| Africatime
Samedi 22 Avril 2017
(AIP 21/04/17)
Un atelier de programmation conjointe du projet PNUD-OIM "Coopération transfrontalière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia pour la paix durable et la cohésion sociale" se déroule de jeudi à vendredi à Grand-Bassam, dans l’objectif d’élaborer un Plan de travail conjoint annuel (PTA) 2017 de qualité du projet. Organisé à l’hôtel Afrikland, l’atelier regroupe les représentants ou les points focaux des agences participantes du Système des Nations Unies (SNU), les représentants des ministères impliqués et des structures partenaires ainsi que des organisations de la société civile et les membres du secrétariat technique PBF (Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix). Pour le Coordonnateur résident du SNU, Coordonnateur humanitaire et Représentant résident du...
(Afrique 7 21/04/17)
Des soldats ivoiriens sont en route pour le Mali afin d’intégrer la Minusma pour lutter contre le terrorisme. Au nombre de 150 hommes, un premier détachement de 15 éléments sont allés en éclaireurs, ce jeudi. Les 135 autres suivront après des formalités d’usage. Des soldats ivoiriens dans la chaudière malienne La lutte contre le jihadisme au Mali s’enlise à telle enseigne que la Minusma a besoin d’un renfort supplémentaire. En effet, un contingent de soldats ivoiriens composé de 150 éléments s’active pour rejoindre la mission onusienne sous peu. Ainsi, un premier groupe de 15 personnes a été dépêché sur le théâtre des opérations. Sous le commandement du capitaine Sama Damalan Emmanuel, ce contingent ivoirien aura pour mission « d’assurer la...
(APA 21/04/17)
Décédé le 23 mars dernier à Casablanca au Maroc à l'âge de 71 ans, l'ex-chef d'Etat-major des armées (CEMA) de Côte d'Ivoire, Mathias Yehamun Doué, a été inhumé dans la sobriété, jeudi, au cimetière de Williamsville au centre de la capitale économique ivoirienne. C'est à 11h45 minutes (GMT et heure locale) que le corbillard transportant la dépouille du général Mathias Doué, paré de quatre bouquets de fleurs des noms du président Alassane Ouattara, des ministres Hamed Bakayoko et Alain Richard...
(Agence Ecofin 21/04/17)
Le ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural organise, depuis ce jeudi 20 avril 2017, à Grand-Bassam, à 43 km à l’est d’Abidjan, un atelier sur l’accès des personnes vulnérables au foncier agricole ivoirien. C’est ce que rapporte l’Agence ivoirienne de Presse (AIP). Avec pour thème « la sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural », l’atelier, qui bénéficie du soutien de l’Union européenne (UE), devrait permettre d’ « identifier les moyens de...
(La Tribune 20/04/17)
Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple pour toutes les tranches d'âge sur le sol ivoirien. L'information a été apportée par le Dr Antoine Tanoh Méa, directeur-coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme en Côte d'Ivoire. Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple. « La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d'âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d'Ivoire. Il n'est...
(APA 20/04/17)
La levée de corps du Général Mathias Doué, ex-chef d'Etat-major des Forces de défense et de sécurité (FDS) décédé le jeudi 23 mars dernier dans une clinique de Casablanca, au Maroc, s’est déroulée, mercredi après-midi, à Abidjan en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires du pays, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Img : Levée de corps à Abidjan du Général Mathias Doué, ex-chef d’Etat major de l’armée ivoirienne Au nombre des personnalités civiles présentes...
(Afrique sur 7 20/04/17)
Le président Alassane Ouattara est loin d’en avoir terminé avec la grogne sociale en Côte d’Ivoire. Le collectif des syndicats de l’administration pénitentiaire a déposé un préavis de grès qui entrera en vigueur dès ce 26 avril prochain à 7h30. Les surveillants pénitenciers de Côte d’Ivoire ne sont pas contents et menacent de le faire savoir avant la fin de ce mois. Ces derniers, réunis au sein du SYNAPAP-CI et du SYAP-CI avaient déjà manifesté les 24, 25 et 26...
(RFI 19/04/17)
Dernière ligne droite avant le 1er mai. C'est cette échéance que se donnent les syndicats ivoiriens de la fonction publique pour obtenir ce qu'ils réclament depuis des mois. Après un mouvement de grève entamé en janvier, les fonctionnaires et notamment les enseignants ivoiriens avaient débrayé pendant plusieurs semaines puis repris le travail. Au cœur de leurs revendications, le paiement d'arriérés de salaires qu'ils n'arrivent pas à obtenir de la part de l'Etat. Si les deux interlocuteurs se sont accordés sur cinq des six points de négociations, ce sont les 249 milliards de francs CFA d'impayés
(APA 19/04/17)
Le Directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) en Côte d’Ivoire, Dr Antoine Tanoh Méa, annoncé mardi la gratuité des soins du paludisme simple, lors d’une séance de travail avec la presse nationale dans les locaux du Pnlp à la Riviera Palmeraie, un quartier de Cocody, à l’Est d’Abidjan. « La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d’âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d’Ivoire. Il n’est pas question...
(Africatime 19/04/17)
La MUPEMENET-CI (Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale, et de l’enseignement technique de Côte d’Ivoire a tenu sa 2ème Assemblée générale ordinaire bilan, le jeudi 13 avril 2017, à l’Amphithéâtre Laurent Gbagbo de l’ENA. C’est à l’unanimité que les rapports d’activité et celui du comité de contrôle ont été adoptés par les mutualistes. Le directeur général de la MUPEMENET-CI, Goze Tapé Achille, a présenté le rapport d’activités, en énumérant les actions majeures réalisées au cours de l’exercice 2015-2016...
(APA 18/04/17)
Plus de 30% des élèves du primaire (CP1 au CM2) inscrits dans le répertoire du ministère ivoirien de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au cours de l’année scolaire 2016-2017 n’ont pas d’extrait d’acte de naissance, rapporte une enquête réalisée par la Direction des stratégies, de la planification et des statistiques (DSPS) dudit ministère. Selon cette enquête de la DSPS intitulée ‘’statistiques scolaires de poche 2016-2017’’, près de 30,9% des élèves de l’enseignement primaire en Côte...
(APA 18/04/17)
Le gouvernement ivoirien a dénoncé les accords de siège de deux institutions internationales pour des affaires qui «les discréditent et contreviennent» aux règles établies, a appris lundi APA dans la capitale économique ivoirienne. Selon un communiqué de presse du ministère des affaires étrangères transmis à APA, la première dénonciation concerne « l’accord de siège signé entre le gouvernement de Côte d’Ivoire et l’organisation Mondiale pour l’économie et la technologie (OMET) ». En effet, le gouvernement ivoirien avait signé un accord...
(APA 18/04/17)
APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)- Des étudiants ivoiriens ont manifesté, mardi, en début d’après-midi devant l’ambassade du Niger en Côte d’Ivoire en guise de solidarité à leurs camarades suite aux événements qui ont entraîné un mort et des arrestations , à Niamey , a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Fulgence Assi, Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) également Secrétaire général de la Coordination estudiantine et scolaire d’Afrique (CESA) a demandé à cette occasion...
(APA 18/04/17)
Dans la fièvre de la célébration de la fête de pâques, deux baigneurs ont disparu lundi dans la mi-journée, au large de la plage de Modeste à quelques kilomètres de la capitale économique ivoirienne, a rapporté le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM). « Les recherches sont toujours en cours sur le littoral», précise le GSPM sur son compte Facebook officiel, rappelant que « du vendredi 14 avril au lundi 17 avril 2017, les spécialistes en intervention subaquatique et les spécialistes...
(AIP 17/04/17)
Le Cardinal Jean-Pierre Kutwa a invité le pouvoir et l’opposition à engager des « actes forts » pour amener la paix à l’occasion de célébration eucharistique du jour de Pâques qu’il a présidée dimanche, à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan-Plateau. « J’invite l’opposition comme le pouvoir a engagé des actes forts pour amener la paix véritable et non la paix factice », a déclaré le cardinal Kutwa. Son éminence a souhaité que les prisonniers soient jugés et que le pardon...
(RFI 17/04/17)
4 471 cas de grossesses ont été recensés dans le milieu scolaire en Côte d'Ivoire. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par le ministère de l'Education nationale en avril 2017. Ces grossesses ont été contractées depuis le début de la rentrée 2016-2017 en septembre dernier. Une ONG, Cavoequiva, vient en aide à ces filles souvent éloignées de leur famille. A 14 ans, alors qu'elle était en classe de 5e, Fatou a quitté l'école pour s'occuper de sa grossesse. Un...
(Jeune Afrique 15/04/17)
Les discussions se poursuivent entre le gouvernement et les syndicats de la fonction publique après leur mouvement de grève du mois de janvier. Mais après plusieurs semaines de négociations, aucun accord n'a pour l'heure été trouvé sur le paiement de leurs arriérés de salaires. Les discussions entre l’État ivoirien et ses fonctionnaires seraient-elles dans l’impasse ? Après plusieurs semaines de discussions, aucune entente n’a pour l’heure été trouvée quant au paiement de leurs stocks d’arriérés de salaires, estimés selon les syndicats à 249,6 milliards de francs CFA (près de 380 millions d’euros, ndlr).
(Notre Voie 15/04/17)
Le commissaire Ozée Logué condamné à 20 ans d’emprisonnement ferme. Le général Dogbo Blé Brunot, 18 ans, le commandant Abi Jean, 18 ans, le colonel Ohoukou Môdi, 18 ans, Guéi Bléka, 10 ans et Yoro Tapeko Max Landry, 6 ans d’emprisonnement. C’est le verdict donné par la Cour d’assises, jeudi soir, à l’issue de l’audience présidée par le juge Cissoko Mourlaye, après plus de 7 h de délibération dans le cadre du procès des disparus de l’hôtel Le Novotel. Les...
(Le Monde 14/04/17)
La cour d’assises de Yopougon a prononcé des peines de prison pour les responsables du meurtre de quatre personnes en 2011. Mais de nombreuses questions demeurent. Appelé une dernière fois à la barre, le général Brunot Dogbo Blé a continué à vivement rejeter les lourdes accusations pesant sur lui. « Je ne suis pas mêlé à cela », insiste-il, ce jeudi 13 avril, face aux jurés de la cour d’assises de Yopougon, une commune d’Abidjan. Dans la salle climatisée, des partisans de l’ancien chef de la Garde républicaine ivoirienne de l’ex-président Laurent Gbagbo acquiescent de la tête.
(AFP 14/04/17)
Une cour d’assises d’Abidjan a condamné jeudi à des lourdes peines de 6 à 20 ans de prison les principaux accusés dans l’affaire des "Disparus du Novotel", dont le général Brunot Dogbo Blé, ancien chef de la Garde Républicaine ivoirienne. Le 4 avril 2011, au plus fort de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, un commando venu de la présidence, alors aux mains des partisans de Laurent Gbagbo, avait fait irruption à l’hôtel Novotel d’Abidjan, capitale économique en proie aux combats, s’emparant de quatre personnes, dont deux Français. Ce commando avait emmené son directeur, le Français Stéphane Frantz

Pages