La Chine entend faire de la zone économique spéciale de Pointe-Noire un projet pilote des relations sino-africaines | Africatime
Samedi 21 Janvier 2017

La Chine entend faire de la zone économique spéciale de Pointe-Noire un projet pilote des relations sino-africaines

La Chine entend faire de la zone économique spéciale de Pointe-Noire un projet pilote des relations sino-africaines
(Xinhua 11/01/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La Chine entend faire de la future zone économique spéciale (ZES) de Pointe-Noire (sud Congo), "un projet pilote des relations sino-africaines", a déclaré mardi à Brazzaville, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite de travail de 24 heures.

Au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue congolais, Jean Claude Gakosso, le ministre chinoise a souligné que la ZES de Pointe-Noire est "un essai de la partie chinoise pour soutenir le développement autonome des pays africains".

"Nous allons aider le Congo à réaliser un développement intensif à travers le projet de ZES de Pointe-Noire et bien associer les infrastructures et une législation, pour faire de ce ZES un projet pilote des relations sino-africaines en matière de capacité de production, pour en faire un exemple de développement intensif, afin de faciliter le développement autonome du Congo".

Selon Wang Yi, les entreprises et les institutions financières chinoises, en fonction du plan préparé par la partie congolaise, sur la base du marché, vont participer à la construction, au fonctionnement et à la gestion de la ZES de Pointe-Noire et s'adapter au mieux à la tendance du marché.

Pour sa part, le ministre Gakosso a rassuré la partie chinoise que le gouvernement congolais "mettra tout en œuvre pour que la sécurité des biens et des personnes, des Chinois, soit assurée". "Les actes de grand banditisme, de pillage, de saccage, voire d'assassinat, seront réprimés dans toute la rigueur de la loi", a-t-il insisté.

Des cas de saccage des biens de commerçants chinois et d'assassinat des Chinois ont été enregistrés à Brazzaville entre 2015 et 2016, déplore-t-on.

La ZES de Pointe-Noire fait partie des quatre ZES que le gouvernement congolais entend créer dans le pays, dans le cadre de la diversification de l'économie congolaise basée essentiellement sur le pétrole.

Commentaires facebook