Vendredi 18 Août 2017

L’APL ouvre une base logistique dans l’est de l’Afrique

L’APL ouvre une base logistique dans l’est de l’Afrique
(Xinhua 02/08/17)

La première base logistique jamais créée par la Chine à l’étranger a été mise en service mardi, le même jour que le 90e anniversaire de l'Armée populaire de libération.
Plus de 300 personnes ont assisté à la cérémonie de lever du drapeau qui a marqué l'ouverture de la base de Djibouti, sur la Corne de l'Afrique. Des représentants des deux pays y ont assisté, notamment le vice-amiral Tian Zhong, commandant adjoint de la marine de l'APL, Fu Huaqiang, l’ambassadeur de Chine à Djibouti et Ali Hasan Bahdon, le ministre de la Défense de Djibouti.
La base, située près de l'entrée sud de la mer Rouge et du golfe d'Aden, est la seule base logistique permanente de la Chine à l'étranger. Elle a été créée pour soutenir les escortes militaires et les missions de maintien de la paix de la Chine en Afrique et en Asie de l’ouest.
Selon le PLA Daily, le journal de l’armée chinoise, elle peut accueillir 10 000 personnes environ, mais les chiffres officiels du nombre précis du personnel qui sera stationné là-bas n'ont pas été publiés.
Le 11 juillet, la marine chinoise a dépêché deux navires, le Jinggangshan et le Donghaidao, pour y amener du personnel et mettre la touche finale. Le Jinggangshan est un navire de transport de chalands de débarquement destiné à la guerre amphibie qui a apporté de l’infanterie de marine, des ingénieurs et des véhicules sur la base. Le Donghaidao est quant à lui un navire de logistique semi-submersible et à forte capacité d’emport pour des engins surdimensionnés comme l'équipement.
La base se trouve près du Camp Lemonnier, une base navale américaine utilisée pour organiser des missions aériennes, de drones et de forces spéciales en Afrique de l'est, dans la péninsule arabique et dans le golfe Persique.
La France et le Japon ont également des bases dans le pays. Cette année, l'Arabie saoudite va finaliser des accords pour y construire une base aussi.
Selon Liu Hongwu, président de l'Institut d'études africaines de l'Université normale du Zhejiang, Djibouti, d'une population de 960 000 habitants, est un endroit stratégiquement significatif à la fois sur le plan économique et militaire, et c’est pourquoi beaucoup de nations « s'efforcent d’y prendre pied ».
« Ce pays est situé à la jonction de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique ; en un sens, c'est le carrefour du monde. Djibouti est également un pays relativement stable et sûr. Ses dirigeants sont ouverts à la coopération internationale, ce qui fait de lui un pays idéal en tant que centre logistique et porte vers l'Afrique ».
Un chemin de fer de 750 kilomètres, financé et construit par la Chine, relie la capitale portuaire de Djibouti à Addis Abeba, capitale de l'Éthiopie, un pays quant à lui sans accès à la mer.

Commentaires facebook