Lundi 23 Octobre 2017

Guinée: des élections locales très attendues fixée au 4 février 2018

Guinée: des élections locales très attendues fixée au 4 février 2018
(AFP 26/09/17)

La Commission électorale indépendante (Céni) de Guinée a proposé lundi la date du 4 février 2018 pour la tenue d'élections locales réclamées depuis par les partis d'opposition.

"Nous avons proposé la tenue des élections à la date du 4 février 2018 (...) Le président de la république (Alpha Condé) prendra un décret pour valider notre proposition", a déclaré le président de la Céni, Salifou Kébé, à la sortie d'une réunion préparatoire.

Des dizaines de milliers de personnes avaient à nouveau manifesté le 21 septembre à Conakry, à l'appel de l'opposition, pour exiger l'organisation de ce scrutin, qui n'a plus eu lieu depuis 2005.

Reportées à de nombreuses reprises, des élections à cet échelon auraient dû se tenir en février, en vertu d'un accord conclu en octobre 2016 dans le cadre du dialogue politique national entre le pouvoir, l'opposition, la société civile et les partenaires internationaux de la Guinée.

Mais depuis lors, les discussions sur le calendrier ont à chaque fois achoppé.

Ancien opposant historique, Alpha Condé est devenu en 2010 le premier président démocratiquement élu de cette ex-colonie française d'Afrique de l'Ouest, régie jusqu'alors par des pouvoirs autoritaires, voire dictatoriaux.

Malgré la richesse de son sous-sol en bauxite, or, diamant et minerai de fer, plus de la moitié de la population de Guinée vit sous le seuil de pauvreté, avec moins d'un euro par jour, selon l'ONU.

Commentaires facebook