Vendredi 20 Octobre 2017
(RFI 12/10/17)
Le torchon continue de se consumer entre les partisans de Guillaume Soro et ceux d'Alassane Ouattara. Le chef du protocole du président de l'Assemblée nationale ivoirienne écroué en début de semaine dans une affaire sensible de découverte d'une cache d'armes pendant une mutinerie de soldats, accuse aujourd'hui dans une lettre ouverte le président Alassane Ouattara de viser « son patron », Guillaume Soro, à travers lui. Mais pour le gouvernement il n'y a aucun règlement de compte, « juste la justice qui fait son travail ». « Je suis en prison à cause de ces armes qui ont mis Alassane Ouattara au pouvoir ». Dans sa lettre ouverte à destination du président ivoirien, le chef du protocole de Guillaume Soro...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/10/17)
Il ne vient à l’esprit de personne en Côte d’Ivoire de nier la place éminente que Guillaume Soro occupe dans l’histoire récente du pays, depuis plusieurs années. Se définissant lui-même comme homme de missions, porté par la lutte contre l’injustice et l’exclusion identitaire, il s’était mis au service de la construction d’une Côte d’Ivoire nouvelle, même s’il a pu être perçu un peu comme le dieu Janus, en montrant selon des observateurs, notamment l’éditorialiste Marwane Ben Yahmed de Jeune Afrique, qu’il était un homme aux deux visages, capable de construire la paix, mais aussi de prendre les armes ; ce qu’il avait fait avec les ex-rebelles pour mettre fin au régime de Laurent Gbagbo, d’abord en 2002, et lors de...
(AIP 12/10/17)
Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, conduit une délégation aux assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international qui ont ouvert mardi à New York (aux USA), a informé, mercredi, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné. Selon le porte-parole du gouvernement, la délégation outre les réunions statutaires participera à des séminaires ainsi qu’à des panels d’échanges de haut niveau sur des problématiques ayant trait à l’économie mondiale. Par ailleurs le Premier ministre Gon Coulibaly aura des rencontres bilatérales avec les dirigeants des ces deux institutions, en vue de trouver...
(APA 12/10/17)
L’opération de sécurité Epervier 3 fait un bilan provisoire de 922 armes blanches saisies et l’interpellation de 2200 personnes y compris des mineurs, a appris APA, mercredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne. Cette information a été livrée par le ministre ivoirien en charge de la communication, de l'économie numérique et de la Poste, porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné qui juge la « situation sécuritaire calme » dans l’ensemble sur toute l’étendue du territoire nationale. Selon le ministre « plusieurs opérations ont été initiées dans le cadre de la lutte contre le banditisme et le terrorisme ». « Le bilan provisoire de l’opération épervier qui est à sa troisième édition fait état de l’arrestation de 8 grands...
(Fraternité Matin 12/10/17)
Eu égard aux efforts financiers exceptionnels fournis par le gouvernement pour maintenir le niveau des revenus des producteurs de café et de cacao pour cette campagne 2017-2018, aucune dérive ou escroquerie ne sera tolérée de la part des acheteurs véreux. Édouard N'Guessan, directeur général adjoint du Conseil du café-cacao, chargé de la production, s'est voulu ferme. Il l’a montré au cours de la rencontre de sensibilisation et d'information qu'il a tenue le 7 octobre, à la préfecture de Yamoussoukro, avec les acteurs de la commercialisation interne. Selon lui, le prix du kg du cacao, conformément au marché international, devait être à 600 FCfa. Mais le gouvernement a décidé d'aller jusqu'à 700 FCfa qui est le maximum qui peut être payé...
(APA 12/10/17)
Les services des impôts ivoiriens ont mobilisé 1579,3 milliards de FCFA de janvier à septembre 2017 sur un objectif de 1544,2 milliards de FCFA, soit un écart positif de 35,1 milliards de FCFA, a annoncé jeudi à Abidjan, le Directeur général des impôts, Abou Sié Ouattara à l’ouverture d’un séminaire portant sur l’analyse des recettes du troisième trimestre 2017 et les perspectives pour le quatrième trimestre 2017. Selon M. Ouattara, ces résultats affichent au 30 septembre dernier, une ‘’progression de 10,5% par rapport à ceux de la même période de l’année 2016’’. Les recettes brutes du troisième trimestre 2017, s’élèvent à 516 milliards de FCFA sur un objectif attendu de 509,4 milliards de FCFA, soit un écart positif de 6,6...
(Financial Afrik 12/10/17)
Le groupe belge Sea-Invest, qui gère le port minéralier du port d’Abidjan depuis 2008, met en œuvre un peu plus de 9 milliards FCFA d’investissements, soit 13,8 millions d’euros, dans divers projets structurants au port d’Abidjan, son principal hub africain. Une trémie d’une valeur de 2,6 milliards FCFA est en cours d’installation en vue d’améliorer le déchargement des produits cimentiers, une des grandes attentes des industriels du secteur. En outre, la firme a lancé le chantier de construction d’un nouveau « hangar bord à quai sans poteau de grande hauteur » et l’aménagement d’une plateforme de stockage de 10 000 m² pouvant accueillir 70 000 tonnes de minerais en vrac, le tout pour 1,5 milliard FCFA. Egalement, d’ici le début...
(AIP 12/10/17)
Réunis à Abidjan dans le cadre du 4è sommet de la jeunesse Afrique-Union européenne, les jeunes des deux continents ont recommandé la création de plus d’opportunités d’emplois à travers la promotion de l’auto-emploi et des conditions fiscales plus souples et plus attrayantes. La jeunesse de l’UE-Afrique a par ailleurs souhaité une meilleure prise en compte la question d’emploi dans les politiques gouvernementales et une forte implication des jeunes dans la mise en place des dispositifs respectifs de lutte contre le changement climatique avec, entre autres, la promotion des emplois verts. L’amélioration de la formation technique et professionnelle a été également proposée par les participants au sommet d’Abidjan, en adéquation avec le monde du travail, mais également un meilleur encadrement au...
(Xinhua 12/10/17)
Les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et ceux de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont entamé la formalisation de leur coopération policière en approuvant la proposition de rédaction d'un protocole d'accord lors d'une réunion sur la lutte contre le terrorisme, mercredi à Yaoundé. Le projet de protocole d'accord constitue l'une des principales conclusions de la première réunion de haut niveau des chefs de police d'Afrique centrale et de l'Ouest, ouverte pour deux jours mardi dans la capitale camerounaise, sous l'égide de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC) - Interpol, représentée aux travaux par son secrétaire général en personne, l'Allemand Jurgen Stock. En attendant sa validation officielle par les autorités...
(Xinhua 12/10/17)
L'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, a invité mercredi les pays africains à freiner leurs niveaux d'endettement pour pouvoir assurer le service de la dette. Albert Zeufack s'exprimait en vidéo conférence face aux journalistes de six pays d'Afrique francophone, lors de la publication de la dernière édition d'Africa's Pulse, un rapport semestriel de son institution qui analyse l'état des économies africaines. Depuis 2014, a indiqué l'économiste, de nombreux pays africains ont multiplié leurs dettes par trois et leur taux d'endettement a été accéléré surtout avec la baisse des prix de leurs matières premières. "Nous avons vu de nombreux pays passer de faible risque à un taux modéré. Les pays se doivent de freiner leur endettement,...
(AFP 11/10/17)
Le gouvernement ivoirien a réfuté mercredi toute forme de "dissension" entre le président Alassane Ouattara et le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, deux jours après l'incarcération d'un proche de ce dernier dans une affaire sensible de cache d'armes. "Il n'y a pas de raison qu'il y ait des dissensions entre lui (M. Soro) et le président de la République", a déclaré le porte-parole du gouvernement Bruno Koné, répondant à la presse à l'issue du conseil des ministres.
(AFP 11/10/17)
Le chef du protocole du président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, écroué en début de semaine dans une affaire sensible de découverte d'une cache d'armes pendant une mutinerie de soldats, accuse mercredi dans une lettre ouverte le président Alassane Ouattara de viser "son patron" (Soro) à travers lui. C'est "Alassane Ouattara (...) qui m’expédie en prison. Aujourd’hui, à cause de mon patron Guillaume Soro, je suis en prison.
(APA 11/10/17)
Le gouvernement a démenti, mercredi, à l’issue d’un Conseil des ministres, présidé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, une ‘’prétendue réunion de destitution’’ du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro. ‘’Il n’y a jamais eu de réunion visant à destituer le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro’’, a déclaré le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement. Selon M. Koné, il n’y a, également, pas de ‘’guerre ouverte entre le chef de l’Etat et le président de l’Assemblée nationale’’. ‘’Il (Guillaume Soro) est toujours membre du RDR (Rassemblement des républicains, parti présidentiel), a-t-il ajouté. Souleymane Kamaraté Koné dit Soul To Soul, Directeur de protocole de Guillaume Kigbafori Soro...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Accusé de « complot contre l'autorité de l'État » et placé sous mandat de dépôt lundi, Souleymane Kamagaté - alias « Soul to Soul » -, le chef du protocole de Guillaume Soro, s'en prend dans une lettre ouverte le chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara, qu'il accuse de viser le président de l'Assemblée nationale à travers lui. Cette lettre ouverte a été publiée mercredi 11 octobre sur le site internet de Guillaume Soro. « Elle a été en partie dictée par Soul to Soul à l’un de ses proches lundi alors qu’il attendait d’être présenté à un juge d’instruction au palais de justice d’Abidjan », raconte l’un de ses proches à Jeune Afrique. « Aujourd’hui, à cause de mon...
(L'Intelligent d'Abidjan 11/10/17)
Décryptage d’une arrestation qui peut vraiment mélanger les plans des uns et des autres. Le gouvernement Ivoirien, via la justice, a décidé d’agir et de mettre fin à la guerre des nerfs qui se déroule depuis la découverte de caches d’armes sur tout le territoire. Mais ce début d’action met-il vraiment fin à la guerre des nerfs ? On peut en douter, car l’arrestation de Soul To Soul n’est pas anodine. Acte d’autorité, action judiciaire menée avec toutes les précautions procédurières possibles, , cette arrestation est un moment fort de la gouvernance Ouattara et elle traduit la volonté du pouvoir de s’installer, face à la Sorosphère, dans un rapport de force assumé. Même si Guillaume Soro a lancé un appel...
(AIP 11/10/17)
Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel Alain de Souza, va présenter, lundi, lors d’une conférence de presse à Abidjan, les chantiers prioritaires de la période 2017-2020, a appris l’AIP auprès de la représentation permanente de l’Organisation en Côte d’Ivoire. Placée sous le haut patronage du premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, cette conférence est à l’initiative du groupe des ambassadeurs et consuls des Etats membres de l’institution en Côte d’Ivoire (ECODIPLO-CI) sur le thème "Les chantiers prioritaires de la CEDEAO dans les trois années à venir". La rencontre sera notamment l’occasion d’adopter des modalités efficaces pour la planification et la mise en œuvre de politiques basées sur des résultats...
(Jeune Afrique 11/10/17)
L’État ivoirien a lancé un appel d’offres pour la construction des infrastructures nécessaires à l’organisation de la CAN 2021. Les noms des entreprises choisies seront connus aux alentours de la seconde quinzaine du mois de novembre. Alassane Dramane Ouattara, le chef de l’État ivoirien, avait promptement répondu aux rumeurs insinuant l’incapacité de la Côte d’Ivoire à organiser la CAN 2021 à vingt-quatre équipes, la Confédération africaine de football (CAF) ayant décidé d’augmenter le nombre de participants à la phase finale dès 2019. Alors que des doutes continuent de peser sur le Cameroun, désigné pour accueillir le gratin du football africain dans deux ans, ADO le répète à chaque occasion : son pays organisera bien la compétition phare du continent. Et...
(APA 11/10/17)
Dix-sept premières dames de l’Afrique de l’ouest et du sahel sont attendues, lundi prochain, à Abidjan dans le cadre d’une conférence sur la lutte contre les violences, la traite, l’exploitation et le travail des enfants, annonce une note d’information du cabinet de la première dame ivoirienne, Dominique Ouattara. Selon la note transmise mardi à APA, cette conférence des premières dames sera doublée d’une cérémonie de lancement de la campagne régionale de communication pour un changement social et comportemental sur le projet :« autonomisation des femmes et dividende démographique au sahel ( SWEED)».
(APA 11/10/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID) vient d’approuver un financement de 268,2 millions de dollars au profit de projets de développement en Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal, a appris APA ce jour, auprès de la représentation de cette banque à Ouagadougou. Un montant de 276,2 millions de dollars ira à la Côte d'Ivoire pour le projet d'amélioration de l'environnement et le développement urbain de Cocody, quartier chic au Nord d’Abidjan. Forte d’environ 500 000 habitants, les classes les plus aisées de la société ivoirienne, autant que la plupart des expatriés et des diplomates en ont fait leurquartier de résidence. Le Sénégal recevra 146 millions de dollars pour le programme de modernisation des villes secondaires...
(AIP 11/10/17)
La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference (ACSC) a ouvert ses portes mardi à Abidjan, avec plusieurs activités notamment des panels, le « BABI Hacking Challenge », un concours à l’intention des jeunes hackers ivoiriens. Le représentant du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Miezan Yves s’est réjoui de cette initiative qui va permettre d’identifier des talents en matière de cyber sécurité. « C’est de la pertinence, c’est de l’entrain sur un sujet qui nous touche tous à savoir la cyber sécurité. Cela va permettre l’identification de talents. Il y a beaucoup de talents en Afrique », a indiqué M. Miézan. Pour lui, il appartient à chaque espace, dans un monde connecté, « de tenter...

Pages