Mardi 17 Octobre 2017

Lancement en novembre du service ferroviaire Ethio-Djibouti

Lancement en novembre du service ferroviaire Ethio-Djibouti
(APA 12/10/17)

APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - La ligne de chemin de fer Ethiopie-Djibouti reliant les deux pays voisins d’Afrique de l’Est commencera à fonctionner à compter du 8 novembre 2017, a annoncé un responsable de la Société des chemins de fer éthiopiens (ERC).

Le service de chemin de fer était censé commencer au début du mois dernier mais a été suspendu en raison des dysfonctionnements de la distribution d’électricité, a déclaré le nouveau Directeur général intérimaire de la société, le Dr. Berhanu Besha, lors d’un débat public mercredi.

Le Dr Berhanu a déclaré que les problèmes liés à l’alimentation électrique de la ligne ont été résolus, l’Ethiopie ayant accepté de fournir l’énergie et le coût à payer, conformément à l’accord d’achat d’électricité conclu précédemment entre les deux pays.

Il a ajouté que la construction de voies ferrées, qui pourraient relier le port et les dépôts de stockage de mazout à la ligne ferroviaire principale était presque terminée.

Des tarifs pour les services de passagers et de fret ont été proposés et sont en cours de discussion.

Répondant aux préoccupations exprimées par les participants sur le manque de routes et de viaducs ainsi que sur les gares ferroviaires, il a indiqué que des routes standards, des viaducs et des tunnels étaient construits tous les 1,5 kilomètre le long de la voie ferrée.

Cependant, des routes supplémentaires, des passages supérieurs et des tunnels pourraient être construits si la société estime qu’ils sont nécessaires, a-t-il conclu.

En ce qui concerne les gares ferroviaires, le Dr Berhanu a déclaré que la société envisageait initialement de construire 30 stations mais sur la base des études menées par des experts financiers et en prenant en compte les activités économiques dans les régions traversées, le nombre de stations été ramené à 16.

La ligne de chemin de fer Ethiopie-Djibouti subit actuellement une dernière série d’essais sur la base d’une vitesse de 120 km/h.

Il ne reste à la ligne ferroviaire qu’un mois pour commencer les services.

Cependant il y a des travaux inachevés notamment la création d’une entreprise qui devra gérer le fonctionnement de la ligne.

Commentaires facebook