| Africatime
Samedi 29 Avril 2017
(Jeune Afrique 14/04/17)
Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a donné son feu vert, le mercredi 12 avril, à la digitalisation du système fiscal par la création d’un portail dénommé e-impot.gouv. Pour l'instant, celui-ci est réservé aux entreprises. Désormais, les contribuables ivoiriens pourront effectuer toutes leurs procédures de déclarations d’impôts en ligne. Plus besoin de se rendre dans les bureaux du fisc avec une liasse de documents encombrants. La Côte d’Ivoire s’inscrit ainsi dans la dynamique de tout-numérique voulue par le président Alassane Ouattara via e-gouv. Ce projet, axé sur la transformation digitale de l’administration, relève d’un enjeu stratégique pour le pays. Le projet de gouvernance électronique lancé dès l’accession du chef de l’État au pouvoir, en 2012, a certes pris beaucoup...
(Afrique sur 7 14/04/17)
Michel Sapin, le ministre français des Finances et des comptes publics, en visite à Abidjan (Côte d’Ivoire), a affirmé que c’était aux pays africains de faire des propositions sur le FCFA à son pays la France. Selon lui, cette monnaie appartient aux Africains qui se doivent de décider de son avenir. L’Afrique est présentement divisée sur le FCFA. Cette monnaie taxée de coloniale doit être abandonnée, selon plusieurs experts africains en Économie. Comme François Hollande, le président français, qui s’était déjà montré disposé à étudier des propositions sur l’avenir de cette monnaie, Michel Sapin a abondé dans le même sens lors de sa visite jeudi en Côte d’Ivoire. Il a déclaré à sa sortie d’audience avec le président Alassane Ouattara...
(RFI 14/04/17)
La cour d'assises de Yopoungon a rendu son verdict dans le procès des «Disparus du Novotel», jeudi 13 avril, en fin de soirée. Dix hommes étaient poursuivis pour l'enlèvement et le meurtre de quatre personnes, dont deux Français, à Abidjan le 4 avril 2011, en pleine crise post-électorale en Côte d'Ivoire. Vingt ans de prison pour le commissaire Osée Loguey qui est celui ayant achevé le français Yves Lambelin qui agonisait dans les jardins de la présidence ivoirienne d’un coup de mitraillette. Dix-huit ans pour le général Brunot Dogbo Blé, le chef de la garde républicaine, qui avait en charge la surveillance de ce palais, et 18 ans également pour les colonels Jean Aby et Leopold Okou Mody, deux de...
(APA 14/04/17)
Le Royaume de l’Arabie Saoudite a remis, jeudi, au gouvernement ivoirien un chèque de 3 millions de dollars, soit environ 1, 8 milliard de FCFA pour l’achèvement des travaux de construction de la mosquée du Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne. Ce chèque a été remis par l’Ambassadeur du royaume de l’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire, Saud Al Sobéhiti au ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko lors d’une cérémonie organisée au sein de ladite mosquée. M. Bakayoko l’a aussitôt remis au guide de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, Cheick Aïma Boikary Fofana. A son tour, il a transmis le chèque au Comité de construction de la mosquée...
(APA 14/04/17)
Quelque 10 000 emplois sont menacés dans le secteur de la transformation agricole en Côte d’Ivoire, notamment dans l’industrie cotonnière, où les usines de trituration et de filature sont confrontées à ‘’d’énormes problèmes d’approvisionnement en matières premières’’ de production (coton graine et fibre), révèle un communiqué de presse de la Fédération Nationale des Travailleurs du Textile du Coton et de l’Anacarde de Côte d’Ivoire (FENATTCA-CI), transmis, jeudi, à APA. ‘’La filière coton a mal de son industrie par l'insuffisance d’approvisionnement en matières premières (coton graine et fibre) des usines de trituration et de filature’’, souligne le communiqué de la FENATTCA-CI signé par son président Drissa Sékongo. Selon le texte, ‘’plus de dix milles (10 000) emplois sont menacés pendant que...
(AIP 14/04/17)
Porteuse d’un message d’un message de son président, la ministre ghanéenne de l’Aviation, Cécilia Abena Dapaah, a annoncé la venue à Abidjan, en prochain, de Nana Akufo-Addo, dans le cadre d’une visite officielle. Elu président de la République le 7 décembre 2016, Nana Akufo-Addo a été investi le 7 janvier en présence du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, invité d’honneur de cette cérémonie, rappelle-t-on. Le président ghanéen effectue donc sa première officielle au bord de la lagune Ebrié, pour exprimer sa gratitude à son homologue ivoirien. Partageant une frontière commune d’environ 700 km , la Côte d’Ivoire et le Ghana, respectivement premier et deuxième producteurs mondiaux, face à la volatilité du cours mondial, ont conclu ce jeudi un accord...
(APA 14/04/17)
Quelque 156 migrant ivoiriens en situation '' irrégulière et difficile '' en Libye, ont regagné Abidjan, jeudi soir, par un charter, à l'initiative de l'organisation internationale pour les migrations (OIM) en collaboration avec la Direction générale des Ivoiriens de l'extérieur (DGIE) et du ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur. Pour la plupart des jeunes gens et jeunes filles dont l'âge varie entre 14 et 25 ans, avec de nombreux mineurs, ces migrants sont ont choisi de retourner au pays après des tentatives infructueuses de rallier l'Europe via la Libye. ''Je suis partie de la Côte d’Ivoire en passant par Bamako au Mali pour atterrir à Tripoli via le Niger'', raconte Yacouba Dembélé ''heureux'' de retrouver les siens...
(APA 14/04/17)
Le gouvernement ivoirien a adopté, jeudi, un projet de loi réduisant les délais des décisions de justice, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné faisant le compte rendu d’un Conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara. Un délai de six mois est ainsi imposé aux tribunaux pour trancher une affaire portée à leur connaissance. «Ce projet de loi modifie le code de procédure civile, commerciale et administrative. Il modifie les articles 140 et 181 du code de procédure civile, commerciale et administrative en vue de raccourcir les délais des décisions de justice et les délais d'exécution desdites décisions», a expliqué M. Koné. Selon M. Koné, également ministre de la communication, de l’économie numérique et...
(Fraternité Matin 14/04/17)
Le Conseil des ministres de ce jeudi 13 avril 2017, a autorisé le Président de la République à ratifier le protocole des Nations unies contre le trafic des migrants. Toujours sur la question des migrants, le Conseil, sur rapport d’une commission d'enquête envoyée en Lybie, a démenti les chiffres publiés par la chancellerie italienne. Celle-ci annonçait qu'à la fin 2016, 13000 Ivoiriens avaient franchi les frontières italiennes. « Nous avons enregistré environ 2000 Ivoiriens et les autres présumés Ivoiriens sont plutôt des personnes de la sous-région ouest-africaine ou d'autres régions de l'Afrique qui auraient vécu en Côte d'Ivoire », a expliqué Bruno Koné, porte-parole du gouvernement. Au cours de sa conférence, il a annoncé qu'environ 150 migrants ivoiriens en situation...
(AIP 14/04/17)
Sur un total présumé de 13 000 Ivoiriens pris sur les côtes italiennes en situation d’immigration clandestine, seulement 2 000 sont réellement des ressortissants de la Côte d’Ivoire, révèle une mission conduite sur place par le gouvernement. Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a livré jeudi au terme d’un conseil des ministres, les conclusions de cette mission diligentée après communication par l’ambassade d’Italie en Côte d’Ivoire de la présence supposée de 13 000 immigrés clandestins ivoiriens sur les côtes du pays. « Suite aux conclusions de cette mission, il convient de noter que le phénomène migratoire a atteint des proportions inquiétantes et qu’il concerne une frange importante des populations africaines de façon générale, même si nous y avons retrouvé...
(APA 14/04/17)
Le Conseil national de la presse (CNP) a infligé des ‘’sanctions pécuniaires ‘’ à deux organes de presse pour ‘’récidive à des manquements’’, a appris, APA, jeudi, dans un communiqué de l’organe officiel de régulation du secteur de la presse dans le pays. Le communiqué signé du président du CNP, Raphaël Lakpé, indique que le quotidien La Voie Originale écope d’une sanction pécuniaire fixée à 2 millions de FCFA contre 1 million de FCFA pour l’hebdomadaire sportif Abidjan Sports. Selon le CNP, ‘’La Voie originale attribue des titres à des personnalités engageant le Front populaire ivoirien (FPI) alors qu’elles n’en ont pas la qualité, et ce, en violation du communiqué du CNP’’. Ce manquement, rappelle le CNP, avait valu ‘’au...
(Financial Afrik 14/04/17)
Un cartel dans le cacao ? L’idée évoquée l’année dernière par le président ivoirien lors de l’Africa CEO Forum prend forme. Au terme de deux jours de conclave, le Conseil café cacao, côté ivoirien, et le Cocoa Board, côté Ghana, ont signé ce 13 avril « Les accords d’Abidjan », un premier pas vers la mise en place d’un cadre de coopération sur les problématiques de la filière. L’idée centrale est de travailler à une stratégie commune afin d’impacter sur la fixation des cours des fèves sur le marché international. Ces accords sont relatifs notamment à la production, à la transformation, au changement climatique, aux intrants. Abidjan et Accra, qui fournissent environ 60% de l’offre mondiale de cacao, restent vulnérables...
(Le Monde 13/04/17)
Le président Ouattara a privilégié sa sécurité plutôt que la réconciliation entre les anciens soldats de Laurent Gbagbo et ceux issus de l’ex-rébellion. Le capitaine B. et le sergent G. (tous deux tiennent au strict respect de leur anonymat) sont comme les deux faces d’une même pièce. Fondus dans un même corps, mais incapables de diriger leur regard vers un même horizon. Leurs maux sont différents, mais tous deux incarnent les malaises qui perturbent l’armée ivoirienne. La « grande muette » s’est fait entendre avec fracas, en janvier, par une série de mutineries qui ont réveillé de vieilles peurs chez nombre d’Ivoiriens et rappelé aux autorités à quel point l’édifice militaire, comme celui de cette nation en reconstruction, est encore...
(APA 13/04/17)
Les besoins de financement des Petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes sont évalués à 3574 milliards de FCFA, soit 21% du Produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire, a annoncé, mercredi à Abidjan, Eric Kacou, Co-Fondateur et Président directeur général du cabinet Entrepreneurial solutions partners (ESPatners). M. Kacou qui s’exprimait face à la presse, s’est appuyé sur l’étude intitulée ‘’Données pour la croissance’’ réalisée par son cabinet pour ‘’combler un vide, en l’absence de données fiables et récentes sur la mesure et l’identification des besoins en financement des PME’’. Selon lui, ces données présentent sept perspectives qui ont permis de mettre en place le ‘’PACTE’’
(Jeune Afrique 13/04/17)
Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly (AGC), par ailleurs secrétaire exécutif du RDR (au pouvoir), est activement intervenu dans le processus de formation du bureau du Parlement. Il a usé de son influence auprès du chef de l’État, Alassane Ouattara, pour adouber Jeanne Peuhmond, trésorière du RDR, à la vice-présidence de l’Assemblée, au détriment d’Aminata Camara Tounagara, l’épouse d’Adama Toungara, ministre conseiller à la présidence de la République. Célestine Olibel Trazéré, députée RDR dans la circonscription d’Issia (Centre-Ouest), n’a pas conservé son poste de vice-présidente. Celle qui passe pour une fidèle de Guillaume Soro a été récusée par Amadou Soumahoro
(APA 13/04/17)
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a lancé, mercredi, à Abidjan le E-impôts, un portail de déclaration et de paiement des impôts et taxes en ligne en vue de ‘’simplifier’’ la vie aux contribuables, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. ‘’C’est une innovation majeure qui va changer la donne au niveau du recouvrement’’, s’est félicité le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly au cours de cette cérémonie officielle de lancement. La déclaration et le paiement des impôts en ligne sont partis de l’ambition du Gouvernement de moderniser et de simplifier le système déclaratif en Côte d’Ivoire, a rappelé le ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, Abdourahmane Cissé. Selon lui, ‘’il y’a seulement quelques mois,...
(AFP 13/04/17)
"La BD, ça peut être drôle mais ce n'est pas fait par des rigolos", lance Ba Sylla Ousmane, spécialiste de l'édition, à de jeunes Ivoiriens avides de découvrir ce genre, qui malgré une profusion de dessinateurs, reste embryonnaire en Côte d'Ivoire. "Aujourd'hui, le dessin et la BD ne pèsent que 2 milliards de FCFA (3 millions d'euros)" en Côte d'Ivoire, regrette ce professeur d'économie à l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan. Ce chiffre est "bien supérieur dans d'autres pays", relève le spécialiste de l'édition, à l'occasion du festival international de la BD et du dessin de presse, Coco Bulles. Convaincus du potentiel artistique ivoirien et de l'avenir de la filière, les acteurs du secteur ont ainsi relancé, après 10 ans d'absence, ce...
(APA 13/04/17)
Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti du Président Alassane Ouattara, organise ses pré-congrès régionaux du 27 au 30 avril en vue de préparer son 3è congrès ordinaire dont la date sera connue ultérieurement, a appris APA mercredi soir à Abidjan. En prélude à ces pré-congrès régionaux éclatés, le Secrétaire général adjoint du RDR, chargé des questions et mouvements politiques, Adama Bictogo a rencontré, mercredi après-midi, des structures spécialisées du parti. Il s’agit du Rassemblement des femmes républicaines (RFR), du Rassemblement des enseignants républicains (RER) et du Rassemblement des jeunes républicains (RJR). ‘’Aucun de nous ne peut gagner des élections en dehors de notre famille. C’est pourquoi, il nous faut rester unis. Je voudrais ici inviter les femmes à jouer...
(Jeune Afrique 13/04/17)
La parole était ce mercredi à la défense, après le réquisitoire du procureur général, qui a préconisé cinq peines de "prison à vie" à l'encontre des principaux accusés, jugés pour le rapt et les meurtres de quatre expatriés au Novotel d'Abidjan en 2011. Le verdict pourrait être rendu jeudi. C’était au tour de la défense de se faire entendre ce mercredi 12 avril au tribunal de Yopougon. Dans le box qui leur était réservé, quatre avocats se sont tour à tour levés pour demander la clémence ou l’acquittement pour leurs clients : l’ex-commissaire de police Osée Loguey, Henri Joël Guéhi Bléka, Max Landry Yoro Tapéko, Félix Houphouët Koffi, et Joseph Séry. Si le procureur a requis la veille l’acquittement des...
(RFI 13/04/17)
Les plaidoiries de la défense dans le procès des disparus du Novotel ont commencé mercredi 12 avril à la cour d’assises de Yopougon. Dix hommes sont impliqués dans cette affaire d'enlèvement et d'assassinat de quatre personnes, dont deux Français, au Novotel d'Abidjan le 4 avril 2011 en pleine crise post-électorale : militaires, policiers ou miliciens pro-Gbagbo. C'est le bénéfice du doute qui doit prévaloir et profiter aux accusés dans ce procès de disparus du Novotel. C'est en substance sur cet axe que la défense a décidé de construire sa plaidoirie. Une plaidoirie qui a commencé mercredi avec l'avocat du milicien Guéi Bléka, dit « Rougeaud », en raison de son teint roux. Son client n'était pas à Abidjan au moment...

Pages