’est nettement accéléré ces derniers mois. Au moment où la deuxième ville du pays inaugurait son nouveau port, les premières villas du Gadileh Palm Village commençaient à sortir de terre. Ce programme immobilier, qui pouvait sembler surdimensionné, se révèle complètement justifié, selon Bourhan Mohamed Ali, l’initiateur-promoteur...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Xinhua 08/11/17)
Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly. Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI), la responsable dans la BM a plaidé pour une gouvernance à même d'instaurer un nouveau contrat social, pour l'amélioration des services publics, via un investissement optimal des nouvelles technologies et la promotion de la transparence et...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Le Monde 02/11/17)
Alors que de nouvelles manifestations ont été réprimées à Tadjourah, l’opposant Cassim Ahmed Dini décrit un régime rongé par la corruption. La situation sociale et politique à Djibouti s’aggrave, notamment dans la région du Nord où les Afar sont réprimés depuis des décennies. Vendredi 27 octobre, une manifestation pacifique dans la ville de Tadjourah, ville portuaire, a été violemment réprimée par la police, faisant trois blessés. Partout la population est prise entre l’enclume du militarisme global et le marteau de la dictature locale. Entretien avec Cassim Ahmed Dini, intellectuel, homme politique et fils d’Ahmed Dini. Ce dernier fut l’un des pères fondateurs de la nation djiboutienne, devenu premier ministre durant quelques mois, puis opposant historique jusqu’à sa disparition en 2004...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Xinhua 27/10/17)
La croissance prévue de la population infantile en Afrique nécessitera une augmentation de plus de 11 millions de personnels qualifiés en éducation et en santé au cours de la prochaine décennie, pour pouvoir accompagner la transition démographique sans précédent du continent, selon un nouveau rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). Ce rapport intitulé 'Génération 2030 Afrique 2.0 : Favoriser les investissements dans l'enfance pour bénéficier du dividende démographique', la population infantile africaine devrait augmenter de 170 millions d'ici à 2030, portant ainsi le nombre des moins de 18 ans du continent à 750 millions. Selon l'agence onusienne, le nombre d'habitants de l'Afrique doublera, de 1,2 milliard en 2016 à 2,5 milliards en 2050. Le Nigeria représente actuellement...
(Xinhua 26/10/17)
Le ministre djiboutien de l'Energie chargé des Ressources naturelles, Yonis Ali Guedi, et le vice-président du groupe chinois Poly-GCL, Li Wei, ont paraphé mercredi dans la capitale djiboutienne un protocole d'entente commercial relatif au méga projet gazier djibouto-éthiopien. Il s'agit d'un pas important dans l'avancement des négociations entre le gouvernement de Djibouti et la société Poly-GCL. Les deux parties prenantes ont en effet conclu un accord de principe grâce auquel elles pourraient tirer profit de manière équitable. Ce protocole d'entente commercial fixe ainsi les termes clés du partenariat entre la République de Djibouti et Poly-GCL et servira de base pour la rédaction des contrats des concessions afférents.
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(Xinhua 25/10/17)
Le chef de l'Etat djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, a reçu mardi le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, qui est arrivé le même jour à Djibouti dans le cadre d'une visite de travail de 24 heures. La visite du président Farmajo s'inscrit dans le cadre d'une tournée dans les pays contributeurs à la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). Il s'agit d'une tournée dédiée à la vulgarisation des objectifs stratégiques, militaires et sécuritaires de l'AMISOM dont la nécessité de les redéfinir est apparue au grand jour suite à l'attaque terroriste meurtrière qui a touché la Somalie le 14 octobre dernier. Dans un point de presse qu'il a tenu à l'issue de son entrevue avec son homologue...
(Xinhua 24/10/17)
Une délégation du Conseil français des investissements en Afrique (CIAN), organisation patronale privée française intervenant sur le continent, a entamé lundi une visite de travail à Djibouti. Conduite par son président délégué, Etienne Giros, la délégation du CIAN a été reçue le même jour au Palais de la République par le chef de l'Etat djiboutien, Ismail Omar Guelleh. Selon un communiqué officiel publié à l'issue de cet entretien, les discussions entre les deux parties ont porté notamment sur l'identification de projets de collaboration économique entre Djibouti et le Conseil français des investissements en Afrique. Au terme de son audience avec le président djiboutien, M. Giros a fait une déclaration à la presse au cours duquel, il s'est dit réjoui de...
(Agence Ecofin 23/10/17)
Akinwumi Adesina (photo), le président de la Banque africaine de développement (BAD) a dévoilé le 19 octobre dernier, en marge de la remise du Prix mondial de l’alimentation 2017 aux USA, la nouvelle stratégie de l’Organisation pour le développement de l’agriculture africaine. Baptisée « Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (Technologies for African Agricultural Transformation-TAAT) », celle-ci ambitionne de moderniser l’agriculture africaine, grâce à la mise au point et à la diffusion à grande échelle des technologies appropriées d’accroissement de la productivité agricole sur le continent. Elle se concentra entre autres sur le bétail, les cultures vivrières (riz, maïs, soja, igname, haricots, l’arachide, niébé, le mil), et ainsi que sur les principaux produits d’exportation du continent (cacao, noix...
(Agence Ecofin 21/10/17)
En février dernier, la Chine inaugurait sa première base militaire en Afrique à Djibouti. L’opération a déclenché des protestations houleuses de la part des autres puissances présentes militairement dans le pays qui voyaient d’un mauvais oeil l’arrivée de ce concurrent. Qu’à cela ne tienne, les relations entre Pékin et Djibouti sont solides, tissées par des investissements massifs et le désir, pour le premier, de faire du second son hub sur un continent où son influence s’accroît de jour en jour. Pour Djibouti, l’allié chinois pourrait lui permettre le destin de petite puissance régionale à l’instar d’un Dubaï, dont il se rêve. Djibouti. 113 000 km2, moins d’un million d’habitants. C’est dans ce petit pays à l’importance hautement stratégique que Pékin...
(Xinhua 20/10/17)
Le ministre djiboutien de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP), Moustapha Mohamed Mahamoud, a signé mercredi un mémorandum d'entente avec le directeur général du groupe chinois Haier pour l'Afrique et le moyen Orient, Robinson Luo. Ce mémorandum d'entente permettra au MENFOP d'acquérir avec certaines facilités les équipements numériques et informatiques nécessaires à la politique numérique de l'école publique djiboutienne. A termes, il est prévu que le fabricant chinois de matériels et équipements informatiques et numérique ....
(Xinhua 20/10/17)
Le chef de l'Etat djiboutien, Ismail Omar Guelleh, a procédé mercredi à l'inauguration officielle de "l'Ecole d'Excellence", un établissement qui accueillera, à l'issue d'un test préalable, les enfants les plus éveillés et les mieux à mêmes d'assimiler rapidement les connaissances intellectuelles. Don de la Chine qui l'a construit et équipé, l'établissement scolaire jouit d'infrastructures modernes et possède des salles de classe spécialisées dotées d'équipements et de matériels de dernière génération. Unique en son genre, cet établissement réunit toutes les conditions de la stimulation et de l'épanouissement intellectuels et personnels, pour accroître les chances de réussite scolaire et professionnelle des élèves. L'école accueille pour sa première année quelques 125 élèves répartis en cinq divisions pédagogiques, dont notamment une classe de 2ème...
(Agence Ecofin 19/10/17)
ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres, a profité de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale, ce 15 octobre 2017, pour rappeler les inégalités dont sont victimes les femmes dans l’accès aux terres agricoles, particulièrement dans les pays en développement. « Les agricultrices sont tout aussi productives et entreprenantes que leurs homologues masculins, mais ne sont pas toujours en mesure d’obtenir des prix comparables pour leurs cultures. Elles n’ont pas non plus un accès égal à la terre, au crédit, aux intrants agricoles, aux marchés et aux chaînes agroalimentaires de grande valeur qui sont essentiels à leurs moyens de subsistance », dénonce notamment Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d’ONU...
(Xinhua 18/10/17)
Le chef de la diplomatie djiboutienne, Mahmoud Ali Youssouf, et son homologue du Tadjikistan, Sirodjiddin Aslov, ont coprésidé le deuxième forum sur la coopération économique entre les pays arabes, les Etats d'Asie centrale et l'Azerbaïdjan dont les travaux se sont tenus lundi à Douchanbé, au Tadjikistan, rapporte mardi l'Agence djiboutienne d'information (ADI). La cérémonie d'ouverture des travaux de ce forum qui avait pour objectif de faire le point sur les avancées enregistrées dans les domaines du développement et de l'investissement a vu la participation notamment du chef de l'Etat du Tadjikistan, Emomali Rahmon. Le ministre djiboutien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale qui s'est exprimé à cette occasion a indiqué que la tenue de la seconde édition de...
(Xinhua 16/10/17)
Djibouti va organiser une foire commerciale internationale du 3 au 7 décembre prochain. Cet évènement qui se tiendra en marge de la célébration du 110ème anniversaire de la création de la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) aura pour thème "l'investissement privé dans les infrastructures pour une meilleure intégration régionale en Afrique de l'Est". Dans une réunion d'information qu'il a tenu ce dimanche avec les opérateurs économiques djiboutiens ainsi que les directeurs de l'Office nationale djiboutien du Tourisme et de l'Agence nationale djiboutienne pour la promotion de l'investissement (ANPI), le président de la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD), Youssouf Moussa Dawaleh, a déclaré que cette foire commerciale internationale doit insuffler une nouvelle dynamique à l'économie de son pays. "A...

Pages