Lundi 11 Décembre 2017

Le Conseil café-cacao invite les producteurs de cacao de Bouaflé à accepter le prix de 700 FCFA le kilo

Le Conseil café-cacao invite les producteurs de cacao de Bouaflé à accepter le prix de 700 FCFA le kilo
(AIP 12/10/17)

Bouaflé - La déléguée régionale du Conseil café-cacao de Yamoussoukro, Assandé Josiane, a invité les producteurs de cacao du département de Bouaflé à accepter le prix minimum garanti bord champ fixé à 700 FCFA le kilogramme pour la campagne principale 2017-2018.

"Nous vous demandons, chers parents, d’accepter ce prix. C’est un prix réaliste pour la Côte d’Ivoire", a fait savoir Mme Assandé, lors du lancement de la nouvelle campagne de commercialisation mercredi à Bouaflé.

Elle a relevé les efforts consentis par le gouvernement pour rendre applicable ce prix. "Le gouvernement a donc consenti d’énormes sacrifices, entre autres, la réduction de la fiscalité et de la parafiscalité d’environ 80 milliards de francs CFA afin de rendre possible l’application de ce niveau de prix", a-t-elle affirmé.

Mme Assandé Josiane a exhorté les acheteurs au respect de ce prix, soulignant que tout contrevenant s’expose à une sanction de 50 FCFA par kilogramme, à des poursuites pénales et au retrait de l’agrément.

"Certains opérateurs paient en-dessous du prix indiqué. Ce n’est pas bon. Les paysans souffrent beaucoup. Il faut qu’ils vivent de leur travail. Faites un effort de payer le cacao au prix indiqué qui est de 700 FCFA", a insisté, pour sa part, le secrétaire général 1 de la préfecture de Bouaflé, Laurent Kouakou, emboîtant le pas à la déléguée régionale du Conseil café-cacao.

ns/akn/kp

Commentaires facebook