| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(APA 22/04/17)
L’ancien chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, en jugement à la Cour pénale internationale (CPI), a exhorté ses partisans à ‘’rejoindre’’ la nouvelle coalition baptisée Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), présentée, jeudi, dans un grand complexe hôtelier abidjanais. C’est l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Philippe Henri Dacoury-Tabley qui a donné l’information lisant le message de soutien de Laurent Gbagbo, lors de la cérémonie de lancement de EDS. L’ancien président ivoirien qui se réjouit de ‘’l’heureuse initiative de regrouper au sein d’une plate-forme politique active toutes celles et tous ceux de nos compatriotes qui partagent notre vision et notre idéal politique’’ a appelé ses proches à ‘’rejoindre EDS’’. ‘’ J’en appelle...
(APA 22/04/17)
La troisième édition du Concours national de la « Famille modèle » de Côte d’Ivoire a été, lancée, vendredi à Abidjan par la ministre de la Femme, de la protection de l’enfant et de la Solidarité, Pr Mariatou Koné. Dans son intervention, la ministre a attiré l’attention des familles sur leur rôle dans la construction de l’ivoirien nouveau tel que prôné par le Président Alassane Ouattara, rapporte une note d'information transmise à APA par ses services. « Il est impératif d’inviter les ivoiriens à un changement de mentalité. Cela ne peut être possible qu’avec l’implication effective des familles dont le rôle est de doter l’individu, la société de nouveaux paradigmes pour l’édification et l’émergence de l’ivoirien nouveau au service d’une...
(AIP 22/04/17)
Le soutien de Côte d’Ivoire est « évident » et « assuré » au Maroc dans le cadre de la demande du royaume chérifien à intégrer la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, a déclaré, vendredi à Abidjan, le ministre ivoirien de la Défense, Alain Richard Donwahi. « Je crois que le soutien de la Côte d’Ivoire est évident ; il est assuré. Quand on voit le roi du Maroc passer autant de temps en Côte d’Ivoire où il se sent chez lui, pour nous il n’y a même pas de question à ce niveau-là », a confié M. Donwahi à l’AIP, au sortir d’une rencontre avec l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire Abdelmalek Kettani, dans les locaux...
(APA 22/04/17)
Un centre de fermentation et de séchage de fèves de cacao construit par la société coopérative des jeunes producteurs de N’Douci (SOCOJEPCI – SCOOPS) a été inauguré , vendredi, dans le village de Brou -Brou à 22 kilomètres de la ville de N’Douci (Nord d’Abidjan). Dénommé centre «Stéphane et Antoine Bonnat» du nom des partenaires français de la SOCOJEPCI-SCOOPS, « cette structure vise à améliorer la qualité des fèves de cacao et à réduire la pénibilité du travail dans les plantations en Côte d’Ivoire», a expliqué aux planteurs et aux autorités administratives et coutumières, le président de ladite coopérative, Victor Manuel Tiédé Ouloto. « C’est à raison que notre programme de durabilité dans la filière café-cacao que nous valorisons présente...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25 %) et 645 000 pour le Mali (+ 26 %), les deux premiers producteurs de la région et du continent. De l’autre côté, la transformation n’a pas réussi à suivre la même tendance. Bien au contraire. Alors que la région comptait...
(RFI 21/04/17)
En Côte d'Ivoire, une nouvelle coalition politique d'opposition a vu le jour jeudi 20 avril. Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (ESD) a été portée sur les fonts baptismaux par quatre partis politiques et plusieurs syndicats ou organisations de la société civile. Le président de cette coalition est Georges Armand Ouégnin. Après la Coalition nationale pour le changement (CNC), le Front du refus, c'est une nouvelle union de l'opposition ivoirienne qui a vu le jour jeudi. Composée de quatre partis politiques, le Rassemblement pour la paix (RPP), l'Alliance ivoirienne pour la République et la démocratie (AIRD)
(Jeune Afrique 21/04/17)
"Ensemble pour la démocratie et la souveraineté", plateforme politique réunissant les partisans de Laurent Gbagbo, a été lancée jeudi 20 avril à Abidjan. Portraits de Laurent Gbagbo affichés aux murs, décorations aux couleurs bleues du Front populaire ivoirien (FPI), morceaux de zouglou dédiés à l’ancien président… Tous les symboles chers aux partisans de la ligne « Gbagbo ou rien » étaient brandis jeudi dans un hôtel du quartier de la Palmeraie pour lancer la nouvelle plateforme politique des fidèles du « woody » de Mama, actuellement jugé par la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Une structure baptisée « Ensemble pour la démocratie et la souveraineté » lancée en présence du « gardien du temple », Aboudramane Sangaré, mais...
(La Tribune 21/04/17)
La Côte d’Ivoire ambitionne de construire un pipeline d’Afrique de l’Ouest depuis une trentaine d’années, afin de développer les marchés de l’hinterland de la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) jusqu’au nord du pays, à la frontière du Burkina Faso, puis vers Bobo Dioulasso et Ouagadougou et desservir ainsi le Burkina Faso et le Mali. Plusieurs études ont été menées, dont celle de l’américain Enron à la fin des années 90, puis il n’en a plus été question pendant des années. La Côte d’Ivoire a ensuite connu une décennie de crise de 1999 à 2011 et c’est paradoxalement durant cette période que les travaux de construction sont entamés. Aujourd’hui, de nombreuses zones d’ombre subsistent dans ce dossier, avec notamment un imbroglio...
(AIP 21/04/17)
Un atelier de programmation conjointe du projet PNUD-OIM "Coopération transfrontalière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia pour la paix durable et la cohésion sociale" se déroule de jeudi à vendredi à Grand-Bassam, dans l’objectif d’élaborer un Plan de travail conjoint annuel (PTA) 2017 de qualité du projet. Organisé à l’hôtel Afrikland, l’atelier regroupe les représentants ou les points focaux des agences participantes du Système des Nations Unies (SNU), les représentants des ministères impliqués et des structures partenaires ainsi que des organisations de la société civile et les membres du secrétariat technique PBF (Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix). Pour le Coordonnateur résident du SNU, Coordonnateur humanitaire et Représentant résident du PNUD, M. Babacar Cissé, cet...
(Afrique 7 21/04/17)
Des soldats ivoiriens sont en route pour le Mali afin d’intégrer la Minusma pour lutter contre le terrorisme. Au nombre de 150 hommes, un premier détachement de 15 éléments sont allés en éclaireurs, ce jeudi. Les 135 autres suivront après des formalités d’usage. Des soldats ivoiriens dans la chaudière malienne La lutte contre le jihadisme au Mali s’enlise à telle enseigne que la Minusma a besoin d’un renfort supplémentaire. En effet, un contingent de soldats ivoiriens composé de 150 éléments s’active pour rejoindre la mission onusienne sous peu. Ainsi, un premier groupe de 15 personnes a été dépêché sur le théâtre des opérations. Sous le commandement du capitaine Sama Damalan Emmanuel, ce contingent ivoirien aura pour mission « d’assurer la...
(Agence Ecofin 21/04/17)
Les producteurs de la banane dessert au Cameroun ont exporté 249 610 tonnes tout au long de l’année 2016. Ces statistiques publiées par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) révèlent une baisse de près de 30 000 tonnes, comparées aux 279 493 tonnes de bananes exportées par le Cameroun en 2015, selon les statistiques de l’Autorité portuaire nationale (APN). Cette chute des exportations camerounaises relègue surtout le pays au 2ème rang africain des producteurs de bananes après une éphémère première place ravie à la Côte d’Ivoire en 2015. Cette année-là, en effet, ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui trône sur la production bananière en Afrique depuis des années avec une production moyenne annuelle avoisinant 300 000 tonnes, avait vu sa production...
(Agence Ecofin 21/04/17)
Les actifs des banques ivoiriennes ont enregistré une hausse de 11% en 2016 pour s’établir à 7684 milliards de francs CFA (12,6 milliards de dollars) dans un contexte de forte croissance économique, a annoncé le président de l'Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d'Ivoire (Apbef-Ci), Guy Koizan, le 20 avril. M. Koizan a également indiqué que les actifs bancaires globaux devraient atteindre 9111 milliards de francs CFA d'ici fin octobre 2017 contre 7409 milliards de francs CFA à la même période de l'année écoulée. Rappelant que la Côte d'Ivoire compte 26 banques et deux autres établissements financiers, le président de l’Apbef-Ci a précisé que le taux de bancarisation dans le pays a atteint 16% en 2016. «Le...
(APA 21/04/17)
Décédé le 23 mars dernier à Casablanca au Maroc à l'âge de 71 ans, l'ex-chef d'Etat-major des armées (CEMA) de Côte d'Ivoire, Mathias Yehamun Doué, a été inhumé dans la sobriété, jeudi, au cimetière de Williamsville au centre de la capitale économique ivoirienne. C'est à 11h45 minutes (GMT et heure locale) que le corbillard transportant la dépouille du général Mathias Doué, paré de quatre bouquets de fleurs des noms du président Alassane Ouattara, des ministres Hamed Bakayoko et Alain Richard Donwahi et du chef d'état-major des armées, Sékou Touré, s'est immobilisé devant le caveau familial des Doué. Des chants et des prières officiés par des dignitaires religieux, ont par la suite, été prononcés pour le repos de l'âme du général...
(APA 21/04/17)
Les ministres en charge de l’agriculture et de l’industrie de l’Afrique de l’ouest ont entamé, jeudi à Abidjan, des concertations visant l’examen des projets de résolutions en vue d’accélérer le développement industriel de l’anacarde et du cacao, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. A l’ouverture des travaux, le Représentant de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) en Côte d’Ivoire, Tidiane Boye a regretté « les faibles taux de transformation de ces deux spéculations observés dans les principaux pays africains ». « L’Afrique à elle seule produit 70 % de l’offre mondiale de fève de cacao. La Côte d’Ivoire seule détient une part comprise entre 43 % et 38 % de ce taux selon...
(APA 21/04/17)
Le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) et le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) ont signé, jeudi à Abidjan, un partenariat pour l’élaboration et la publication de l’édition 2018 du rapport économique sur la Côte d’Ivoire intitulé, ‘’The Report Côte d’Ivoire’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique Ivoirienne. Selon les chiffres du CEPICI, le montant des investissements privés agréés au CEPICI est estimé à 672 milliards en 2016, soit 1,1 milliard de dollars avec près de 45% provenant de l’extérieur. Clémentine Clabault, la Directrice pays d’OBG estime que la Côte d’Ivoire dans un contexte économique global instable, la communauté d’affaire cherche des données objectives pour élaborer ses stratégies d’investissement...
(Agence Ecofin 21/04/17)
Le ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural organise, depuis ce jeudi 20 avril 2017, à Grand-Bassam, à 43 km à l’est d’Abidjan, un atelier sur l’accès des personnes vulnérables au foncier agricole ivoirien. C’est ce que rapporte l’Agence ivoirienne de Presse (AIP). Avec pour thème « la sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural », l’atelier, qui bénéficie du soutien de l’Union européenne (UE), devrait permettre d’ « identifier les moyens de sécuriser les droits fonciers de ces groupes cibles ». Majoritairement concernées par cette problématique de l’accès au foncier agricole, les femmes traînent en effet le boulet d’une coutume patriacarle sur le droit à la terre, malgré des dispositions légales qui...
(Notre Voie 21/04/17)
Le directeur général de l’Office national de développement de la riziculture (Ondr), Yacouba Dembélé, a passé au peigne fin les maux qui minent le monde rizicole ivoirien et ses acteurs, le samedi 15 avril dernier, à Gagnoa, précisément dans le village de Guéssihio sur l’axe menant à la ville de Guibéroua. C’était à l’occasion de la cérémonie d’investiture du président de la mutuelle de développement du village précité, Noel Koukougnon dont il était le parrain. « Le développement du riz en Côte d’ivoire est retardé principalement par le fait que les producteurs n’ont pas à disposition les engrais et les semences pour mener à bien leurs activités champêtres» a-t-il révélé. Il a ensuite pointé du doigt la pratique de la...
(Courrier International 20/04/17)
Le quotidien de Lausanne dresse un tableau flatteur de la situation économique du pays, qui continue à attirer les investissements. Tout en soulignant les défis qui restent à relever. La Côte d’Ivoire affiche depuis 2012 le taux de croissance le plus élevé du continent : entre 8 et 9 % par an. Et tout laisse penser que ça pourrait durer. Premier producteur mondial de cacao, à la première place financière d’Afrique de l’Ouest, favorisé par la normalisation du contexte politique et la stabilité de sa monnaie, le pays attire les investisseurs. Reste que les retombées économiques et sociales de cette embellie apparaissent pour le moment très limitées pour une frange importante de la population. “Entre 2008 et 2015, le taux...
(La Tribune 20/04/17)
Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple pour toutes les tranches d'âge sur le sol ivoirien. L'information a été apportée par le Dr Antoine Tanoh Méa, directeur-coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme en Côte d'Ivoire. Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple. « La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d'âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d'Ivoire. Il n'est pas question de faire payer quoique ce soit aux patients », a indiqué le Dr Antoine Tanoh Méa, directeur-coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), dans le cadre d'une séance de travail avec les médias du pays...
(Afrique sur 7 20/04/17)
La dégradation trop rapide de l’autoroute du nord a amener les autorités ivoiriennes sommer Soroubat de reprendre les travaux. L’entreprise tunisienne fera donc le revêtement de 31,5 km de voirie, et ce, d’ici à août prochain. Soroubat épinglée pour mauvaise exécution des travaux Alors que les Ivoiriens se réjouissaient du prolongement de l’autoroute du nord jusqu’à Yamoussoukro, qu’ils viennent de déchanter. En effet, Soroubat, le maître d’oeuvre du chantier, a livré une infrastructure routière qui n’a pas mis longtemps à se dégrader. Aussi, le ministère des Infrastructures économiques est monté au créneau pour demander à la structure de reprendre les travaux. Il s’agit du revêtement de l’axe Toumodi-Yamoussoukro long de 31,5 km. Elle a donc repris effectivement ces travaux depuis...

Pages