| Africatime
Dimanche 26 Mars 2017
(APA 16/03/17)
Le chercheur en botanique ivoirien Arthur Gnagne a été désigné lauréat du Label des consommateurs africains, pour son produit ‘’Nutrasel’’, indique une note d’information du Programme national de promotion de la médecine traditionnelle, transmise, mercredi à APA. Nutrasel, produit à base de plantes, désigné Label des consommateurs africains 2017, est un sel d’assaisonnement fonctionnel qui aide à contrôler la tension artérielle et à lutter contre le cholestérol. C’est une découverte du chercheur Arthur Gnagne, Directeur du laboratoire DJEKA PHARMACO, (unité de production de médicaments à base de substances naturelles) dont c’est le second produit primé après le ‘’Nutrasucre’’, en 2016, un complément alimentaire pour réguler la glycémie dans le sang. DJEKA PHARMACO recevra officiellement sa distinction, le 14 avril 2017,...
(APA 16/03/17)
Le président ivoirien Alassane Ouattara après sa sortie médiatique suite à sa visite officielle en France et son prédécesseur Laurent Gbagbo, à qui, la Cour pénale internationale (CPI) vient de refuser pour la 11è fois consécutive une demande de liberté provisoire, se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national. Img : Ouattara et Gbagbo se partagent la Une des journaux ivoiriens En visite chez Hollande, le scandale de l’agro-business rattrape Ouattara à l’Elysée, barre en Une Le Quotidien d’Abidjan. Depuis Paris, Ouattara parle des promoteurs d’agro-business, reprend Le Jour Plus. ‘’C’est une escroquerie’’, affirme le chef de l’Etat ivoirien dans les colonnes de Fraternité Matin. ‘’L’agro-business est un problème d’escroquerie…Il faut protéger les...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Par Vincent DuhemDepuis janvier, le climat social s’est dégradé. Des militaires aux planteurs, la rue ivoirienne demande sa part des fruits d’une croissance pourtant soutenue. En Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, il est des images qui font tache. Le 17 février, des producteurs manifestant contre les lacunes du système de commercialisation mis en place par le gouvernement étaient dispersés par la police. Bilé Bilé Boa, président de la Coordination nationale des planteurs de Côte d’Ivoire, à l’origine de la contestation, est amer. « Les planteurs ont soutenu Alassane Dramane Ouattara [ADO] à 200 % lors de la dernière présidentielle, mais aujourd’hui c’est la déception qui nous anime », constate le leader de cette organisation traditionnellement proche du Parti...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Les discussions entre le gouvernement et les syndicats de la fonction publique ivoirienne se poursuivent cette semaine pour obtenir un accord de trêve sociale. Mais l’absence d'entente sur le paiement des arriérés de salaires, principale revendication des fonctionnaires, échaude une partie de la base syndicale. Plus d’un mois après la fin de la grève des fonctionnaires pour obtenir le paiement de leurs arriérés de salaires, la grogne se fait toujours sentir au sein de la fonction publique. « Certains camarades ne comprennent pas toujours notre stratégie, celle de la négociation, et auraient souhaité que nous soyons dans la confrontation directe », convient Théodore Gnagna Zadi, président de la plateforme nationale des syndicats des organisations professionnelles du secteur public ayant mené...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Dominique Ouattara continue de se battre pour les droits des des femmes et des enfants de Côte d'Ivoire. Mais avec quels moyens d'action ? Depuis que Dominique Ouattara s’est éloignée de ses affaires, dont elle a remis la gestion à ses enfants Loïc et Nathalie après l’élection de son mari à la présidence, en 2010, la première dame ivoirienne se consacre exclusivement aux œuvres humanitaires et caritatives. Dernière intervention en date : le 10 mars 2017, à Adzopé, dans la région de la Mé, près d’Abidjan. Dans ce fief historique du Front populaire ivoirien (FPI), ex-parti au pouvoir, Dominique Ouattara présidait la cérémonie officielle de la célébration de la 40e édition de la journée internationale des droits des femmes. Un...
(RFI 15/03/17)
Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont, pour la onzième fois, refusé la liberté conditionnelle demandée par Laurent Gbagbo. L’ancien président ivoirien est incarcéré à la prison de Scheveningen, aux Pays-Bas, depuis plus de cinq ans. Son procès a débuté en janvier 2016, mais au rythme actuel, il pourrait encore durer sept à huit ans. Cette nouvelle décision a été prise à l’unanimité. Le président de la Chambre s’est, lui, déclaré en faveur de sa libération. De notre correspondante à La Haye, Stéphanie Maupas C’est la onzième fois que les juges de la Cour pénale internationale (CPI) rejettent une demande de mise en libération provisoire de Laurent Gbagbo. Mais cette fois, la décision n’a pas été prise à...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Les habitants du quartier de Micao se plaignent des pénuries d'eau. Comme dans d'autres secteurs de Yopougon, à Abidjan, les femmes sont descendues début mars dans les rues pour faire entendre leur colère, avant que le service ne soit progressivement rétabli. Cela fait à peine quelques heures, ce mardi 14 mars, que l’eau coule de nouveau des robinets, dans le quartier de la maternité de Micao, niché dans la zone industrielle de Yopougon. Pendant des semaines, les habitants racontent avoir veillé, espérant entendre les tuyauteries s’activer et cracher l’eau qui manquaient aux cuisines, douches et toilettes des centaines d’habitations que compte le quartier. Alors pour faire entendre leur colère, les femmes de Micao sont descendues dans les rues le 6...
(RFI 15/03/17)
La séance a été courte dans la suite du procès des disparus du Novotel, mardi 14 mars. L’audience n’a duré qu’une demi-matinée avant que la session ne soit reportée à jeudi matin. Sur le banc des accusés, dix Ivoiriens, la plupart des militaires, comme le général Dogbo Blé, ex-patron de la garde républicaine de Laurent Gbagbo, soupçonné d'être le commanditaire de cette expédition punitive qui s’était soldée par l'enlèvement et l'assassinat de quatre hommes, dont deux Français, en pleine crise post-électorale en 2011 à Abidjan. Les audiences n'auront duré qu'une demi-matinée sans révélation fracassante. Tout au plus la défense des dix accusés a-t-elle un peu tourmenté de ses questions Max Yoro Tapeko qui a pris part au commando ayant enlevé...
(AIP 15/03/17)
Face à la chute du cours mondial du cacao, les pays producteurs de la fève envisagent de parler d’une même voix lors d’une rencontre prévue dans le cadre du conseil de l’Organisation international du cacao (ICCO) prévue du 24 au 28 avril à Abidjan. Cette information a été délivrée mardi par le président de l’ICCO, Luis Valverde, au ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly. Lors de la rencontre organisée au cabinet du ministre située à l’immeuble de la Caistab, au Plateau, en présence de membres des deux parties et des deux patrons du Conseil du café-cacao, M. Valverde a souligné que la réunion d’Abidjan va rassembler tous les pays producteurs de cacao d’Afrique et d’Amérique...
(APA 15/03/17)
Le procès, aux assises, des disparus de l'hôtel Novotel a enregistré, mardi, une vague de défections parmi les témoins à charge, a constaté APA sur place au tribunal de 1ère Instance de Yopougon à l'ouest d'Abidjan. Sur les 16 témoins de l'accusation appelés à la barre, seuls deux, notamment, Charles Clotaire Wognin et Guindo Yaya se sont présentés. Face à cette défection massive, le président de la Cour, Mourlaye Cissoko a interrogé le procureur général, Souleymane Koné pour en connaître les raisons. ''Nous constatons avec vous M. le président, leur absence mais nous ferons diligence pour qu'ils soient tous présents à la prochaine audience'', a promis M.Koné. Huit militaires dont le général Dogbo Blé, ex-commandant de la Garde républicaine et...
(L'Intelligent d'Abidjan 15/03/17)
Le week-end du vendredi 10 au dimanche 12 mars 2017 a été quelque peu éprouvant pour les populations d’Angré, quartier situé dans la commune de Cocody. Une coupure d’électricité, doublée d’une coupure d’eau, a causé des désagréments aux riverains dans plusieurs sous-quartiers de la zone. Au niveau du Terminus des bus assurant la ligne Angré-Adjamé (81) et Angré-Plateau (82), les populations ont eu recours à une bouche d’incendie pour se ravitailler en eau potable. Les plus nantis ont acheté des bouteilles d’eau minérale pour leurs besoins ménagers. Que s’est-il passé pour que ces populations vivent pareilles situation ? De source proche de la compagnie en charge de la commercialisation de l’électricité et de l’eau en Côte d’Ivoire, le manque d’eau...
(APA 15/03/17)
Le sous-quartier de «Karata» à Andokoi dans la commune de Yopougon à l'ouest de la capitale économique ivoirienne a été, mardi, le théâtre d'une scène de démolition de plusieurs habitations par des bulldozers sous la supervision de la force publique (gendarmes et policiers). Près d'une centaine de familles ont erré toute la journée dans les rues du quartier entièrement rasé avec leurs affaires personnelles (matelas, lits, assiettes, habits, appareils électroménagers...). Gendarmes, armes aux poings empêchant l'accès de la voie d'entrée principale de quartier, policiers et autres loubards loués pour la circonstance encerclant les décombres où des riverains délogés continuaient jusque dans la soirée, à ramasser leurs affaires sous les décombres. Interrogés sur place, des déguerpis expliquent la triste journée qu'ils...
(APA 15/03/17)
Plus de 7000 personnes ont été opérées de la hernie en Côte d’Ivoire où le milieu paysan est très touché par cette maladie ‘’récurrente’’, a annoncé mardi à Abidjan le Président de l’ONG La Vie, Simon Soro. ‘’Au sortir de la crise ivoirienne (2002-2011), le potentiel financier de nos paysans a baissé. Sachant que la Côte d’Ivoire est un pays basé sur l’agriculture, il fallait s’appuyer sur les paysans, il fallait des paysans en bonne santé’’ a expliqué Simon Soro, faisant le bilan des activités de son ONG au cours d’une conférence de presse. ‘’L’ONG La Vie est en activité depuis 2014. Dans les 27 villes parcourues dans toute la Côte d’Ivoire, plus de 7000 patients ont été opérés de...
(Afrik.com 15/03/17)
Retraité avec la sélection de Côte d’Ivoire depuis septembre dernier, Yaya Touré a enfin révélé les vraies raisons qui ont conduit à sa décision. Le milieu de terrain de Manchester City a épinglé les promesses non tenues par certains dirigeants tout en entrebâillant la porte à un possible retour. Après de longs mois de flottement, Yaya Touré a décidé d’arrêter sa carrière avec la sélection de Côte d’Ivoire en septembre dernier. A l’époque, le milieu de terrain de 33 ans avait mis en avant une certaine usure et la volonté de laisser la place aux jeunes pour justifier son choix. Mais les véritables raisons de la retraite du joueur de Manchester City se trouvent ailleurs. "Il y avait beaucoup de...
(AFP 14/03/17)
Le procureur général ivoirien Aly Yéo a accusé mardi les avocats de Simone Gbagbo de vouloir boycotter le procès de l'ex-première dame de Côte d'Ivoire, jugée pour des crimes contre l'humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011. "Les avocats commis d'office ont manifestement une volonté de ne pas continuer ce procès. Ils donnent l'impression d'y avoir été contraints et forcés", a déclaré M. Yéo, après un nouveau report de l'audience à mercredi. Il a accusé les avocats de "multiplier les incidents pour aller au clash avec le président de la Cour".
(AFP 14/03/17)
Des centaines de manifestants qui sont menacés d'expulsion de leur cité bloquaient mardi l'aéroport de Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire, épicentre du mouvement de mutineries de militaires qui ont secoué le pays en début d'année, a constaté un journaliste de l'AFP. Scandant notamment le slogan"Un Ivoirien, un toit", les manifestants, dont une immense majorité de femmes, refusent de quitter les maisons qu'ils occupent depuis des années dans une cité de la ville. "Voilà 25 ans que je suis dans cette maison avec ma famille. Il y a même des familles qui ont passé plus de 30 ans ici. Pendant des années, nous avons fait des réunions et des réunions avec les différents directeurs régionaux de la SICOGI (Société ivoirienne...
(AFP 14/03/17)
Si l'agriculture demeure le moteur de la croissance économique en Côte d'Ivoire, les exploitants agricoles ont un accès limité aux services financiers, ce qui limite le développement de leurs activités, selon une étude publiée mardi. "95% des exploitants agricoles reçoivent le paiement de leur production en cash. Dans cette situation, ils ne peuvent bénéficier de services financiers pour le développement de leur activités ou faire face aux besoins de leurs ménages", selon les résultats d'une enquête menée en 2016 par le Groupe consultatif d'assistance aux pauvres, un centre de recherche de la Banque mondiale. "Seuls 5% des petits exploitants agricoles ivoiriens disposent d'un compte dans une banque", note cette étude qui a porté sur 3.000 ménages dont 5.000 membres sont...
(Le Monde 14/03/17)
Le chef de l’Etat ivoirien doit rencontrer François Hollande, mercredi 15 mars à Paris, alors que son pays traverse une période de turbulences militaires, économiques et sociales. La Côte d’Ivoire s’imaginait voguer vers « l’émergence » en 2020, le cap fixé par Alassane Ouattara, qui doit rencontrer François Hollande à Paris mercredi 15 mars, comme on navigue sur les lagunes sans vagues d’Abidjan. Depuis l’accession de celui-ci au pouvoir, en 2011, au terme de neuf ans de guerre civile, le récit officiel était impeccable. Le taux de croissance flirte depuis 2012 avec les 9 %, les investisseurs affluent du monde entier pour profiter du « miracle économique », une politique de grands travaux et l’onction internationale accordée aux nouvelles autorités...
(Côte d'Ivoire-Economie 14/03/17)
Les fondamentaux économiques de la Côte d’Ivoire, au regard de ses chiffres, reposent sur des bases solides, à en croire la communauté financière internationale. Cette reconnaissance des efforts économiques de la Côte d’Ivoire par ses partenaires financiers réjouit le Président Alassane Ouattara lorsque, dans son message de fin d’année, le soir du 31 décembre 2016, il s’adresse à ses compatriotes en jubilant que la Côte d’Ivoire est aujourd’hui classée parmi les économies à fort taux de croissance dans le monde grâce justement à son "taux de croissance estimé à environ 9%, par an, en moyenne
(L'Intelligent d'Abidjan 14/03/17)
Les négociations entre le gouvernement et les organisations syndicales se sont poursuivies hier lundi 13 mars au cabinet du ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Abinan Kouakou Pascal. Les deux parties ont convenu d’arrêter un chronogramme de travail pour la mise en place du cadre de dialogue. « Nous avons remis le projet d’arrêté tel que souhaité par le premier ministre, à nos amis les syndicats qui ont fait leurs observations et nous nous sommes réunis pour examiner et trouver un consensus en vue de soumettre cet arrêté à la signature de M. le premier ministre. C’est ce que nous venons de faire, et nous sommes parvenus à un accord après examen des différents points...

Pages