Samedi 24 Février 2018
(Ministère 13/06/13)
Suite au décret N°2013-352 du 22 mai 2013, portant leur nomination à la Commission Centrale de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI); les nouveaux membres de la CNDHCI ont reçu, officiellement, des mains du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Monsieur Gnénéma Mamadou COULIBALY, leurs instruments de désignation. C’était ce lundi 10 juin 2013, à la salle de conférence dudit ministère. Le Garde des Sceaux a, au cours de cette rencontre, félicité au nom du gouvernement ivoirien et au sien propre, ceux qui ont désormais la lourde tâche de défendre et de protéger les droits de l’homme en Côte d’Ivoire, pendant les cinq (5) prochaines années...
(Autre média 13/06/13)
Le lundi 17 juin 2013, plusieurs victimes et collectifs et associations de victimes de la crise postélectorale vont organiser une manifestation dans les rues du Plateau. C’est l’information principale qu’a porté Alphonse Soro, député à l’Assemblée nationale et par ailleurs président de l’Alliance pour le changement (Apc) aux victimes. C’était le mardi 11 juin 2013 lors de deux rencontres qu’il a eues avec elles. Au «quartier Apollo» de Treichville, Alphonse Soro a donné les raisons de l’organisation de cette manifestation. «(…) Nous sommes restés silencieux dans nos maisons, nous avons oublié ce qui s’est passé il y a 2 ans. Pendant ce temps, ceux qui ont commis ces atrocités ont commencé partout une mobilisation. Ils ont fait un lobbying intense...
(Notre Voie 13/06/13)
La dernière séance d’entraînement des Eléphants effectuée hier au stade Félix Houphouet-Boigny avant leur départ aujourd’hui pour la Tanzanie (5ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014) a été gâchée par une bagarre. On ne sait trop pourquoi, Jean-Jacques Gosso Gosso et Abdul Razack en sont venus aux mains. Au grand dam de tous car tout s’était jusque là déroulé dans une excellente ambiance entretenue par le Comité national d’animation et le public autorisé pour la circonstance à avoir accès à l’enceinte du Félicia. Énervés, les supporters ont demandé qu’on sorte les deux joueurs. L’ambiance s’étant crispée, Sabri Lamouchi, le sélectionneur national, qui dirigeait l’entraînement, a été contraint de tout arrêter. Visiblement courroucé, Augustin Sidy Diallo est sorti...
(Ministère 13/06/13)
La Fondation EGNANKOU Kouamé Johannes a organisé, en collaboration avec l’Université Félix Houphouët-Boigny, une cérémonie solennelle d’attribution de bourses, le mercredi 05 juin 2013 à 16h, à l’amphithéâtre A du District. Feu le Professeur EGNANKOU fut l’un des membres les plus éminents de notre Institution. A travers cette activité, la Fondation EGNANKOU Kouamé Johannes et l’Université Félix Houphouët-Boigny veulent pérenniser l’œuvre de ce grand maître et les valeurs qu’il a su incarner aux plans éthique, scientifique et pédagogique. Au cours de cette cérémonie, 5 étudiants en instance de thèse ont été primés dont, 2 jeunes filles et 3 jeunes hommes inscrits en Médecine, Pharmacie et Odontostomatologie. La sélection a été faite par un jury d’éminents Professeurs, présidé par le Professeur...
(Le Démocrate 13/06/13)
Une foire économique ivoiro-gabonaise se tiendra du 05 au 11 juillet prochain à Libreville, la capitale gabonaise pour renforcer les liens de coopération économique entre les deux pays. Selon le Président du comité d'organisation, André Soromou-Daurot, qui s'exprimait mardi dernier au cours d'une conférence de presse à Abidjan, plus de 150 entreprises issues de plusieurs secteurs sont attendues à cette foire. Il s'agit notamment du secteur industriel, agro-alimentaire, bancaire, pétrolier, des TIC, du bâtiment et des travaux publics, de la Formation supérieure et de la recherche scientifique. Des ateliers -débats et des rencontres ‘'B2B pendant trois jours'', seront au cœur de cette rencontre d'affaires qui portera essentiellement sur des ‘'échanges concrets entre les investisseurs et décideurs de chacun des deux...
(Le Démocrate 13/06/13)
Une table – ronde a réuni hier au centre de conférence du ministère des Affaires étrangères des représentants de l’Union Européenne et des membres du gouvernement ivoirien. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du dialogue politique vise à permettre aux différents acteurs d’échanger de façon directe sur des sujets d’ordre politique, économique et social. C’est le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères qui a ouvert les travaux. Dans son discours introductif, Charles Koffi Diby, après avoir rendu hommage au président de l’Union européenne M. José Manuel Baroso et le président Français François Hollande pour leur action en faveur de la paix au Mali, a indiqué que cette rencontre vient à son heure. Car dira-t-il, « ce dialogue politique entre...
(Le Démocrate 13/06/13)
Le gouvernement ivoirien a été invité par le Réseau d’action sur les armes légères en Afrique de l’Ouest (RASALAO), à ‘’aller plus loin dans le renforcement du cadre légal et institutionnel de contrôle des armes légères et de petits calibres’’, indique une note d’information transmise hier au bureau de APA par la section Côte d’Ivoire de ce réseau. Dans cette note écrite à la faveur de la cinquième célébration de la semaine d'action contre la violence armée qui court du 10 au 14 juin, le RASALAO Côte d'Ivoire, félicite le gouvernement de Côte d'Ivoire pour avoir pris un décret portant ‘'Convention de la CEDEAO sur les armes légères et de petits calibres, leurs munitions et autres matériels connexes, adoptée le...
(Soir Info 13/06/13)
L'ancien ministre ivoirien du Budget, Justin Koné Katinan, acteur-clé de l'ère Gbagbo, a déclaré mercredi (12 juin 2013) qu'il craignait d'être torturé s'il était extradé du Ghana vers la Côte d'Ivoire. Arrêté au Ghana en août, M. Koné Katinan est recherché par la Côte d'Ivoire pour crimes économiques durant la sanglante crise post-électorale (environ 3.000 morts) ayant suivi le refus de l'ex-président Laurent Gbagbo - dont il était le porte-parole - de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010. Sous le coup de 20 chefs d'accusation de complot et de vol, il s'exprimait mercredi au cours d'une nouvelle audience d'un tribunal ghanéen, consacrée à la demande d'extradition présentée par la...
Article(s) relatif(s): 
(L'Inter 13/06/13)
Le Groupement de la sécurité présidentielle (GSPR) est actuellement secoué par une affaire, qui a coûté la tête à un officier, un capitaine, et pourrait emporter d'autres haut gradés de l'armée. Ce tumulte serait parti de l'accident fait par des éléments de cette unité chargée de la sécurité du président de la République, Alassane Ouattara, lors de sa récente visite d'Etat dans la région du Tonkpi. L'on se souvient que la veille de l'arrivée du chef de l’État dans cette région, des éléments du GSPR avaient fait un grave accident, le mardi 30 avril 2013, à Zélé au niveau de la scierie Smci, aux environs de 23h. Le bilan officiel faisait état de cinq (5) éléments grièvement blessés évacués d'urgence...
(Le Nouveau Réveil 13/06/13)
Les mutualistes étaient aux urnes le dimanche dernier sur toute l’étendue du territoire national. Les premiers résultats avaient été proclamés par les différents préfets de régions. Le mardi 11 juin dernier, au siège de la Mugef-ci, le porte-parole du Comité électoral national, Diomandé Lacina, a rendu officielles les têtes de listes vainqueurs dans les régions. La cérémonie se déroulait en présence du préfet d’Aboisso, président du Comité électoral national et les autres membres du comité. Tout cela, sous l’œil vigilant de l’huissier Tihehi Laurent. Il ressort de ces résultats que la liste "Solidarité et espoir" de Soro Mamadou et Messin Komoé caracole en tête dans 19 régions sur 32, après avoir gagné dans le district d’Abidjan. Le préfet Boni Kouassi...
Article(s) relatif(s): 
(Soir Info 13/06/13)
Leur sort définitivement scellé- Plusieurs téléphones portables ont été saisis dans des centres du Brevet d’études du premier cycle (Bepc), entre les mains de candidats, les mardi 11 et mercredi 12 juin 2013. Mais selon l’Inspecteur général, coordonnateur général de l’inspection générale du ministère de l’Education nationale (Igen coordo), Kourouma Ibrahima, que nous avons joint par téléphone, hier mercredi 12 juin 2013, leur nombre n’atteint pas les 2600 saisis aux Bepc et Bac, l’an dernier. Le sort de ces derniers cas est d’ailleurs scellé. En effet, à en croire l’Igen coordo, ces outils de communication ne retomberont plus entre les mains des propriétaires. «Vous saurez ce que nous en ferons, très bientôt, même avant le Bac (ndlr, épreuves écrites, du...
(L'Inter 13/06/13)
Les importations massives de produits animaux et, particulièrement de lait et de viande ne se justifient pas au regard du potentiel de production de viande en Afrique de l'ouest. Dans le but de doter les États membres d'instrument de politiques pour le développement des chaînes de valeur bétail/viande et lait, la CEDEAO a sollicité et obtenu le projet Tcp/ Sfw/3402 : portant appui aux initiatives politiques pour le développement des filières bétail/viande et lait en Afrique de l'ouest. Le lundi 10 juin dernier, un atelier national de validation de l'étude sur lesdites filières a eu lieu au Plateau en présence du ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani. C'est à juste titre que le ministre ivoirien a rappelé...
(L'Inter 13/06/13)
«Optimisation du rendement des taxes allouées au Fonds de financement des programmes de salubrité urbaine (FFPSU)», c'est le thème du séminaire de réflexion qui réunit depuis hier mercredi 12 juin, et ce, jusqu'à demain vendredi 14 juin à Grand-Bassam, 43 experts issus des structures intervenant dans le processus de recouvrement et de liquéfaction des taxes allouées au FFPSU et de structures ayant une expérience réussie dans le domaine de la mobilisation de ressources financières. Organisé sous l'égide du ministère de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, ce séminaire a pour objectif général d’améliorer le rendement des ressources allouées au FFPSU. De façon plus spécifique, il s’agira pour les participants de faire le diagnostic du recouvrement desdites taxes,...
(Soir Info 13/06/13)
Chaque année, près de quatre (4) millions de musulmans issus de 180 pays, se rendent en Arabie Saoudite, pour sacrifier au 5ème pilier de l'islam. En Côte d'Ivoire, sauf changement de dernière minute, les premiers départs pour le hadj édition 2013, sont prévus pour le lundi 16 septembre 2013. A quel stade sont les organisateurs de cet événement religieux, considéré comme le plus grand rassemblement humain annuel au monde ? Pour trouver une réponse à cette question, nous avons rencontré Dr Diaby Moustapha, président de la Commission médicale du hadj 2013, le mercredi 12 juin 2013, au Centre antituberculeux d'Adjamé. Selon lui, après la prorogation de la date butoir d'inscription, les vingt (20) sites de consultations pré-pèlerinage implantés sur l'ensemble...
(Soir Info 13/06/13)
Ils ne sont pas à leur premier mouvement d’humeur. Révoltés, les ex-combattants de la guerre militaro-politique se font régulièrement entendre. Plusieurs fois à Bouaké, ces supplétifs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire sont descendus dans la rue pour bruyamment manifester contre leur condition de vie qui, selon eux, tarde à s’améliorer. On se rappelle qu’en avril 2013, ces hommes avaient bloqué le corridor sud de la ville de Bouaké, paralysant ainsi l’activité économique et le trafic routier. Ils avaient exigé aux autorités ivoiriennes la somme de 50 millions de Fcfa en guise d’indemnité à leur recasement. Le lundi 10 juin 2013, ce sont ceux de la ville de Man qui ont battu le pavé, réclamant eux-aussi une enveloppe de plusieurs...
Article(s) relatif(s): 
(Xinhua 12/06/13)
Ils sont une vingtaine de représentants des huit principaux partis politiques ivoiriens à prendre part à cette rencontre qui se situe dans le cadre de la "plate-forme prospective des partis politiques ivoiriens" initiée par la Fondation Friedrich Ebert en partenariat avec Audace Institut Afrique (AIA), en vue de "préparer aujourd'hui des élections apaisées en 2015". Cette rencontre est la 4ème du genre après la signature en mars par la "plate-forme" de 21 recommandations en vue de la tenue d'élections apaisées. "Entre-temps, il y a eu le 21 avril des élections locales (municipales et régionales couplées), d'où la nécessité d'organiser la présente séance, en vue de continuer la discussion et de réajuster certains points issus des précédentes recommandations", a relevé la...
(Africatime 12/06/13)
Le bloc obstétrical du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon est fermé depuis le 13 mai dernier pour des travaux de réhabilitation sur une période de deux mois. Africatime s’est rendu sur les lieux pour constater les avancées des ouvrages. Il est 11 heures 45 ce mercredi 12 juin 2013 quand nous arrivons au CHU de Yopougon. A l’entrée, des vigiles nous demandent de présenter nos pièces d’identité et le motif de notre visite. Nous leur signifions que nous avons rendez-vous avec le responsable des travaux de réhabilitation du bloc obstétrical. Les agents de sécurité nous laissent passer et nous indiquent le bâtiment abritant le bloc. Une fois au parking, une pancarte poursuit l’indication sans toutefois mentionner que le local...
(Xinhua 12/06/13)
Selon le ministre ivoirien en charge de l'Emploi et des Affaires sociales Moussa Dosso, une loi est en cours pour renforcer le cadre juridique de la lutte contre le travail des enfants."Les autorités poursuivent les efforts pour parvenir à une éradication de ce fléau à l'horizon 2016", a noté M. Dosso. Celui-ci a rappelé la mise en place de plusieurs structures de sensibilisation et de veille dont un comité de surveillance. Le ministre a ainsi appelé à une prise de conscience collective pour freiner l'utilisation des tout-petits dans des activités parfois rudes. "Il faut reconnaître aux enfants vivant dans notre pays le droit à l'éducation, le droit à la santé et au bien-être", a-t-il conclu. A l'instar des autres pays...
(AFP 12/06/13)
ACCRA, 12 juin 2013 (AFP) - L'ancien ministre ivoirien du Budget Justin Koné Katinan, acteur-clé de l'ère Gbagbo, a déclaré mercredi qu'il craignait d'être torturé s'il était extradé du Ghana vers la Côte d'Ivoire. Arrêté au Ghana en août, M. Koné Katinan est recherché par la Côte d'Ivoire pour crimes économiques durant la sanglante crise post-électorale (environ 3.000 morts) ayant suivi le refus de l'ex-président Laurent Gbagbo - dont il était le porte-parole - de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010. Sous le coup de 20 chefs d'accusation de complot et de vol, il s'exprimait mercredi au cours d'une nouvelle audience d'un tribunal ghanéen consacrée à la demande d'extradition...
(Soir Info 12/06/13)
Soro Alphonse ne décolère pas contre la Cour pénale internationale (CPI), dont la Chambre préliminaire I a demandé au procureur « de présenter des preuves supplémentaires. Le faisant, il voit une volonté des juges «de brûler la Côte d’Ivoire», suspectant ceux-ci «de mascarade» contre les victimes ivoiriennes». Vous êtes particulièrement remontés contre la Cpi ? Alphonse Soro : Voir la Cpi nous tenir, deux ans après, un langage qui nous surprend, à savoir, qu’elle renverrait madame la procureure pour qu’elle apporte des éléments de preuves complémentaires, nous estimons que c’est totalement anormal. Est-ce que la Cour n’est pas dans son rôle, dans son droit en demandant des preuves supplémentaires? S.A : Ecoutez, c’est bien la Cpi qui, dans un premier...

Pages