Mardi 17 Octobre 2017

La Chine a mené ses premiers exercices militaires à Djibouti

La Chine a mené ses premiers exercices militaires à Djibouti
(AFP 26/09/17)
Des militaires chinois sur le pont de leur navire dans le port de Zhanjiang en direction de Djibouti, le 11 juillet 2017.

La Chine a mené des exercices militaires inédits à Djibouti, où son armée a inauguré cet été sa première base à l'étranger, a indiqué un média officiel.

La télévision chinoise CCTV a montré des blindés roulant sur une piste désertique du pays africain, des groupes de soldats en tenue de camouflage tirant avec des armes automatiques au milieu d'un paysage lunaire et de gros canons pointés vers l'horizon.

Des dizaines de soldats ont été déployés sous des températures dépassant les 40 degrés "afin de renforcer leur âpreté au combat et leur maîtrise des techniques militaires", selon la même source.

"C'est la première fois que des officiers et soldats stationnés à Djibouti quittent leur camp pour mener ces exercices à tir réel", a déclaré le commandant de la base Liang Yang dans un reportage diffusé sur la chaîne étatique.

La Chine a inauguré début août à Djibouti sa première base à l'étranger. Selon Pékin, elle est notamment destinée à soutenir les opérations de maintien de la paix de l'ONU, d'évacuation de ses ressortissants et d'escorte navale.

La marine chinoise était déjà présente dans la région depuis 2008 au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden, dans le cadre des efforts internationaux pour combattre la piraterie.

Djibouti, 800.000 habitants, est stratégiquement situé sur le détroit de Bab-el-Mandeb, un des corridors maritimes les plus fréquentés au monde qui contrôle l'accès à la mer Rouge. Le pays compte déjà des bases militaires de la France, des Etats-Unis et du Japon.

A titre de comparaison, les Etats-Unis comptent "plus de 600 bases militaires à l'étranger" et la France "une dizaine", selon Juliette Genevaz, chercheuse à l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire française.

Commentaires facebook