Dimanche 25 Février 2018
(AIP 02/05/13)
Man, 02 mai(AIP)-S’il est un enjeu réussi, celui de la mobilisation peut être estimé d’ores et déjà gagné, en raison de la forte mobilisation des populations sorties nombreuses, à l’occasion, pour réserver un accueil digne de son rang au président ivoirien, Alassane Ouattara, à la rencontre pour la deuxième fois dans le district des Montagnes, des peuples Dan et Toura. Le ministre d’Etat Mabri Toikeusse, président du comité d’organisation de cette visite, et fils de la région, mercredi, lors d’une conférence de presse, quelques heures avant l’arrivée du chef de l’Etat et de son épouse, l’avait déjà annoncé. Un peu plus tard confirmé par Ouattara, lui-même, cette visite, au-delà de l’invite à la réconciliation et à la restauration de la...
(La Lettre du Continent 02/05/13)
L'implication personnelle d'Alassane Ouattara dans la campagne des municipales couplées aux régionales au profit de candidats du Rassemblement des républicains (RDR) n'a pas payé. La seule victoire notable est celle de son ministre Jean-Louis Billon, candidat dans le Hambol (centre-nord) contre Coulibaly Maurice (PDCI). Pour le reste, le chef d'Etat ivoirien a subi un revers. A Abidjan, où se concentre la moitié du corps électoral du pays, le RDR n'a remporté que trois communes (Abobo, Adjamé et Yopougon) sur dix. A Koumassi, quartier sud de la capitale économique, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Cissé Ibrahim Bacongo, est tombé face au "pdciste" Raymond N’Dohi. A l’intérieur du pays, plusieurs candidats soutenus par le parti présidentiel ont...
(Soir Info 02/05/13)
Voici ce qui s’est passé- Le gala commémorant l’an 67 de la naissance du parti démocratique de Côte d’Ivoire ( Pdci-Rda), qui s’est tenu avec une relative faste le mardi 30 avril 2013, à l’Hôtel Ivoire, s’est achevé, vers minuit, sur une note bien triste. Cette cérémonie qui intervient une semaine après les élections régionales et municipales où le Pdci s’en est tiré à bon compte, devrait être un bain de jouvence pour Henri Konan Bédié. Mais, au lieu d’être euphorique, elle s’est plutôt transformée en source d’intenses inquiétudes et en une grosse frayeur pour les dizaines de militants, sympathisants et de nombreux observateurs qui ont répondu à l’invitation du parti sexagénaire. Le président du Pdci, Henri Konan Bédié, qui...
(L'Intelligent d'Abidjan 02/05/13)
Le président de la République Alassane Ouattara est arrivé hier mercredi 1er mai 2013 à Man pour une visite d’Etat dans la région du Tonkpi marquée par la tenue d’un Conseil des ministres dans la capitale du District des montagnes. Accompagné de la Première Dame Mme Dominique Ouattara, il a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et la quasi-totalité des membres du gouvernement. 16 h 42. C’est l’heure à laquelle le chef de l’Etat a foulé le sol de l’aéroport de Man situé à 7 Km du centre ville. Après des poignées de mains avec quelques ministres et des responsables locaux, Alassane Ouattara a indiqué que cette visite obéit au souci de développer...
(L'Intelligent d'Abidjan 02/05/13)
«176 députés pour et une (1) abstention. Le calendrier des travaux de la 1ère session ordinaire 2013 est adopté». Tel est le résultat proclamé par Mme Fadiga Sarra Sako, première-vice-présidente de l’Assemblée nationale, le mardi 30 avril 2013. Les députés ivoiriens, au nombre de 177 sur 255, devaient examiner le calendrier des travaux parlementaires de la 1ère session ordinaire, ouverte le mercredi 24 avril dernier. De source proche du parlement, le statut des députés sera examiné au cours de cette 1ère session ordinaire de l’année 2013, qui prend fin le 24 juillet prochain, sauf changement. Plusieurs projets de lois sont sur la table des députés membres des commissions de l’Assemblée nationale. Il s’agit entre autres, du projet de loi relatif...
(Le Patriote 02/05/13)
25 militaires membres de la Garde républicaine qui se rendaient à Man dans le cadre de la sécurisation de la visite d’état du président de la République ont été victimes d’un accident de la circulation à l’entrée de la ville. Les quatre véhicules qui les transportaient sont entrés en carambolage avec un camion remorque qui tentait d’exécuter une manoeuvre. 5 des blessés qui se trouvaient dans un état critique ont été évacués sur Abidjan par le SAMU. Les autres blessés sont internés au CHR de Man.
(Xinhua 02/05/13)
ABIDJAN - Le Parti ivoirien des travailleurs (PIT, opposition) "soutient" les syndicats de travailleurs en lutte contre la "paupérisation", selon une déclaration lue devant la presse mercredi à l'occasion de la Fête du travail. Le PIT "soutient les syndicats en lutte contre la paupérisation et demande au gouvernement d'arrêter les mesures d'intimidation, de favoriser à l'inverse une plate-forme de concertation avec les travailleurs aux fins de répondre favorablement et avec diligence à leurs légitimes revendications", indique la déclaration lue par le vice-président du parti, Jérémie Kouadio. Des arrêts de travail récurrents menés par les syndicats de fonctionnaires de l'administration générale, des enseignants du primaire et du secondaire et des personnels de santé pour des revendications salariales ont paralysé le fonctionnement...
(Le Patriote 02/05/13)
La visite d’Etat entreprise par le président de la République, Alassane Ouattara, dans la Région du Tonpki a commencé, hier, par l’accueil mémorable reservé à l’hôte du pays Dan. Il était exactement 16h39mn lorsque le ‘’King Air présidentiel’’ à bord duquel le chef de l’Etat se trouvait s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Bogouiné (Man). A la descente de l’échelle de coupée, le président de la République accompagné par son épouse Dominique Ouattara est accueilli par le corps préfectoral dirigé par le préfet de Région, Soro Kayaha Jerôme. Le couple présidentiel salue chaleureusement ensuite le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, les membres du gouvernement, les élus locaux, cadres, leaders religieux, chefs coutumiers et diverses autres personnalités venues le...
(Soir Info 30/04/13)
La déclaration de candidature d’Alassane Ouattara aurait tout eu d’une annonce classique si elle n’émanait pas d’un président à mi-chemin de son mandat. En révélant, dans une interview à Jeune Afrique qui fera florès, qu’il sera « vraisemblablement amené à solliciter un deuxième mandat », le chef de l’Etat a pris rebrousse-poil adversaires et même nombre de partisans. L’axe de communication est parfaitement cogité. Le timing est, lui, soupesé : d’ordinaire, les présidents en exercice louvoient sur leur intention de briguer un nouveau mandat, préférant maintenir le doute jusque dans les derniers instants. Il y a ici une forme de délicatesse qui confine à la pudeur. Mais Alassane Ouattara et ses communicateurs n’ignorent pas la règle. La justification de la...
(Africatime 30/04/13)
La Direction du Rassemblement Des Républicains (RDR) a pris connaissance dans la presse d'une réunion de cadres se réclamant de la Direction du RDR. Au cours de cette réunion dont le quotidien Le Nouveau Réveil, (quotidien proche de notre allié le PDCI-RDA) s'est largement fait l'écho, ces cadres du RDR auraient demandé "une remise à plat du parti" en arguant "Nous ne pouvons plus fonctionner dans l'improvisation". C'est le lieu de rappeler aux uns et aux autres les points: 1. La Direction du RDR ne se reconnait pas dans les déclarations faites par ces cadres. Leurs déclarations n’engagent que leurs propres personnes. 2. Malgré la montée en puissance des indépendants lors des récentes consultations locales, le RDR reste et demeure...
(Leral 30/04/13)
Dans une interview accordée à Jeune Afrique et reprise par le quotidien Libération, le président ivoirien s’est prononcé sur la situation politique au Sénégal. Alassane Dramane Ouattara a avoué avoir joué la médiation pour rapprocher l’ancien président Abdoulaye Wade et son successeur Macky Sall. "Abdoulaye Wade est notre doyen et c’est un ami. J’ai essayé de faire tout mon possible pour faciliter la relation entre lui et Macky Sall. Ce sont deux hommes qui ont à cœur de préserver les institutions et les intérêts de leur pays. Je souhaite personnellement que la grande famille libérale au Sénégal, qui a soutenu le Rdr (Rassemblement des républicains) dans son combat pour la démocratie, se rassemble", affirme-t-il. A la question de Marwane Ben...
(AIP 30/04/13)
Daloa, 30 avr (AIP)- La Coalition pour la justice et le pardon des victimes de guerre de Côte d’Ivoire (CJPVG-CI) dont le siège est basé à Daloa, a identifié en deux ans (2011-2012), 9.776 victimes de guerre issues des différentes crises qui ont secoué le pays, en partant notamment de la crise militaro-politique de septembre 2002 à la crise postélectorale d’octobre 2010. De ce bilan non exhaustif communiqué samedi, au sortir d’une assemblée générale extraordinaire de la CJPVG-CI, il ressort 173 femmes victimes de viol et 966 femmes rendues veuves du fait de la guerre, selon M. Edoukou Claver, président national de la Coalition des victimes de guerre. Ce résultat qui est le reflet du travail abattu par sa structure...
(Xinhua 30/04/13)
ABIDJAN, 30 avril (Xinhua) -- Des hommes armés ont fait irruption nuitamment dans la localité de Grégbeu (département de Daloa), faisant quatre morts parmi les villageois, ont indiqué mardi des habitants à Xinhua. A en croire ceux-ci, ces inconnus munis d'armes de guerre et d'armes blanches se sont attaqués au village et ont abattu trois éleveurs et un agriculteur qui ont voulu résister à leur opération. Un détachement des Forces républicaines de Côte d'ivoire (FRCI) avisé s'est rendu sur place, mais les individus armés avaient pris la clé des champs. Des dispositions ont été mises sur place par les autorités pour sécuriser la localité afin de prévenir d'autres intrusions. Par la même occasion, une enquête a été ouverte pour déterminer...
(APA 30/04/13)
Le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconduit, pour une période de 12 mois, son régime de sanctions à l’égard de la Côte d’Ivoire, concernant les armes et les diamants, ainsi que le mandat du Groupe d’experts créé en 2004 pour évaluer la situation dans le pays. Selon une note d’information de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), transmise lundi au bureau de APA, ‘’en adoptant, à l’unanimité de ses 15 membres la résolution 2101 (2013), le Conseil de sécurité proroge jusqu’au 30 avril 2014 les mesures imposant à tous les États d’empêcher la fourniture, la vente ou le transfert, directs ou indirects, d’armes et de matériel connexe à la Côte d’Ivoire, à partir de leur territoire...
(APA 30/04/13)
Abidjan (Côte d’Ivoire) L’expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, Doudou Diène a jugé lundi à Abidjan que la ‘’Côte d’Ivoire est engagée dans une dynamique démocratique réelle’’, à quelques jours de la publication de son dernier rapport sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire. ‘'Le pluralisme politique est une des clefs des droits de l'Homme'', a déclaré M. Diène à l'issue d'une audience avec le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Pour lui, la ‘'Côte d'Ivoire est en engagée dans une dynamique démocratique réelle'' qui va refléter sur la richesse fondamentale, politique et culturelle du pays. Doudou Diène, doit publier dans les prochains jours son rapport sur la situation...
(Le Nouveau Réveil 30/04/13)
Les nuages, qui ont existé entre Anne Oulotto et son frère Denis Kah Zion dans la région du Cavally à la faveur des élections municipales couplées à celles des législatives, sont en train de se dissiper. Hier, cette bonne nouvelle, souhaitée par toute la population ivoirienne qui a suivi dans la presse la guéguerre fratricide, a été donnée par le maire de Toulépleu, Denis Kah Zion, alors qu’il était venu remercier son personnel du « Nouveau Réveil » qui l’a soutenu par des prières et des bénédictions dans le challenge qu’il vient de gagner. « Je voudrais vous apaiser. Anne Oulotto et moi, nous nous sommes parlé ce matin (Ndlr : hier matin). Elle m’a appelé. Nous allons nous rencontrer...
(Soir Info 30/04/13)
«Non aux voleurs d’élections» ; «Le sous-préfet, complice» ; «Agents de Cei corrompus» ; «Tous pour la reprise des élections à Bingerville»…C’est ce qu’on pouvait lire sur les pancartes que les centaines de partisans des candidats indépendants aux dernières municipales à Bingerville, brandissaient, le lundi 29 avril 2013. De la Sicogi II à la sous préfecture en passant par le marché de Bingerville, ils ont marché, encadrés par des policiers et gendarmes, avec à leur tête, les deux candidats contestataires : Agoh Claude Jean Félix Djamah Dieudonné et Sran Kouassi Franck, arrivés respectivement 2ème et 3ème aux municipales du 21 avril 2013 à Bingerville. Après qu’ils ont marché pacifiquement sur environ 4 kilomètres, c’est M. Sran qui a pris la...
(L'Inter 30/04/13)
’Union de la jeunesse communale de Cocody (UJCO) a animé un point-presse, hier lundi 29 avril 2013, dans ladite commune pour interpeller la Commission électorale indépendante (CEI) et le gouvernement suite aux résultats des élections municipales du 21 avril dernier «émaillés de graves fraudes et de dérives inacceptables», selon son président Guigui Jonas Kipré. «La CEI, dans ses délibérations, a proclamé N’Goan Aka Mathias vainqueur avec 14.083 voix soit 42,27% et Agbahi Félicien avec 9.218 voix, soit 27,61%, avec un écart de 4865 voix. Nous, l’Union de la jeunesse communale de Cocody, à travers son Bureau Exécutif (UJCO), voudrons prendre ici et maintenant l’opinion nationale et internationale à témoin de ce qui adviendra, si rien n’est fait, et demandons à...
(Nord-Sud Quotidien 30/04/13)
«Pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire» Le ministre ivoirien de la Justice s’est prononcé, hier, sur la suite à donner au cas de l’ex-première dame, Simone Gbagbo, sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (Cpi). L’Etat ivoirien est en train de réfléchir sur la suite à donner au transfèrement de l’ex-première dame, Simone Gbagbo arrêtée le 11 avril 2011, en même temps que son époux, Laurent Gbagbo. L’information a été donnée par le ministre de la Justice, Mamadou Gnénéma Coulibaly, au cours de la conférence de presse qu’il a animée à l’immeuble Sciam, au Plateau. « Nous sommes en train de réfléchir sur la réponse à donner à la Cpi, sur la question du transfèrement...
Article(s) relatif(s): 
(RFI 29/04/13)
En Côte d'Ivoire, deux ans après la chute de Laurent Gbagbo, les langues commencent à se délier sur le jeu politique des uns et des autres. Quel rôle a joué Guillaume Soro ? L'ancien Premier ministre a-t-il un destin national ? Alafé Wakili est le directeur du journal L'Intelligent d'Abidjan. Il publie chez L'Harmattan, Notre histoire avec Laurent Gbagbo. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Dans votre livre, on découvre de multiples facettes de l’ancien président ivoirien. A un moment, vous dites : « Quand j’ai vu le virage de Laurent Gbagbo en faveur de l’ivoirité, j’ai regretté le Gbagbo d’avant. » Alafé Wakili : Oui, le Gbagbo d’avant, c’était l’homme de gauche, le socialiste qui combattait...

Pages