Mardi 20 Février 2018
(Soir Info 13/06/13)
Chaque année, près de quatre (4) millions de musulmans issus de 180 pays, se rendent en Arabie Saoudite, pour sacrifier au 5ème pilier de l'islam. En Côte d'Ivoire, sauf changement de dernière minute, les premiers départs pour le hadj édition 2013, sont prévus pour le lundi 16 septembre 2013. A quel stade sont les organisateurs de cet événement religieux, considéré comme le plus grand rassemblement humain annuel au monde ? Pour trouver une réponse à cette question, nous avons rencontré Dr Diaby Moustapha, président de la Commission médicale du hadj 2013, le mercredi 12 juin 2013, au Centre antituberculeux d'Adjamé. Selon lui, après la prorogation de la date butoir d'inscription, les vingt (20) sites de consultations pré-pèlerinage implantés sur l'ensemble...
(L'Inter 13/06/13)
«Optimisation du rendement des taxes allouées au Fonds de financement des programmes de salubrité urbaine (FFPSU)», c'est le thème du séminaire de réflexion qui réunit depuis hier mercredi 12 juin, et ce, jusqu'à demain vendredi 14 juin à Grand-Bassam, 43 experts issus des structures intervenant dans le processus de recouvrement et de liquéfaction des taxes allouées au FFPSU et de structures ayant une expérience réussie dans le domaine de la mobilisation de ressources financières. Organisé sous l'égide du ministère de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, ce séminaire a pour objectif général d’améliorer le rendement des ressources allouées au FFPSU. De façon plus spécifique, il s’agira pour les participants de faire le diagnostic du recouvrement desdites taxes,...
(Soir Info 13/06/13)
Ils ne sont pas à leur premier mouvement d’humeur. Révoltés, les ex-combattants de la guerre militaro-politique se font régulièrement entendre. Plusieurs fois à Bouaké, ces supplétifs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire sont descendus dans la rue pour bruyamment manifester contre leur condition de vie qui, selon eux, tarde à s’améliorer. On se rappelle qu’en avril 2013, ces hommes avaient bloqué le corridor sud de la ville de Bouaké, paralysant ainsi l’activité économique et le trafic routier. Ils avaient exigé aux autorités ivoiriennes la somme de 50 millions de Fcfa en guise d’indemnité à leur recasement. Le lundi 10 juin 2013, ce sont ceux de la ville de Man qui ont battu le pavé, réclamant eux-aussi une enveloppe de plusieurs...
Article(s) relatif(s): 
(Xinhua 12/06/13)
Ils sont une vingtaine de représentants des huit principaux partis politiques ivoiriens à prendre part à cette rencontre qui se situe dans le cadre de la "plate-forme prospective des partis politiques ivoiriens" initiée par la Fondation Friedrich Ebert en partenariat avec Audace Institut Afrique (AIA), en vue de "préparer aujourd'hui des élections apaisées en 2015". Cette rencontre est la 4ème du genre après la signature en mars par la "plate-forme" de 21 recommandations en vue de la tenue d'élections apaisées. "Entre-temps, il y a eu le 21 avril des élections locales (municipales et régionales couplées), d'où la nécessité d'organiser la présente séance, en vue de continuer la discussion et de réajuster certains points issus des précédentes recommandations", a relevé la...
(Africatime 12/06/13)
Le bloc obstétrical du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon est fermé depuis le 13 mai dernier pour des travaux de réhabilitation sur une période de deux mois. Africatime s’est rendu sur les lieux pour constater les avancées des ouvrages. Il est 11 heures 45 ce mercredi 12 juin 2013 quand nous arrivons au CHU de Yopougon. A l’entrée, des vigiles nous demandent de présenter nos pièces d’identité et le motif de notre visite. Nous leur signifions que nous avons rendez-vous avec le responsable des travaux de réhabilitation du bloc obstétrical. Les agents de sécurité nous laissent passer et nous indiquent le bâtiment abritant le bloc. Une fois au parking, une pancarte poursuit l’indication sans toutefois mentionner que le local...
(Xinhua 12/06/13)
Selon le ministre ivoirien en charge de l'Emploi et des Affaires sociales Moussa Dosso, une loi est en cours pour renforcer le cadre juridique de la lutte contre le travail des enfants."Les autorités poursuivent les efforts pour parvenir à une éradication de ce fléau à l'horizon 2016", a noté M. Dosso. Celui-ci a rappelé la mise en place de plusieurs structures de sensibilisation et de veille dont un comité de surveillance. Le ministre a ainsi appelé à une prise de conscience collective pour freiner l'utilisation des tout-petits dans des activités parfois rudes. "Il faut reconnaître aux enfants vivant dans notre pays le droit à l'éducation, le droit à la santé et au bien-être", a-t-il conclu. A l'instar des autres pays...
(AFP 12/06/13)
ACCRA, 12 juin 2013 (AFP) - L'ancien ministre ivoirien du Budget Justin Koné Katinan, acteur-clé de l'ère Gbagbo, a déclaré mercredi qu'il craignait d'être torturé s'il était extradé du Ghana vers la Côte d'Ivoire. Arrêté au Ghana en août, M. Koné Katinan est recherché par la Côte d'Ivoire pour crimes économiques durant la sanglante crise post-électorale (environ 3.000 morts) ayant suivi le refus de l'ex-président Laurent Gbagbo - dont il était le porte-parole - de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010. Sous le coup de 20 chefs d'accusation de complot et de vol, il s'exprimait mercredi au cours d'une nouvelle audience d'un tribunal ghanéen consacrée à la demande d'extradition...
(Soir Info 12/06/13)
Soro Alphonse ne décolère pas contre la Cour pénale internationale (CPI), dont la Chambre préliminaire I a demandé au procureur « de présenter des preuves supplémentaires. Le faisant, il voit une volonté des juges «de brûler la Côte d’Ivoire», suspectant ceux-ci «de mascarade» contre les victimes ivoiriennes». Vous êtes particulièrement remontés contre la Cpi ? Alphonse Soro : Voir la Cpi nous tenir, deux ans après, un langage qui nous surprend, à savoir, qu’elle renverrait madame la procureure pour qu’elle apporte des éléments de preuves complémentaires, nous estimons que c’est totalement anormal. Est-ce que la Cour n’est pas dans son rôle, dans son droit en demandant des preuves supplémentaires? S.A : Ecoutez, c’est bien la Cpi qui, dans un premier...
(AIP 12/06/13)
Daloa - Le porte-parole du président de la Commission Dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), Franck Kouassi Sran, a assuré mardi, en marge d'un séminaire de formation, que l'institution se donnera les moyens de mener jusqu'au bout sa mission de réconcilier les ivoiriens à lui confiée par le chef de l'Etat. Franck Kouassi Sran a affirmé que la CDVR va trouver la stratégie nécessaire pour être en phase avec le chronogramme qu'il s'est fixé à quelque quatre mois de la fin de son mandat prévue pour septembre 2013. C'est d'ailleurs, dans ce contexte que la CDVR a entrepris de former, depuis le 28 mai, les membres de ses démembrements locaux et ceux des plateformes de la société civile du Haut-Sassandra, dans...
(Africatime 12/06/13)
En mission officielle depuis le mardi 11 juin 2013, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, et la délégation de parlementaires ivoiriens séjournent à Dakar au Sénégal. Au cours de l’audience à huis clos que son homologue sénégalais, Moustapha Niasse, lui a accordée, les deux présidents d’institutions ont échangé les civilités avant de rejoindre la salle de réunion pour une séance de travail. Selon un communiqué de presse émanant du Parlement ivoirien, au menu des échanges : jeter les bases d’une coopération entre les deux Assemblées nationales. Moustapha Niasse, président de la l’Assemblée nationale sénégalaise s’est réjoui de la réponse favorable de son homologue d’accepter son invitation. Pour sa part, Guillaume Soro est revenu sur ses bons...
(Soir Info 12/06/13)
L’affaire n'a pas encore connu de suite favorable. Le scandale à l’Organisation non gouvernementale (Ong) « Médecins pour tous international » (Mpt Inter), dont au moins 26 entreprises sont les victimes, n'a pas encore été réglé. Bamba Moctar, un responsable de l'une des entreprises, a dénoncé, devant la presse, samedi 8 juin 2013, au Plateau ce « statu quo ». Il a qualifié cette affaire de « la plus grande escroquerie de la diplomatie », exhortant le président de la République, Alassane Ouattara, à se pencher sur leur situation. « Nous demandons pardon au président Ouattara pour qu'il nous aide à entrer en possession de notre argent. La plupart de nos entreprises ont fermé. Nos employés sont au chômage. Nous...
(Africatime 12/06/13)
Auteur de l’ouvrage ‘’Lougah : Coulisses d’un artiste’’ paru simultanément aux éditions NEI-CEDA et Présence Africaine, Lébry Léon Francis est l’invité de la rédaction d’Africatime, en prélude à la cérémonie de dédicace qui aura lieu demain à la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères à Abidjan. Ses relations amoureuses, sa mort, son rapprochement au PDCI, la parenthèse Tshala Muana, etc, l’ancien DG du Groupe Fraternité Matin décortique la vie de l’artiste François Lougah. Le journaliste-écrivain exhume ‘’Le Papa national’’ et l’archive dans la conscience collective de la nouvelle génération ivoirienne. Pourquoi avez-vous décidé d’écrire un ouvrage biographique sur Lougah François ? Il y a plusieurs raisons que l’on peut évoquer. D’abord en tant que journaliste, témoin d’un certain...
(Xinhua 12/06/13)
ABIDJAN - Le Fonds monétaire international (FMI) accorde un prêt de 74 millions de dollars (37 milliards de francs CFA) à la Côte d'Ivoire pour la conduite de son programme économique triennal signé en 2011. L'accord de décaissement a été approuvé vendredi par le Conseil d'administration du FMI réuni après la troisième revue des résultats économiques obtenus par la Côte d'Ivoire, selon une note d'information de l'institution financière parvenue mardi à Xinhua. Cette enveloppe de 74 millions de dollars porte le total des décaissements à environ 395,4 millions de dollars (près de 197 milliards de francs CFA). Le FMI a approuvé pour la Côte d'Ivoire un programme économique triennal pour un montant d'environ 616 millions de dollars. A l'issue de...
(RFI 12/06/13)
En Côte d'Ivoire, Henri Konan Bédié est devant un dilemme : présenter ou non un candidat face à son allié, le président Alassane Ouattara, lors de la présidentielle de 2015. Ce dilemme, le patron du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) doit le résoudre d'ici le mois d'octobre, date du prochain congrès de son parti. Mais de quel côté penche-t-il secrètement ? Quel est le fond de sa pensée ? De passage à Paris, l'ancien président de la République ivoirienne répond aux questions de RFI. RFI : Votre parti, le PDCI, prépare son douzième congrès, qui est prévu en octobre prochain. La contestation monte. Le président des jeunes KKB vous soupçonne publiquement de ne pas vouloir respecter les règles et...
(Xinhua 12/06/13)
ABIDJAN - Les pluies diluviennes qui s'abattent ces derniers jours sur la Côte d'Ivoire ont déjà fait deux morts et plusieurs familles sans abri, a-t-on appris mardi de source officielle. Des eaux de ruissellement ont emporté une femme à Abobo (nord d'Abidjan) après que celle-ci eut trébuché pour se retrouver dans un caniveau non loin du parc zoologique. Un intense courant d'eau émanant également de la forte pluie a également été fatal à un adolescent qui a trouvé la mort à Yamoussoukro, la capitale politique du pays. La pluie qui est tombée dans la matinée de mardi sur Abidjan a par ailleurs causé des dégâts dans le quartier de Yopougon-Micao (ouest d'Abidjan) où plusieurs familles sont sans abri après que...
(Africatime 12/06/13)
De fortes pluies susceptibles de faire des dégâts sont annoncées à Abidjan et à l’intérieur du pays à partir du 17 juin prochain, a annoncé dimanche le Directeur général de l'Office national de la protection civile(ONPC), le général Fiacre Kili sur le plateau de RTI 1. ‘'A partir du 17 juin prochain selon les prévisions de la météo, Abidjan et l'intérieur connaîtront de fortes pluies'', a déclaré l'officier supérieur ivoirien qui sensibilisait les populations sur ces ''fortes précipitations annoncées''. Malgré ces mises en garde, les populations installées dans les zones à risques ne sont pas prêtes de partir. D'où l'appel du patron de plan Orsec: ‘'Nous invitons les populations à prendre toutes les dispositions pour sauver leur vie, leur famille''.
( 12/06/13)
Quelles relations peuvent bien unir l’actuel Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, à Idrissa Seck ? Les deux hommes ont été aperçus ensemble au restaurant Terrou-bi sur la Corniche, aux environs de 17 heures. Ils se sont longuement entretenus sans qu’on en sache le contenu. Guillaume Soro a connu Idrissa Seck alors que ce dernier était Premier ministre de Wade. Lire la suite sur http://www.seneweb.com/news/Politique/idy-et-soro-se-sont-rencontres-dan...
(Soir Info 12/06/13)
Pas de libération provisoire pour Laurent Gbagbo. C'est, en tout cas, ce qu'a annoncé le Bureau du procureur de la Cour pénale internationale (Cpi), dans un communiqué rendu public hier, mardi 11 juin.«En attendant, M. Gbagbo reste placé en détention», a, en effet, indiqué la procureure Fatou Bensouda, qui a par ailleurs promis de poursuivre ses investigations en Côte d'Ivoire aux fins de rassembler des preuves complémentaires. «Nous poursuivons notre enquête en Côte d’Ivoire et nous sommes disposés à présenter des éléments de preuve supplémentaires au moment opportun de la procédure», a-t-elle fait savoir, tout en réaffirmant sa détermination à rendre justice à toutes les victimes de la crise post-électorale. «Nous poursuivrons nos enquêtes au nom de toutes les victimes,...
(RFI 12/06/13)
La Côte d’Ivoire accueille depuis lundi le 1er Congrès africain sur l’huile de palme. Environ 26 pays ont répondu à cette rencontre d’Abidjan qui s’achève vendredi. Un congrès pour créer une plateforme des pays producteurs du continent, mais aussi pour contrer la campagne de dénigrement dont fait l’objet l’huile de palme. Retrouvez l'article sur http://www.rfi.fr/emission/20130612-cote-ivoire-huile-palme-congres-afrique
(Fraternité Matin 12/06/13)
Le Bureau du procureur prépare son dossier pour interjeter appel après la décision de la Chambre préliminaire I demandant un complément de preuves dans l’affaire Laurent Gbagbo. Mon Bureau a soigneusement examiné la décision dans laquelle deux des trois juges de la Chambre préliminaire de la Cpi ont reporté l’audience de confirmation des charges dans l’affaire Laurent Gbagbo. Nous avons décidé de demander l’autorisation d’interjeter appel en ce qui concerne trois points : a) le niveau de la preuve applicable au stade de la procédure de confirmation des charges ; b) la question de savoir si chacun des événements qui sous-tendent les éléments contextuels des crimes contre l’humanité doit être établi selon le niveau de la preuve prévu à l’article...

Pages