Vendredi 22 Septembre 2017
(RFI 22/09/17)
Au Mali, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly se voit réclamer la coquette somme de 10 millions de FCFA. Ce sont les organisateurs d'un festival de musique de Bamako qui la lui réclament, pour un litige remontant à 2004, il y a 13 ans. Le rastaman ivoirien, installé de longue date à Bamako, y voit une tentative d'escroquerie. En 2004, Tiken Jah Fakoly accepte de participer au premier Festival international de musique de Bamako, le FIMBA. Le jour du concert, la sono promise n'est pas installée. Le chanteur veut d'abord annuler, avant de se raviser, mais le soir venu, l'entrée du festival lui est catégoriquement interdite. Les organisateurs lui réclament alors un dédommagement de 10...
(RFI 22/09/17)
Abidjan veut conforter sa place de hub aérien ouest-africain et pour cela il faut du personnel de plus en plus nombreux et de mieux en mieux formé à tous les métiers de l'aérien. C'est le sens de la création, il y a quelques mois, d'un Centre des métiers de l'aviation qui a été symboliquement inauguré ce jeudi 21 septembre. Assistance au sol, manipulation des bagages ou des marchandises dangereuses, normes de sécurité, accueil aux escales, marketing aéroportuaire, les corps de métiers sont nombreux sur un aéroport et doivent répondre à des normes internationales en perpétuel renouvellement. C'est pourquoi les sociétés Camas et Egis ont décidé d'implanter à l'aéroport d'Abidjan un CMA, un Centre des métiers de l'aviation. « C’est un...
(Afrik.com 22/09/17)
Dans l’impasse à Watford où il n’a pas été inscrit sur la liste des joueurs qualifiés pour la Premier League pour la seconde saison consécutive, l’Ivoirien Brice Dja Djédjé vient de charger ses entraîneurs et dirigeants dont il ne comprend pas les décisions. 2 matchs de FA Cup et 0 minute en Premier League. Voilà pour l’instant à quoi se résume la carrière anglaise de Brice Dja Djédjé depuis son arrivée à Watford en 2016. Non inscrit sur la liste...
(Jeune Afrique 21/09/17)
L'ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, tente d'apaiser les tensions entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro. Début septembre, Alassane Ouattara s’est ouvert à Olusegun Obasanjo de ses relations exécrables avec Guillaume Soro et lui a demandé de jouer les médiateurs. L’ex-chef de l’État nigérian a donc tenté de convaincre le président du Parlement ivoirien, qui séjournait en Europe, de participer au 3e congrès du RDR, qui se déroulait les 9 et 10 septembre à Abidjan, et de se réconcilier avec Ouattara. Sans succès. Il poursuit néanmoins ses efforts. De son côté, Soro a proposé une rencontre tripartite avec Obasanjo et le chef de l’État ivoirien.
(Financial Afrik 21/09/17)
Le Ghana et la Côte d’Ivoire vont lancer conjointement un appel à la Banque africaine de développement (BAD) pour un prêt de 1,2 milliard de dollars. Ledit prêt permettra d’établir des entrepôts et mettre en place des installations de fabrication de chocolat. Selon le ministre ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture, Owusu Afriyie Akoto qui s’adressait aux medias locaux, les appels ont été faits en réponse à la forte baisse du prix du cacao sur le marché mondial. En effet,...
(RFI 20/09/17)
Le Premier ministre ivoirien est au chevet des commerçants sinistrés d'Abobo. Dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 septembre dernier, un impressionnant incendie a dévasté le grand marché de ce quartier populaire d'Abidjan. Le sinistre n'a pas fait de victime, mais a provoqué d'importants dégâts matériels. Mardi 19 septembre, Amadou Gon Coulibaly s'est rendu sur les lieux du drame. Il y a rencontré des autorités locales et des commerçants. Des étals carbonisés et parfois encore fumants. Le Premier...
(RFI 20/09/17)
Mardi avait lieu la commémoration à Abidjan de la journée du 19 septembre 2002. A cette date, les rebelles des Forces nouvelles prenaient le contrôle du nord de la Côte d'Ivoire. A leur tête, un certain Guillaume Soro, qui allait devenir par la suite Premier ministre de Laurent Gbagbo, puis aujourd'hui président de l'Assemblée nationale sous la présidence Ouattara. C'est dans les jardins du domicile de l'ex-secrétaire général des Forces nouvelles qu'a eu lieu cette cérémonie, placée sous le sceau...
(Le Monde 19/09/17)
Au coût d’inscription de base s’ajoutent des dépenses de fonctionnement des établissements directement supportés par les familles, révèle la Fédération étudiante de Côte d’Ivoire. Elle avait prévenu et elle a tenu parole. Le lundi 18 septembre, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) a protesté, comme la semaine dernière, contre « la hausse des frais de scolarité dans les collèges et lycées ». Et ce malgré, les menaces de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et...
(RFI 19/09/17)
En Côte d’Ivoire, un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi dans le quartier populaire d'Abobo, à Abidjan. Le grand marché a été ravagé par le feu sans faire de victime, mais laissant place à un décor de désolation. Le marché d’Abobo de 3 000 mètres carrés est désormais réduit à un tas de cendres et de charbon encore fumant, de tôles tordues par l’intensité de la chaleur, de tas de fruits et de légumes carbonisés. « Cette fois-ci, c'était très grave, se désole le représentant des commançants d'Abobo, Mamadou Koné, on n'a pas de mot pour l'exprimer ! Ce sont des milliards
(RFI 19/09/17)
Abidjan a été le théâtre de nouveaux affrontements lundi 18 septembre entre policiers et étudiants. Ces derniers protestaient contre la hausse des frais d'inscription pour la rentrée scolaire. Ils répondaient à l'appel de la puissante Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI). Des échauffourées similaires avaient déjà eu lieu mercredi dernier. Lundi matin, la quiétude du quartier huppé de Cocody, dans la capitale ivoirienne, a été troublée par de nouveaux affrontements entre policiers et étudiants. Devant et à l'intérieur de la résidence universitaire Mermoz, les forces de l'ordre
(RFI 19/09/17)
Les producteurs ivoiriens de cacao sont confrontés au swollen shoot, la maladie du cacoyer qui commence à faire des ravages au centre du pays. C'est l'objet d'un séminaire qui se tient cette semaine dans la ville de Bouaflé. Cela commence par un éclaircissement le long des nervures. Imperceptiblement les feuilles jaunissent, puis les rameaux et les racines se mettent à gonfler comme des morceaux de bois trempés dans l’eau. Les cabosses de cacao ne se développent plus et le plant...
(Le Monde 18/09/17)
Le sinistre s’est déclaré dans la soirée de dimanche au nord de la capitale ivoirienne. Les pompiers ont lutté une partie de la nuit pour venir à bout des flammes. L’incendie déclaré dans la nuit du dimanche 17 septembre dans le grand marché d’Abobo, au nord d’Abidjan, est désormais sous contrôle. Avec des moyens limités, les pompiers ont pu maîtriser les dernières flammes ce lundi matin. Bien que les dégâts causés par le feu soient très importants, aucune victime ni...
(Jeune Afrique 18/09/17)
Pour le troisième anniversaire de son « appel de Daoukro », ce dimanche, Henri Konan Bédié a appelé à un renforcement de l’alliance entre le PDCI et le RDR, comme l’avait fait Alassane Ouattara une semaine plus tôt. Jamais les mots d’Henri Konan Bédié n’avaient été aussi attendus depuis l’appel de Daoukro le 17 septembre 2014. Trois ans jour pour jour après ce discours du chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ce dimanche, la grande place de la...
(RFI 18/09/17)
A Abidjan, sur la commune d’Abobo, un grave incendie s’est déclaré au grand marché vers 20h00. Les pompiers tentaient encore à 2h00 du matin de circonscrire les flammes, tandis que quelques riverains et commerçants faisaient la chaîne pour tenter d’éteindre les flammes avec quelques seaux et bassines d’eau. Quelques habitants d’Abobo, démunis devant l’avancée des flammes, tentent de faire tomber les tôles de métal des toits des magasins pour que la chaleur et le feu ne se propage pas de...
(RFI 18/09/17)
Il y a trois ans à Daoukro, à quelque 200 km au nord d'Abidjan, l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié appelait son parti, le PDCI, à soutenir la candidature d'Alassane Ouattara pour la présidentielle de 2015. De fait, il renonçait de fait à présenter un candidat de son propre camp. Alors que les tensions sont fortes aujourd'hui entre les deux alliés réunis au sein de la coalition du RHDP, Henri Konan Bédié a appelé ce dimanche à un rapprochement avec...
(RFI 17/09/17)
En Afrique, le trafic de faux médicaments est un véritable fléau. Un trafic d'une telle envergure et si rémunérateur qu'il est en passe de supplanter celui des stupéfiants. Tant et si bien que les professionnels de la pharmacie réunis ces jours-ci à Abidjan ont tiré la sonnette d'alarme. « Les médicaments dans la rue c'est la mort dans la rue ». Le slogan que l'on peut entendre dans les rues d'Abidjan et du reste du pays n'a pas l'air de...
(RFI 15/09/17)
En Côte d'Ivoire, au lendemain d'affrontements à Abidjan entre les forces de l'ordre et des étudiants qui protestaient contre la hausse des frais d'inscription dans l'enseignement secondaire, les autorités ont réagi. La ministre ivoirienne de l'Education a assuré que les frais d'inscription fixés par l'Etat, et s'élevant à 6 000 francs CFA soit 9 euros, n'ont pas changé pour l'année 2017. Kandia Camara a aussi déclaré que des poursuites allaient être engagées à l'encontre de la FESCI, la Fédération estudiantine...
(France 24 15/09/17)
Un récent rapport se montre très critique contre la filière du chocolat, responsable d'une déforestation massive en Côte d'Ivoire. L'industrie menace non seulement la biodiversité mais aussi, plus largement, le climat. Un petit plaisir vraiment coupable. Les mordus du carré de chocolat ou des Mars nourrissent probablement sans le savoir un trafic illégal de fèves de cacao, dévastateur pour l’environnement en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao. Un rapport publié, jeudi 14 septembre, par l’ONG américaine Mighty Earth en partenariat avec divers médias dont RFI, démontre à quel point la filière chocolatière dépend de la production dans des parcs nationaux
(Jeune Afrique 15/09/17)
Une manifestation d'étudiants opposés à la hausse des droits d'inscription a dégénéré mercredi à Abidjan. La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et le gouvernement se rejettent la responsabilité des violences. Le ministre de l'Éducation nationale a annoncé avoir entamé des poursuites judiciaires contre Fulgence Assi, le secrétaire général de la Fesci. Les vidéos ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Dans l’une d’elles, on voit plusieurs membres des forces de l’ordre frapper un jeune étudiant à terre à coup de matraque. Sur un autre enregistrement, un véhicule de police fonce dangereusement sur la foule pour la disperser.
(RFI 15/09/17)
L'enquête de l'ONG Mighty Earth sur les plantations illégales de cacao fait réagir en Côte d'Ivoire. Ce rapport, obtenu en avant-première par RFI, montre comment les forêts et espaces protégés du pays sont taillés en pièce pour fournir du cacao aux grands groupes industriels, profitant de l'inefficacité voir de la complicité de l'Etat ivoirien. Un phénomène dont le ministre ivoirien des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi, dit avoir pris toute la mesure. Tous ces problèmes qui ont été notés...

Pages