Dimanche 22 Octobre 2017

Réunion des experts de la Cjsoi : Djibouti doit «rapidement» confirmer sa candidature à l’organisation des prochains Jeux des jeunes

Réunion des experts de la Cjsoi : Djibouti doit «rapidement» confirmer sa candidature à l’organisation des prochains Jeux des jeunes
(Al-Watwan 10/05/17)

En attendant une éventuelle réaction de Djibouti, les experts ont fait une proposition des disciplines retenues pour ces prochains jeux prévus en 2018. Il s’agit du football, du handball, du volleyball, de l’athlétisme et du tennis de table. Par ailleurs, il a été proposé un changement de l’hymne des jeux après la prochaine édition.

La réunion des experts de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan indien (Cjsoi) s’est tenue les 5 et 6 mai à l’hôtel Karthala à Mvuni. A l’issue des travaux, les experts ont indiqué qu’ils allaient saisir Djibouti, qui doit confirmer sa disponibilité ou non à accueillir les prochains jeux de la Cjsoi.

La énième absence de ce pays à la réunion et son silence ont interpelé la Cjsoi. «Les autorités de Djibouti doivent communiquer avant deux semaines leur décision d’abriter les prochains jeux des jeunes».

En cas de désistement, La Réunion ou les Seychelles pourraient éventuellement les organiser, peut-on lire dans le procès-verbal. En attendant une éventuelle réaction de Djibouti, les experts ont fait une proposition des disciplines pour les jeux de 2018.

Le football, le handball, le volleyball, l’athlétisme et le tennis de table ont été retenus. Par ailleurs, il a été proposé un changement de l’hymne des jeux après la prochaine édition.

Des formations au cours de 2018

Au terme de la réunion, les experts ont établi le programme annuel des activités de leur institution et tracé le planning de 2018, avec au menu plusieurs formations en faveur du développement de la jeunesse culturelle et sportive de la sous-région.

C’est ainsi qu’en septembre de cette année, les Seychelles vont organiser la réunion ministérielle. L’année 2018 devrait être riche en activités si l’on en juge le rapport des experts.

Les Comores accueilleront, en septembre et octobre, l’entreprenariat des jeunes, la formation administrative des dirigeants sportifs à Moroni et en mars, à Mayotte, une formation pratique de rugby à 7.

Dès avril, les Seychelles recevront les travaux de l’assemblée des jeunes. En octobre, Djibouti devrait recevoir la réunion des ministres. Enfin, en décembre, Maurice recevra les lutteurs pour un stage, avant la célébration, partout dans la région, de la journée de la jeunesse de l’Océan indien.

En fin des travaux, il y a eu la présentation du bilan financier de l’année 2016 qui a été arrêté à 7, 847.780 francs comoriens. Espérons que cette présentation inspirera les experts comoriens et qu’ils pourront faire autant à chaque fin de jeux.

Commentaires facebook