Dimanche 28 Mai 2017

L'Organisation Internationale de la Francophonie veut renforcer sa coopération avec Djibouti

L'Organisation Internationale de la Francophonie veut renforcer sa coopération avec Djibouti
(Xinhua 03/02/17)

DJIBOUTI, (Xinhua) -- La secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaelle Jean, a clôturé jeudi sa visite de travail qu'elle a entamée le 31 janvier dernier dans la capitale djiboutienne.

Cette visite, la première de Mme Jean dans la capitale djiboutienne depuis sa nomination à la tête de cette organisation, a notamment permis de sceller les contours d'une nouvelle coopération entre Djibouti et l'OIF qui se veut être diversifiée, renforcée et surtout en phase avec les attentes et les besoins ainsi que les spécificités de Djibouti, seul pays francophone de cette région du monde.

La secrétaire générale de l'OIF qui a loué les efforts de Djibouti pour "affirmer et préserver son identité dans cette océan anglophone" a soulevé avec les autorités djiboutiennes l'idée de mettre Djibouti en réseau avec les autres grands espaces francophones afin de "faire rayonner le modèle djiboutien qui devrait servir d'exemple à d'autres entités francophones enclavées", a-t-elle dit.

"Djibouti constitue une enclave francophone qu'il nous faut soutenir dans tous les domaines. En dépit de son enclavement, Djibouti représente la Francophonie dans toute sa dimension. C'est pourquoi il est nécessaire de mettre en place un "pacte de coopération" entre la République de Djibouti et l'OIF", a-t-elle préconisé.

Mme Michaelle Jean, qui a rencontré en premier le ministre djiboutien de la Justice, Moumin Ahmed Cheick, a annoncé d'emblée que le département ministériel de la justice fait partie des secteurs prioritaires dans le cadre de la mise en œuvre du programme quadriennal de l'OIF pour la période 2015-2018.

Elle a également pris notes des doléances émises par le ministre djiboutien de la Justice pour "bien orienter " la décision de l'OIF de soutenir la justice djiboutienne.

Devant les représentants des acteurs économiques de Djibouti, réunis à la Chambre de Commerce de Djibouti, la patronne de la Francophonie a fait savoir que l'OIF est disposée à se mettre au service des entrepreneurs djiboutiens pour apporter l'accompagnement nécessaire et faciliter les démarches des acteurs économiques qui en ont besoin et qui le souhaitent.

Mme Jean a précisé à cette occasion qu'elle aimerait compter Djibouti parmi les pays bénéficiant de la nouvelle stratégie économique de l'OIF. Il s'agit en effet d'un vaste programme destiné à aider les jeunes et les femmes entrepreneurs à structurer leurs plans d'affaires, et les faire sortir de l'informel pour qu'ils puissent se lancer de manière plus compétitive dans des marchés existants dans l'espace francophone.

Commentaires facebook