Samedi 16 Décembre 2017

Le vice-Président Kablan Duncan échange avec des investisseurs à Paris

Le vice-Président Kablan Duncan échange avec des investisseurs à Paris
(AIP 16/05/17)

Invité spécial des "Africa Days" de HEC-Paris, le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, a échangé lundi avec diverses personnalités du monde des affaires, annonce le service de communication dans une note d’information dont l’AIP a reçu copie.

La première personnalité à être reçue a été le délégué général du Cercle franco-ivoirien de coopération économique et commissaire du Forum d’affaires du grand Est avec la Côte d’Ivoire et la Tunisie, Jean Dollé, qui était accompagné de Stéphane Boulet, conseiller du Commerce extérieur, a fait le point sur l’organisation de ce rendez-vous et les entreprises qui y sont attendues autour du thème "l’industrialisation des filières" au service de l’emploi et de la croissance, les 14 et 15 décembre prochains à Nancy.

Le vice-président Duncan s’est réjoui de cette initiative qui, selon lui, "permettra d’avoir de bons résultats".

Le deuxième interlocuteur a été le directeur général de Africa France, M. Jean-Michel Debrat, qui lui a annoncé l’organisation, du 2 au 3 octobre, à Abidjan, les "Rencontres Africa 2017", un autre grand forum d’affaires. A cet effet, l’appui du vice-président de la République pour la mobilisation d’un plus grand nombre d’entreprises participantes a été sollicité par le DG de Africa France qui a fait place à l’associé-gérant statutaire de Rotschild, David de Rotschild, accompagné de son vice-président, Jean-Claude Meyer, de son adjoint, Alexandre de Rotschild, de Mme Anne-Laure Kiechel, associé gérant, et du directeur, Stéphane Charbit.

Le secrétaire général adjoint de l’Organisation de coopération économique (OCDE), Douglas Frantz, accompagné de Laurent Bossard, directeur du Club du sahel et de l’Afrique de l’Ouest, a été la dernière délégation à échanger avec le vice-président ivoirien. Les deux parties exploré les axes et domaines de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’OCDE, notamment les atouts et ambitions de développement de la Côte d’Ivoire, sur la base d’une forte implication du secteur privé, de la promotion du capital humain et des technologies de l’information et de la communication (TIC).

M. Douglas a offert toute la disponibilité de l’OCDE pour tout ce que souhaitera la Côte d’Ivoire tout en promettant une visite à Abidjan, fin juin, pour tout finaliser.

Commentaires facebook