Samedi 25 Novembre 2017
(APA 05/11/17)
Justin Koua, cadre du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo) a été libéré, samedi soir, après avoir purgé une peine de 30 mois à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA), a constaté APA, sur place. C'est aux alentours de 20h que le lourd portail de la plus grande prison du pays largement ouvert, a laissé passer le dirigeant politique. Les deux doigts de ''la victoire'' levés (signe de ralliement du FPI), Justin Koua, sourire aux lèvres, venait de recouvrer la liberté, après 30 mois de détention dans ce pénitencier, à la satisfaction de quelques ''camarades'' du parti, venus vivre sa libération. ''La lutte continue'', lance l'un d'entre eux à M. Koua qui acquiesce de la tête...
(Jeune Afrique 04/11/17)
Le président de la République de Côte d'Ivoire et le président de l'Assemblée nationale se sont - enfin - rencontrés au Palais présidentiel à Abidjan ce vendredi en fin d'après-midi. Le chef de l’État Ivoirien Alassane Dramane Ouattara (ADO) a reçu, au palais du Plateau le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, ce vendredi 3 novembre en fin d’après-midi. Une rencontre très attendue, depuis le retour de ce dernier, dimanche 22 octobre, après deux mois d’absence et de tensions entre les deux hommes. Préparation minutieuse Le rendez-vous avait été minutieusement préparé par leurs collaborateurs respectifs.
(RFI 04/11/17)
Ils se sont vus et ils se sont même parlé. Le président de la République de Côte d'Ivoire et le président de l'Assemblée nationale se sont rencontrés vendredi 3 novembre 2017, en fin d'après-midi, au palais présidentiel d'Abidjan. A la demande de Guillaume Soro lui-même, Alassane Ouattara a donc reçu son jeune ex-Premier ministre, qui était en déplacement à l'étranger depuis deux mois et demi. Le tout dans un contexte assez sulfureux, puisqu'une cache d'armes a été découverte chez l'un de ses principaux collaborateurs. In extremis, entre un Conseil des ministres tardif, vendredi 3 novembre, et un départ ce samedi aux Etats-Unis, le président ivoirien a trouvé le temps d'accorder une heure d'audience au président de l'Assemblée nationale. Depuis son...
(L'Intelligent d'Abidjan 03/11/17)
En tournée à Kouto dans la Bagoué le vendredi 27 Octobre 2017 le Ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, par ailleurs député de la Circonscription électorale de Bléssegué-Kouto, Bruno Nabagné Koné, a annoncé, la tenue d’un « grand » rassemblement pour rendre hommage au Président de la République, Alassane Ouattara, le 2 décembre prochain à Boundiali suite à la nomination de Mme Kandia Camara au Secrétariat général du Rassemblement des républicains (RDR). « La nomination de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle en qualité de Secrétaire générale du RDR, lors du 3ème Congrès ordinaire, les 9 et 10 septembre, honore toute la région de la Bagoué », a-t-il...
(Jeune Afrique 02/11/17)
Après plusieurs mois de rapports froids et difficiles, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara s’est rendu le 31 octobre en début de soirée à la résidence d’Abidjan Cocody-Ambassades de son allié politique Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), pour relancer la création du parti unifié, attendu depuis la présidentielle d’octobre 2015. La rencontre entre les deux hommes était très attendue. Pour ce déplacement, Alassane Ouattara (ADO) a opté pour un accompagnement ultra-léger sans son entourage habituel. Exit, donc, Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, Fidele Sarrassoro, le directeur de cabinet et consort. Seule Masséré Touré, la directrice de la communication de la présidence, était présente avec le chef de l’État ivoirien. Henri Konan...
(APA 01/11/17)
Le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, mardi soir, à Abidjan la mise en place d’un Comité de haut niveau chargé de travailler sur le manifeste et les règlements du futur parti unifié des houphouëtistes , a constaté APA sur place dans a capitale économique ivoirienne. M. Ouattara a fait cette annonce au terme d’une rencontre avec ‘’son aîné’’ Henri Konan Bédié, Président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), par ailleurs Président de la conférence des Présidents des partis membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Au cours de cette rencontre, les deux hommes ont abordé ‘’la situation socio-économique du pays’’. Selon Alassane Ouattara, ce Comité de haut niveau va travailler sur un...
(Fraternité Matin 31/10/17)
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a effectué, ce lundi 30 octobre 2017, une Visite d’Amitié et de Travail à Abuja (Nigeria). Après les honneurs militaires qui lui ont été rendus et l’accueil réservé par la communauté ivoirienne vivant à Abuja, le Chef de l’Etat s’est rendu au Palais de la Présidence de la République où il a été accueilli par le Président de la République Fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari. Les deux Chefs d’Etat ont un entretien en tête-à-tête, d’environ 1 heure, avant de prendre part à un déjeuner offert en l’honneur du Président Alassane Ouattara par son homologue nigérian. Faisant le point de sa visite, le Président de la République a remercié le Chef...
(Fraternité Matin 31/10/17)
Le vice-président ivoirien a conduit une délégation, ce lundi 30 octobre 2017, pour visiter deux sites qui serviront dans le cadre du 5ème sommet Afrique-Union européenne. Daniel Kablan Duncan, accompagné du ministre du Tourisme, Siandou Fofana, a visité Sofitel Abidjan hôtel ivoire, à Cocody. L’objectif de cette tournée est de s’assurer de l’effectivité des travaux en prélude à ce sommet qui aura lieu les 29 au 30 novembre prochains à Abidjan. Daniel Kablan Duncan et sa délégation ont eu droit à une visite guidée dans le supermarché et la patinoire du Sofitel Abidjan hôtel ivoire qui serviront de lieu de restauration aux différentes missions qui effectueront le déplacement à cette occasion. « Je voudrais féliciter les équipes en charge des...
(L'Intelligent d'Abidjan 31/10/17)
De nos jours, les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus grande dans le champ de la politique, jusqu’à devenir une arme essentielle. Ne dit-on pas de Trump et de Macron qu’ils ont été élus avec l’appui de leur présence sur Twitter ? À l’évidence, le virtuel nous donne une image de plus en plus amplifiée de la réalité, quasi fantasmatique. Certains personnages publics sont suivis par des dizaines de milliers de « followers » (Messi, Neymar, Ronaldo, Alpha Blondy, Arafat, etc.) Ces « followers » peuvent devenir des « clients » qui achètent des produits. Le transfert de Neymar au PSG est amorti par la vente des maillots du joueur. Mais, peut-on mesurer l’impact réel du virtuel...
(Afrique sur 7 31/10/17)
La réconciliation nationale n’a véritablement pas progressé sous le régime Ouattara. Telle est l’opinion clairement exprimée par Kouadio Konan Bertin dit KKB lors d’une émission sur RFI. Réconciliation nationale, KKB dénonce un manque de volonté politique du pouvoir Ouattara Adama Bictogo (RDR), Jean-Louis Billon (PDCI) et Kouadio Konan Bertin dit KKB (PDCI) étaient les invités d’Alain Foccart à son émission le Débat africain. Aussi, cette émission portait-elle sur la situation politique en Côte d’Ivoire. De même, il a été question de l’alternance en 2020. Et surtout, de la survie du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition au pouvoir.
(APA 30/10/17)
Le Président du parlement ivoirien, Guillaume Kigbafori Soro, a affirmé dimanche soir à Abidjan que ‘’pour l'heure la présidentielle de 2020 n'est pas sa préoccupation’’. ‘’Je suis un homme de mission. 2020 c'est encore loin. Donc, je me préoccupe de gérer l'Assemblée nationale. Pour l'heure 2020 n'est pas ma préoccupation’’, a déclaré avec insistance, M. Soro qui recevait les internautes. Au-delà de cet éclairci sur son intention avérée ou supposée de se porter candidat à la présidentielle ivoirienne de 2020, M. Soro a profité de cette tribune pour expliquer le sens du mot ‘’humilité’’ dont il avait récemment fait usage de retour à Abidjan après un long séjour en Europe et qui avait été diversement interprété par l'opinion. ‘’J'irai avec...
(AIP 30/10/17)
Le président de la République, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan, ce lundi, pour Abuja, au Nigeria, où il effectuera une visite d’amitié et de travail de quelques heures. Selon un communiqué de la présidence ivoirienne, le président Ouattara aura, durant son séjour, des entretiens avec son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, sur les relations et la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria ainsi que sur les questions relatives à la sous-région et au continent. Membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Côte d’Ivoire et le Nigeria sont deux principales économies de l’Afrique de l’Ouest, en dépit de la chute du cours du pétrole.
(AIP 29/10/17)
L’annonce a été faite par la ministre de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, vendredi, lors d’une cérémonie de remise de clé du groupe scolaire portant le nom du chef de l’Etat réhabilité par la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI), à Dimbokro. « Le président de la République, Alassane Ouattara, m’a chargée de vous annoncer qu’il effectuera une visite à Dimbokro pour vous rencontrer », a déclaré Kandia Camara, répondant à une doléance du maire Bilé Diéméléou Amon Gabriel. Ce dernier, relevant la nécessité d'une synergie d'actions des fils de la région...
(La Tribune 28/10/17)
Trois proches de Guillaume Soro, le président du parlement ivoirien, seraient sous surveillance sur recommandation de la DST. D'après une note circulant sur les réseaux sociaux et attribuée à la Direction de la surveillance du territoire, celle-ci aurait également insistait sur le retrait immédiat des leurs passeports, alors que la tension entre le président Alassane Ouattara et Soro n'est vraisemblablement pas près de tomber. Les derniers rebondissements dans la crise opposant le président de la de Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara et le président du parlement, Guillaume Soro, n'auguraient guère d'un scénario d'apaisement. Dans un document attribué au ministère ivoirien de l'Intérieur, daté du 13 octobre 2017 et circulant sur les réseaux sociaux, la Direction de la surveillance du territoire...
(RFI 27/10/17)
Alassane Ouattara, le président ivoirien, était ce jeudi 26 octobre en Guinée, à Conakry, pour une visite de quelques heures. Cette visite lui a permis d'évoquer des sujets d'actualités avec son homologue Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine. Compte-rendu de la rencontre entre les deux dirigeants. Qu’il s’agisse de la crise togolaise, de la monnaie unique sous-régionale, du sommet Union africaine-Union européenne fin novembre prochain à Abidjan, tout a été abordé par les deux chefs d’Etat guinéen et ivoirien. Une convergence de vues entre Alpha Condé et Alassane Ouattara, qui permettra notamment de trouver une issue heureuse à la crise togolaise. « Il est extrêmement important que les choses évoluent de façon pacifique au Togo et qu’on ait...
(AIP 27/10/17)
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a effectué une visite d’Amitié et de Travail en Guinée. Il a été accueilli à l’aéroport international de Conakry par son homologue de la Guinée, le Professeur Alpha CONDE qui avait, à ses côtés, des membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel guinéens ainsi qu’une forte Communauté ivoirienne conduite par l’Ambassadeur Youssouf DIARRASSOUBA. Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a effectué jeudi une visite d’amitié et de travail en Guinée au cours de laquelle il a passé en revue, avec son homologue Alpha Condé, des questions liées notamment à la CEDEAO et à l’Union Africaine (UA). Au terme de leur entretien à l’Hôtel Sheraton de Conakry, les deux...
(RFI 27/10/17)
En Côte d’Ivoire, malgré le discours officiel du président Ouattara et du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro qui consiste à dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, des signes de tensions persistent. L’un d’entre eux s’est traduit par une note de la DST, la Direction de la surveillance du territoire, qui intime l’ordre de confisquer les passeports de trois proches de Guillaume Soro. Ces trois personnes sont Moussa Touré, Félicien Sékongo et l’avocate et ancienne ministre du gouvernement de Daniel Kablan Duncan : Affoussiata Bamba-Lamine.
(Jeune Afrique 27/10/17)
La députée européenne Rachida Dati se rendra dans la capitale économique ivoirienne les 30 et 31 octobre afin de préparer le sommet UA-UE qui doit s’y tenir les 29 et 30 novembre. Selon nos sources, l’ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy a été personnellement invitée, avec les députés Michèle Rivasi et Franck Proust, par le président ivoirien, Alassane Ouattara, lorsque ce dernier est venu à Bruxelles en juillet. Outre le chef de l’État, la délégation devrait rencontrer plusieurs ministres de Côte d’Ivoire. En savoir plus sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/485385/politique/union-europeenne-aller-...
(RFI 26/10/17)
Malgré le retour de Guillaume Soro en Côte d'Ivoire, qui prône l'apaisement, et les déclarations du président ivoirien Alasanne Ouattara, en marge du sommet de la CEDEAO, affirmant qu'il n'y a pas de crise entre lui et le président de l'Assemblée nationale, il subsiste des signes de tensions. L'un de ces signes a pris la forme d'un document de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) qui recommande la mise sous surveillance de trois proches conseillers de Guillaume Soro. C'est un document qui tient en une page et qui circule depuis ce mardi 24 octobre sur les réseaux sociaux. On peut y lire le nom de trois proches de Guillaume Soro : son chargé de communication Moussa Touré, Félicien...
(Jeune Afrique 26/10/17)
En cas de liberté provisoire, Laurent Gbagbo ira vivre à Bruxelles auprès de sa femme et son fils. Laurent Gbagbo séjournera à Bruxelles s’il est libéré provisoirement par la CPI début 2018. L’ex-chef de l’État ivoirien a choisi la Belgique pour rester au côté de son épouse, Nady Bamba, qui y réside en permanence avec leur fils, David Al Raïs Gbagbo. Emmanuel Altit, conseil de Gbagbo, introduira d’ici fin décembre cette nouvelle demande de remise en liberté provisoire, le temps que l’équipe du procureur présente à la barre ses derniers témoins, dont le tiers a fait défaut. En savoir plus sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/485380/societe/cpi-gbagbo-lorgne-sur-la-...

Pages