Lundi 23 Octobre 2017

Les nouvelles routes de la soie : les Chinois sortent Djibouti des sables

Les nouvelles routes de la soie : les Chinois sortent Djibouti des sables
(Le Figaro 03/08/17)
Reliée à l'Éthiopie grâce au train construit par Pékin, l'ex-colonie française a des rêves de grandeur.

Le bâtiment se dresse, imposant, sous un ciel limpide. Large escalier central, immenses porches, vaste hall: bienvenue dans la toute nouvelle gare de Djibouti qui surprend par sa dimension. Autour, de vastes terrains en friche, promesses de développement sur ce petit territoire qui occupe une place géostratégique à l'embouchure de la mer Rouge. Une banderole rouge rappelle l'inauguration, en janvier dernier, de la première ligne ferroviaire électrique Djibouti - Addis-Abeba. Inscrite en français, langue officielle de l'ancienne colonie qui fête ses 40 ans d'indépendance, et… en caractères chinois. Et pour cause, la Chine est à la fois constructeur, financeur et opérateur. Le confetti (deux fois la superficie de l'Île-de-France) de la Corne de l'Afrique est devenu une étape clé des nouvelles routes de la soie, un carrefour entre l'Asie et l'Europe.
Ironie de l'histoire, se remémore Ahmed Osman Ali, gouverneur de la banque centrale, ...

Lire sur: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/08/03/20002-20170803ARTFIG00187-...

Commentaires facebook