Mercredi 25 Avril 2018

Rentrée des classes parlementaires à Djibouti

Rentrée des classes parlementaires à Djibouti
(RFI 16/03/18)

Après les élections du 23 février, les 65 nouveaux députés ont commencé leurs travaux. L'Assemblée nationale n'est pas monocolore, mais presque, avec 57 députés de l'UMP au pouvoir et huit pour l'opposition.
Pour leur premier jour, les parlementaires avaient un visage plus féminin. Suite à une nouvelle loi, 25% des députés sont désormais des femmes. Les nouveaux élus ont également reconduit le président de l'Assemblée à son poste. Mohamed Ali Houmed a été réélu à l'unanimité, voix de l'opposition incluses donc.

Pour Abdourahman Mohamed Guelleh, c'est bien la preuve que c'est une opposition de façade qui siège à l'Assemblée. L'opposant, chef du parti Radde (Rassemblement pour l'action, la démocratie et le développement écologique), avait boycotté les législatives. Il décrit l'institution comme une simple chambre d'enregistrement.

Des propos balayés par un autre opposant, Mohamed Daoud Chehem. Le député PDD fustige « ceux qui ne font que critiquer sans rien proposer ». L'élu reconnaît toutefois avoir négocié avec le président de l'Assemblée dans l'espoir que sa coalition obtienne la direction d'une des commissions parlementaires.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180315-rentree-classes-parlementaires-djibouti

Commentaires facebook