| Africatime
Vendredi 29 Juillet 2016
(Financial Afrik 29/07/16)
Djibouti est le dernier membre en date de l’Africa Finance Corporation (AFC), une institution financière d’investissements multilatéraux spécialisée dans les projets clé d’infrastructures dans toute l’Afrique. Il devient ainsi le 14ème État et le troisième pays d’Afrique de l’Est à intégrer l’AFC. L’adhésion de Djibouti à l’AFC lui confère, comme à tous les autres États membres, un statut de créancier privilégié au sein du pays, dont les avantages réduisent le risque des investissements de l’AFC et permettent à cette dernière de fournir des solutions de financement plus compétitives. Ali Guelleh Aboubaker, Ministre djiboutien des Investissements, commente l’adhésion de son pays à l’AFC : « J’ai le plaisir d’annoncer que Djibouti a rejoint l’Africa Finance Corporation,...
(Xinhua 27/07/16)
La Turquie vient d'octroyer un don de 11 millions d'euros à Djibouti pour la construction d'un barrage hydraulique, annonce un communiqué du ministère djiboutien de l'Eau reçu lundi par Xinhua. Selon ce document, la signature de cet accord a été paraphée à Ankara entre le ministre djiboutien de l'Eau, Mohamed Ahmed Awaleh, et le ministre turc des Eaux et Forêts, Veysel Eroglu. Ce don, le plus important accordé par le gouvernement turc à Djibouti, s'inscrit dans le cadre de la coopération turquo-djiboutienne. Le barrage qui sera construit à la sortie du village d'Oueah, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale djibioutienne, est destiné à protéger la population de la capitale des crues fréquentes de l'oued d'Ambouli...
(Xinhua 25/07/16)
Selon le Vice-ministre des affaires étrangères Zhang Ming qui s'est exprimé vendredi lors d'une conférence de presse sur la prochaine réunion sur la coopération sino-africaine à Beijing, plus de la moitié des 60 milliards de Dollars US d'aide que la Chine a promis l'Afrique iront dans la construction d'infrastructures. M. Zhang a utilisé deux proverbes chinois pour expliquer pourquoi la plus grande partie de cet argent va aller dans les infrastructures. « Vous voulez la richesse ? Construisez d'abord une...
(Agence Ecofin 23/07/16)
Les premiers travaux de réalisation du méga projet gazier qui permettra à l’Ethiopie d’exporter du gaz naturel via un gazoduc la reliant à Djibouti démarreront bientôt. C’est ce qu’a annoncé jeudi le ministre éthiopien des affaires étrangères Tedros Adhanom (photo) à l’occasion de l’ouverture de la 4e réunion du comité ministériel conjoint Ethiopie-Djibouti à Addis-Abeba. Le responsable a expliqué que ce projet s’inscrit dans un vaste programme d’intégration économique sous régional qui verra la réalisation de routes, d’un chemin de fer et d’un vaste projet d’interconnexion électrique. « Nous allons accélérer ...
(Autre média 22/07/16)
Tandis que le président de la République vantait, fin juin dernier, les bons résultats économiques de son pays, la pauvreté et le chômage restent très élevés et font apparaitre les limites de la politique d’Ismaïl Omar Guelleh, basée sur l’importation massive de capitaux étrangers, issus de Chine notamment. A en croire les statistiques, l’économie djiboutienne se porterait à merveille. Selon la dernière édition du rapport « Perspectives économiques en Afrique », la croissance du pays devrait s’établir à 7,4 %...
(Agence Ecofin 22/07/16)
Les premiers travaux de réalisation du méga projet gazier qui permettra à l’Ethiopie d’exporter du gaz naturel via un gazoduc la reliant à Djibouti démarreront bientôt. C’est ce qu’a annoncé jeudi le ministre éthiopien des affaires étrangères Tedros Adhanom (photo) à l’occasion de l’ouverture de la 4e réunion du comité ministériel conjoint Ethiopie-Djibouti à Addis-Abeba. Le responsable a expliqué que ce projet s’inscrit dans un vaste programme d’intégration économique sous régional qui verra la réalisation de routes, d’un chemin...
(AgoraVox 21/07/16)
Si la victoire à la présidentielle djiboutienne d’Ismaïl Omar Guelleh, en avril dernier, est toujours contestée, il s’agit bel et bien d’un acquis. Alors que le chef de l’Etat devrait désormais s’atteler à l’amélioration du quotidien de ses citoyens, il semble plus intéressé par l’approfondissement de son partenariat avec la Chine que par les enjeux de son pays. « Les Djiboutiens m’ont interdit de partir. » Voilà la justification laconique du président sortant, Ismaïl Omar Guelleh (IOG), candidat à sa...
(Jeune Afrique 21/07/16)
À 29 ans, Aboubaker est kinésithérapeute à Djibouti et gagne 138 000 francs djiboutiens par mois. Pour ce nouvel épisode de la série sur l’Argent des africains, il nous ouvre son portefeuille et nous dit tout sur ses projets d’avenir. Aboubaker exerce le métier de kinésithérapeute depuis 2013. « Je suis vraiment très heureux d’avoir suivi cette voie, c’est un beau métier », commente le jeune kiné. C’est grâce à un concours lancé par le ministère de la Santé en...
(Xinhua 21/07/16)
Huawei, le géant chinois de la télécommunication, va investir dans le solaire à Djibouti, annonce un communiqué du ministère djiboutien de l'Energie publié mercredi. Cette annonce fait suite à la réception, ce même jour, par le ministre djiboutien de l'Energie chargé des Ressources Naturelles, Yacin Houssein, d'une délégation de la firme chinoise conduite par le directeur général de ce groupe, M. Qiu Yulong. Selon ce document, les deux parties ont longuement discuté des opportunités de développement d'un partenariat économique et...
(Jeune Afrique 18/07/16)
Les chefs d'État devraient entériner lors du sommet de l'Union africaine le principe d'une taxe de financement qui permettrait à l'institution panafricaine de ne plus reposer sur les aides extérieures. « Historique !” La réaction à chaud de l’ancien président de la Banque africaine de développement (BAD), le Rwandais Donald Kaberuka, en dit long sur l’ambiance des débats qui se sont tenus, samedi 16 juillet soir à l’Hôtel Serena de Kigali, autour d’un sujet épineux : le financement de l’Union africaine (UA). Kaberuka sortait tout juste d’une présentation sur le financement de l’organisation aux chefs d’État, aux ministres des Affaires étrangères et des Finances du continent, réunis pour...
(Gabon Actu 18/07/16)
Annoncé lors d’une précédente réunion des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, le passeport délivré par l’UA est désormais une réalité. Le président tchadien Idris Deby et président Rwandais Paul Kagamé ont été les premiers à recevoir ledit document à l’ouverture du 27e sommet de l’organisation panafricaine à Kigali. Les autres Chefs d’Etat, hauts fonctionnaires et ministres des Affaires étrangères de l’Union africaine devraient également recevoir leur passeport durant le sommet. L’UA espère voir les pays africains délivrer...
(Jeune Afrique 18/07/16)
Le 27è sommet de l'Union africaine s'est ouvert le 17 juillet à Kigali, avec de nombreux sujets à l'ordre du jour, dont l'élection du nouveau président de la Commission. Voici ce qu’il faut retenir de la première journée de la grand-messe des leaders africains. Dès le début de son discours d’ouverture du 27e sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA), dimanche 17 avril, le président en exercice, le Tchadien Idriss Déby Itno, a demandé à l’auditorium comble du centre...
(RFI 17/07/16)
A Kigali au Rwanda, la cérémonie d’ouverture du sommet de l’Union africaine (UA) se tient ce dimanche 17 juillet. Les chefs d'Etat se sont retrouvés auparavant à huis clos pour évoquer la crise au Soudan du Sud, mais aussi la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l'UA, ainsi que l'éventuel retour du Maroc. Trois candidats à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA) sont en lice, à savoir les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de Guinée équatoriale et l’ancienne vice-présidente d’Ouganda Specioza Wandira-Kazibwe. Le problème ?
(Autre média 13/07/16)
La Cour pénale internationale a annoncé mardi avoir dénoncé l’Ouganda et Djibouti au Conseil de sécurité de l’ONU pour avoir refusé d’arrêter le président soudanais Omar al-Bashir , alors qu’il était sur leur territoire. Al-Bashir est recherché par la CPI pour des soupçons de génocide notamment dans la région séparatiste du Darfour . L’Ouganda et Djibouti, en tant que membres de la CPI , sont tenus d‘éxécuter les mandats d’arrêt, au même titre que d’autres pays africains, y compris l’Afrique...
(AFP 12/07/16)
La Cour pénale internationale a décidé de référer à l'ONU le "défaut d'exécution" de l'Ouganda et de Djibouti concernant l'arrestation du président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup de deux mandats d'arrêts, a indiqué mardi la CPI. "Dans deux décisions distinctes, les juges ont noté que l'Ouganda et Djibouti ont manqué à leur obligation d’arrêter et de remettre Omar el-Béchir alors qu'il était présent sur leur territoire pour assister à des cérémonies d'inauguration en mai 2016, empêchant ainsi la Cour d'exercer ses fonctions et pouvoirs en vertu du Statut de Rome", a-t-elle déclaré dans un communiqué.
(Autre média 12/07/16)
Sur la base aérienne 188, le centre médico-chirurgical interarmées (CMCIA) des Forces françaises stationnées est ouvert depuis le 1er juillet. Réalisation inédite, cette structure a été construite par Colas Djibouti, filiale de Colas. 3 100 m3 de béton ont été produits et 100 tonnes d’armatures mises en oeuvre pour réaliser cette structure dotée d’équipements de toute dernière génération. D’une capacité de seize lits et de deux blocs opératoires,elle abrite les services de médecine, de prévention, des urgences, de réanimation et de chirurgie en assurant la continuité du soutien...
(Agence Ecofin 09/07/16)
Djibouti a investi 20 millions $ en Ouganda, afin d’accroître les exportations de fruits de Kampala vers la corne de l’Afrique. Selon Muhammad Majyambere, consul de Djibouti en Ouganda, «Le gouvernement djiboutien a dédié 100 millions $ aux importations de fruits en provenance de l’Afrique orientale et australe. Nous avons décidé d’allouer une partie de ces fonds à l’Ouganda afin que ses producteurs de fruits puissent bénéficier de cette opportunité », a indiqué le dirigeant. S’ils ont salué cette initiative, les membres de la fédération des ...
(Courrier International 08/07/16)
Le leader du Mouvement pour le renouveau démocratique et le développement (MRD) ne croit pas dans la lutte contre le chômage annoncée par le nouveau gouvernement djiboutien alors que la situation économique continue de se dégrader. Afrikarabia : Après la réélection du président Guelleh en avril dernier, un nouveau gouvernement a été mis en place avec des ministres renouvelés et un mot d’ordre : la lutte contre le chômage. Croyez-vous à un changement de politique du président Ismaïl Omar Guelleh...
(Xinhua 04/07/16)
Djibouti tire un grand avantage de l'intégration régionale selon les conclusions d'un rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), intitulé "Perspectives économiques en Afrique". En effet, membre du Marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA), de la Communauté des États sahélosahariens (CEN-SAD) et de l'Autorité inter-gouvernementale pour le développement (IGAD), Djibouti a fait depuis quelques années des efforts d'harmonisation avec l'introduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en 2009. Par ailleurs des projets régionaux...
(Contrepoints 01/07/16)
Réinvesti pour un quatrième mandat consécutif à la tête de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh (IOG) vient de former un gouvernement « de combat » dont l’ennemi numéro 1 serait le chômage. Un arbre qui cache la forêt tant la situation économique du pays est critique. Par Paul Laroche. Réélu à 86 % des voix, IOG entamait le 8 mai dernier son quatrième mandat consécutif. Le 11 mai, il publiait le décret de nomination du nouveau gouvernement. « C’est un gouvernement...

Pages