Jeudi 23 Novembre 2017
(La Tribune 23/11/17)
Nouvelle partie de poker politique entre les ex-beaux-frères ennemis, cette fois-ci hors des frontières gabonaises. Abidjan sera peut-être le nouveau théâtre d’un affrontement Ping-Bongo, cette passe d’armes d’anthologie qui n’en finit pas depuis un an entre Ali Bongo, le président du Gabon et Jean Ping, qui se proclame « président élu » du Gabon. Tous deux attendus fin novembre au Sommet UA-UE d’Abidjan, ils pourraient prolonger leur rivalité fraternelle au point de provoquer un carambolage « présidentiel ». Cela pourrait constituer un casse-tête pour les services ivoiriens du protocole.
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Chargée de l’enquête française sur le bombardement de Bouaké, qui fit 10 morts et 33 blessés en novembre 2004, la juge d’instruction Sabine Khéris a clos fin septembre l’instruction ouverte il y a douze ans. Cette décision pourrait déboucher sur un procès par contumace des pilotes biélorusses devant la cour d’assises de Paris. « Il faut que le procureur général émette un réquisitoire définitif et qu’une nouvelle ordonnance de renvoi soit prise. Ce qui pourrait prendre des années », précise...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Jean Ping ne désarme pas. À l'approche du sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne qui s’ouvre à Abidjan le 29 novembre, le Gabonais doit lui aussi faire escale dans la capitale ivoirienne mercredi 22 novembre. Son objectif : y convaincre « la communauté internationale » et « rétablir la vérité des résultats » de la présidentielle d’août 2016. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine ne se rendra pas seul en terre ivoirienne. La délégation de la Coalition...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Arrivé à la résidence présidentielle en mars 2011, en compagnie de sa propre mère, vieille et malade, Aboudramane Sangaré était le principal conseiller de Laurent Gbagbo lors de la crise postélectorale. Il s’est fermement opposé à toute solution qui ne prenait pas en compte le maintien au pouvoir du président, pourtant défait dans les urnes par Alassane Ouattara. « Je ne pouvais pas être ailleurs, au moment où on était en train de bombarder Laurent Gbagbo, se justifie-t-il. Ce n’était...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Après l'annonce lundi dernier par Henriette Dagri Diabaté, la présidente du Rassemblement des républicains (RDR), de la nouvelle direction que s’est donné le parti présidentiel, six orientations importantes méritent d'être signalées. La première tient à la présence de Guillaume Soro. Grand absent du 3e Congrès du RDR, qui s’était tenu les 9 et 10 septembre à Abidjan, le président de l’Assemblée nationale occupe le poste de vice-président chargé de la région du Tchologo (extrême-Nord), son fief. Dans l’ordre protocolaire, il...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Neuvième semaine de grève au sein de la Société des ciments d’Abidjan (SCA). Face à l’enlisement du mouvement, le syndicat Sypesca fait appel au président Ouattara pour résoudre la crise. La moitié des employés de la Société des Ciments d’Abidjan sont en grève depuis neufs semaines. Ce conflit, qui a démarré le 12 septembre dernier, porte principalement sur le partage des charges salariales, qui favoriserait les employés expatriés au dépend des travailleurs locaux. Les grévistes réclament une revalorisation de leurs...
(Jeune Afrique 21/11/17)
Henriette Dagri Diabaté, nommée présidente du Rassemblement des républicains en septembre, a communiqué lundi la liste des nouveaux vice-présidents du parti. Ils sont 33, dont Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale, en froid avec le chef de l'État depuis plusieurs mois. Absent du congrès du RDR en septembre, Guillaume Soro a finalement été nommé vice-président du parti, chargé de la région du Tchologo. Son nom apparaît même en premier dans l’ordre protocolaire… La liste des vice-présidents, validée par Alassane Ouattara lors d’un entretien avec Henriette Diabaté...
(Le Monde 21/11/17)
Nommé sélectionneur des Éléphants en avril, après la démission de Michel Dussuyer et l’intérim d’Ibrahim Kamara, le Belge Marc Wilmots, 48 ans, a déjà quitté Abidjan. Avec l’élimination des Ivoiriens lors de la dernière journée des qualifications pour la Coupe du monde 2018, il ne pouvait en être autrement. Mais le Taureau de Dongelberg n’est pas parti les poches vides. Son contrat, qui courait jusqu’en avril 2019 et lui assurait un salaire mensuel (hors primes et avantages) de 60 000 euros,...
(Jeune Afrique 21/11/17)
Près de cinquante ans après leur rencontre, Aboudramane Sangaré reste fidèle à l’ex-président. Leader de la branche la plus radicale du FPI, il refuse de voir le parti tourner la page. Aboudramane Sangaré est un personnage discret qui préfère le silence de sa vaste résidence privée de Cocody aux tumultes des rassemblements publics – il n’a d’ailleurs pas souhaité répondre aux sollicitations de Jeune Afrique. Mais, à 71 ans, cet enseignant titulaire d’un doctorat d’État en droit international public obtenu...
(La Tribune 20/11/17)
Les travaux d’extension et de modernisation de l’aéroport international d’Abidjan ont été lancés samedi par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Dotés d’une enveloppe estimée à 42 milliards Fcfa, ils permettront d'accroître la capacité de l’aéroport qui ambitionne d’accueillir 5 millions de passagers en 2022 et ainsi se positionner comme un véritable hub pour la sous-région. C'est parti pour les travaux d'extension et de modernisation de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny (FHB) d'Abidjan. C'est le premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui a lancé les travaux ce samedi pour une durée de 12 mois...
(Jeune Afrique 20/11/17)
En Côte d’Ivoire, la major française va construire un terminal d’importation de GNL pour approvisionner les centrales du pays. L’opportunité pour Abidjan de créer un hub électrique. Quelle est la genèse de votre projet de terminal d’importation de GNL et de regazéification, qui devrait entrer en exploitation à Abidjan en 2019 ? Ce projet est issu d’une réflexion de long terme menée par les autorités ivoiriennes sur la production d’électricité. Après avoir opté pour la construction de deux centrales à gaz...
(RFI 19/11/17)
Afrique en marche, les têtes d’affiche de Denise Epoté, de TV5Monde, comme chaque dimanche, avec Assane Diop. La première tête d’affiche est une Ivoirienne, Suzanne Kabbani, la première femme à accéder au titre de maître chocolatier en Côte d’Ivoire. La deuxième tête d’affiche est l’écrivain malgache Johary Ravaloson, lauréat du prix littéraire Ivoire pour son roman « Vol à vif ». La troisième et dernière tête d’affiche est sénégalaise, il s’agit de Selly Kaby Kane, designer et créatrice en textile...
(RFI 18/11/17)
Réputé pour son flegme et observant un strict devoir de réserve depuis son exil en Côte d'Ivoire, l'ex-président burkinabè est sorti vendredi 17 novembre de son silence. Blaise Compaoré a publié un courrier dans lequel il dénonce les allégations de journalistes proférés contre lui à propos de liens supposés avec les terroristes qui frappent en ce moment le Burkina Faso. Ses apparitions publiques sont rarissimes et ses prises de position le sont plus encore. Depuis octobre 2015 c'est le silence...
(Jeune Afrique 17/11/17)
La diffusion d'une vidéo montrant des migrants subsahariens être vendus comme des esclaves en Libye a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités africaines, politiques ou du monde de la culture, ont dit leur dégoût et réclament des actions. En août 2017, CNN prend connaissance d’une vidéo tournée quelque part en Libye sur laquelle on peut voir des surbsahariens être vendus aux enchères comme des esclaves. Un homme peut-être « acheté » pour 1 200 dinars libyens...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Après plusieurs mois de tensions, le climat entre le chef de l'État, Alassane Ouattara, et le président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, semble être à l'apaisement. Très discret à l’issue de sa rencontre avec Alassane Ouattara le 3 novembre, Guillaume Soro a confié à ses proches être « extrêmement satisfait » de cette discussion. Selon nos sources, le président de l’Assemblée nationale estime que tous les malentendus sont dissipés. Le chef de l’État a même envoyé un SMS « sympathique » à Guillaume Soro...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Pourtant médiateur - avec ses pairs guinéen et ghanéen Alpha Condé et Nana Akufo-Addo - dans la crise togolaise, Alassane Ouattara refuse pour le moment de recevoir les opposants à Faure Gnassingbé. Le président ivoirien préconise de laisser son homologue togolais mettre en œuvre toutes les réformes institutionnelles auxquelles il s’est engagé. Il justifie également sa décision par la désunion qui règne au sein de l’opposition, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam n’ayant, selon lui, pas la même approche.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or...
(La Tribune 15/11/17)
La société sucrière ivoirienne Sucaf a annoncé un important plan d'investissement de 84 milliards de francs CFA sur la période 2017-2022. Pour les dirigeants de la société, ce plan permettra, à terme, d'augmenter la production de 30%. La filiale du groupe agro-alimentaire Somdiaa en Côte d'Ivoire, Sucaf, lancera un plan quinquennal, 2017-2022 doté d'un important investissement de 83,7 milliards de francs CFA, soit environ 127,6 millions d'euros. L'annonce de ce nouveau plan a été faite à l'occasion d'une visite du...
(Jeune Afrique 15/11/17)
La société d'investissement I&P et la Fondation Jacobs veulent appuyer des PME et start-up ivoiriennes œuvrant dans le domaine de l'éducation. À la clé, des financements de 10 000 à 200 000 euros. La société d’investissement Investisseurs et partenaires (I&P), via le fonds ivoirien Comoé Capital – qu’elle sponsorise – et la Fondation Jacobs, ont annoncé le 14 novembre la création de l’Education Impact Fund (EIF). Son objectif est d’apporter des financements ainsi qu’un accompagnement technique et stratégique aux PME...

Pages