Jeudi 23 Novembre 2017

Djibouti : les pays de l'IGAD se concertent pour améliorer leurs systèmes des statistiques du tourisme

Djibouti : les pays de l'IGAD se concertent pour améliorer leurs systèmes des statistiques du tourisme
(Xinhua 22/08/17)
Image d'illustration.

Les pays de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ont entamé lundi dans la capitale djiboutienne les travaux d'un atelier consacré au renforcement de leurs systèmes des statistiques du tourisme.
Deuxième de son genre, depuis le lancement du plan directeur du tourisme durable (PDTD) de l'IGAD 2013-2023, cet atelier qui s'étalera sur trois jours vise un double objectif : faire progresser l'agenda du plan directeur du tourisme durable de l'IGAD, et examiner son statut en vue d'identifier les principaux défis pour établir de nouvelles recommandations.
Selon les dernières statistiques publiées par l'Organisation Mondiale du Tourisme, les arrivés touristiques ont atteint au niveau mondial en 2016 plus de 1,2 milliard de visiteurs. L'Afrique dans son ensemble a enregistré 58 millions d'arrivés touristiques. Et la contribution du tourisme dans le PIB dans le continent Noir est estimée à 7.8%.
Face à ce constat, le secrétaire général du ministère djiboutien du Tourisme, Ali Daoud Abdou, a rappelé combien le tourisme était "un secteur prioritaire" pour la stratégie de développement de tous les pays membres de l'IGAD.
"Notre région est capable d'engager les réformes et les investissements nécessaires pour renforcer, au niveau local et mondial, sa compétitivité en tant que destination touristique de premier plan", a-t-il dit.
De son côté, le directeur économique et du développement social de l'IGAD, Elsadig Abdallah, a indiqué que l'industrie du tourisme demeure toujours un secteur prioritaire qui nécessite une collaboration durable et continue.
"C'est pourquoi les résultats de cet atelier doivent permettre une meilleure harmonisation de procédures respectives de pays de l'IGAD dans le domaine statistique afin de faciliter le suivi de la mise en œuvre de schéma directeur régional de développement du tourisme durable de l'IGAD", a-t-il insisté.
L'IGAD, qui regroupe l'Ethiopie, le Soudan, le Soudan du Sud, la Somalie, le Kenya, Djibouti, l'Erythrée et l'Ouganda, a été créée en 1996 pour favoriser la coopération régionale dans les domaines tels que la sécurité alimentaire, la protection de l'environnement, la paix et la sécurité, et surtout le développement économique et l'intégration régionale.

Commentaires facebook