| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(APA 20/04/17)
La levée de corps du Général Mathias Doué, ex-chef d'Etat-major des Forces de défense et de sécurité (FDS) décédé le jeudi 23 mars dernier dans une clinique de Casablanca, au Maroc, s’est déroulée, mercredi après-midi, à Abidjan en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires du pays, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Img : Levée de corps à Abidjan du Général Mathias Doué, ex-chef d’Etat major de l’armée ivoirienne Au nombre des personnalités civiles présentes à cette cérémonie emprunte d’émotions, figurent le Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, l’ex-Première dame Henriette Konan Bédié et plusieurs membres du gouvernement. Plusieurs officiers supérieurs et généraux dont Michel Gueu, Lassana Palenfo, Edouard Kassaraté y ont également pris part. L’inhumation...
(L'Intelligent d'Abidjan 20/04/17)
La Côte d’Ivoire et le Ghana, respectivement premier et deuxième producteur mondial du cacao, mutualiseront leurs efforts dans la régulation de la production et de la commercialisation du cacao. C’est ce qui ressort des deux jours de travaux intenses qui se sont tenus, du mercredi 12 au jeudi 13 avril 2017, au 23e étage de l’immeuble Caistab à Abidjan-Plateau, entre la Direction du Conseil du Café-Cacao et son homologue Ghanéen en charge de la production et de la commercialisation. Des travaux au terme desquels un accord, dit d’Abidjan, a été signé entre les deux parties. Si, à la fin des travaux qui se sont tenus à huis-clos, la Directrice du Conseil Café-cacao, Manssandjé Touré-Litsé, n’a pas souhaité entrer dans les...
(Afrique sur 7 20/04/17)
Le président Alassane Ouattara est loin d’en avoir terminé avec la grogne sociale en Côte d’Ivoire. Le collectif des syndicats de l’administration pénitentiaire a déposé un préavis de grès qui entrera en vigueur dès ce 26 avril prochain à 7h30. Les surveillants pénitenciers de Côte d’Ivoire ne sont pas contents et menacent de le faire savoir avant la fin de ce mois. Ces derniers, réunis au sein du SYNAPAP-CI et du SYAP-CI avaient déjà manifesté les 24, 25 et 26 novembre 2014. Ils réclamaient à l’époque la « revalorisation des indemnités de risques et de sujétion ». Ils voulaient aussi une hausse « des baux » pour régler leurs « problèmes de logement », « une dotation annuelle en effets...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut...
(AIP 20/04/17)
Le président de la République, Alassane Ouattara, a exprimé, mercredi, sa reconnaissance aux femmes de Côte d’Ivoire pour la grande cérémonie d'hommage organisée en son honneur le 8 avril dans lequel il dit avoir trouvé un « grand réconfort », au regard du contexte de difficultés pour le pays dans lequel est intervenu le rassemblement. Le chef de l’Etat a exprimé ses sentiments à l’occasion d’une rencontre organisée en début de soirée au palais de la présidence, avec un échantillon de ces femmes conduit par la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara. Plusieurs milliers de femmes s’étaient retrouvées le 8 avril au palais de la culture de Treichville pour un hommage au président Ouattara, dans un...
(RFI 19/04/17)
Dernière ligne droite avant le 1er mai. C'est cette échéance que se donnent les syndicats ivoiriens de la fonction publique pour obtenir ce qu'ils réclament depuis des mois. Après un mouvement de grève entamé en janvier, les fonctionnaires et notamment les enseignants ivoiriens avaient débrayé pendant plusieurs semaines puis repris le travail. Au cœur de leurs revendications, le paiement d'arriérés de salaires qu'ils n'arrivent pas à obtenir de la part de l'Etat. Si les deux interlocuteurs se sont accordés sur cinq des six points de négociations, ce sont les 249 milliards de francs CFA d'impayés
(Reuters 19/04/17)
La Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux principaux producteurs de cacao dans le monde, ont fait part mercredi 12 avril dernier leur volonté d'approfondir leur collaboration et de coordonner leurs stratégies de production afin de combattre la volatilité des prix. Les deux économies d’Afrique de l’Ouest, qui représentent à elles deux 60% de la production mondiale de Cacao, ont été durement touchées par la baisse du cours de celui-ci : le cacao a perdu un tiers de sa valeur depuis l’été dernier. « Il est devenu impératif pour nos pays de prendre des décisions sur […] la production et la stabilité, et sur l’épineuse question de la volatilité des prix », a ainsi déclaré Massandjé Touré-Litsé le 12 avril...
(APA 19/04/17)
Un accord visant la suppression de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de services a été signé, mardi soir à Abidjan, entre la Côte d’Ivoire et le Vietnam, a constaté APA sur place dans la capitale économique. Cette signature a été faite entre les deux parties représentées respectivement par le chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon-Tanoh et le Vice-ministre des affaires étrangères de la république socialiste du Vietnam, Vu Hong Nam en visite d’amitié et de travail en terre ivoirienne. Le ministre Amon-Tanoh s’est réjoui de cet accord et de la visite de la délégation vietnamienne qui offre « l’opportunité de passer en revue l’état de notre coopération et de tracer les sillons de son renforcement et...
(Le Point 19/04/17)
Quelles sont, pour 2020, les ambitions présidentielles de celui qui est à la tête de l'Assemblée nationale ? Son cabinet a répondu dans un communiqué cinglant. Dans le communiqué signé du directeur de cabinet de Guilaume Soro, Bakary Daho, il est précisé qu'il est « indécent et inopportun de s'incruster dans un débat sur d'hypothétiques et évanescentes ambitions obsessionnelles pour 2020 qui n'apporte et n'améliore en rien le quotidien des Ivoiriens ». Et de préciser que « le président Soro n'a d'autre ambition que de travailler au rayonnement de l'Institution parlementaire dont il a la charge et de se focaliser sur les problèmes et le quotidien des Ivoiriens dont il est l'un des représentants ». « Laisser le président et...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Après un premier prêt accordé en 2012, Proparco renouvelle son engagement auprès d'Aeria, société concessionnaire de l'aéroport Felix Houphouët-Boigny d'Abidjan, avec un second crédit de 13 millions d'euros sur 11 ans. Le premier financement avait permis d'accompagner le programme d'expansion et de modernisation de l'aéroport. Cette seconde ligne de crédit permettra de renforcer la capacité d'accueil de l'aéroport, dans un contexte d'accroissement constant du trafic. Plus de 2 millions de passagers attendus d'ici 2021 Depuis la fin de la crise politique en 2011, l'aéroport d'Abidjan enregistre une croissance annuelle des trafics de près de par an. Felix Houphouët-Boigny est ainsi devenu le 3ème aéroport d'Afrique de l'Ouest - avec millions de passagers en - et le seul aéroport de la...
(Fraternité Matin 19/04/17)
Le groupe bancaire Oragroup a lancé la deuxième tranche de son emprunt pour financer son développement. D’un montant de 35 milliards Fcfa, ce deuxième emprunt émis sur le marché de l’Union économique monétaire ouest africain(Uemoa) vient couronner une première tranche d’émission, entamée le 1er septembre 2016, où le groupe avait levé 21,2 milliards Fcfa, soit une sursouscription de 6 %. L’extension de son réseau et des services sont des éléments qui tiennent à cœur à la banque. Qui signale que la durée de l’emprunt sur 18 mois assure un taux d’intérêt de 5,75 % brut par an. Et les souscriptions peuvent se faire auprès de toutes les sociétés de gestion et d’intermédiation agréées de l’Uemoa. « Les marchés nous ont...
(Jeune Afrique 19/04/17)
Selon une étude du cabinet Morgan Philips, les deux locomotives économiques de l'Afrique de l'Ouest sont sans surprise les deux pays de la région où les fonctions commerciales sont les mieux rétribuées. Représentant à elle seule plus de 16 % de la richesse produite sur le continent en 2016, l’économie nigériane est de loin la plus rémunératrice en Afrique de l’Ouest. Selon l’étude du cabinet Morgan Philips datée de décembre 2016 et portant sur les métiers du commerce, un directeur commercial perçoit au Nigeria un salaire mensuel moyen de 8 614 euros net, soit près du double de son homologue ivoirien (2 966 667 francs CFA, soit 4 509 euros) pourtant deuxième dans le classement de ce spécialiste du recrutement...
(APA 19/04/17)
Le Directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) en Côte d’Ivoire, Dr Antoine Tanoh Méa, annoncé mardi la gratuité des soins du paludisme simple, lors d’une séance de travail avec la presse nationale dans les locaux du Pnlp à la Riviera Palmeraie, un quartier de Cocody, à l’Est d’Abidjan. « La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d’âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d’Ivoire. Il n’est pas question de faire payer quoique ce soit aux patients», a dit Dr Antoine Tanoh Méa. Le paludisme simple se manifeste cliniquement par une fièvre le plus souvent. Il n’y a pas de signes de gravité tels que le coma, l’hypoglycémie, l’acidose...
(APA 19/04/17)
L’énergie renouvelable est une ‘’opportunité’’ pour les pays africains, a souligné, mardi dans un entretien à APA, le Directeur général de la Compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE) Dominique Kakou, estimant qu’elle peut à terme ‘’aider à faire des économies’’. ‘’Aujourd’hui comme vous le savez, l’énergie renouvelable est devenue une alternative de production importante dans les mix de production dans nos pays d’autant que cela peut aider à réaliser à terme des économies parce que pour l’instant c’est relativement chère en Côte d’Ivoire par rapport à nos coûts de production’’ a expliqué M. Kakou. Cet entretien a été réalisé à Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan) en marge du lancement du projet de formation sur l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux interconnectés...
(Africatime 19/04/17)
La MUPEMENET-CI (Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale, et de l’enseignement technique de Côte d’Ivoire a tenu sa 2ème Assemblée générale ordinaire bilan, le jeudi 13 avril 2017, à l’Amphithéâtre Laurent Gbagbo de l’ENA. C’est à l’unanimité que les rapports d’activité et celui du comité de contrôle ont été adoptés par les mutualistes. Le directeur général de la MUPEMENET-CI, Goze Tapé Achille, a présenté le rapport d’activités, en énumérant les actions majeures réalisées au cours de l’exercice 2015-2016. Notamment des tournées de sensibilisation et d’adhésion, mise en place de la commission cartes, acquisition d’un système d’informations (site web), acquisition de terrains pour des programmes immobiliers. Cissé Vacaba, le président du conseil d’administration (PCA), s’est réjoui de la rigueur...
(La Tribune 18/04/17)
Le président du parlement ivoirien n'aurait actuellement aucune autre ambition que de travailler au rayonnement de l'Assemblée nationale dont il est le patron. L'affirmation vient de son directeur de cabinet qui a tenu à s'inscrire en faux contre les rumeurs qui voudraient qu'il se prépare à candidater en 2020 pour la présidence de la république. D'après son directeur de cabinet, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Kigbafori Soro n'a pas plus d'ambition que ce qu'il fait déjà tous les jours, à savoir travailler pour un parlement plus radieux. Dans une déclaration rendue publique, le cabinet a fustigé les rumeurs voulant que le président du parlement soit actuellement entrain de se préparer pour être candidat à la succession d'Alassane Dramane...
(APA 18/04/17)
Le Président de l'Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, dénonce un débat '' indécent et inopportun'' sur la succession du chef de l'Etat ivoirien, estimant que ''2020 se décidera avec Bédié et Ouattara''. Selon un communiqué de son Cabinet transmis, lundi, à APA, Guillaume Kigbafori Soro rappelle qu'il n'est ''guère un homme aveuglé par une ambition personnelle mais plutôt un homme de mission'', estimant que '' 2020 se décidera avec MM. Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié''. Depuis quelques semaines un débat sur la succession du président ivoirien Alassane Ouattara a ressurgi entre alliés au pouvoir, par presse et réseaux sociaux interposés, prêtant des ambitions présidentielles au chef du Parlement ivoirien.
(APA 18/04/17)
Plus de 30% des élèves du primaire (CP1 au CM2) inscrits dans le répertoire du ministère ivoirien de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au cours de l’année scolaire 2016-2017 n’ont pas d’extrait d’acte de naissance, rapporte une enquête réalisée par la Direction des stratégies, de la planification et des statistiques (DSPS) dudit ministère. Selon cette enquête de la DSPS intitulée ‘’statistiques scolaires de poche 2016-2017’’, près de 30,9% des élèves de l’enseignement primaire en Côte d’Ivoire, soit 1 165 325 enfants sur un effectif global de 3 772 136 n’ont pas d’extrait d’acte de naissance. Toujours selon ce rapport, cette situation est beaucoup plus ressentie dans les classes du Cours préparatoire 1ère année (CP1) où...
(L'Intelligent d'Abidjan 18/04/17)
La réunion des ministres des Finances de la Zone Franc s’est achevée le vendredi 14 avril 2017 à Abidjan. Dans un contexte économique marqué par des incertitudes au plan international et régional, le ministre Adama Koné et ses hôtes ont réitéré leur engagement à œuvrer pour le développement de la Zone Franc. Au terme de cette rencontre, les ministres Adama Koné (Côte d’Ivoire), Amadou Ba (Sénégal), Michel Sapin (France) ont co-animé une conférence de presse au cours de laquelle l’avenir du Franc CFA, monnaie commune aux Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) a été évoqués . « Il n’y a pas de souci...
(APA 18/04/17)
Le gouvernement ivoirien a dénoncé les accords de siège de deux institutions internationales pour des affaires qui «les discréditent et contreviennent» aux règles établies, a appris lundi APA dans la capitale économique ivoirienne. Selon un communiqué de presse du ministère des affaires étrangères transmis à APA, la première dénonciation concerne « l’accord de siège signé entre le gouvernement de Côte d’Ivoire et l’organisation Mondiale pour l’économie et la technologie (OMET) ». En effet, le gouvernement ivoirien avait signé un accord de siège avec cette structure précise le communiqué « dans le but de faciliter les activités de cette organisation et de ses agents non ivoiriens par l’octroi de privilèges et immunités.En contrepartie cette organisation devait s’abstenir de poser des actes...

Pages