Mardi 27 Juin 2017
(Fraternité Matin 21/06/17)
Selon Nicolas Sarkozy, le Président est un homme respecté au delà de l'Afrique. L'ex-Président français Nicolas Sarkozy présent à Abidjan, le 20 juin 2017, dans le cadre de ses activités professionnelle, a été reçu par le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara. M. Sarkozy etait accompagné de M. Sébastien Bazin, Président-Directeur Général du groupe Accor, et Cyrille BOLLORÉ, Responsable de toutes activités de logistique et d'infrastructures du Groupe Bolloré. Il faut indiquer que M. Sarkozy est membre du Conseil d'administration du groupe Accor et Président du Comité de la stratégie internationale de ce Groupe. L'ex-Président français, au sortir de l'audience, a exprimé toute son admiration pour Alassane Ouattara. Aussi s'est-il dit satisfait de la "stabilisation de la démocratie en Côte...
(L'Inter 21/06/17)
Derrière la joie d'un propos de Bédié qui affirme que ''Soro est mon protégé'', se cache également une colère sourde, qui trouve son fondement dans cette autre phrase de Bédié : « Guillaume Soro n'est pas intéressé par 2020, il me l'a dit. Il est jeune et il a le temps d'attendre. Il est bien là où il est ». Ces derniers propos du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), tenus dans une interview parue hier, lundi 19 juin 2017, dans l'hebdomadaire panafricain ''Jeune Afrique'', ont fait l'effet d'une douche froide dans le camp Soro. Certes, le chef du Parlement a réagi en appréciant le fait que Bédié le considère comme son protégé, mais du côté de ses...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé une augmentation de 224,8 millions de dollars de ses deux programmes de crédit pour la Côte d'Ivoire, qui atteignent désormais un montant total de 899,2 millions de dollars. Le conseil d’administration du Fonds monétaire international, qui vient d’achever son premier audit du programme économique ivoirien, a approuvé une augmentation de 224,8 millions de dollars (201,5 millions d’euros) de l’accord triennal de facilité élargie de crédit et du mécanisme élargi de crédit, deux outils financiers mis en place pour les pays qui connaissent des difficultés prolongées de balance des paiements. Le montant cumulé de ces deux programmes de crédit atteint désormais 899,2 millions de dollars, soit 100% du quota fixé par l’institution financière. L’achèvement...
(RFI 21/06/17)
En Côte d'ivoire, les propos de l'ancien président continuent de faire réagir la classe politique. Au nom de l'alliance conclue avant la présidentielle de 2015 au profit de la candidature unique d'Alassane Ouattara, «le candidat du RHDP, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix qui rassemble plusieurs partis dont celui du président de la république, aura un candidat et il sera issu de mon parti, le PDCI», affirme Henri Konan Bédié dans la presse. Joël N'Guessan est porte-parole du RDR, le parti présidentiel. Il est au micro de RFI. Lire la suite sur : http://www.rfi.fr/afrique/20170621-cote-ivoire-politique-joel-guessan-be...
(AIP 21/06/17)
Coupée du reste de la Côte d’Ivoire le 13 juin, la ville de San Pedro (Sud-Ouest) est de nouveau accessible par les différentes voies terrestres, selon une note de la Primature. Les travaux de déviation effectués en urgence pour contourner le pont « Baba » cassé, ont permis de rétablir la circulation sur l’axe allant de San Pedro à Tabou, en passant par Grand-Béréby. Quant à la voie routière San Pedro-Soubré qui était totalement coupée, elle est à nouveau ouverte à la circulation, explique la note. Le Gouvernement a dû dégager de grands moyens pour pallier cette situation d’isolement de la seconde ville portuaire de la Côte d’Ivoire, d’où sort l’essentiel du cacao ivoirien, permettant ainsi la reprise des activités...
(AFP 21/06/17)
Le regard fixe, Hurbain Souomi, 11 ans, scrute la piste qui le ramène dans son village de Côte d'Ivoire, après avoir passé la moitié de sa vie au Liberia. Séparées par les violences post-électorales de 2011, des familles sont enfin réunies. "J'avais cinq ans quand on a quitté la Côte d'Ivoire. Ce jour-là, il y avait des coups de fusil un peu partout. Ma grande sœur nous a récupérés et on s'est enfuis pour aller au Liberia", raconte Hurbain, ému aux larmes, à son arrivée dans le village de Goulaleu, dans l'ouest ivoirien. "J'ai marché de Goulaleu à Yorpea", un village libérien situé à une cinquantaine de km, se souvient-il, tête baissée, entrecoupant ses propos de silences. "On ne pouvait...
(APA 21/06/17)
L’ancien Premier Ministre du Bénin et actuel Managing Partner de Southbridge a estimé, mardi, à Abidjan au terme d’une visite dans les locaux de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) que ‘’l’épargne longue est le socle du développement économique’’. Cette visite a permis à M. Zinsou de découvrir les installations techniques et technologiques des deux structures centrales du marché (BRVM et du DC/BR) et de s’imprégner de leur mode de fonctionnement. ‘’Je trouve ce que fait la BRVM comme travail sur l’épargne des institutions et des citoyens de l’UEMOA est un travail extrêmement fondamental. C’est aussi un moyen de développer la bonne gouvernance des Etats qui ont une grande dynamique d’emprunt sur le marché et aussi la bonne gouvernance...
(L'Intelligent d'Abidjan 21/06/17)
Une réunion du bureau politique du Rdr a eu lieu à la rue Lépic le mardi 20 juin 2017. Elle a été sanctionnée par un communiqué final lu par le porte-parole adjoint du parti le secrétaire d’Etat Touré Mamadou. Concernant la situation politique au sein du RHDP, la direction du Rdr s’étonne de la resurgissante du débat qui avait été clos par les Présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara en rapport avec la question de l’alternance et de la succession en 2020. « La direction du parti est d’accord avec le Président Henri Konan Bédié que ce débat est malsain et n’a pas lieu d’être dans le sens où le Président Alassane Ouattara élu par le RHDP a besoin...
(Fraternité Matin 21/06/17)
Le RDR est « d’accord avec le président Bédié mais trouve que le débat est malsain La direction du Rassemblement des républicains (RDR) s’est réunie, le 20 juin 2017, à la rue Lepic, à Abidjan-Cocody. Au cours de cette réunion, Amadou Soumahoro, secrétaire général du RDR et les membres de son secrétariat ont donné leur position sur la question de l’alternance en 2020. « Le RDR s’étonne de la résurgence du débat qui avait été clos par les présidents Bédié et Ouattara », a lu Mamadou Touré, porte-parole adjoint de ce parti. Poursuivant, le secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle a indiqué que son parti est « d’accord avec le président Bédié mais trouve que le débat est malsain...
(APA 21/06/17)
Les musulmans de Côte d’Ivoire vont commémorer dans la nuit de mercredi à jeudi, la nuit de Qadr ou nuit de Destin au cours de laquelle Allah a révélé le Saint Coran au Prophète Muhammad (Paix et Salut d’Allah sur Lui). La cérémonie officielle, est prévue à la Grande mosquée de la Riviera Golf de Cocody, quartier chic à l’Est d’Abidjan, en présence des autorités ivoiriennes, des diplomates et cadres à l’initiative du Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire (COSIM), selon un spot publicitaire diffusé par la télévision nationale, première chaîne de la Radio télévision ivoirienne (RTI, service public). La Nuit du Destin, appelée encore Nuit de la Destinée ou Laylatoul Qadr se trouve dans les derniers jours du...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Jamais diffusé sur Canal+ Horizons, qui fait pourtant partie de ses producteurs, jamais sélectionné pour le Fespaco, "Bayiri, la patrie" fait figure de film maudit. S’il n’a pas été victime, semble-t‑il, de véritable censure, il est vrai que le 6e long-métrage de S. Pierre Yameogo aborde un sujet très sensible en Côte d’Ivoire comme au Burkina. Il raconte en effet, à travers l’histoire d’une jeune femme victime de racket et de viol, ce qu’ont vécu les familles de planteurs burkinabè chassés des villages de Côte d’Ivoire où ils vivaient par les tenants de l’« ivoirité », lors de la crise du début des années 2000. « Crimes de guerre » Sans rien cacher des exactions contre les civils auxquelles se...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Les incertitudes de la situation économique mondiale, les difficultés de l’Afrique centrale dues à la baisse du prix du pétrole et les progrès de l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest suscitent à nouveau une réflexion sur l’avenir de la Zone franc. Celle-ci a plus de cinquante années d’existence et a connu de nombreuses réformes qui, tout en laissant subsister les principes de base — fixité du taux de change des francs CFA et garantie de disponibilité des devises grâce aux comptes d’opérations des Banques centrales (BCEAO et BEAC) auprès du Trésor français — ont montré sa capacité d’adaptation à des situations nouvelles. Comme par le passé et selon la demande des États africains, elle peut évoluer à nouveau. Comment donner...
(APA 21/06/17)
Les producteurs de la filière ananas en Côte d’Ivoire souhaitent que l’Etat aide le Centre national de recherche agronomique (CNRA) à finaliser la rechercher sur la variété H4, une espèce hybride qui n’a pas besoin d’éthéphon (régulateur de croissance des plantes) pour colorer, a indiqué le président de la Commission fruits tropicaux, Pascal Djaté Kouamé. « Il faut que les pouvoirs publics donnent les moyens au Centre national de recherche agronomique pour nous sortir notre variété », a lancé M. Djaté, président de la Commission fruits tropicaux au Conseil national des exportations, tout en soutenant que l’ananas de type H4 est recherché sur les marchés de l’hexagone pour ses limites maximales de résidus. L’éthéphon beaucoup utilisé dans la production en...
(APA 21/06/17)
L’Institut national de statistiques (INS) de Côte d’Ivoire réfléchit sur une nouvelle grille de «salaires attractifs» qui propose aux statisticiens débutants une rémunération mensuelle allant de 350.000 Fcfa, voire 400.000 Fcfa jusqu’au-delà de 600.000 Fcfa, a confié la Directrice des ressources humaines, Agate Kobenan, en marge d’un atelier. Cet atelier de restitution de la mission d’élaboration du profil de carrière qui se tient du 20 au 21 juin à l’Ecole nationale de statistique et de l’économie appliquée (ENSEA), vise à redynamiser et motiver les ressources humaines mais surtout à fidéliser les compétences de l’institut, a-t-elle indiqué. Les agents statisticiens auront des salaires attractifs au-delà de ceux des fonctionnaires, a relevé Mme Kobenan, précisant que « ces salaires partiront de 350.000...
(Agence Ecofin 20/06/17)
Dans un communiqué en date du lundi 19 juin, le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé une augmentation de 224,8 millions $ de son appui, au titre de deux accords, dans le cadre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) et du Mécanisme Elargi de Crédit (MEDC) au profit de la Côte d’Ivoire. « Le Conseil [d’administration du FMI, NDLR] a approuvé l’octroi d'environ 224,8 millions $ supplémentaires, soit 25% du quota du pays, dans le cadre des deux arrangements.», a déclaré le communiqué.
(Jeune Afrique 20/06/17)
En attendant l’ouverture, le 1er octobre prochain, de la nouvelle campagne de commercialisation de la récolte principale du cacao 2017-2018, deux acteurs majeurs de la filière ivoirienne, le Groupement des Négociants Ivoiriens (GNI) et l’Ucoopexi-Nouvelle, ont interpellé Sangafowa Coulibaly, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, sur des dysfonctionnements dans le système de messagerie, la plateforme permettant aux exportateurs d’acheter une partie de la récolte par anticipation. Dans un courrier daté du 7 juin dernier, le GNI et l’Ucoopexi-Nouvelle réclament le rétablissement d’une messagerie internationale distincte de la messagerie nationale.
(RFI 20/06/17)
En Côte d'ivoire, les propos d'Henri Konan Bédié ont été clarifiés et réaffirmés par ses lieutenants du PDCI. Ce week-end, dans une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, l'ancien président ivoirien assure que candidat du RHDP, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, sera issu de sa propre formation politique, le PDCI. En 2014, le PDCI s'était effacé pour soutenir la candidature du représentant du RDR, le Rassemblement des républicains, Alassane Ouattara. A l'époque, les deux partis avaient signé un accord d'alternance pour l'échéance présidentielle électorale de 2020.
(Afrique sur 7 20/06/17)
Suite à une interview de Bédié sur JA, Guillaume Soro s’est félicité de la confiance de l’ex-président ivoirien. Cependant, certains observateurs trouvent qu’il n’y a rien de rassurant dans les propos des deux personnalités. Ce à quoi le PAN a tenu à répondre via un tweet. Quand Guillamue Soro met ses pourfendeurs au pas « Guillaume SORO est mon protégé… Je lui fais confiance. » Tels sont, entre autres, les propos tenus par Henri Konan Bédié à l’égard du président de l’Assemblée nationale. Touché par cette marque d’affection, ce dernier n’a pas manqué de réagir : « La qualité et la profondeur de tels propos, comme vous l’imaginez, n’ont pu m’échapper. Je tiens surtout à lui dire ma reconnaissance pour...
(AFP 20/06/17)
Bertin Konan Kouadio, dit KKB, figure de la politique ivoirienne, a annoncé lundi à Abidjan son retour au sein du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI - majorité) qu'il avait quitté pour se présenter à la présidentielle de 2015, contre l'avis de son parti. "J'ai décidé de revenir prendre ma place et me remettre à la disposition du parti", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. La décision "du PDCI de présenter un candidat en 2020 et d'étudier une révision de la Commission électorale indépendante (CEI)", chargée du scrutin, ont favorisé ce retour, a-t-il poursuivi. Réputé pour sa gouaille, l'ex-député s'était opposé à la stratégie du PDCI visant à ne pas présenter de candidat en octobre 2015 contre Alassane Ouattara,...
(Jeune Afrique 20/06/17)
Frondeur de la première heure, "l’irréductible" Kouadio Konan Bertin (KKB) a officiellement fait son retour au sein du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). "Je reviens à la maison", a déclaré l'ex-candidat à la présidentielle de 2015 lundi 19 juin depuis le siège du parti, à Abidjan. Il n’avait plus remis les pieds au siège du PDCI depuis le congrès de 2013. Après plus de trois ans d’absence, Kouadio Konan Bertin – dit KKB – a fait son retour lundi à la maison du parti, à Cocody. « Je reviens à la maison me mettre à disposition du secrétaire exécutif », a déclaré l’ex-député de Port-Bouët, après s’être fait photographier aux côtés de Maurice Kakou Guikahué. « Tout le monde...

Pages